Svobodná lidová misie

Ježíš Kristus včera, dnes a naveky tentýž jest. Žid.13.8

Jazyk:

Jiné krajiny

Réunion mensuelle de Krefeld, Samedi 02 Mars 2019 / Ewald Frank

Jazyk: francouzky




«L’accomplissement des prophéties bibliques dans notre temps»

Réunion mensuelle de Krefeld
Samedi 02 Mars 2019

[L’assemblée chante «Crois seulement, crois seulement». N.d.l.r].

Amen! «Tout est possible à celui qui croit», ça, c’est ce qu’a dit notre Seigneur! Merci pour toutes les salutations. Cela montre que, dans le monde entier, nous sommes liés dans l’amour de Dieu, dans la parole de Dieu et dans la volonté de Dieu. Nous demandons aujourd’hui au frère Taty de nous dire quelques mots au sujet de la conférence du Mali qui a eu lieu le weekend dernier. Viens s’il te plaît. Viens, remets – nous les salutations. Où est le frère Christophe Vagner? Viens traduire s’il te plaît. Es – tu ici? Oui. Nous sommes reconnaissants. Cette fois – ci, je n’ai pas pu y être, mais, notre frère était là – bas. [Frère Taty dit quelques mots à l’assemblée. N.d.l.r].

Merci, merci. Oui, nous sommes vraiment reconnaissants au Seigneur de tout notre cœur. Nous regardons à beaucoup d’années en arrière durant lesquelles nous avons distribué la nourriture spirituelle. Frères et sœurs, c’est une réalité divine: Tel qu’après le ministère de Moïse, il a été dit à Josué qu’il puisse emmagasiner la nourriture, et qu’il lui a été aussi dit qu’il puisse faire porter l’arche de l’alliance sur les épaules des Lévites, et ainsi entrer dans le pays de la promesse; et comme notre frère vient aussi de mentionner Joseph qui était mal compris par ses frères, a été jeté dans un puits, et ensuite, vendu en Égypte. Dieu avait conduit les choses ainsi, et ensuite, il pouvait distribuer la nourriture qui avait été emmagasinée.

Mais, revenons à notre sujet, bien – aimés frères et sœurs: Le retour du Seigneur, qui est écrit dans 2 Pierre chapitre 3 verset 9:

Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques – uns le croient; mais il use de patience...

Il use de patience jusqu’à ce que les derniers soient appelés à sortir, qu’ils viennent, qu’ils entrent, et que le nombre soit atteint! Nous l’avons entendu dans les cantiques de la chorale, et aussi dans le dernier que nous avons chanté ensemble. Le sang de la nouvelle alliance est chanté avec insistance. Il faut que cela soit dit pour tous, à tous ceux qui s’ajoutent: Selon la parole de Dieu, dans Lévitique, il est écrit que la vie du corps est dans le sang! Bien – aimés frères et sœurs, ici, est le point: Aussi certain, aussi certain que le sang d’Abel a crié au ciel (Caïn avait commis le premier meurtre, il avait tué son frère), et le sang a crié jusqu’au ciel. Et, après que le Seigneur qui avait donné la promesse que la semence de Dieu viendrait et écraserait la tête du serpent qui était responsable de la chute, et accorderait la rédemption, c’est ainsi que cela devait arriver, que notre Seigneur, descende personnellement ici sur cette terre. Pour cela, je lirai plusieurs Écritures. Mais, remarquez déjà la première Écriture dans Marc 14. Marc chapitre 14 versets 22, 23, 24. Il est écrit:

Et il leur dit: Ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour beaucoup.

Ici, il faut que cela soit clair pour nous tous, bien – aimés frères et sœurs: Le salut n’est pas dans une religion, le salut n’est pas dans la religion judaïque, islamique, bouddhiste ou tout ce qui existerait comme religion sur terre. Ce ne sont que des religions. Ce n’est pas le salut, ce n’est que la confusion. Les religions sont responsables de toute la confusion qui existe sur terre. Mais, il n’y a qu’un seul plan du salut de notre Dieu, et, ce plan – là trouve son accomplissement seulement en Jésus – Christ notre Seigneur. Tel qu’il est écrit ici:

Ceci est mon sang, le sang de l’alliance.

Et si on lit dans Matthieu chapitre 26 verset 28:

...ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour beaucoup, pour le pardon des péchés.

Il n’y a qu’un seul pardon! Il n’y a qu’une seule révélation de Dieu pour notre salut ici sur cette terre, et, cette révélation de Dieu pour notre salut, a eu lieu en Jésus – Christ notre Seigneur. Tout le reste conduit à côté de Dieu. C’est pour cette raison que l’Évangile de Jésus – Christ doit être de nouveau prêché pour que des hommes reviennent et soient ramenés à Dieu, qu’ils reviennent à l’original. Comme la chorale l’a chanté, notre Seigneur est la Pierre Angulaire et la Pierre de Faîte, le Fondement. Et nous, en tant que des pierres vivantes, nous sommes placés dans l’édifice de Dieu.

Et si nous lisons les saintes Écritures... je voudrais lire plusieurs Écritures pour que vous puissiez savoir ce que la parole de Dieu a à nous dire. N’oubliez pas, la parole de Dieu seule est valable! Tout le reste, tout le reste, nous pouvons l’oublier. Seulement la sainte parole de Dieu. Le ciel et la terre passeront, mais la parole de Dieu demeure éternellement. Et ici, en premier, nous lisons dans Hébreux le premier chapitre. Commençons tout de suite au premier verset.

S’il vous plaît, et aussi tous ceux qui sont là pour la première fois... aujourd’hui, je voudrais particulièrement saluer et souhaiter la bienvenue au groupe de l’Iran. Vous, le groupe de l’Iran. Que Dieu puisse accorder Sa grâce. Nous avons tous entendu ce qui s’était passé il y a quarante ans, alors que la révolution islamique avait commencé. Jusqu’alors, c’était la Perse qui était le pays le plus ami à Israël. Ils avaient offert à Israël plus d’un million de dattier. Pas vendu, mais offert, jusqu’à 1979. Il faut qu’on le dise vraiment une fois: La Perse était un pays ami d’Israël. Ensuite, la révolution islamique vint dans ce pays, et jusqu’aujourd’hui, elle n’a pas cessé. Ainsi, que Dieu vous bénisse particulièrement, vous, de l’ex Perse, l’Iran aujourd’hui, car, le Seigneur appelle sans considérer la situation politique ou religieuse: Dieu appelle Son peuple à sortir de tous les peuples, les langues et les nations. Et aussi notre frère [Le nom du frère n’est pas bien saisi. N.d.l.r] qui est aussi assis ici parmi nous. Il est du Pakistan, directement à la frontière avec l’Afghanistan. Et, en 1970, Dieu a conduit les choses pour que je prêche là – bas. Et aujourd’hui, il y a des milliers qui croient le Message, qui sont venus à la foi, qui ont cru et qui se laissent introduire dans le dessein du salut de Dieu.

Il faut qu’on le dise toujours de nouveau: Seul celui qui, par la foi en Jésus – Christ, a reçu la vie éternelle, vivra aussi éternellement. Et, si notre Seigneur, dans Jean chapitre 3 verset 3 a dit: «En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu». Il peut en rêver, il peut le chanter, mais, il ne le verra jamais; à moins qu’il ne naisse de nouveau! à moins qu’il n’expérimente le pardon de ses péchés, qu’il ne reçoive la grâce de Dieu et qu’il n’accepte personnellement l’œuvre de la rédemption.

Ensuite, nous voyons directement, tel que Jacques l’a écrit dans le premier chapitre de son épître, au verset 18: «Né de nouveau par la parole permanente de Dieu». Il faut qu’en nous, quelque chose de nouveau soit créé, quelque chose de nouveau. Et, quand est – ce qu’une naissance a lieu? Il faut d’abord qu’il y ait un engendrement, et ensuite, il faut que ce qui est engendré naisse. C’est pour cette raison qu’il est écrit de notre Seigneur et Rédempteur: Tu es Mon Fils, Je T’ai engendré aujourd’hui». Et ensuite, il est parlé de la naissance du Fils de Dieu. Il est la parole, et Il est devenu chair. C’est aussi la même chose avec nous aujourd’hui. En tant que rachetés, en tant que des personnes qui ont accepté le pardon de leurs péchés, nous devons recevoir dans notre âme, dans notre cœur, la parole de Dieu en tant que semence incorruptible pour que le Saint – Esprit ait la possibilité de nous engendrer et de nous faire naître.

Comme je le disais déjà, il n’y a vraiment qu’une seule révélation de Dieu pour notre salut, et, cette révélation a eu lieu uniquement en Jésus – Christ notre Seigneur ici sur cette terre. C’est Lui seul qui pouvait dire: «celui qui Me voit a vu le Père». Lisons ces paroles précieuses que Paul adressait aux hébreux. Ici, lisons dans Hébreux le premier chapitre. Il est écrit:

Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes [dans les prophètes, en allemand. N.d.t], Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils [dans le Fils, en allemand. N.d.t];

Bien – aimés frères et sœurs, il s’agit que nous soyons ramenés à la position des fils et des filles, que nous soyons ramenés dans l’adoption, et que, en tant que fils et filles de Dieu, nous expérimentions l’adoption. Et ici, il est écrit au verset 2:

Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé dans le Fils; il l’a établi héritier de toutes choses; par lui il a aussi créé l’univers.

Lui, qui a prononcé la parole créatrice, et qui a appelé toute chose par Sa parole créatrice, est aussi le même qui, à cause de nous, est venu dans une forme humaine, Il est venu dans ce monde. Et ici, il est écrit «en tant que Fils», afin que nous recevions l’héritage. Pas seulement en tant que Fils, mais aussi, en tant qu’Héritier. Et nous, en tant que fils et filles de Dieu, nous sommes héritiers de Dieu, et cohéritiers de Jésus – Christ. Alors, nous prendrons part à tout ce que Dieu nous a promis dans Sa parole. Et aujourd’hui, que le Seigneur puisse accorder Sa grâce.

Nous avons souvent parlé du Message, mais, nous voulons commencer de la bonne manière s’il vous plaît. Que nous puissions réellement consacrer notre vie au Seigneur notre Dieu. Et comme il est écrit ici au verset 3:

Le Fils est le reflet de sa gloire et l’empreinte de sa personne.

Personne n’a déjà vu Dieu. Mais maintenant, dans le Seigneur, tout a été exprimé! Et nous sommes très reconnaissants au Seigneur Dieu. Ce n’était pas une théorie, c’était une réalité divine ici sur terre. Il était l’empreinte de Sa personne, comme c’est écrit ici:

L’empreinte de sa personne [l’empreinte de sa nature, en allemand. N.d.l.r], et il soutient toutes choses par sa parole puissante.

Lui qui a parlé, et tout est venu à l’existence, le Créateur qui a amené toute chose à l’existence par sa parole, est venu Lui – même en personne dans un corps de chair, et Il restera toujours le même hier aujourd’hui et éternellement! Et comme c’est écrit dans Jean 1 verset 10: Lui qui a créé toute choses est venu chez les Siens. Et comme ici dans tout l’Ancien Testament, personne n’a vu Dieu, car Dieu est Esprit. Il est omniscient, Il est tout – puissant. Mais, ce Dieu omniscient – là, Esprit de par Sa nature, S’est révélé personnellement en tant que Seigneur. Et nous ferions tous bien, si nous lisions cela dans le texte original en langue hébraïque, le mot Élohim est écrit dans le premier verset de Genèse chapitre 1: Élohim créa. Et là aussi, les scribes ont commis une grave erreur: Le mot Élohim est à la fois singulier et pluriel. Et, parce que ce mot est au pluriel, ils ont eu l’idée de la Trinité. Mais le pluriel de ce mot hébraïque fait référence à Dieu en tant que Créateur, Roi, Conservateur, qui est tout en tous. Cela se réfère à Ses attributs, pas à des personnes. C’est pour cette raison qu’Il est appelé Élohim, car, tout tire son origine en Lui, et Il est tout en tous. Et notre Seigneur est l’empreinte de Sa nature, de Sa personne, et Il soutient toutes choses par sa parole créatrice puissante. Il est écrit ensuite à la fin du verset: Après avoir accompli la purification, la rédemption... après avoir accompli sur la croix à Golgotha, la purification des péchés, car, à Golgotha, Il avait dit: «C’est accompli». Il est écrit ensuite:

Il a fait la purification des péchés [après avoir accompli la purification des péchés, il s’est assis à la droite... en allemand. N.d.t] et s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts.

Bien – aimés frères et sœurs, j’ai dans le cœur, j’ai vraiment le souci que je ne veux pas être enlevé sans vous. Je veux que tous ceux qui ont écouté la parole de Dieu, la sainte parole de Dieu de ma bouche, je veux que tous fassent leurs expériences personnelles du salut avec Dieu, en commençant avec une vraie repentance, et ensuite, un pardon réel, et qu’ils expérimentent, chacun individuellement, tout ce qui appartient au salut, jusqu’à expérimenter une transformation, une nouvelle naissance, une régénération, et que, par cette expérience – là, nous vivions dans la présence de Dieu par le Saint – Esprit. Il est écrit ensuit ici, au verset 5 d’Hébreux 1:

Car auquel des anges Dieu a – t – il jamais dit: Tu es mon Fils, Je t’ai engendré aujourd’hui?

Un engendrement a eu lieu, pas au ciel s’il vous plaît. Comme je le disais déjà, dans tout l’Ancien Testament, ce qui devait arriver avait été prédit à l’avance. Et, quand le temps fut accompli, cela a eu lieu. Et c’est ainsi qu’on peut lire, que ce soit dans l’Évangile de Matthieu, ou particulièrement dans l’évangile de Luc: Quand le temps fut accompli, l’ange Gabriel descendit, et s’adressa à Marie, et lui donna la promesse que le Fils de Dieu naîtra. Et elle répondit: «Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait comme tu l’as dit». Et ici, il y a encore quelque chose de très important. Celui qui repart aux prophéties en relation avec la naissance du Fils de Dieu dans le prophète Ésaïe, dans l’une des prophéties, au chapitre 6, il est écrit: Son nom est Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de Paix. Et ensuite, Son nom est Emmanuel, Dieu avec nous. Dans l’Ancien Testament: Emmanuel, Dieu avec nous. Dans le Nouveau Testament: Son nom est Yahshuah. Les deux. Ici, c’est une combinaison entre Dieu et le Seigneur, car, le Seigneur Dieu s’est révélé. Emmanuel Élohim, le même! Et dans le Nouveau Testament: tu l’appelleras Yahshuah. Pourquoi? Cela a une signification: Yahweh Sauveur. Emmanuel: Dieu avec nous, en tant que Yahweh et Sauveur, dans le Nouveau Testament.

Bien – aimés frères et sœurs, c’est simplement merveilleux. Pas quelqu’un d’autre, mais, la révélation nécessaire de Dieu Lui – même dans la chair pour nous racheter, nous qui sommes dans un corps de chair, nous délivrer et nous adopter en tant que fils et filles de Dieu; car ce qui est né de la chair est chair, et seulement ce qui est né de l’Esprit, est esprit. Et nous lisons ici la deuxième partie du verset 5:

Je serai pour lui un père, et il sera pour moi un fils.

Cela a eu lieu à cause de nous. Je vais encore insister là – dessus pour qu’en tant que fils et filles de Dieu, nous puissions être agréés, en tant qu’héritiers de Dieu et cohéritiers de Jésus – Christ; pour que nous puissions prendre part au dessein du salut de Dieu, qui est valable pour toute l’éternité. Pas une religion, pas un enseignement, mais ce que Dieu nous a accordé en Jésus – Christ notre Seigneur et Rédempteur. Nous avons aussi des Écritures de l’Ancien Testament, que ce soit Psaume 2 verset 7, ou 2 Samuel chapitre 7 verset 14. Et cela me plait que, dans le Nouveau Testament, toutes les prophéties de l’Ancien Testament ont été introduites dans l’accomplissement de l’histoire du salut, pour que nous puissions savoir que tout ce qui s’est accompli a eu lieu selon les paroles de Dieu écrites. Et comme nous l’avons lu dans la parole d’introduction, Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, dans ces derniers temps... les prophètes, n’est – ce – pas, ont prophétisé quatre mille ans. Et, quand la fin était arrivée, la fin des prophéties, ce qui était prédit s’est accompli. Et, jusqu’aujourd’hui encore, Dieu veille sur Sa parole pour l’accomplir avec nous et en nous. Cela continue au verset 10:

Et encore: Toi, Seigneur, tu as au commencement fondé la terre, Et les cieux sont l’ouvrage de tes mains ;

Le même que nous avons en tant que Sauveur, Seigneur, Jésus, Il nous est décrit dans tous Ses angles, en tant que Celui qui a appelé toutes choses à l’existence, Celui qui soutient l’univers par Sa parole puissante. Et ici, nous lisons:

Et encore: Toi, Seigneur, tu as au commencement fondé la terre, Et les cieux sont l’ouvrage de tes mains ;

Toujours Le même, pas un autre, Le même hier, aujourd’hui, et le même éternellement. Et au verset 13:

Et auquel des anges a – t – il jamais dit: Assieds – toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied?

Oui. À quel ange? Pas à Gabriel, ni à Michael! Non. Seulement à notre Seigneur et Rédempteur.

Assieds – toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.

Dans le Psaumes 110 verset 1, inspiré par l’Esprit de Dieu, cela a été prédit à l’avance. Et nous voyons ici comment est – ce – que tout s’accomplit et comment est – ce – que Jésus – Christ est le noyau, le centre de tout l’univers, de toute la création, de tout ce qui devait arriver! Il est le centre. Et nous sommes reconnaissants à Dieu de tout notre cœur pour cela. Et même si nous le voyons décrit en tant que Médiateur, en tant qu’Avocat, dans tous ces devoirs qu’Il doit exécuter, nous sommes reconnaissants de ce qu’Il peut être tout en tous.

Ensuite, dans Hébreux chapitre 2, nous avons au verset 9 ces paroles merveilleuses. Il est écrit:

Mais celui qui a été abaissé pour un peu de temps au – dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d’honneur à cause de la mort qu’il a soufferte; ainsi par la grâce de Dieu, il a souffert la mort pour tous.

Ainsi, par la grâce de Dieu, Il a souffert la mort pour tous, pour toi et pour moi! Pour que nous n’ayons plus à faire avec la mort, mais que, par Christ, nous puissions accepter ce qu’Il a fait pour nous, et vivre! Et comme cela a déjà été dit: La résurrection du Rédempteur est la garantie de la résurrection des rachetés. Sa montée au ciel est la garantie de l’enlèvement des rachetés. C’est simplement merveilleux de ce que Dieu, de manière si claire, déjà dans l’Ancien Testament, a prédit Son plan du salut; et ensuite, nos frères, particulièrement Paul, a pu être utilisé pour décrire dans tous les détails tout ce qui faisait partie du plan de salut de notre Dieu jusqu’à l’achèvement. Il est écrit encore dans Hébreux 2 verset 11:

Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d’un seul. [D’un seul Père, en allemand. N.d.t].

Alléluia! Ils ont tous issus d’un Seul Père! Maintenant suit:

C’est pourquoi il n’a pas honte de les appeler frères.

Tout cela, ce n’est que la grâce de Dieu, que nous avons ce plein salut, cette pleine rédemption par la grâce de Dieu. Accepter cette grâce, elle est une réalité divine dans notre vie, par la grâce de Dieu. Oui. Cela doit devenir une réalité pour que la parole de Dieu puisse produire en nous l’effet pour lequel elle a été envoyée. «C’est pourquoi Il n’a pas honte de les appeler frères» parce qu’ils sont tous issus d’un seul Père. Il est écrit ensuite au verset 12:

Lorsqu’il dit: (Se référant au Psaumes 22 verset 23) J’annoncerai ton nom à mes frères, Je te célébrerai au milieu de l’assemblée.

Bien – aimés frères et sœurs, le Seigneur fidèle nous a révélé Sa parole, Son nom. Et s’il est écrit ici: «je Te célébrerai Dans l’Église, dans l’Assemblée», nous sommes l’assemblée, l’Église du Dieu vivant par Sa grâce! Membres de Son corps. Et c’est pour cette raison qu’Il nous a révélé Sa parole, Il nous a révélé Son nom, Il nous a révélé Ses promesses par Sa grâce, et nous pouvons croire de tout notre cœur ce qu’Il a dit dans Sa parole. Ensuite, le verset 14:

Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui – même, afin que, par la mort, il rende impuissant celui qui avait la puissance de la mort, c’est – à – dire le diable;

Ça, c’était l’objectif principal pour que la rédemption puisse être accomplie. C’est pour cette raison que notre Seigneur est venu dans la chair, comme nous l’avons lu ici. Il a, n’est – ce – pas, participé Lui – même aussi à la chair et au sang, afin que par Sa mort, Il vainc, qu’Il rende impuissant celui qui avait la puissance de la mort, c’est – à – dire, le diable. S’il vous plaît, acceptez cela de tout votre cœur et dites: «Bien – aimé Seigneur, Tu m’as racheté. Tu m’as délivré de la puissance du diable. Satan est vaincu, la mort est vaincue» Mort, où est ton aiguillon, enfer, où est ta victoire? Gloire à Dieu qui nous a donné la victoire par Jésus – Christ notre Seigneur. (1 Corinthiens 15). Cela continue ensuite au verset 17:

En conséquence, il a dû être rendu semblable en toutes choses à ses frères, afin qu’il soit un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans le service de Dieu, pour faire l’expiation des péchés du peuple;

Alléluia! Dites Amen» à ça! [L’assemblée dit «Amen! » N.d.l.r]. C’est accompli! La rédemption est une réalité divine. Ne regardez pas à vous, ne regardez pas aux circonstances difficiles, ne regardez pas aux difficultés et aux problèmes! Regardez aujourd’hui au Seigneur qui a payé le prix sur la croix à Golgotha. Il nous a racheté entièrement, affranchi entièrement. Nous sommes libres, et nous pouvons louer notre Seigneur et Lui apporter l’honneur dans la foi. Encore le verset 17.

En conséquence, il a dû être rendu semblable en toutes choses... en toutes choses à ses frères, afin qu’il soit un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans le service de Dieu, pour faire l’expiation des péchés du peuple;

L’expiation des péchés nous a été accordée comme nous l’avons mentionné. Le sang de la nouvelle alliance a coulé pour le pardon de nos péchés. Et aussi vrai que notre Seigneur et Rédempteur mourut sur la croix à Golgotha, et qu’après Sa résurrection, le troisième jour, et après le quarantième jour avec Ses disciples, Il est entré avec Son saint sang dans le sanctuaire céleste, et le sang de la nouvelle alliance a été apporté sur l’arche de l’alliance dans le lieu très saint. Dans l’arche de l’alliance, il y avait la loi et toutes les condamnations qui découlaient de la loi «Si tu fais ceci, si tu fais cela...» rien que des condamnations les unes après les autres. Et ensuite, le sang de la nouvelle alliance a été apporté sur l’arche de l’alliance. Il n’y a plus de condamnation qui soit possible, car, le sang de l’alliance est apporté sur l’arche de l’alliance, dans le lieu très saint.

Bien – aimés frères et sœurs, même si Satan voulait nous accuser – c’est sûrement son devoir, accuser les frères – vous pouvez lui dire: «Arrière de moi Satan». Nous sommes sous le sang. Nous sommes entièrement affranchis, délivrés. Et nous appartenons à Dieu pour ce temps et pour toute l’éternité. Tel qu’il est écrit ici: «pour faire l’expiation des péchés du peuple», cela est accompli! Laissez – moi vous lire encore ce passage.

Nous ne parlons pas seulement du retour de Jésus – Christ et du Message qui précède Son retour, mais nous avons le devoir, le devoir divin, le mandat divin de prêcher l’Évangile éternellement valable, comme il fut prêché auparavant et pratiqué, il y a deux mille ans. Nous avons le devoir de prêcher cet Évangile pour que le monde entier l’écoute et ait la possibilité de revenir au fondement original qui avait été placé au commencement comme il est écrit «Par les apôtres et les prophètes». En cet endroit, il ne s’agit que d’une seule chose: Que Dieu puisse atteindre Son but avec nous tous, et que nous puissions ne pas avoir écouté Sa parole en vain, mais, ayant fait les expériences nécessaires du salut ce soir encore dans cette réunion, que cela ait lieu. Que tous ceux qui n’ont pas encore expérimenté le pardon de leurs péchés, ceux qui n’ont pas encore la certitude de leur salut... bien – aimés frères et sœurs, disons les choses encore une fois: Seulement celui qui expérimente la réconciliation avec Dieu, le pardon avec Dieu que Dieu nous a accordé en Jésus – Christ notre Seigneur, seulement celui qui, dans la foi et avec un cœur reconnaissant, accepte la réconciliation et le pardon de ses péchés et l’expérimente personnellement et qui peut dire «Je sais que mon Rédempteur vit, je sais que je suis pur des fautes, et je suis entré dans la joie»... il faut que cela soit dit avec insistance.

Encore Hébreux chapitre 3 verset 7:

C’est pourquoi, selon ce que dit le Saint – Esprit... (

Cette parole du Saint – Esprit est aussi valable pour nous...

Aujourd’hui, si vous entendez sa voix,

Mes bien – aimés frères et sœurs, «Tu es Mon Fils bien – aimé, je T’ai engendré aujourd’hui». Ensuite suit aussi «ton aujourd’hui» et «mon aujourd’hui». Et que cet engendrement surnaturel ait lieu aussi en nous: «Aujourd’hui, si vous entendez SA voix, n’endurcissez pas vos cœurs» mais acceptez Sa parole pour que le Saint – Esprit puisse venir sur vous et créer la vie éternelle par la semence incorruptible de la parole de Dieu en vous, et que cette vie soit manifestée. C’est simplement merveilleux. C’est pour cette raison que cette parole du Saint – Esprit est valable pour nous. Quelle parole est valable pour toi et pour moi? Pas ce que disent les religions, pas ce que disent les hommes, mais ce que Dieu a dit dans Sa sainte et précieuse parole.

«Aujourd’hui, si vous entendez Sa voix». De quoi s’agit – il aujourd’hui? Il s’agit du dernier Message, il s’agit du dernier appel avant le retour de Jésus – Christ notre Seigneur. Ça, c’est notre «aujourd’hui». C’est pour cette raison que la sainte parole de Dieu nous est adressée dans ce temps de manière très particulière. Et Dieu, par Sa grâce, nous l’a révélée. Il est écrit au verset 12:

Prenez garde, frères, que quelqu’un de vous n’ait un cœur mauvais et incrédule, au point de se détourner du Dieu vivant.

Quel avertissement! Cela nous touche le cœur, cela nous transperce le cœur. L’exhortation ici est «Prenez – garde, prenez – garde, bien – aimés frères!» Que quelqu’un de vous n’ait un cœur mauvais dans ce temps ou la parole, justement, venue fraichement du trône, l’exhortation nous est faite: «Prenez garde», vous qui écoutez la parole, prenez garde à ce que quelqu’un de vous n’ait un cœur mauvais, vous qui, dans ce temps, écoutez le dernier Message, vous qui écoutez le dernier appel, c’est à vous que cela est adressé, vous, pas les autres, vous, Prenez garde, que quelqu’un de vous n’ait un cœur mauvais et incrédule, au point de se détourner du Dieu vivant. Celui qui ne croit pas la parole promise de Dieu, se détourne, il chute et tombe dans la grande apostasie. Celui qui croit est édifié sur ce saint fondement des apôtres et des prophètes.

Que cela soit dit encore une fois avec insistance: Soyez attentifs, prenez garde, garde, frères, que quelqu’un de vous n’ait un cœur mauvais encore ce soir ici et dans le monde entier, en Australie, en Nouvelle Zélande, à Edmonton, à Montréal, en Afrique ou en Asie, partout: prenez tous garde, frères! Qu’aucun élu, que dans aucun enfant de Dieu il n’y ait un cœur mauvais, de l’incrédulité qui prenne la place au point de se détourner du Dieu vivant; mais plutôt, que nous puissions lier à la foi la parole que nous avons entendue, et la foi nous lie à l’expérience de ce que nous avons entendu; et que nous expérimentions ce que Dieu nous a promis dans Sa parole, comme c’est écrit dans Hébreux 4. Encore rapidement ces versets. Versets 15 et ensuite le verset 19:

Pendant qu’il est dit: Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos cœurs.

Qu’est – ce – que tu as entendu? Qu’est – ce – que j’ai entendu? As – tu entendu des interprétations humaines? As – tu entendu ce que disent les religions? Non. Ici, il est dit clairement, adressé à tous les fils et toutes les filles de Dieu, ceux qui ont reçu leur adoption. Cela leur est adressé, à ceux qui l’ont expérimenté. Et c’est ainsi qu’ils sont héritiers de Dieu et cohéritiers de Jésus – Christ. Cette parole est valable pour nous. Lisons encore le verset 15:

Pendant qu’il est dit:

Ici, il se réfère au Psaume 95 verset 7. Cela était écrit dans l’Ancien Testament, et ici, cela est repris, et ce soir, cela nous est adressé.

Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos cœurs, comme lors de la révolte.

Frères et sœurs, si vous savez comment j’ai dans le cœur que tous ceux qui écoutent la sainte et précieuse parole de Dieu maintenant, et ce que Dieu nous a donné en Jésus – Christ, qu’ils puissent l’accepter jusqu’au dernier Message qui précède le retour de Christ. Que nous puissions, par la grâce de Dieu, vraiment nous préparer pour le jour glorieux du retour de Jésus – Christ. Verset 19:

Aussi voyons – nous qu’ils ne purent y entrer à cause de leur incrédulité.

Oh! L’incrédulité est impossible. L’incrédulité conduit à la désobéissance, à la chute, au détournement. L’incrédulité nous exclut. C’est pour cette raison que nous demandons aujourd’hui, ce soir, tel qu’il est écrit, aujourd’hui, si vous entendez SA voix, la voix de Sa parole, croyez, acceptez et remerciez le Seigneur pour cela. N’ayez aucun doute, aucune révolte, aucune résistance. Nous acceptons tout ce que le Seigneur nous a accordé par Sa grâce par l’œuvre de la rédemption accomplie.

Nous pourrons lire encore beaucoup d’écritures pour vraiment comprendre ce sujet, et c’est de cela qu’il s’agit: Dieu, en Jésus – Christ notre Seigneur, a résumé tout ce qui était important pour l’éternité. Et en Lui, nous avons tout: la réconciliation, le pardon, la délivrance, la guérison. En Lui, nous avons tout ce que Dieu nous a accordé par Sa grâce, jusqu’au Message que nous avons prêché dans le monde entier, qui va dans le monde entier avant Son retour promis. Encore une fois: Le Seigneur, avant qu’Il n’ébranle le ciel et la terre encore une fois, le message original divin, sans altération, est prêché au peuple de Dieu dans le monde entier, dans toutes les langues. Alors que notre frère Taty me disait aujourd’hui qu’il y avait plus de dix mille connexions dans le monde entier, et que, plus d’un million sont connectés aujourd’hui qui écoutent ce qui est dit ici aujourd’hui et voient! Bien – aimés frères et sœurs, Dieu a fait de grandes choses! D’un bout à l’autre de la terre, le message divin a été porté. Et, là où nous ne pouvons pas aller personnellement, le Message y va de cette manière, et l’appel retentit par la connexion.

Résumons ce que nous avons lu de l’épître aux Hébreux. Notre Dieu a pris soin de tout. Personne n’a besoin de se perdre. Mais, il est écrit que chacun, que tous ceux qui invoquent le nom du Seigneur seront sauvés. Si tu n’ouvres pas ta bouche, et si tu ne reconnais pas dans ton cœur avant d’ouvrir la bouche que tu es perdu et que tu n’as pas la vie éternelle... il faut reconnaître cela, reconnaître que dans ton état actuel, si tu n’as pas la vie éternelle tu vas en enfer. C’est pour cette raison que c’est sérieux! Tu dois toi – même ouvrir ta bouche et invoquer le nom du Seigneur, l’expérimenter personnellement en tant que ton sauveur. Ainsi, nous sommes reconnaissants de ce que Dieu n’a pas donné seulement des paroles, mais qu’Il se tient derrière Sa parole, et Il accomplit, il veut accomplir en nous, pour nous et par nous ce qui est écrit, et Il l’accomplira. À Lui, Le seul vrai Dieu soit l’honneur, la louange! Et aussi à notre Seigneur et Rédempteur qui nous a tant aimé et qui est venu vers nous enveloppé dans la paille comme un homme, et qui est mort sur la croix avec tant d’opprobre. Mais Il a dit «C’est accompli!» Le sang de la nouvelle alliance a coulé. Nous avons part à tout ce qui nous avait été promis dans l’Ancien Testament et au cours du Nouveau Testament. Tout est accompli. Et nous sommes réellement arrivés au moment le plus proche de la fin. Le dernier appel retentit, et, «Aujourd’hui, si vous entendez Sa voix», pas la voix de frère Branham ou de frère Frank, ou la voix de Paul, mais «Si vous entendez Sa voix», la voix de Dieu. Et celui qui est né de Dieu, il écoutera les paroles de Dieu. Dieu a fait la promesse qu’Il enverra une faim dans le pays, une faim d’écouter Sa sainte et précieuse parole. Et Dieu a aussi fait en sorte que Sa parole soit accomplie. Et, dans notre temps, Il a envoyé un messager avec le dernier message de l’appel à sortir et de la préparation de l’Église du Dieu vivant.

Disons encore ceci: Il y a parmi les croyants des vierges folles et des vierges sages. Mon souhait et ma prière ce que nous, nous qui venons de loin et de près, nous qui venons de toute l’Europe de de toutes les nations, et aussi particulièrement dans tous les peuples, au Mali et partout, mon souhait est que tous ceux qui, maintenant, ont trouvé grâce devant Dieu et qui reçoivent la parole et ce que Dieu nous a accordé en Jésus – Christ notre Sauveur, qu’ils puissent expérimenter personnellement ces choses avec reconnaissance par Sa grâce. Qu’ils n’aient pas de révolte en eux, mais, la réception de ce que Dieu nous a donné. Comment ne devrions – nous pas Lui dire merci, à Lui notre Seigneur? Lui apporter la reconnaissance de tout notre cœur dans le saint nom de Jésus – Christ? Amen!

Levons – nous et chantons comme si souvent le chœur «Tel que je suis sans rien à moi». Pas ma force, mais Ta force. [L’assemblée chante «Tel que je suis sans rien à moi ». N.d.l.r]

Avons – nous déjà fait l’appel à l’autel? Je peux demander que tous ceux qui veulent consacrer leurs vies au Seigneur et qui n’ont pas encore fait les expériences du salut et qui n’ont pas encore fait l’expérience avec le Seigneur, si vous voulez, venez devant. Chantons encore une fois. Nous allons prier pour vous et avec vous. Nous allons prier ensemble. Chantons encore. [L’assemblée chante «Tel que je suis sans rien à moi; et Crois seulement, crois seulement ». N.d.l.r].

Venez, venez. Mes bien – aimés, nous avons reçu dans notre cœur ce que nous avons lu dans la parole. Dieu a parlé par les prophètes durant tout le temps de l’Ancien Testament, Il a donné des promesses. Et, quand le temps fut accompli, Il a parlé dans Son Fils pour donner la réponse à tout ce qui était prédit par les prophètes. Et, par la prédication, des gens sont appelés au Seigneur. Et tous ceux qui viennent à Lui sont acceptés. C’est ainsi que c’est écrit: Celui qui vient à Lui ne sera pas rejeté. Non. Il nous agrée, nous accepte. Et aujourd’hui, vous avez... oui et beaucoup dans l’assemblée, vous avez écouté la sainte et précieuse parole. Et la rédemption nous a été accordée par la grâce de Dieu. Disons cela encore une fois: Seulement en celui qui a accepté personnellement la rédemption, c’est en lui que le Seigneur Dieu peut créer la vie qui était dans le sang du Fils de Dieu en toi et en moi en tant que troupeau racheté par le sang. Il peut manifester en toi la vie qui était dans le sang. Ça, c’est le témoignage des saintes Écritures. C’est pour cette raison qu’il est écrit: «Ils ont vaincu par le sang de l’Agneau et par la parole de leur témoignage». La parole est devenue notre témoignage. Disons cela encore une fois: Dans le sang de l’Agneau de Dieu, il y avait la vie éternelle. Et, alors que notre Seigneur versait Son sang, la vie a été délivrée et est revenue sur tous ceux qui acceptent ce que le Seigneur a fait pour nous.

Aujourd’hui, vous avez écouté la parole de Dieu. Aujourd’hui, vous avez cru, et aujourd’hui, vous pouvez, en tant que rachetés, en tant que réconciliés avec Dieu, vous pouvez repartir à la maison et remercier le Seigneur de ce que ce jour, Il vous l’a accordé. Et maintenant, je ne sais pas si vous connaissez tous le chœur «Ceci est le jour». [L’assemblée chante «Ceci est le jour ». N.d.l.r].

Regardez ici s’il vous plaît. Est – ce – que vous pouvez croire de tout votre cœur que notre Seigneur et Rédempteur a versé Son sang sur la croix à Golgotha, le sang de la nouvelle alliance pour le pardon de vos péchés, et que, maintenant, dans la foi, vous acceptez la rédemption, le pardon de vos péchés? Dites: «Seigneur, j’accepte maintenant ce que Tu m’as accordé. J’invoques Ton nom. Sauve mon âme! Pardonne mes péchés! Fais – moi grâce». Maintenant, nous voulons pendant quelques minutes demeurer dans la prière. Priez tous s’il vous plaît comme c’est dans votre cœur. Frère Alfred, viens prier. Je prierai toute à l’heure. [Frère Alfred prie. N.d.l.r]

Alléluia! Seigneur Dieu Tout – Puissant, Ta parole est vraie! Et aujourd’hui, c’est le jour, aujourd’hui, Tu nous as parlé. Aujourd’hui, nous avons entendu Ta voix. Nous avons accepté et reçu ce que Tu nous as donné. Bénis, bien – aimé Seigneur, bénis et accorde à tous la grâce d’ouvrir leur bouche et de Te remercier maintenant. Remerciez le Seigneur. Ouvrez vos bouches et dites: «Seigneur, je Te remercie pour la rédemption. Je Te remercie pour le pardon. Je Te remercie pour le plein salut. Je Te remercie de ce que Tu m’as agréé, tu m’as accepté. Je Te remercie de ce que Tu m’as pardonné. Je Te remercie!» Remerciez le Seigneur, remerciez le Seigneur! Tous, dans le monde entier, ici dans la réunion, remerciez le Seigneur, remerciez le Seigneur pour tout ce qu’Il a fait pour vous! Alléluia! Alléluia! Alléluia! Louez, louez le Seigneur! Louez le Seigneur! Que mon âme loue l’Éternel et que tout ce qui est en moi loue Son saint nom, Son saint nom et Son saint et Son précieux sang! Nous Te remercions. Alléluia! Alléluia! Nous Te remercions! Alléluia! Alléluia! Gloire et louange! Louange, gloire et honneur! Alléluia!

Aujourd’hui s’accomplit: «Aujourd’hui, si vous entendez Sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs». Acceptez, acceptez. Oui, vous l’avez tous accepté. Que le Seigneur vous bénisse et soit avec vous. Amen! Vous pouvez vous asseoir. Si les sœurs ont un cantique, ou alors, la chorale...

C’est merveilleux. Asseyez – vous encore. Rapidement, nous sommes reconnaissants au Seigneur Dieu de ce que nous pouvons venir écouter Sa sainte et précieuse parole. Nous sommes reconnaissants de ce que c’est encore le temps de la grâce. Reconnaissants de ce que le Seigneur appelle encore, reconnaissants de ce qu’il y en a qui écoutent encore et qui croient. Les deux sœurs ne sont pas là? Nous appelons la chorale encore une fois. Les cantiques sont tous du plein Évangile. Nous ne sommes pas pressés aujourd’hui. Est – ce – que notre bien – aimé frère chef des chants est – il ici? Chantez un cantique. Chantez de tout votre cœur. Ah! Les sœurs sont là. [Les deux sœurs chantent un cantique. N.d.l.r].

Amen! Amen! Vous savez, ce qui fait partie de cela, bien – aimé frère Éric Schmidt, viens avec la chorale et chantez un cantique. Nous ne sommes pas pressés aujourd’hui. Laissez – moi répéter ce que nous avons lu au nom du Seigneur: «Prenez garde, frères, que quelqu’un de vous n’ait un cœur mauvais et incrédule, au point de se détourner du Dieu vivant». Que parmi nous et dans le monde entier, il n’y ait pas un seul cœur incrédule, mais que tous puissent croire de tout leur cœur, accepter et voir la gloire de Dieu et l’accomplissement des dernières promesses. La parole de Dieu nous est adressée aujourd’hui. Loué et exalté soit le Seigneur! Amen! Prenez garde!