Misiunea Liberă

Isus Hristos este acelaşi ieri, azi şi în veci. Evrei 13:8

Limba:

Alte ţări

Réunion mensuelle de Krefeld, Dimanche 03 Février 2019 / Ewald Frank

Limba: franceză




«L’accomplissement des prophéties bibliques dans notre temps»

Réunion mensuelle de Krefeld

Dimanche 03 Février 2019

Nous avons reçu encore beaucoup d’appels téléphoniques de l’Australie, de l’Afrique, du Canada, de partout. Que la reconnaissance de tout notre cœur soit apportée au Seigneur de ce que nous pouvons nous rassembler pour écouter la précieuse parole de Dieu. Aujourd’hui, nous allons demander à deux ou trois frères de dire rapidement quelque chose. Pas toute une prédication, mais exprimer simplement quelques paroles. Peut – être le frère Emmanuel... est – ce – que frère Arben est – il là aujourd’hui? Le frère Michael, juste quelques mots, le frère Olek... Est – ce – que tu parles assez le russe pour que le frère Schmidt puisse te traduire? Tu pourras dire quelques mots. Frère John, encore quelques mots. S'il vous plaît, venez maintenant. Qui vient en premier? Venez. Frère Emmanuel, où es – tu? Frère Michael? Venez, venez tous, venez simplement. Le temps est toujours contre nous. Dites juste quelques mots. Où est le frère Arben? Viens. Viens. Pas de problèmes. Oui. [Les frères passent à tour de rôle et disent quelques mots à l’assemblée. N.d.l.r].

Amen! Amen. Le frère... est aussi ici aujourd’hui. Notre frère d’Ottawa aussi, le frère Damien est là. Veux – tu dire quelque chose? Nous estimons beaucoup que vous veniez pour écouter la parole du Seigneur, et nous nous réjouissons pour le témoignage que partout sur terre, la parole produit l’effet pour lequel elle est envoyée. Oui, notre frère vient. Dis quelques mots. Le Seigneur fait de grandes choses. Amen! [Le frère dit quelques mots. N.d.l.r].

Oui, nous avons été appelés par les frère parlant portugais. Imaginez – vous, hier... la sœur est ici aujourd’hui. Elle ne pouvait pas venir depuis longtemps, et, après la réunion, elle a demandé «Où est le frère Helmut Myskys. Je ne l’ai pas vu». Et, quand elle a entendu qu’il a été repris à la maison, elle a pleuré. Elle a explosé en pleurs. Nous sommes tous reconnaissants pour le ministère de notre bien – aimé frère Helmut Myskys. Personne ne peut s’imaginer ce que ça signifie pour tous les pays, que ce soit l’Angola, le Mozambique, le Brésil... ce que cela a signifié pour tous nos frères et toutes nos sœurs dans les pays d’avoir été servis directement par le frère Helmut Myskys. Il a vraiment pris soin de tout. On ne peut pas entrer dans les détails, mais, nous sommes très reconnaissants au Seigneur. Dieu voulant, nous aurons vraiment la plus grande invitation au Brésil, en Avril avec le frère Claudio Myskys, et avec notre bien – aimé frère Olek. Et tous les prédicateurs, la direction qu’ils prennent n’a pas d’importance, tous veulent venir pour écouter encore une fois la parole du Seigneur. Et Dieu va accorder Sa grâce pour cette rencontre. Nous sommes reconnaissants de ce que le frère Claudio Myskys peut continuer et peut servir et transmettre. Et nous sommes reconnaissants. Nous avons entendu le frère Olek, il parle le roumain, le russe et parfaitement le portugais. Nous sommes reconnaissants à Dieu pour les frères qui transmettent dans toutes les langues ce que le Seigneur nous a confié.

Aujourd’hui, tout un groupe de personnes de la Roumanie est venu. Ils ont dit: «Nous voulons te chanter un cantique». Et ils ont chanté un cantique dans leur langue. Bien – aimés frères et sœurs, il est écrit: De tous les peuples, de toutes les langues et de toutes les nations. De toutes les tribus». D’où nous sommes n’a pas d’importance, ni quelle couleur nous avons: Tous, nous repartons à Adam. Tous, tous sur toute la terre, nous venons tous d’Adam.

Maintenant, pour la prédication de la parole, c’est vraiment un temps très sérieux, le temps le plus merveilleux dans lequel nous pouvons vivre et servir le Seigneur, et écouter Sa merveilleuse parole. Notre frère du Pakistan – que le Seigneur te bénisse, frère Nobel – que le Seigneur bénisse tous les frères, le frère Daniel, le frère Flori, tous les frères. Je voudrais particulièrement saluer tous les frères de la Roumanie. Jamais un si grand groupe n’a été ici. Et, dans toute l’Europe, il n’y a que la Roumanie, et de là, des milliers viennent pour écouter la parole du Seigneur. Et aussi l’envoi de Bucarest, ce que Dieu fait est simplement merveilleux. Le frère Matthias de l’Ukraine, que tous se sentent bien et soient bénis dans le nom du Seigneur. 

Commençons avec la parole dans 2 Pierre chapitre 3 à partir du verset 9:

Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques – uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.

Frères, comme nous l’avons entendu hier, depuis quatre – vingt – cinq ans, ce Message a été apporté. Depuis 1933, le commandement a été donné d’apporter ce Message avant le retour de Christ. J’ai amené ces trois citations. Et, toutes les trois ont été faites après l’ouverture des sceaux. Frère Branham dit ici – je le redonne mot à mot –:

«Tel que Jean – Baptiste a été envoyé comme précurseur de la première venue de Christ, c’est ainsi que ton message sera précurseur du retour de Christ dans le monde entier». (Le 14 Juin 1963). 

La deuxième citation:

«Une voix disait: Tel que Jean – Baptiste a été envoyé comme précurseur, c’est ainsi que ton message sera envoyé dans le monde entier comme précurseur». (Le 19 Février 1965).

La troisième citation:

«Sûrement que je ne vais pas le faire, mais, ce message va présenter Jésus – Christ au monde car, tel que Jean – Baptiste a été précurseur de la première venue du Christ, c’est ainsi que tu es envoyé avec ce message qui précèdera Son retour. Je sais, je sais, je sais que se sera ainsi tel qu’il l’a dit: Le Message sera précurseur».

Nous sommes reconnaissants à Dieu bien – aimés frères et sœurs, de ce que maintenant, nous sommes vraiment à la fin. Nous ne sommes pas au commencement de la fin des temps, nous sommes à la fin de la fin des temps. Que cela soit dit encore une fois: Depuis 1933, ça fait quatre – vingt – cinq ans qui sont passés depuis le jour où le Seigneur a donné cet ordre, ce mandat, ce commandement direct en relation avec le dessein de salut de Dieu, en relation avec le retour de Jésus – Christ notre Seigneur. Et celui qui lit Matthieu 24, il saura ce qui est écrit directement après le verset 1. Notre Seigneur a enseigné dans le temple. Il était avec Ses disciples. Et, Ses disciples Lui montraient la beauté du temple. Et le Seigneur a dit: «il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée.». Et ensuite, trois questions précises ont été posées l’une après l’autre: Quand est – ce – que cela arrivera (La destruction du temple), et quel est le signe de Ton retour et le signe de la fin du monde? Trois questions, trois réponses. Nous nous intéressons plus à la deuxième question: Quel est le signe de Son retour. Et nous avons mentionné que le Seigneur a fait en sorte qu’un Message précède Son retour, et aille dans le monde entier, un message de correction, un message qui nous ramène à Sa parole, un message de correction! Comme nous pouvons être reconnaissants de ce que, dans notre temps, cela est accompli! 

«Rassemble – Moi Mon peuple». Alors que Moïse rassemblait le peuple de Dieu, il y avait un message. C’était: Laisse aller Mon peuple, laisse sortir Mon premier – né pour qu’il Me serve. Donc, pas seulement un message, mais un appel à sortir, un exode, un appel à sortir de l’esclavage. Bien – aimés frères et sœurs, nous ne jugeons pas, mais, dans tout le christianisme, l’humanité est égarée. Nous vivons dans un temps où, en Suède, pour la première fois, ils ont déclaré que Dieu n’est pas masculin. On cherche pour Dieu un troisième article qui ne soit ni masculin ni féminin. Alors, qu’est – ce qu’Il est? Imaginez – vous cela? Et l’église en Angleterre elle, a imité cela. Et ils disent: «Mais qu’est – ce – que nous savons? Comment est Dieu? Qui est Dieu?» Oh, mon Dieu au ciel! À quel point l’humanité peut s’oublier et blasphémer Dieu de cette manière! Nous avons atteint un point où on demande aux enfants dans les écoles s’ils sont masculins ou féminins, s’ils sont hommes ou femmes. Mes bien – aimés frères et sœurs, c’est une condition qui n’a jamais existé sur terre. Cela dépasse même ce qui s’était passé à Sodome. Sodome, ce n’était rien du tout! Ça dépasse tout ce qui a existé jusque maintenant.

Mais revenons à la chose: Tel que nous ne pouvons jamais être compris par les autres, c’est ainsi que nous aussi, nous ne pouvons pas comprendre les autres, qui restent toujours dans leurs rituels, dans leurs traditions. Toutes les églises, les églises libres et aussi les trois cent quarante – neuf dénominations appelées chrétiennes, restent toutes ce qu’elles sont, mais, elles se rassemblent toutes et parlent d’union. Toutes les églises filles reviennent dans le sein de la mère. Il faut l’avoir observé une fois. Mais ensuite, l’appel retentit: Vous, Mon peuple, séparez – vous, ne touchez à rien d’impur, c’est ainsi que je vous agréerai. Tel que partout, il y a des campagnes spéciales d’évangélisation qui ont lieu, des programmes sur programmes, partout... c’est ainsi que Dieu Lui, a conçu un plan éternel. Et c’est pour cette raison que Son peuple est maintenant rassemblé, il est appelé à se rassembler: «Rassemble – Moi Mon peuple», c’est un commandement «Tous ceux qui ont confirmé l’alliance avec Moi par le sacrifice». Dieu a conclu une alliance avec nous. C’est ainsi que le Seigneur, dans Matthieu 27... nous allons le lire tout à l’heure. Mais d’abord, Il a dit clairement dans Matthieu 26: «Ceci est Mon sang, le sang est répandu pour beaucoup, pour le pardon des péchés». 

Tel que toutes ces églises – là existent, c’est ainsi que Dieu Lui a Son Église ici sur cette terre. Et comme les autres ne comprennent pas quand on lit par exemple ce que Dieu dit aux sœurs, aux femmes ou alors ce que Dieu dit aux frères et aux maris, comme nous l’avons lu hier soir, alors, les gens s’énervent et disent: «Mais, ça c’était avant. Maintenant le temps est avancé». Le temps est avancé, mais, pour l'Église du Dieu vivant, ce qui est écrit dans la parole de Dieu reste valable! Personne ne doit s’énerver. Tous peuvent continuer à faire ce qu’ils veulent. Vous ne devez pas vous énerver. Mais, ceux qui sont appelés à sortir, ceux qui ont été prédestinés, élus avant même la fondation du monde, ceux qui sont prédestinés à être justement dans la gloire de Dieu, eux, ils ne restent pas dans les rituels et les traditions humaines, mais, ils se soumettent à Dieu et à Sa parole en toutes choses. Et si les saintes Écritures disent par exemple dans 1 Corinthiens 11 que c’est une abomination pour un homme de porter de longs cheveux et c’est un déshonneur pour une femme de couper ses cheveux, car, la longue chevelure lui a été donnée comme voile, c’est en ordre! Qu’est – ce qu’on peut alors faire contre cela? C’est sobre! Tout ce que Dieu a dit est sobre! Oui. On peut comprendre ces choses. Mais, tous ceux qui ne se soumettent pas à Dieu et à Sa parole critiquent et disent: «Paul haïssait les femmes!» Mon Dieu! Nous respectons la sainte parole de Dieu. Et, seulement celui qui est de Dieu respectera la parole de Dieu.

En ce qui concerne le retour du Seigneur, comme nous l’avons lu, le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse qu’il a faite, quoi que nous pourrions avoir l’impression qu’Il tarde, que ça dure, que ça dure trop. Non. Laissez – moi vous le dire: Nous nous sommes très rapprochés du retour du Seigneur, et, c’est pour cette raison que c’est important de toujours exprimer la nécessité de rester sobres et normaux en paroles, en actions, dans la vie spirituelle et dans la vie terrestre. Qu’il n’y ait aucun opprobre qui revient sur le nom du Seigneur ou sur l'Église du Dieu vivant à cause de notre conduite. Mais, comme nous l’avons souvent dit: Il faut que nous puissions, dans notre cœur, être lié à Dieu, mais avoir les deux pieds sur terre. Et ici Pierre dit clairement (2 Pierre 3:9):

Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques – uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.

Et quand nous voyons quel témoignage nos frères donnent! Les derniers sont vraiment appelés à sortir comme arrachés d’un feu, comme c’est écrit dans Jude. Et le nombre sera atteint aussi certain que le Seigneur Lui – même l’a promis. Et ensuite, ça continue au verset 10 de 2 Pierre 3:

Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas...

Ici, nous avons la promesse que le jour du Seigneur viendra, et ce qui va se passer en ce jour – là. Et on peut le lire, que ce soit dans Ésaïe 13, dans Joël, dans les prophètes et partout. On peut lire ce qui va se passer quand le jour du Seigneur viendra. Et ensuite la promesse: Avant que ce jour terrible et redoutable de l'Éternel ne vienne, le Seigneur Dieu a fait la promesse d’envoyer un prophète comme Élie, pour rétablir toutes choses de nouveau à l’état primitif. C’est un rétablissement total de ce qui existait au commencement dans l'Église. Et nous lisons de nouveau le verset 14:

C'est pourquoi, bien – aimés, en attendant ces choses, appliquez – vous à être trouvés par lui sans tache et irréprochables dans la paix.

Pas seulement parler du retour du Seigneur, mais, l’exhortation sérieuse adressée aux croyants: 

C'est pourquoi, bien – aimés, en attendant ces choses, appliquez – vous à être trouvés par lui sans tache et irréprochables dans la paix.

Notre condamnation est tombée sur Lui pour que nous ayons la paix, et, c’est par Ses meurtrissures que nous sommes guéris! Que tous puissent accepter que nos fautes, notre malédiction, et la condamnation que nous aurions eu à cause de nos fautes, les deux, sont retombées à cause de l’Agneau de Dieu. Et nos fautes, nos péchés, et la condamnation pour nos fautes, nos péchés, nos transgressions, sont retombés sur Lui pour notre paix, pour que nous ayons la paix; et c’est par Ses meurtrissures que nous sommes guéris. S'il vous plaît, acceptez dans la foi que nous avons reçu le parfait pardon, la parfaite réconciliation! Lisez encore une fois la parole dans le livre du prophète Ésaïe au chapitre 53: Notre condamnation est tombée sur Lui pour que nous ayons la paix, et, par Ses meurtrissures, nous sommes guéris. Pas seulement un message, mais l’expérience du salut, du pardon, de la grâce, de la régénération, de la nouvelle naissance, jusqu’au baptême du Saint – Esprit, avec le Saint – Esprit. Que tout ce que Dieu a accordé et a fait au commencement, que cela soit prêché encore une fois à la fin et expérimenté. Mais, frère Branham a mentionné cela et a dit qu’il y aura un petit moment durant lequel la puissance de Dieu sera manifestée avant le retour de Jésus – Christ. Et nous croyons par conviction que le Seigneur enverra le temps de rafraichissement en nous tous, car nous avons mis notre confiance en Lui.

Qu’aujourd’hui, tous puissent expérimenter le plein pardon, accepter le plein pardon par la foi. Ne pas repartir d’ici, et aussi sur toute la terre et partout où cette parole est écoutée, s'il vous plaît, venez à Dieu dans la foi. Acceptez ce qu’Il a fait pour vous, car, ce qui est écrit dans Ésaïe 53, dans le Psaumes 103 et dans différentes Écritures de l’Ancien Testament, tout ce qu’Il a promis est devenu une réalité divine ici sur cette terre en Jésus – Christ dans le Nouveau Testament. Nous allons encore voir... Ses meurtrissures... Il a dit à Thomas «Regarde Mes meurtrissures»... et nous savons tous qu’Il est mort sur la croix. Le sang a coulé. Le sang ne s’est pas répandu sur terre, non. Il est monté avec Son propre sang... alléluia! En tant que Souverain sacrificateur, Il est monté avec Son propre sang dans le sanctuaire céleste. Et si maintenant, il y a quelque chose qui nous arrive, nous avons la grâce de venir au Seigneur, parce que le sang est encore et toujours sur l’arche de l’alliance dans le lieu très saint, et nous pouvons expérimenter le pardon et la grâce de Dieu, et l’accepter toujours de nouveau; et ainsi, remercier de tout notre cœur le Seigneur pour cela.

Donc, à ce dernier message, notre préparation est liée. Notre préparation pour l’enlèvement est directement liée à ce message pour que nous soyons sans tache, irréprochables, dans la paix devant le Seigneur quand Il reviendra! Lavés dans le sang de l’Agneau, sanctifiés dans la parole de vérité. Aucune résistance, aucune rébellion. Chaque parole de Dieu reçoit un «Amen» dans notre cœur. C’est ainsi que hier, nous avons lu la parole que Paul adressait à Timothée dans 1 Timothée chapitre 6, verset 14. Il est écrit:

...de garder le commandement (exécute le commandement, en allemand. N.d.t), et de vivre sans tache...

Toi qui prêche le Message: 

...vivre sans tache, sans reproche, jusqu'à l'apparition de notre Seigneur Jésus – Christ.

Et nous pouvons donner l’honneur à Dieu de ce qu’Il a veillé sur nous pour que nous puissions prêcher Sa parole, la transmettre tel qu’elle est sortie de Sa bouche. Ce qui est un problème pour beaucoup de frères, ce que notre bien – aimé Seigneur et Rédempteur est décrit dans différents domaines: en tant que Seigneur, en tant que Fils de l’homme, en tant que Fils de Dieu, en tant que Fils de David, en tant que Souverain Sacrificateur. Dans le dessein du salut de notre Dieu et pour le salut, tous ces différents domaines que notre Seigneur devait accomplir, on doit les considérer. Pourquoi est – ce qu’ici, Il dit: «Moi et le Père, nous sommes uns», mais pourquoi est – ce qu’Il dit: «Le Père est plus grand que Moi». On doit lire, chercher le contexte, regarder de quoi il s’agit. Ce n’est pas une contradiction, bien – aimés frères et sœurs. Si vous saviez quelle joie me remplit quand je lis la parole de Dieu! Tout est vivant, tout est réel, révélé et clair! Que la reconnaissance de tout notre cœur soit au Seigneur de ce qu’Il nous a donné une vue d’ensemble sur chaque sujet: La divinité, le baptême d’eau, tout, sur quoi que ce soit, le Seigneur Dieu a accordé Sa grâce, et encore une fois, Sa grâce.

Par exemple, il est écrit... une parole encore ici... 1 Timothée chapitre 3 verset 15:

...mais, si je tarde, tu sauras comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l'Église du Dieu vivant, la colonne et l'appui de la vérité.

C’est simplement merveilleux! Si le retour du Seigneur tardait ou que Paul, avec sa visite... ces choses nous sont adressées. L’accent est mis ici sur notre conduite dans la maison de Dieu, dans l'Église du Dieu, dans l'Église rétablie, là où tout a été ramené à l’état primitif, il n’y a pas d’interprétation, pas d’explication, là où il n’y a aucun faux enseignement. Nous devons savoir comment nous conduire dans la maison de Dieu. Dans la maison de Dieu, seulement la sainte et précieuse parole de Dieu doit être prêchée. Pas une seule interprétation ni pensée humaine sur la parole. On doit savoir comment se conduire dans la maison de Dieu qui est l'Église du Dieu vivant, la colonne et l’appui de la vérité! Loué et exalté soit notre Seigneur!

Nous aussi, nous regardons à toutes ces années en arrière. Pas seulement à quatre – vingt – cinq ans, mais, comme je l’ai mentionné hier, nous regardons en arrière à ce qui a été dit à notre bien – aimé frère, le 07 Mai 1946. Il lui a été dit: «Lis 2 Timothée 4» en tant que conduite. «Prêche la parole». Et il a dit de cela que le Seigneur lui a donné l’ordre de prêcher la parole, et de servir en tant qu’évangéliste avant que son ministère prophétique ne se manifeste. Mais, de quoi il s’agit dans 2 Timothée 4? De quoi il s’agit? Il est écrit ici:

Je t'en conjure...prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant.

Et ainsi, Paul a insisté et a écrit:

...mais, si je tarde, tu sauras comment il faut se conduire dans la maison de Dieu.

Il faut d’abord que le prédicateur lui – même sache comment se conduire dans l'Église de Dieu. Il doit d’abord savoir que ce n’est pas son Église. Il doit savoir qu’il n’est pas dans sa propre Église, il est dans l'Église du Dieu vivant, et qu’il doit y prêcher la parole de Dieu. Et ensuite, tel qu’il est écrit: «La parole du Seigneur ne reviendra pas sans effet». Il doit savoir lui – même comment se conduire dans la maison de Dieu, et savoir que la parole qu’il prêche ne reviendra pas à Dieu sans effet: Elle produira l’effet pour lequel elle a été envoyé. 

Mais, on doit le dire, bien – aimés frères et sœurs: Parfois, frère Branham disait quelque chose très rapidement sans vraiment penser à ce qu’il disait. Il disait: «Moïse était la parole pour son temps!» Il aurait dû dire: Moïse avait la parole pour son temps! Ensuite, les frères ont continué à développer dans leurs pensées, pour prendre ensuite Apocalypse 10 verset 7, expliquer et dire que: Frère Branham était la parole pour son temps. Qu’il est la voix de Dieu d’Apocalypse 10 verset 7. D’une seule citation qui n’était pas telle qu’elle devait être, ils en ont fait un enseignement! Mais qu’est – ce – qui se passe avec ces frères? Est – ce qu’ils ont perdu le sens? Ils ont perdu le respect devant Dieu et Sa sainte parole, et viennent ensuite avec des doctrines des sept tonnerres et toutes sortes d’enseignement! Que Dieu accorde Sa grâce pour que nous puissions comprendre et respecter le fait que les citations n’ont pas été faites pour en faire des enseignements, et que l'Église du Dieu vivant est la colonne et l’appui uniquement de la vérité! Pas la colonne et l’appui d’interprétations humaines, mais, de la vérité. Aucune interprétation, pas une seule! Nous ne croyons que comme le disent les Écritures. «Au commencement était la parole», et, notre Seigneur était la parole, Il est la parole, et Il demeurera la parole dans toute l’éternité, et personne d’autre. Et pour cela, nous sommes reconnaissants au Seigneur de ce qu’en ce qui concerne les citations de frère Branham qui ont été faites rapidement, nous avons la grâce de les reprendre dans les Écritures et de bien comprendre ce qu’il a voulu dire, de voir «Ah, c’est tel que le Seigneur l’a dit» et comprendre que c’est ce que frère Branham voulait dire.

Continuons à lire dans 2 Timothée chapitre 3, verset 16:

Toute Écriture est inspirée de Dieu!

Amen! Amen! Toutes les Écritures sont inspirées par l’Esprit de Dieu. Il est écrit ici:

Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice.

Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner. Pour enseigner, on prend les Écritures! Pour convaincre... remercions le Seigneur Dieu: La même inspiration du Saint – Esprit qui reposait sur les apôtres et sur les prophètes, la même inspiration se repose aujourd’hui sur nous. C’est le même Saint – Esprit qui nous conduit aujourd’hui dans toute la vérité pour la compréhension de ce qu’ils ont prophétisé et de ce qu’ils nous ont transmis. Et tout nous a été révélé par le Saint – Esprit qui a inspiré la parole et l’a accordée. 

Et là, je pense particulièrement à une citation de notre bien – aimé frère Huss en Suisse. Il mentionnait toujours ce verset de Daniel, là où l’ange Gabriel disait à Daniel: «Sois attentif à la parole pour que tu puisses comprendre exactement la révélation». (Daniel 9 verset 23). Sois attentif à ce qui est écrit dans la parole, afin que tu puisses comprendre la révélation (La vision, en français). Et c’est ce que Dieu a gravé dans nos cœurs: Être attentifs à la parole, être attentifs aux Écritures, car, «Le ciel et la terre passeront, mais la parole de Dieu demeure éternellement». Et le frère Alfred Borg a lu que le Seigneur révèlera des choses cachées. Ainsi «Sois attentif à la parole pour que tu puisses comprendre exactement la révélation».

Bien – aimés frères et sœurs, en ce qui concerne aussi l’ouverture des sceaux, ce qui s’est passé lors de cet évènement. Comment est – ce – que, dans notre temps... qu’est – ce – que le Seigneur a fait dans notre temps, et qu’est – ce – que nous avons fait? Nous avons été attentifs à la parole, nous nous sommes approfondis dans la parole et nous l’avons sondée. Et répétons cela encore une fois: Pas selon notre vouloir et notre pouvoir, mais, c’est le même Saint – Esprit, bien – aimés frères et sœurs. Lors d’un appel divin, personne n’a besoin de s’efforcer. Si Dieu t’a appelé, tu n’as pas besoin de faire des efforts, parce que cela fait partie d’un appel divin. On n’a pas besoin de faire des efforts pour comprendre les Écritures: Les Écritures te seront révélées, ça fait partie de l’appel divin. Respecter la parole, être attentifs à la parole, être attentifs à ce qui est écrit. C’est pour cette raison que ceux qui ne le font pas, prouvent qu’ils n’ont pas été appelés. Il est écrit: «Sois attentif à la parole et comprends la révélation». 

Comme le Seigneur veut que nous soyons devant Lui sans tache et irréprochables... alors, nous remercions le Seigneur, moi, le moindre des hommes sur terre de ce qu’Il a pu m’appeler et m’ordonner de rendre témoignage et de dire: «Durant toutes ces années, le Seigneur a fait grâce!». Pensez au temps où le Seigneur donnait directement des ordres à voix audible. Nous avons nos frères ici, et aussi nos frères de l’Inde... on ne doit pas toujours revenir là – dessus, mais, qu’est – ce – que vous pensez que cela représente pour moi aujourd’hui que, ce matin – là de 1976, le 06 Octobre, j’étais assis dans mon bureau, et j’ai entendu de façon audible «Mon serviteur, annule ton voyage pour l’Inde»., subitement, imaginez – vous! Je n’imaginais pas ce que ça pouvait être, je venais à peine de retirer mon billet de voyage, le billet était devant moi sur la table. Au moment où je m’asseyais avec mon billet au bureau, la voix audible du Seigneur a retenti avec un ton de commandement, un ordre: «Mon serviteur, annule le voyage pour l’Inde». Qu’avais – je fait? Je suis rentré dans la voiture, je suis allé en forêt et je suis resté en prière. Je disais: «Seigneur, les réunions ont été préparées. Je dois y aller. Les gens viendront de partout pour écouter la parole». Et quand je suis rentré, il était 11 heures 15, je venais à peine de m’asseoir, quand, de nouveau, avec insistance: «Annule ton voyage...» il n’a plus dit «Mon serviteur», mais juste: «Annule ton voyage pour l’Inde». Et là, je savais ce que j’avais à faire tout de suite. Je vous dis que quand je me rappelle de tous les moments où le Seigneur a donné des ordres, bien – aimés frères et sœurs, cela n’a jamais existé encore sur terre, que le Seigneur, au cours de toutes ces années... combien de fois, a – t – Il parlé, donné des ordres à voix audible! 

Et nous n’avons pas non plus été épargnés des épreuves. Tous ces ordres – là ont été pour moi... vous savez, on ne pouvait plus être compris. Vous savez, alors que j’étais assis au bureau là – bas, ce samedi matin, tel que vous entendez ma voix: «Mon serviteur, sonde les Actes des Apôtres, est – ce qu’un homme aurait déjà été établi dans le ministère avec sa femme?» À chaque fois, ça m’écroule. Personne ne peut s’imaginer l’impact de la voix du Seigneur et ce qui se passe dans un tel moment! Je n’avais pas autre chose à faire si ce n’est de sonder les Actes des Apôtres, de lire. Et ensuite, j’ai dû dire à la sœur qui avait donné la prophétie disant d’établir dans le ministère un frère et sa femme; et je les avais même établis dans le ministère parce que, selon la prophétie de cette sœur, c’était: «AINSI DIT LE SEIGNEUR». Et j’ai dû lui dire: «Écoute, cette prophétie n’était pas de Dieu». Et c’est depuis ce jour – là... j’aurai presque dit: «Je souhaiterais que Dieu n’ait jamais donné cet ordre!» car, ce qui a suivi après que j’ai dit cela à cette femme n’a jamais existé sur terre. Je ne peux pas entrer dans les détails, mais, c’est ça qui a déclenché tout le reste. Et tout l’enfer s’est levé pour me détruire, pour détruire l'Église. Mais, que la reconnaissance soit au Seigneur. Même quand on entend toutes ces accusations: «Tu es l’antichrist, tu es celui qui séduis l'Épouse, tu es, tu es» ... oui, j’ai entendu tout ça. Quand on entend cela de ses oreilles... «personne n’a le droit de s’asseoir avec toi à la même table, personne n’a le droit de te saluer. Tu es l’antichrist en personne assis sur la moissonneuse – batteuse». Et depuis ce samedi – là, depuis ce qui s’était passé, personne ne peut s’imaginer. Au moment où des croyants n’acceptent pas une correction et ne se laissent pas corriger par la parole de Dieu, à ce moment – là, c’est trop tard, le diable entre!

Bien – aimés, c’est à cause de cela que nous voulons respecter chaque Écriture et nous laisser reprendre par les Écritures. Ce n’est pas un homme, mais c’est la Bible qu’on lit. Les raisons avancées étaient que: «Je n’ai pas d’appel comme frère Branham qui avait un mandat divin. Je n’ai pas de mandat divin. Après le ministère de frère Branham, personne n’a un ministère. Frère Branham était celui qui devait précéder le retour de Christ...». Et quand je vois comment est – ce – que Dieu a accompli Sa parole, car, autrefois, le Message n’était pas encore allé en Afrique. Avant 1972, qui entendait parler du message dans le monde entier? Mais, Dieu a accordé Sa grâce pour que, justement, après 1965, après 1966, après le retour à la maison de frère Branham, tel que nous l’avons lu, c’est seulement après 1966, après l’ouverture des sceaux, que, ce n’est pas lui, mais le Message, le Message de la parole révélée, l’appel à sortir, la séparation, la préparation dans le monde entier, fut prêché. Et Satan voulait empêcher ça, il voulait détruire ce mandat divin, le discréditer. 

C’est ainsi que ça va faire quarante ans, et je demande au Seigneur qu’Il puisse faire de cette année, cette quarantième année, une année de Jubilée. Nous vivons dans la quarantième année, c’est une année de Jubilée. Que des choses arrivent dans l'Église, des choses qui ne sont jamais arrivées sur terre. Que le Seigneur confirme Sa sainte présence parmi nous. Qu’Il confirme qu’Il est présent. Pas seulement qu’on le dise seulement, mais qu’Il le confirme Lui – même. Nous avons porté Son vrai Message, et le ministère que nous exécutons est infaillible, il doit rester sans tache et irréprochable, pour que l'Église – Épouse appelée à sortir, elle qui a reçu la parole infaillible, soit aussi en retour sans tache et irréprochable, et qu’elle se tienne devant le Seigneur. Et que, lors du retour de Jésus – Christ notre Seigneur, ces choses deviennent une réalité divine, tout ce que nous avons cru.

Résumons de quoi il s’agit maintenant: Le Seigneur a Son Église sur terre. Répétons – le encore une fois: Tous les croyants, toutes les églises peuvent continuer à croire ce qu’ils veulent. Nous, le Seigneur Dieu nous a ramenés à Sa parole originale. Nous avons reçu l’intelligence, la compréhension dans la foi d’avoir été ramené au fondement antique, à l’enseignement des apôtres. Et, alors qu’il parlait d’Apocalypse 12, le frère Branham disait: «l'Église est couronnée de l’enseignement des douze apôtres». Bien – aimés frères et sœurs, nous avons été ramenés sur le fondement des apôtres et des prophètes. Et Dieu a accordé Sa grâce pour que nous puissions personnellement l’expérimenter, et que nous puissions porter ce Message divin, et que maintenant, en tant qu’Église, nous sommes porteurs... l'Épouse est porteuse de la vérité, il n’y a pas une seule erreur qui soit prêchée dans l'Église, mais Dieu a pu nous corriger tous, nous ramener, et nous nous sommes soumis sous Sa main puissance. Plus de propre chemin, plus de propres pensées, plus de propre volonté: Toi – même, contrôle et conduis, et décide sur tout pour nous dans notre vie: ça, c’est notre prière! Et Dieu nous a vraiment fait grâce pour tout, par Sa grâce. À Lui soit l’honneur! 

Et que tous les frères et sœurs, dans tous les peuples, les langues et les nations puissent reconnaître le jour de la visitation divine. Que tous puissent accepter dans la foi, que ceci est le dernier Message avant le retour de Christ. Que nous tous qui, maintenant, écoutons Sa parole, que nous puissions faire toutes les expériences du salut par une conversion totale, par la grâce de Dieu. Toutes les expériences nécessaires au salut jusqu’au baptême du Saint – Esprit. Comme les promesses ont été faites dans l’Ancien Testament: «Je ferais avec vous une nouvelle alliance, et je vous donnerais un cœur nouveau et un nouvel esprit», mais, dans le Nouveau Testament, cela est devenu une réalité divine ici sur cette terre pour nous. Notre Seigneur et Rédempteur est mort sur la croix, et Il a dit: C’est accompli! Répétons cela encore une fois, répétons – le en tant que réalité: Par Ses meurtrissures, nous sommes guéris, nous avons reçu le pardon et la grâce. La grâce de Dieu s’est manifestée en nous par le pardon, par la réconciliation, par le plein salut. Et, que tous ceux qui n’ont pas encore entièrement consacré leurs vies au Seigneur, qu’ils puissent le faire maintenant car, bien – aimés frères et sœurs, lors du retour de Jésus – Christ, ce sera ainsi que, seulement ceux qui sont lavés dans le sang de l’Agneau, sanctifiés dans la parole de la vérité, et qui sont scellés du Saint – Esprit, rencontreront l'Époux en tant qu’Épouse. Et nous avons la certitude et l’absolu de notre Seigneur que, tous ceux qui, maintenant, écoutent, croient le Message et se laissent baptiser bibliquement, ont le droit d’expérimenter la puissance du Saint – Esprit. Et, c’est seulement ainsi que peut s’accomplir: «Quand l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts, habite dans vos corps mortels, c’est ainsi que vos corps mortels seront transformés par l’Esprit qui habite en vous, par la puissance du Saint – Esprit qui habite en vous».

Bien – aimés frères et sœurs, les derniers jours avant le retour du Seigneur seront si puissants! Nous allons tous être présents, et tous, sur toute la terre, partout où ils écoutent... et ceci peut être encore dit pour l’honneur de Dieu: Dans cent quarante – deux pays, le peuple de Dieu écoute directement en direct. Frère Taty est ici. C’est lui qui fait en sorte que tous dans le monde entier, reçoivent le matériel nécessaire pour être connectés pour qu’ils puissent suivre les réunions sur internet. Et nous pouvons dire devant la face de Dieu qu’en cela aussi, les Écritures, la promesse est accomplie devant nos yeux: Le dernier Message précèdera le retour de Christ jusqu’aux extrémités de la terre. C’est devenu une réalité divine dans notre temps! Comment est – ce – que frère Branham se réjouissait de ce qu’autrefois là – bas, quelques – uns pouvaient suivre les réunions par téléphone. Aux États – Unis, quelques – uns pouvaient suivre les réunions de Jeffersonville par téléphone et ils pouvaient recevoir plus tard la prédication. Mais, que dirait l’homme de Dieu aujourd’hui? Ce n’est pas seulement dans un seul pays, et quelques – uns! S’il voyait et écoutait ce que le Seigneur Dieu a préparé et comment est – ce – que Dieu Lui – même a pris soin de tout! 

Bien – aimés frères et sœurs, revenons à la fin pour résumer. Le Seigneur achève Lui – même Son œuvre de grâce avec Ses élus. Et, celui qui est vraiment né de Dieu, il écoutera la parole de Dieu. C’est ainsi que notre Seigneur a dit dans Jean 8 aux scribes et pharisiens: «Vous n’êtes même pas capables d’écouter, vous ne pouvez même pas supporter ce que je dis, vous n’êtes même pas capables de supporter ce que le Seigneur a à dire». Et ensuite, le Seigneur donne l’explication: «Celui qui est de Dieu, il écoute les paroles de Dieu». Et encore aujourd’hui, beaucoup, tous, dans toutes les dénominations, ils écoutent ce que les scribes enseignent dans leurs séminaires de pasteurs, séminaires bibliques etc. et toutes ces églises – là ont leurs propres enseignements et enseignants. Mais, répétons cela encore une fois ici: l'Église du Dieu vivant n’a pas de propre enseignement. Ce n’est pas notre enseignement. Non. C’est l’enseignement de la Bible, c’est l’enseignement de la Bible qui nous a été apporté. C’est ainsi que nous avons la grâce de croire cet enseignement – là, et de croire comme le disent les Écritures dans tous les domaines de notre vie et de la vie de l'Église. C’est ainsi qu’aujourd’hui, nous avons la grâce de prendre part à ce que Dieu fait sur terre. 

À Lui le Dieu Tout – Puissant, le seul vrai Dieu, à Lui seul soit rendu la gloire, l’honneur! Cela aura servi à quelque chose d’avoir entrepris des longs kilomètres pour venir écouter la parole de Dieu, pour croire et expérimenter personnellement ce que le Seigneur fait aujourd’hui, et comment est – ce – que le Seigneur achève Son œuvre dans notre temps par Sa grâce. Que tous, dans tous les peuples et les langues, soient bénis! Et que tous ceux qui ont des oreilles, qu’ils entendent ce que l’Esprit dit aux Églises! Tous ceux qui écoutent la sainte et précieuse parole de Dieu, la parole pure. Et, comme il est écrit: Les élus ne peuvent pas être séduits. Le élus croient que le dernier Message a été porté dans le monde entier depuis le retour à la maison de frère Branham. Et le dernier appel a retenti, et maintenant, les derniers sont appelés. Et que tous les frères, dans tous les pays et dans toutes les langues, puissent trouver grâce devant Dieu, de prêcher seulement ce qui est écrit noir sur blanc dans la Bible, et d’aller seulement d’Écriture en Écriture, sans rien ajouter ni retrancher. Pour tous ceux qui croient ainsi, Dieu confirmera Sa parole. Ils sont l'Église du Dieu vivant, l’appui et la colonne de la vérité. Lui qui a accompli Son œuvre de la rédemption par le sang qui a coulé à Golgotha, Il nous accorde dans la réalité le pardon, la réconciliation. La malédiction a été ôtée de nous par l’œuvre de Golgotha, et nous avons la grâce d’être comme si nous n’avions jamais péché par la foi dans l’œuvre de la rédemption accomplie à Golgotha. Nous sommes complètement justifiés. Nous avons reçu, par la grâce de Dieu, de croire l’œuvre accomplie.

Que personne ne quitte cette salle sans avoir expérimenté le salut de son âme. Si quelqu'un est lié, qu’il ne quitte pas cette salle. L’Esprit du Seigneur est sur nous pour annoncer aux prisonniers la délivrance. Pas seulement leur annoncer, mais, par la puissance de Dieu, ils peuvent expérimenter la délivrance annoncée. Aux malades, (nous leur annonçons) la guérison! Aux liés, la délivrance! Aux perdus, nous leur annonçons qu’ils sont sauvés. Nous ne sommes pas ici juste pour prêcher le plein Évangile, mais, pour expérimenter le plein Évangile de Jésus – Christ! Et, disons encore cela: Tous les autres, toutes les autres églises peuvent continuer à croire ce qu’elles croient et enseigner ce qu’elles enseignent. Mais à nous, Dieu nous a permis de revenir au commencement selon qu’il est écrit: «Il ramènera les cœurs des enfants à leurs pères». Et ça, ça s’est accompli. Comme il pouvait être dit autrefois que Jean – Baptiste a été envoyé pour préparer au Seigneur un peuple bien disposé, c’est ainsi qu’on pourra le dire aussi à la fin: Un peuple, dans ce temps, a été bien disposé pour recevoir le Seigneur quand Il apparaîtra pour l’enlèvement. Ce peuple sera sans tache, sans ride, irréprochable devant de Dieu. Aussi vrai que la parole est irréprochable, c’est ainsi que nous qui croyons la parole et la mettons en pratique, nous sommes irréprochables, nous sommes justifiés, lavés dans le bain de la parole de Dieu, et par la grâce de Dieu, sans tache, irréprochables devant la face de Dieu. Que notre Dieu puisse nous bénir et être avec nous, dans le saint nom de Jésus – Christ! Amen! Alléluia! [L'assemblée dit «Amen! » N.d.l.r]. Levons – nous. Que quelques frères puissent venir et remercier le Seigneur. Frère... viens. Qui veut encore remercier le Seigneur? Frère Taty va aussi venir. Oui. Levons – nous tous pour la prière et remercions. [Un frère prie. N.d.l.r]. Chantons «Jésus est vainqueur» Alléluia! [L'assemblée chante «Jésus est vainqueur ». N.d.l.r].

Nous disons tous «Amen» à cela. [L'assemblée dit «Amen! » N.d.l.r]. Où est le frère Manassé de Lyon? Est – il ici? Le frère Manassé de Lyon. Frère Daniel, viens aussi s'il te plaît. Frère Manassé de Lyon et frère Daniel, venez et remerciez le Seigneur s'il vous plaît. Le frère Manassé est – il là? Le frère de Lyon? Est – ce – que le frère Arben est là aujourd’hui? Ô Dieu! [Les frères passent et prient. N.d.l.r].

Amen! Reste ici. Où est le frère Flori? Il y a trois frères que le Seigneur a particulièrement béni en Roumanie et dans les pays voisins. Où est le frère Flori? Viens et remrecie aussi le Seigneur. Nous sommes reconnaissants au Seigneur. Est – ce – que le frère Manassé est là? Frère Taty? Il est sûrement là. [Les frères passent et prient. N.d.l.r]. Amen! Y – a – t’il encore quelqu'un ici? Frère Taty? [Les frères passent et prient. N.d.l.r].

Amen! Amen! Bien – aimés frères et sœurs, s’il y a quelques – uns ici qui veulent consacrer leurs vies au Seigneur et qui veulent venir, nous pouvons tout de suite faire les deux: Consacrer les enfants et ensuite, prier pour tous ceux qui veulent consacrer leurs vies au Seigneur. Que les parents puissent venir avec les enfants pour la consécration. Et les autres frères aussi qui veulent consacrer leurs vies. Nous chantons «Tel que je suis sans rien à moi». [L'assemblée chante «Tel que je suis sans rien à moi ». N.d.l.r].

Oui... Que tous les trois soient bénis... Seigneur Dieu Tout – Puissant, nous vivons encore dans les jours de la Bible, et Tu es présent, Tu bénis le père, la mère, tu bénis les enfants. Ô Seigneur, que toute la famille Te soit consacrée. Tous les enfants, qu’ils Te soient consacrés. Encore une fois, je Te demande que toute la famille soit bénie de la bénédiction du Dieu Tout – Puissant! Soyez consacrés au Seigneur Dieu pour ce temps et pour l’éternité, dans le saint nom de Jésus – Christ! Alléluia! Amen! Merci. Y – a – t’il encore quelqu'un? Oui.

C’est un garçon. Quel est son nom? [Manuel]. Seigneur Dieu, nous Te prions dans le nom de Jésus – Christ. Bénis la famille, bénis l’enfant. Nous te le consacrons, nous consacrons papa et maman, et aussi cet enfant. Nous Te le consacrons dans le précieux et saint nom de notre Seigneur Jésus – Christ! Que toute la famille Te soit consacrée pour toujours. Et nous les bénissons au nom de Jésus – Christ! Amen! Amen! 

Et vous? Vous êtes venus pour consacrer votre vie? Prions.

Dieu Tout – Puissant, bénis tous ceux qui sont venus devant. Qu’Ils puissent accepter ce que Tu leur as accordé: Le plein pardon des péchés, la délivrance de tous les liens, la pleine délivrance de l’âme, de l’esprit et du corps. Tous les trois domaines sont délivrés. Acceptez l’œuvre que le Seigneur a accomplie pour vous par Sa grâce, et cela, par le sang versé à Golgotha. Acceptez cette  œuvre, le plein salut. Soyez bénis de la bénédiction du Dieu Tout – Puissant, dans le saint nom de Jésus – Christ! Alléluia! Amen! Amen!

Vous pouvez vous asseoir encore pour un moment. Nous voulons demander à tous les frères et à toutes les sœurs de repartir avec nos salutations. Et au cas où c’est entendu, que tous soient bénis, tous ceux qui vont écouter ces réunions, en Australie, en Nouvelle Zélande, au Canada, partout sur terre, au Mali. Notre frère Taty... même si je suis âgé et faible et que je ne peux plus voyager, ainsi, jusqu’à présent, Dieu a fait en sorte que les frères aient le matériel pour se connecter pour que Sa parole, partout, puisse arriver, par les DVD et tout ça. Et je suis reconnaissant à Dieu de ce que vous pouvez venir prendre part à ces réunions ici. Et dans le monde entier, on peut voir que nous ne prêchons pas à des chaises vides. Les chaises sont pleines, et le peuple de Dieu vient se réunir. Et cette Écriture s’accomplit: «Rassemble – Moi Mon peuple, tous ceux qui ont fait alliance avec Moi par le sacrifice». Et le monde entier voit que nous venons nous réunir de partout, que ce soit de la Suède, de la Hongrie, de la Roumanie, de l’Autriche, de la Suisse, de toute l’Europe et de partout, d’au – delà des mers. Que le Seigneur bénisse notre frère Cosma et tous les frères, en Angola, au Mozambique, le frère Damien, et que Dieu puisse bénir et utiliser notre bien – aimé frère Claudio Myskys d’une manière très particulière. Nous sommes reconnaissants à Dieu de ce que le Seigneur a fait par Helmut Myskys, et nous sommes reconnaissants de ce que notre bien – aimé frère peut continuer et transmettre ce que Dieu nous a confié. Et aussi dans toutes les autres langues, que le Seigneur Dieu puisse bénir tous les frères sur toute la terre, et ainsi, achever Son œuvre avec nous tous, pour le jour glorieux du retour de Jésus – Christ notre Seigneur.

Si la chorale a encore un cantique. Hier, nous avons entendu un cantique qui s’est ajusté «Revenir à la Bible». C’est vraiment un cantique qu’on peut chanter tous les jours. Que la chorale puisse venir. Et comme déjà dit, repartez avec toutes les salutations, et le Seigneur va nous bénir. Nous vous invitons toujours encore: Revenez tous pour écouter la parole de du Seigneur. Alléluia! Gloire à Dieu! Gloire à Dieu! Alléluia!


Transcription de la réunion internationale de Krefeld du Dimanche 03 Février 2019

Orateur: Missionnaire Ewald Frank