Slobonda Narodna Misija

Isukrst juče je i danas onaj isti i u vijek.

Jezik

La religion de l'Islam a la lumiere des evenement mondiaux actuels / Ewald Frank

1. La Religion De l’Islam A La Lumiere Des Evenements Mondiaux Actuels




Dans ce court exposé je m’en tiendrai à la règle d’or: “Toutes les choses donc que vous voulez que les hommes vous fassent, faites-les-leurs, vous aussi, de même…” (Mat. 7.12). En fin de compte nous sommes tous à la recherche de la Vérité qui devrait être partagée par tous les hommes de bonne volonté. Cependant, la Vérité Elle-même ne se trouve pas chez les hommes, mais bien uniquement auprès de Dieu, qui seul est le Véritable (Rom. 3.4). Le plus grand commandement devrait être de ne pas toucher à l’honneur de Dieu en Lui attribuant des choses qui tirent leur origine des hommes et non de Lui. Avec le respect dû envers toute croyance et toute religion, le monde a certainement encore le droit, suite aux derniers événements, d’être informé au sujet de l’Islam. Il n’y a sur la terre, ou même dans l’univers, rien dont l’existence ne serait justifiée. Cela concerne également toutes les religions. Toute la création, bonne ou mauvaise, de même que les choses du domaine religieux, doivent être laissées à la responsabilité du Créateur, Lequel est le Juge suprême.

Depuis le 11 septembre 2001 l’Islam est devenu dans les média, et même sur Internet, le thème N° 1. Les livres relatifs à ce sujet furent épuisés en l’espace de quelques jours. Dans beaucoup de pays les mosquées, à l’occasion de leur journée «porte ouverte» pour les non-musulmans, ont eu un afflux de visiteurs comme jamais auparavant. L’humanité doit se rendre compte que, depuis ce jour mémorable, le monde ne sera plus le même. Le trafic aérien est en crise dans le monde entier, également les divers secteurs de l’économie qui sont liés entre eux de façon internationale. De même le 7 octobre 2001, jour où les Etats-Unis ont lancé leur attaque militaire contre l’Afghanistan, entrera également dans l’histoire. Beaucoup de personnes sont persuadées qu’il eut été préférable de réagir à la manière de Christ: “Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font” (Luc 23.34). Et: “Ne rendant à personne mal pour mal…ne vous vengeant pas vous-mêmes, bien-aimés; mais laissez agir la colère, car il est écrit: A moi la vengeance; moi, je rendrai, dit le Seigneur” (Rom. 12.17-19). Le 8 octobre 2001 le monde entier pouvait voir une vidéo d’Osama Ben Laden et entendre sa déclaration: «La ‹guerre sainte› contre les Juifs et les Chrétiens a commencé… Allah a béni un groupe de l’avant-garde musulmane pour détruire l’Amérique. Allah le bénisse et lui donne une place dans le ciel». Nous ne sommes pas surpris de cela, parce que la «guerre sainte» est réellement annoncée à l’avance dans beaucoup de passages des prophéties bibliques. En présence des choses qui sont arrivées plusieurs craignent que les événements apocalyptiques n’aient déjà commencés. En Allemagne, quelques jours seulement après la terrible attaque sur les Etats-Unis, tous les exemplaires du Coran étaient déjà épuisés. Tous veulent s’informer personnellement sur le livre saint des Musulmans. Ceux qui réfléchissent un peu plus voudraient aussi en savoir davantage sur l’enseignement de Mahomet. En de tels jours, riches en événements, la question définitive doit réellement être posée au fondateur de la religion concernée.

L’attaque des terroristes sur les Etats-Unis, comme l’attaque contre les terroristes en Afghanistan, où ce sont toujours des innocents qui en souffrent, est encore à présent incompréhensible, tout simplement inconcevable. Osama Ben Laden et son organisation terroriste ont osé détruire le Centre Mondial du Commerce à New York. Les orgueilleux gratte-ciel, en l’espace de 105 minutes, furent réduits en débris et en cendres. Dans cet enfer incompréhensible moururent des milliers de personnes, provenant d’environ 60 nations. L’objectif principal des terroristes, qui était la Maison Blanche, la résidence du président des Etats-Unis d’Amérique, de la plus grande nation sur la terre, fut cependant manqué. A seulement quelques mètres de là, l’avion se précipita sur le Pentagone entraînant des centaines de militaires et d’employés civils dans la mort. L’attaque programmée sur Camp David fut déjouée par les passagers qui attaquèrent ceux qui avaient détourné l’avion. Jusqu’à ce jour-là les organisations terroristes islamistes avaient dirigé leurs attaques principalement contre Israël. Cependant ils ont à présent trouvé leur chemin au-delà de l’Atlantique, et dès lors le monde entier prend conscience de leur existence réelle. La pratique de la terreur en divers pays était certainement connue, pourtant avec l’attaque contre les Etats-Unis une nouvelle dimension a été donnée à toutes choses. Le président George W. Bush, dans son pacte anti-terrorisme, fait aussi entrer «dans son bateau» de ceux qui sont eux-mêmes absolument coupables de terrorisme.

Cela marque aussi un tournant dans le processus de paix au Proche-Orient, lequel influence les événements du temps de la fin. Ce qui est arrivé le 11 septembre 2001 a fait rester bouche bée l’ensemble des têtes pensantes de la terre, et il a introduit une ère nouvelle, tout particulièrement en Israël. Qu’avaient donc fait les milliers de personnes innocentes qui chaque jour gagnaient leur pain dans le Centre Mondial du Commerce? Qu’ont fait les Etats-Unis à Ben Laden, aux Talibans, ou à une des autres nombreuses organisations terroristes islamistes? Tous ceux qui sont au courant de l’histoire récente savent qu’après la deuxième guerre mondiale, deux super-puissances apparurent. L’Empire Britannique avait disparu, l’Empire Allemand s’était écroulé et l’Europe entière s’était retrouvée en ruine. Le monde fut partagé en Est et Ouest: d’un côté l’URSS, de l’autre les Etats-Unis. La ligne de séparation s’étendit au travers même de l’Allemagne, et la divisa entre l’Allemagne de l’Est et l’Allemagne de l’Ouest. Même Berlin, sa capitale, fut partagée en un secteur occidental et un secteur oriental.

Evidemment que pendant la «guerre froide» qui suivit, il y eut sans cesse des confrontations entre les deux super-puissances, comme par exemple la crise de Cuba et celle de Berlin, en 1960 et 1961. Lorsque les troupes soviétiques occupèrent l’Afghanistan à la fin décembre 1979, le gouvernement des Etats-Unis en juin 1980 trouva nécessaire de décréter un embargo contre l’URSS. C’est à ce moment là que la CIA, le service secret des Etats-Unis, pour opposer une résistance armée recruta et forma Ben Laden de même que le groupe des Talibans — en tout 35.000 hommes venant de 43 pays islamiques. Toute l’action était d’abord dirigée contre les troupes soviétiques occupant le pays. Ceci coûta au gouvernement des Etats-Unis, dans les années 1980 du siècle passé, 3 milliards de dollars.

Comment Ben Laden en est-il arrivé à cette position anti-américaine, lui qui certainement n’est pas prêt à mourir, mais qui, pourtant, fait former des jeunes gens pour des attentats suicides, en leur promettant le paradis, et pour leur famille qu’ils laissent derrière eux il promet la sécurité matérielle, avant de les envoyer à la mort? Le premier essai d’attentat se fit en 1998, lorsque les ambassades américaines à Nairobi (Kenya) et Dar-es-Salam (Tanzanie) explosèrent dans les airs. Cette fois-ci c’est la capitale politique des Etats-Unis et le Centre Mondial du Commerce qui ont été les cibles. On ne peut pas se représenter quelle sorte de caractère, et de quelle brutalité il faut être animé pour assassiner les pilotes et ensuite diriger l’avion avec tous ses occupants contre les tours du Centre Mondial du Commerce. Il faut se représenter cela: des pères et des mères innocents se trouvaient dans l’avion et subirent une mort inattendue. Quelle sorte de tourments ont-ils dû subir au dernier moment de leur vie? Au total sont restés 15’000 orphelins. Il n’y a pour les responsables de telles actions aucune excuse. Les services secrets qui travaillent à plein régime ont découvert des documents appartenant à 19 pirates de l’air, dont 11 venaient de l’Arabie Saoudite, le pays d’origine de Mahomet et de l’Islam, avec les dernières déclarations motivées par leur religion. A la lecture des paroles écrites au cours de leur dernière nuit par les pilotes candidats à la mort, comme par exemple: «Cette vie est terrible, mais celle dans le paradis, où nous irons demain, est pleine de fleurs, de ruisseaux et de gloire, où nous nous réjouirons pour toujours de la vie», surgit cette question justifiée: Qu’est-ce que dit véritablement Mahomet, cet homme en qui tous ces meurtriers croient comme étant leur prophète? Qu’enseigne le Coran sur le «Djihad» — la «guerre sainte», le sixième et dernier pilier sur lequel l’Islam fonde sa foi?

Conformément à la Surate LXVI, 9 les incrédules sont appelés des hypocrites et ils sont la cible directe du «Djihad».

«O Prophète! Fais la guerre aux infidèles et aux hypocrites, soit sévère à leur égard. La géhenne sera leur demeure. Quel détestable séjour!» (Surate LXVI, 9; cfr. IX, 41).

Selon la Surate XLIX, 15 la promptitude à combattre pour le «Djihad» est un signe distinctif de la véritable piété islamique. Elle est placée sur le même rang que la foi en Allah et dans le prophète Mahomet.

«Les vrais croyants sont ceux qui ont cru en Dieu (Allah) et à son apôtre, et qui ne doutent plus, qui combattent de leurs biens et de leur personne dans le sentier de Dieu (Allah). Ceux-là sont sincères dans leurs paroles» (Surate XLIX, 15).

Dans le «dialogue chrétien-islamique» sur Internet, nous trouvons ceci: «La tradition également tient le ‹Djihad› en grand estime lorsqu’elle dit: Le ‹Djihad› est une des portes pour le paradis», ou encore: «Le ‹Djihad› est un acte de pur don de soi à Allah».

La question suivante est: De quelle façon Ben Laden et les conducteurs religieux de l’Islam, interprètent-ils et justifient-ils ce qui se trouve dans le Coran?

Sadržaj 1 2 3 4 5 6