Slobonda Narodna Misija

Isukrst juče je i danas onaj isti i u vijek.

Jezik

Réunion mensuelle de Krefeld, Dimanche 3 Juin 2018 / Ewald Frank

Jezik francuski




«L’accomplissement des prophéties bibliques dans notre temps»


Réunion mensuelle de Krefeld

Dimanche 03 Juin 2018

[Consécration d’enfant. N.d.l.r]. Qui avons – nous ici? En quelle langue. En Polonais? Seigneur Dieu, nous prions pour la sœur. Puisse la bénédiction du Dieu Tout – puissant reposer sur elle et sur sa fille. Puisse la fille t’être consacrée Seigneur Dieu dans le précieux nom de Jésus – Christ notre Sauveur. Nous bénissons de toutes les bénédictions de la rédemption que nous avons en Jésus – Christ notre Seigneur et Sauveur, dans le saint nom de Jésus – Christ notre Seigneur! Amen! [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r]! Que Dieu te bénisse! Que Dieu te bénisse! Tu es digne. [L'assemblée chante «Tu es digne, tu es digne». N.d.l.r]

Amen, amen! Vous pouvez vous asseoir. Oui, en cette occasion, je voudrais saluer particulièrement tous nos frères, le frère Kazimir et tous ceux de la Pologne qui sont ici, je voudrais leur souhaiter les riches bénédictions de Dieu et la bienvenue. Dieu appelle à sortir de tous les peuples, les langues et les nations. Hier, notre bien – aimé frère de Prague, le frère… m’a salué. On pense simplement au commencement, nous l’avons déjà dit, la chapelle dans laquelle Jan Hus a prêché, un frère Frank y a aussi prêché. Dieu a ouvert partout des portes, dans tous les peuples, dans toutes les langues. Peut – être que nous allons encore publier quelques photos des vieux temps, de ce que Dieu a fait. Et nous avons tout à l’heure salué un frère de la Bulgarie. C’est merveilleux de voir comment est – ce – que Dieu appelle les derniers de tous les peuples. Il les appelle à sortir. Et aussi notre frère de Rome, nous lui souhaitons encore la bienvenue. Notre frère du Pakistan, nous lui souhaitons la bienvenue. Et aussi au frère Michael et tous les frères qui viennent, le frère Étienne Genton et tous les frères qui viennent pour traduire, nous souhaitons à tous de tout notre cœur, les riches bénédictions de Dieu. Nous avons le frère Nazer de Kinshasa aujourd’hui ici. Que Dieu puisse te bénir de la plénitude de Sa grâce! Nous avons ensuite le frère Israël de Montréal. Que Dieu te bénisse! Où es – tu? Lève – toi. Que Dieu vous bénisse d’une manière très particulière. Le frère Hervé de Lion, le frère Didier de Paris, et tous les frères de toutes les villes. Nous avons aujourd’hui aussi le frère Husa de l’Autriche qui était avec nous en Israël. Dieu a vraiment béni richement! Nous avons en tout pendant ce temps quatre personnes qui ont été baptisés au lac de Génésareth ou au Jourdain. Dieu a accordé Sa grâce, et le plus grand miracle a eu lieu en un homme de la Syrie, un homme qui est chauffeur. Et après une seule réunion il est venu et a consacré sa vie au Seigneur. Et le matin suivant, il a été baptisé. Et notre frère Willy de Londres l’a dit hier: Il doit repartir en Israël, la femme de se chauffeur veut aussi être baptisée. Dieu appelle à sortir de tous les peuples, de toutes les langues et nous sommes très reconnaissants pour cela de tout notre cœur. Que Dieu bénisse le frère… que Dieu te bénisse de la plénitude de Sa grâce.

Nous pensons au commencement… l’un des premiers en Suisse, il a connu personnellement frère Branham en 1955, a écouté la prédication. Et ensuite, quand frère Frank est allé en Suisse avec le Message, il était l’un des premiers à recevoir la Parole. Et là, c’est son fils, frère Laoma et tous de la Suisse et de l’Autriche. Et tous de tous les peuples et de toutes les langues, Dieu a accordé Sa grâce pour que tous puissent être atteints. Et nous remercions Dieu pour vous tous qui ne comprenez pas l’allemand et que vous écoutez avec patience. Nous remercions Dieu pour tous les traducteurs. Imaginez – vous, cela n’a jamais existé sur terre. Plus de mille personnes ici en haut, la salle est pleine, en bas la salle est pleine, partout c’est rempli. Plus de mille deux cent personnes sont rassemblées ici pour écouter la sainte et précieuse Parole de Dieu. Et nous ne voulons vraiment oublier personne… notre frère Matcha et notre frère de Grodno, nous ne voulons oublier personne. Nous voulons que tous se sentent bien de tout leur cœur, ça, c’est le commandement divin: Que le dernier Message soit prêché à toutes les nations. Il est écrit que l'Évangile du royaume de Dieu avec tout ce qui appartient au royaume de Dieu et au plein Évangile sera prêché aux nations pour servir de témoignage, et ensuite alors viendra la fin. La fin ne peut pas venir et ne viendra pas si ce n’est que l'Évangile primitif original éternellement valable, l'Évangile ait été prêché à toutes les nations. Et cela n’a jamais eu lieu auparavant. Que cela soit possible, c’est maintenant possible dans notre temps par la grâce de Dieu. Et ici nous avons encore quelques frères qui ont appelé. [Frère Frank lit les salutations. N.d.l.r]. Oui, et tous les frères de toutes les langues. Particulièrement de l’Angleterre. Et tous les frères qui ont appelé. Nous estimons beaucoup cela et nous remercions le Seigneur pour cela.

Et les frères qui ont aussi fixé que j’aille les visiter, il y a des propositions, mais nous devons le remettre au Seigneur si tout cela sera possible. Le 21 et le 22 Juillet en Roumanie, le 18 et le 19 Août à Londres, le 10 et le 11 Novembre au Pakistan, nous remettons tout au Seigneur. Je suis prêt, comme c’était aussi le cas pour Israël, un frère m’a tenu à droite et l’autre à gauche, et nous sommes allés partout ensemble, et nous avons partagé et prêché la merveilleuse Parole de Dieu, et Dieu a ajouté par Sa grâce, Sa bénédiction.

Bien – aimés frères et sœurs, nous sommes conscients, même si dans la parole d’introduction – ce que nous avons lu est merveilleux – nous sommes dans le véritable. Bien – aimés frères et sœurs, ça aussi, il faut que cela soit dit clairement: Quand nous lisons que Dieu a envoyé Son Fils, et exactement trente fois dans l’évangile de Jean, notre Rédempteur a dit: «Celui qui m’a envoyé». Il l’a dit à peu près trente fois. «Celui qui m’a envoyé est avec moi». Mais comment est – ce – que l’envoi a eu lieu? Est – ce – que le Fils était au ciel? Le Père avait – Il échangé une parole avec Lui au ciel? Est – ce – que le Père avait – Il dit au Fils: «Je T’envoie maintenant. Es – tu prêt?» Non. La parole s’est accomplie: «Une vierge enfantera et un Fils naîtra». Et ensuite, après la naissance, l’envoi pouvait avoir lieu et le mandat pouvait être donné. Et nous sommes rendus fils et filles de Dieu dans le Fils de Dieu. Nous sommes prédestinés et avons été établis dans l’adoption. Bien – aimés frères et sœurs, pour nous, c’est la vérité, et que la Parole sainte de Dieu soit prêchée telle qu’elle est vraie et tel qu’elle nous a été transmise dans l’Ancien et le Nouveau Testament. C’était prédit dans tout l’Ancien Testament que le Rédempteur viendrait, que le Fils viendrait. Il est même écrit: «Voici Mon serviteur qui accomplira toute Ma volonté» et «La vierge enfantera». Tout a été accompli. Mais s'il vous plaît, je vous demande de penser de manière biblique. Que nous puissions d’abord recevoir l’Ancien Testament et comprendre ensuite le Nouveau Testament, et voir comment est – ce – que Dieu nous l’a accordé par Sa grâce. Nous sommes reconnaissants au Seigneur de ce qu’Il a envoyé Son serviteur le prophète pour nous introduire dans la divinité par Sa grâce. 

Il y a quelqu'un qui me disait qu’un frère prétend que j’ai revendiqué avoir été rempli du Saint – Esprit en 1949, sans avoir été auparavant baptisé au nom du Seigneur Jésus – Christ! De tels frères devraient fermer la bouche, et cela, une fois pour toute! Ils devraient commencer d’abord à mettre de l’ordre chez eux et laisser les autres tranquilles. Me laisser tranquille et ne jamais se référer à moi ni mentionner les directives que le Seigneur m’a données. Qu’est – ce – que j’en peux? Il y a de millions de personnes qui ont été baptisées du Saint – Esprit depuis 1906 avec le mouvement pentecôtiste. Et tous étaient baptisés tel qu’ils étaient même dans les trois titres. Mais l’Esprit de Dieu a continué à agir malgré tout. Ils ont été baptisés du Saint – Esprit malgré leur faux baptême. Il ne s’agit pas seulement de l’effusion du Saint – Esprit, mais il s’agit d’être conduit par le Saint – Esprit dans la sainte et précieuse Parole de Dieu. Et de la même manière, le frère aurait dû dire au moment où frère Frank entendait que le baptême au nom du Seigneur Jésus – Christ est biblique, alors nous, en tant que frères, nous avons mis cela tout de suite en ordre. Et sans discuter, nous sommes allés au Rhin et nous nous sommes baptisés les uns les autres au nom du Seigneur Jésus – Christ! C’est donc simplement important bien – aimés frères et sœurs, de ne pas se référer à un homme de Dieu pour dire simplement qu’on a pas besoin d’être baptisés.

Aussi en ce qui concerne l’effusion du Saint – Esprit, dans les deux cantiques, la chorale a touché le centre de la pluie de l’arrière – saison que Dieu enverra. C’est au futur. Et il y a des versets bibliques. Personne n’a besoin de se lever et de dire: «Prie et jeûne!». Que personne ne puisse déranger les autres. Que chacun lui – même vienne dans le repos de Dieu et trouver la paix avec Dieu. Et tout le reste, le remettre entre les mains du Seigneur. Il est encore écrit dans cette parole de Zacharie chapitre 10, ici, le Seigneur l’a dit clairement au sujet de ce que nous avons à faire. Et ça, nous le faisons par la grâce de Dieu, et nous pouvons toujours le remettre entre les mains du Seigneur. Pas être impatient, mais persévérer jusqu’à ce que la dernière promesse s’accomplisse, que nous la recevions. Dieu achèvera Son œuvre par Sa grâce. Zacharie, c’est écrit au chapitre 10 verset 1:

Demandez à l'Éternel la pluie, la pluie du printemps! L'Éternel produira – pas un prophète, ni un messager, mais l'Éternel produira!

Que Dieu soit remercié! C’est l'Éternel qui le fera. C’est Lui qui produira des éclairs et qui enverra une abondante pluie, une abondante! Il vous enverra une abondante pluie. Pas seulement une pluie ordinaire, mais une pluie en abondance comme le jour de la pentecôte. Un plein baptême du Saint – Esprit, une pluie en abondance. Ici, nous avons les deux. C’est écrit en allemand: Demandez à l'Éternel la pluie dans le temps de l’avant et de l’arrière – saison. Et c’est ce que nous devons faire. Nous vivons maintenant, nous sommes arrivés dans ce temps. Et le désir en nous devient toujours plus grand et toujours plus fort. Bien – aimé Seigneur, que Tu puisses vivre Ta vie par nous! Fais grâce et secours – nous! Et la deuxième parole est dans Jacques où l’apôtre a parlé de ce que le Seigneur accordera Sa grâce. Il est écrit ici dans Jacques chapitre 5 verset 7:

Soyez donc patients, frères, jusqu'à l'avènement du Seigneur, jusqu’à l’avènement du Seigneur. Voici, le laboureur attend le précieux fruit de la terre, prenant patience à son égard, jusqu'à ce qu'il ait reçu les pluies de la première et de l'arrière – saison.

Patients, attendre patiemment avec la promesse dans le cœur. Et aussi certain que nous croyons ce que Dieu a promis dans ce temps, aussi certain, Dieu accomplira Sa Parole! Mais, nous devons le dire avec insistance: ce n’est pas un Paul qui pouvait produire le baptême du Saint – Esprit. Le baptême du Saint – Esprit vient en tant qu’expérience par le Saint – Esprit! Bien – aimés frères et sœurs, tous, nous savons que le Seigneur, comme nous l’avons lu ici, avant le retour de Jésus – Christ, enverra une puissante effusion du Saint – Esprit, une pluie en abondance, comme nous l’avons lu ici. Pas seulement un peu de pluie, mais vraiment en abondance en sorte que, comme vous l’avez déjà vu après la pluie, qu’il y ait même une inondation. Dieu ne restera jamais sans exaucer nos prières. Il veille toujours sur Sa Parole pour accomplir tout ce qu’Il a promis.

Et pour tous nos frères, ils doivent aussi être patients. Que cette parole de Romains chapitre 9 reste valable. Ce n’est pas un homme, mais c’est le Seigneur Lui – même qui achèvera Son œuvre. Romains chapitre 9 verset 28. Il est écrit ici:

Car le Seigneur exécutera pleinement et promptement sur la terre ce qu'il a résolu.

Pas ce que tu as résolu, mais ce qu’il a résolu. Car le Seigneur exécutera pleinement et promptement sur la terre ce qu'il a résolu. Pleinement, promptement sur la terre ce qu’Il a résolu. Qu’est – ce – que vous voulez de plus? Qu’est – ce – que nous voulons de plus? Le Seigneur Lui – même achèvera promptement Son œuvre, que ce soit avec Israël, que ce soit avec l'Église, Il achèvera l’œuvre qu’Il a commencée.

Et comme nous l’avons dit aussi hier, toute choses avec toutes les églises, les églises libres, tout est en train de prendre son cours, et tous s’unissent: «Union, union», partout ils parlent d’union. Ici, l’un des derniers mails, vous serez tous choqués. Il est écrit ici: «Le pape François confesse qu’il n’y a pas de différence entre la Bible et le Coran!» Que doit – on dire de tout ça? Tout ce qui existe sur terre a le droit d’exister. Et le Seigneur l’a dit: «Laissez croître tout jusqu’à la moisson». Nous ne sommes pas prédestinés à juger et à condamner. Non. Nous laissons tout entre les mains de Dieu. Mais nous pouvons dire la chose suivante: Jérusalem est mentionné dans la Bible exactement sept cent quatre – vingt fois en tant que la ville que Dieu a choisie sur terre. Et le peuple d’Israël le peuple naturel de l’alliance de Dieu sur terre, et cette ville que Dieu leur a donné – David a gouverné à Jérusalem, Salomon a gouverné aussi à Jérusalem – mais ensuite suit le passage ou l’époque où il a été dit: «Jérusalem qui persécute les prophètes qui t’ont été envoyés, et toi qui n’accepte pas ce que Dieu a déterminé pour toi». Et ensuite suit la menace: «Jérusalem sera foulée par les nations jusqu’à ce que le temps des nations soit passé». Bien – aimés frères et sœurs, tout est lié à tant de douleurs! Toute à l’heure dans Romains 11, j’ai lu avec combien de douleurs les branches de l’Olivier naturel ont été ôtées à cause de leur incrédulité. La foi – c’est ainsi que nous l’avons lu dans la parole d’introduction – la foi est la victoire. L’incrédulité est la défaite, c’est la séparation absolue d’avec Dieu. Mais la foi est la victoire absolue de Dieu qui est manifestée dans notre vie. 

Et ici, quand on regarde particulièrement à Romains chapitre 11, que les branches de l’Olivier naturel ont été ôtées pour que nous, nous qui, par la foi, avons obtenu, expérimenté le salut, que nous soyons greffés, c’est ainsi que Dieu a panifié les choses, c’est ainsi que cela s’est accompli. Nous ne pouvons pas Lui prescrire ce qu’Il doit faire. Il faut que ceci soit toujours dit de nouveau avec insistance, ce que notre Seigneur a dit: «Celui qui croit en moi comme le disent les Écritures». Pas comme il veut ou comme l’enseigne une religion, mais «Celui qui croit en Moi comme le disent les Écritures, de son sein couleront des eaux de vie». Bien – aimés frères et sœurs, nous pouvons confesser devant Dieu que nous sommes revenus à la foi originale en Dieu et à ce qu’Il a promis. Et, comme Abraham, nous pouvons dire, et aussi à toi et à moi, il peut être dit comme autrefois: «Abraham croyait Dieu, et cela lui a été imputé à justice!» Toi et moi, nous croyons Dieu. Nous croyons les promesses qu’Il nous a données par Sa grâce! 

Bien – aimés frères et sœurs, nous ne pouvons pas mépriser, ignorer ce que Dieu a fait. Chaque réveil qui était sur terre a commencé quelque part dans un endroit. Et tous pouvaient témoigner de ce qui s’était passé et où. Que ce soit à Los Angeles sur la rue Asuza, à Castle ou à …. En Allemagne, ici ou là, tous pouvaient raconter comment est – ce – que le dernier réveil pentecôtiste a pris son cours. Mais qui peut parler de ce que Dieu a fait après la deuxième guerre mondiale? Pas seulement avant la deuxième guerre mondiale, mais après la deuxième guerre mondiale. Qui peut témoigner de l’œuvre de Dieu alors que le Seigneur avait envoyé Son ange à frère Branham et lui avait donné l’ordre… je vous le dis sincèrement bien – aimés frères et sœurs, celui qui ne peut pas respecter de tout son cœur ce que Dieu le Seigneur a fait, je ne sais pas où est – ce – que nous resterons donc. Le respect devant ce que Dieu a promis et devant de que Dieu a fait dans le temps de l’accomplissement doit être là. Et pourquoi est – ce qu’il a été dit à frère Branham: «Si tu atteints, si tu réussis à faire que les gens croient que Dieu t’a envoyé»… Un homme ne peut pas rendre témoignage de lui – même. C’est pour cette raison que le Seigneur avec frère Branham aussi, le 11 Juin 1933, de la nuée surnaturelle, a rendu témoignage. Le Seigneur Lui – même a rendu témoignage qu’ici, c’est un homme de Dieu qui est envoyé avec le Message qui sera précurseur du retour de Christ.

Bien – aimés frères et sœurs, aussi certain que Dieu a pris soin pour cela, que Son serviteur et prophète apparaîtra et pourra apporter le Message jusqu’à l’ouverture des sept sceaux… vous ne pouvez pas vous imaginer ce que tout cela signifie pour moi. Par la grâce de Dieu, depuis le commencement, je suis profondément lié de tout mon cœur à l’homme que Dieu a envoyé. Je savais depuis les premières heures lors de la première réunion que c’est un homme envoyé de Dieu car personne ne pouvait faire ce qui se passait si Dieu n’était pas avec lui. Et nous venons à la deuxième partie. Et ça, laissez – moi le dire aussi clairement avant que je ne l’écrive encore une fois Dieu voulant, dans une nouvelle lettre circulaire. Qu’est – ce – qui s’est passé depuis le jour où le Seigneur a repris Son serviteur et prophète à la maison? Est – ce – que Dieu est allé dormir? Est – ce – que tout était terminé? Non. Non. Dieu veille sur Sa Parole. C’était un nouveau commencement que Dieu avait accordé par Sa grâce. Maintenant, nous regardons à toutes ces années en arrière. Et le frère Alfred Borg, le frère Schmidt et des frères qui étaient là depuis le commencement. Dieu a vraiment pris soin de tout pour que le dernier Message soit envoyé et atteigne les peuples de toute la terre. 

Et nous remercions Dieu pour les frères comme le frère Taty qui a contribué à ce que, dans tous les peuples, les langues et les nations, les frères reçoivent les appareils pour pouvoir être connectés en direct. Quand je pense à ce que maintenant, par les soixante – douze stations de télévision, tous les vendredis entre dix et douze millions de personnes sont atteints dans tous les peuples, les langues et les nations, et ainsi, le dernier Message peut être prêché par conviction pour que Dieu puisse visiter Son peuple par Sa grâce et accomplir Ses promesses. Prêcher justement ces choses que Dieu a visité Son peuple et confirmé Sa Parole. Et Dieu a ouvert notre intelligence pour les Écritures, et nous avons eu la grâce de recevoir ce que Dieu a préparé pour nous.

Dans la Parole d’introduction, cela a été aussi lu que le monde entier est sous la puissance du malin. Je n’en peux rien. Nous avons, nuit et jour, apporté notre part dans toutes les années passées, durant plus de cinquante ans, nous nous sommes mis à la disposition de Dieu pour qu’Il puisse faire en sorte que Son Message atteigne les extrémités de la terre. Soixante – douze chaînes de télévision.

Maintenant, à tous les frères dans le ministère, s'il vous plaît, ne vous référez pas à frère Frank, ne citez pas mon nom. Référez – vous à Dieu et à ce qui est écrit dans la Parole de Dieu. Et que chacun trouve sa place dans le royaume de Dieu. Aujourd’hui, nous allons consacrer particulièrement tous les frères dans le ministère pour qu’il n’y ait rien d’étranger, rien de la nourriture étrangère sur la table du Seigneur, mais qu’il n’y ait que la nourriture pure qui y soit présentée, comme notre Seigneur a dit: «Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé». Oui, mais, quelle est ta nourriture et quelle est ma nourriture? Elle est liée à la volonté de Dieu. Dieu nous a révélé Sa volonté pour qu’elle soit faite et que Son bon plaisir puisse reposer sur nous, et que tous, nous puissions vraiment nous préparer par la grâce de Dieu.

Nous avons lu plusieurs Écritures. Je vous dis: aucun verset n’est plus important que l’autre. Et l’introduction dans ce que Dieu nous a accordé! Pensons encore à hier soir: Combattez pour la foi, la vraie foi dans le seul vrai Dieu qui nous a révélé Sa Parole et Sa volonté. Combattez pour la foi qui a été transmise aux sanctifiés une fois pour toute! Une fois pour toute. C’est ainsi que c’est écrit au commencement du Nouveau Testament, et c’est ainsi que cela est valable à la fin du Nouveau Testament. Que Dieu nous a accordé la vraie Parole, la vraie foi dans Sa vraie parole avec tout le respect, avec toute la crainte pour que nous puissions recevoir tout par la grâce de Dieu. Combattez pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toute! 

Bien – aimés frères, disons – le encore une fois: le dernier Message est tellement important! Il est tellement important parce qu’il doit précéder le retour de Christ comme le Seigneur l’a arrêté. Et tous ceux qui sont de Dieu, écoutent la Parole de Dieu, et acceptent chaque correction et reçoivent ce que Dieu, par Sa grâce, nous a accordé. Particulièrement dans l’épître aux Romains, Paul a tout écrit, concernant le plein salut par le sang de la nouvelle alliance, Concernant la rédemption, la justification, la sanctification. Tout est écrit et exposé, tous ces sujets ont été traités dans l’épître aux Romains, et nous pouvons le lire et nous retrouver dans la parole de Dieu et savoir que le Seigneur nous a ramenés vraiment à ces choses, au commencement. Aussi ces deux écritures, que ce soit celle de Zacharie 10: «Demandez au Seigneur dans le temps de la pluie de l’arrière – saison». Mais pas devenir fanatique. Non. Toi, fais – le avec ton Seigneur, mais laisse tous les autres tranquilles et en paix. Toi, va dans ta chambre et prie! Marche ton chemin avec le Seigneur. Être reconnaissant, sobre et clair. Demeurer vrai en toute choses. Et nous savons, tel que nous l’avons lu, que le Seigneur Lui – même achèvera Son œuvre, et nous y aurons part aussi certain qu’Il nous a révélé Sa Parole et que nous avons eu la grâce de croire les promesses pour ce temps. Tous les autres se moquent de nous et disent: «Vous suivez un homme». Non. Nous ne suivons aucun homme. Nous suivons notre bien – aimé Seigneur et Rédempteur. Frère Branham n’a jamais dit: «Suivez – moi». Non. Notre Seigneur a dit: «Suivez – Moi» Et nous sommes simplement reconnaissants aussi bien – aimés frères et sœurs. 

On me fait le reproche de ce que je corrige le prophète. Il y a tant de douleurs que j’ai à supporter. Mais il y a une chose qui est certaine: Je ne corrige pas. Mais quand, par exemple, frère Branham dit que Dieu a fait le monde en six mille ans, alors, je sais ce qu’il a voulu dire. Il veut insister sur les six mille années depuis Adam jusqu’au millénium. Il est écrit dans la Bible que Dieu a créé le monde en six jour, et le septième jour, Il a achevé Son œuvre, et ensuite il a établi le septième jour en mémoire à l’achèvement de l’œuvre de la création. Je ne peux que croire comme le disent les Écritures. Je ne corrige pas le prophète. Je sais dans quel contexte il disait les choses et ce qu’il voulait dire. Je ne suis pas en train de répéter les choses. Par exemple, quand frère Branham dit que l’ange d’Apocalypse 10 descend sur terre pendant que l’ange du septième âge de l'Église est sur terre. Et les gens ont fait une doctrine de cela. Les uns croient que le Seigneur est revenu depuis 1963 à cause de cette citation; les autres, qu’Il est revenu en 1965. Et les deux groupes ont perdu l’orientation et l’intelligence à cause de cette citation. Bien – aimés frères et sœurs, nous devons savoir: nous vivons toujours encore dans le même temps de la grâce dans lequel le prophète vivait. C’est encore dans le dernier âge de l'Église que nous vivons, Laodicée, et il a vécu aussi dans cet âge.

Et comme nous l’avons dit hier, le Seigneur a donné la promesse que tous ceux qui maintenant, vaincront, ils ont le grand privilège de s’asseoir avec notre Seigneur sur le trône. Mais, si dans Apocalypse chapitre 10, il est écrit que le Seigneur, en tant qu’Ange de l’alliance, descendra, et qu’en tant que possesseur original, Il mettra un pied sur la terre et l’autre sur la mer, et jurera, déclarera et dira: «Aux jours où le septième ange sonnera de la trompette», alors, je vous demande du respect. Dans Apocalypse 10, cette annonce est au futur. Je vous demande d’avoir du respect pour les Écritures. Combien de fois l’avons – nous dit ici, dans Malachie 3 verset 1, il y a deux choses qui sont écrites dans le même verset. S'il vous plaît, respectez cela aussi: «J’envoie Mon messager devant ma face, il préparera mon chemin». La deuxième partie est que «l’Ange de l’alliance viendra dans Son temple». Et si on prend cela et qu’on va dans Apocalypse 10, alors en ce temps – là, le ministère des deux prophètes aura lieu, le temple sera rebâti et tout va s’accomplir. L’Ange de l’alliance descendra dans le temple reconstruit et confirmera l’alliance. Tout est conduit parfaitement dans l’ordre divin par le merveilleux dessein du salut de notre Dieu. Et nous sommes très reconnaissants de ce que nous avons la grâce de ne pas seulement répéter et utiliser des citations du prophète, mais être conduits par le Saint – Esprit dans la Parole de vérité, avec ensuite une assurance à cent pourcent, pouvoir dire: «Il est écrit». C’est ainsi que cela va s’accomplir: tel que c’est écrit.

Maintenant, ces paroles merveilleuses de Romains chapitre 5 verset 10 nous sont adressées; et ensuite… oui, comment tous ces versets bibliques que j’ai notés ici sont simplement merveilleux. Celui qui a trouvé grâce devant Dieu, celui qui a expérimenté personnellement la rédemption, celui qui est vraiment venu au Seigneur avec des larmes, lui a demandé de lui pardonner, car c’est ainsi que c’est écrit: «Repentez – vous». Et les larmes font aussi partie de la repentance. Si je vous dis, bien – aimés frères et sœurs, moi, j’ai du même me changer! J’étais totalement mouillé lors de ma conversion, mouillé comme si j’avais pris une douche. J’avais du même me changer. Ce n’était pas seulement des larmes, mais j’étais en sueur. J’ai cherché la face de Dieu, et j’ai dit «Seigneur, pardonne – moi, fais – moi grâce». J’avais cherché Sa face jusqu’à ce que j’ai pénétré dans la présence directe de Dieu. Bien – aimés frères et sœurs, chacun de nous a besoin de cette expérience, d’une vraie conversion. Et que nous puissions vraiment pénétrer et recevoir la certitude de notre salut, que Son Esprit rende témoignage à notre esprit que nous sommes devenus enfants de Dieu par la foi en l’œuvre de la rédemption accomplie sur la croix du calvaire à Golgotha. Dieu était en Christ et a réconcilié le monde avec Lui – même, et nous avons expérimenté cette réconciliation, ce pardon, cette grâce, nous l’avons acceptée personnellement, et nous pouvons témoigner aujourd’hui qu’Il nous a fait grâce et nous a secouru au temps de la grâce, au jour favorable. Et nous avons reconnu «Voici le jour favorable, le jour agréable, le jour de la grâce». Mais, comme nous le ressentons tous, ce jour de la grâce tend vers sa fin.

Et nous devons le dire toujours de nouveau. Nous ne sommes pas seulement à la fin des temps. Nous sommes à la fin de la fin des temps. Et nous avons la grâce de faire vraiment confiance à notre Seigneur, sachant qu’aussi certain qu’Il s’est révélé à nous et qu’Il nous a agréé, bien – aimés frères et sœurs, ici est le mystère: Le Seigneur a, n’est – ce – pas visité Abraham, et a parlé avec lui. Et dans Genèse 14, Il est venu à lui en tant que Melchisédek, Roi de Salem, Roi de paix avec du pain et du vin. Il est allé à la rencontre d’Abraham après la victoire que Dieu lui a accordée sur les rois pour souper avec Abraham. Il a pris le pain et le vin avec Abraham. C’était une relation personnelle. C’était une relation personnelle entre Dieu le Seigneur et Abraham. Et cette relation personnelle, Dieu l’a rétablie entre nous et Lui. C’est pour cette raison qu’il est écrit: «Dieu était en Christ réconciliant le monde avec Lui – même». Il n’y a qu’une seule révélation de Dieu: elle a eu lieu en Jésus – Christ notre Seigneur! Il n’y a qu’une rédemption! Et en Lui notre Seigneur et Rédempteur, nous avons le plein salut par la grâce de Dieu. Nous l’avons reçu par Sa grâce.

Encore quelque chose, bien – aimés frères et sœurs, nous avons mentionné la première partie, celle que Dieu a envoyé Son serviteur le prophète. Et maintenant, je me demande combien de ceux qui font référence à frère Branham passent ici devant le centre missionnaire et se moquent de nous en souriant? Oui, ils ne pensent même pas à venir ici à la réunion; mais ils disent toujours: «Le prophète a dit, le prophète a dit, le prophète a dit, le prophète a dit». Bien – aimés frères et sœurs, c’est une grâce inexprimable que Dieu nous a accordée. Accepter aussi toute la calomnie et dire comme Paul: «Dans la bonne ou la mauvaise réputation», parmi les faux frères. Tout ce qui est dit sur frère Frank, si ces gens pouvaient savoir qu’il ne s’agit pas de l’homme, frère Frank, mais qu’il s’agit de la grâce que Dieu a donnée à Son peuple! Et croire comme le disent les Écritures. Et Dieu prend qui Il veut et Il choisit qui Il veut et prédestine qui Il veut. Paul et tous les apôtres ont toujours témoigné. Paul le dit directement ici dans Romains chapitre 1, il le témoigne directement aux premiers et deuxième versets. Il parle de l'Évangile de Dieu et qu’il a été choisi comme serviteur de Jésus – Christ, appelé à être apôtre selon la volonté de Dieu. Et en relation avec le message du salut, l'Évangile qu’il a promis auparavant de la part de Dieu par Ses prophètes dans les saintes Écritures. C’est merveilleux de voir ’Ancien et le Nouveau Testament unis ensemble de manière harmonieuse; et nous pouvons témoigner que Dieu nous a donné la grâce de reconnaître aussi ce qui s’est passé après le retour à la maison du prophète. 

Et ça, je le dis aujourd’hui devant la face de Dieu: Si en 1966, au mois d’Avril, je n’avais pas été aux États – Unis, tous les frères tel qu’ils étaient, seraient répartis dans leurs maisons. Aucun d’eux, aucun n’a pensé à ce que le Message soit prêché quelque part, aucun n’a eu la pensée que les prédications de frère Branham soient imprimées en brochure, en Avril 1966 lors de l’ensevelissement du prophète. La déception était si grande parce que sa résurrection n’avait pas eu lieu. Moi, j’avais été salué avec cette remarque: «Nous sommes ici pendant la pâque et la résurrection du prophète aura lieu». Et elle n’avait pas eu lieu. Ils avaient chanté «Crois seulement, crois seulement» pendant plus de deux heures, ils avaient chanté «Sur les ailes d’une colombe blanche» plusieurs fois. Et, je l’ai déjà dit, moi, je ne faisais que pleurer comme jamais auparavant dans ma vie. Je n’ai jamais autant pleuré. J’avais pleuré pendant deux heures. Je ne chantais même pas. Je cherchais la face de Dieu et disait: «Seigneur, comment l'Église pourrait – elle être perfectionnée sans ce ministère que Tu as accordé à Ton serviteur le prophète?» Vous savez ce qui s’était passé en moi le 10 et le 11 Avril 1966. Mais ensuite, le soir, le soir du 11 Avril vint. Une voix a parlé dans mon cœur: Maintenant ton temps est arrivé pour aller de ville en ville pour prêcher la Parole et porter le Message!» Et Dieu Lui – même a fait en sorte que dès ce moment – là, les prédications de frère Branham ont pu être transcrites en brochures et imprimées. C’est comme ça que nous avons contribué à cela. Et Dieu a repris Son serviteur le prophète à la maison, mais nous regardons à toutes ces années en arrière malgré les calomnies les plus graves, les meurtres, Dieu a accordé Sa grâce. Malgré tout ce qui a été raconté, Dieu a accordé Sa grâce. Malgré toutes ces épreuves, Sa grâce et Sa puissance ont triomphé. Je fais partie de ceux qui mettent en première place la grâce de Dieu, la puissance de Dieu comme personne d’autre sur terre. Dieu a accordé grâce sur grâce, car ce n’est que grâce.

Et comme nous avons insisté au commencement, Il a ouvert les portes et les cœurs, Il a Lui – même donné des contacts dans le monde entier pour que le dernier Message, l’appel à sortir, la séparation et la préparation soient prêchés. Mais maintenant, nous sommes proches de la fin, et encore une fois, les deux précieux versets: «Demandez à Dieu la pluie au temps de la pluie de l’avant et de l’arrière – saison». Bien – aimés frères et sœurs, restons sobres. Et tous ceux qui n’ont pas encore consacré leurs vies au Seigneur et qui ont encore des liens, des liens et quoi que ce soit, frères et sœurs, celui que le Fils libère est réellement libre! Et nous pouvons expérimenter et prêcher la pleine rédemption! Et nous pouvons aussi personnellement l’expérimenter. Pas seulement un message, mais le plein salut, le plein salut tel qu’il nous a été accordé en Jésus – Christ notre Seigneur, nous pouvons le prêcher par la grâce de Dieu. Et nous pouvons dire à tous et transmettre cette certitude: «Celui qui croit, Dieu lui accordera ce qu’Il a promis: La pleine rédemption, le plein pardon, la pleine réconciliation, le plein salut, l’introduction dans l’adoption. Cela a déjà eu lieu selon Galates chapitre 4 verset 4. Nous sommes fils et filles de Dieu comme il est écrit: Tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu, sont fils et filles de Dieu». Et le Saint – Esprit nous conduit dans toute la vérité. Il n’y a pas de place pour une discussion. Non. Nous trouvons le repos et la paix avec Dieu, et nous remercions notre Seigneur de ce que nous avons la grâce de vivre maintenant, et de recevoir ce que Dieu a prédestiné pour ce dernier temps. 

À Lui le Seul vrai Dieu véritable qui s’est vraiment révélé à nous… vous savez tous que j’ai entendu la voix du Seigneur plusieurs fois, mais, une seule fois, la voix de Dieu en neuf mots. Et ces neuf mots seront avec moi jusqu’à la fin des temps. Le Seigneur est fidèle, Il est véritable. Il veille sur Sa Parole. Et aujourd’hui, Il veille sur toi et sur moi. Et encore une parole adressée à tous ceux qui souhaiteraient être baptisés. Bien – aimés frères et sœurs, faites – le dans la foi. Acceptez le pardon de tout votre cœur. S'il vous plaît, demandez au Seigneur de vous pardonner tout, de réparer tous les dégâts, et louez la puissance du sang, la puissance du sang. Et ça aussi, nous l’avons toujours dit: «La vie est dans le sang» et, parce que le pêché original au jardin d’Éden a eu lieu dans un corps de chair et de sang, il fallait que notre Seigneur vienne dans un corps de chair et de sang. La parole devait devenir chair, et habiter parmi nous pour qu’Il puisse verser Son saint sang dans lequel la vie était, la vie de Dieu, pour que le sang puisse être versé pour nous. Et Il l’a versé pour nous et nous a accordé ainsi, par Sa grâce, la rédemption. Encore une chose, nous voulons remercier le Seigneur et aller, dans la foi, au baptême d’eau. Ne pas avoir de résistance, rien. Mais que, dans la pleine confiance que vous avez reçu le pardon par la grâce de Dieu, et que maintenant vous pouvez faire l’alliance d’une bonne conscience avec Dieu par le baptême. Et par cela, vous confirmez que vous avez accepté ce que Dieu nous a accordé par Sa grâce.

Pour finir, j’ai une question: Est – ce – que vous pouvez tous croire de tout votre cœur ce que Dieu nous a donné par Sa grâce? [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r] Le plein pardon, le plein salut. Tout ce dont nous avons besoin pour l’éternité, Dieu nous l’a accordé. Et encore pour revenir à la parole d’introduction, la foi est la victoire qui a triomphé du monde. La foi est produite et l’incrédulité meure. Que cela ait lieu, ce que frère Branham a dit particulièrement avec insistance: l’incrédulité a commencé dans le Jardin d’Éden quand ce que Dieu avait dit à Adam a été remis en question par l’adversaire. C’est exactement la même chose qui s’est passé en 1979. Ce qui s’était passé en Éden a été répété ici en 1979. Le serpent, le même adversaire a semé du doute dans le cœur de cette femme, il a semé du doute dans le mandat que Dieu a donné. Elle a accepté ses pensées, et la chute eu lieu. Mais Dieu a fait en sorte que cela ne soit pas resté comme ça, mais le Seigneur avait immolé des agneaux, le sang avait coulé et Adam et Ève étaient revêtus. Mais ici est le point: Deux sortes de semences ont été manifestées. Et depuis 1979, deux semences sont manifestées: les unes croient au mandat divin, le commandement, l’envoi et l’appel; et les autres passent en ignorant cela, en se moquant parce qu'ils sont sous une influence étrangère et n’en sortent pas. Tous ceux qui ont trouvé grâce devant Dieu sortiront de toute la fausse influence et donner l’honneur à Dieu qui veille sur Sa parole pour l’accomplir. Et Dieu achèvera Son œuvre avec triomphe et puissance tel que nous l’avons lu: Cela aura lieu promptement. Et tout ce qu’Il a promis, Il l’accomplira en nous et avec nous tous. À Lui soit l’honneur dans toute l’éternité! Alléluia! Amen!

Levons – nous pour la prière. Que les deux sœurs puissent venir maintenant et nous chanter un cantique. Nous avons aussi aujourd’hui la visite des frères de l’Amérique du Sud. Nous voulons, tous les frères de l’Amérique du Sud qui êtes ici, nous voulons vous souhaiter la bienvenue de tout notre cœur, à vous et à tous nos frères et sœurs qui sont en Amérique du Sud. Nous vous souhaitons les riches bénédictions de Dieu de tout notre cœur. Persévérez, persévérez jusqu’à ce que nous passions tous de la foi à la vue. En Israël, les deux couples ont toujours chanté. Que Dieu vous bénisse tous, que Dieu nous bénisse tous et soit avec nous tous! Ô Seigneur! [Les deux sœurs chantent un cantique. N.d.l.r].

Amen! Amen! Le Seigneur a ôté le voile – c’est ainsi que c’est écrit: Le voile est déchiré d’en haut jusqu’en bas. Le chemin est inauguré dans le lieu très saint. L’arche de l’alliance est ouverte, la Parole est révélée. Bien – aimés frères et sœurs, nous sommes arrivés dans une heure si sérieuse que nous ne pouvons pas terminer cette réunion sans que nous n’ayons demandés à nos bien – aimés frères qui prêchent la parole de venir devant, pour qu’en tant qu’église, nous puissions prier pour eux, et que parmi eux, il y ait l’union, il y ait l’amour entre ceux qui prêchent la parole. Qu’il n’y ait pas un qui veuille corriger l’autre, que l’un s’élève au – dessus de l’autre. Mais, que tous les frères dans le ministère s’aiment et servent simplement comme le Seigneur l’a arrêté pour eux, sans penser être quelque chose. Vous n’avez pas besoin de venir. Nous voulons simplement, en tant qu’église, demander de tout notre cœur et de toute notre âme, que tous les frères dans tous les peuples, dans toutes les langues, ceux qui ont été prédestinés par Dieu à distribuer la même nourriture spirituelle, que vraiment, ils soient sous la conduite directe et l’inspiration du Saint – Esprit, et qu’ainsi, dans le monde entier, dans le corps de Jésus – Christ, l’union et l’harmonie soit possibles dans l'Église des nouveau – nés. Et, tel que nous l’avons lu, celui qui est né de Dieu, il triomphe du monde. Et aussi le propre moi, le propre vouloir, le propre pouvoir et savoir, celui qui est né de Dieu, né de Dieu, il triomphe du monde par le sang de l’Agneau. Et disons – le encore: cette vraie foi vivante est ta victoire et ma victoire qui a vaincu le monde en nous. Et nous pouvons nous dépouiller du vieil – homme et revêtir le nouvel homme tel que Paul l’a écrit dans Éphésiens 4. Qu’aujourd’hui, du premier jusqu’au dernier, nous puissions l’accepter par la grâce de Dieu. Le vieil – homme, le propre moi, le propre vouloir, savoir, que nous puissions nous en dépouiller et que nous puissions dire: «Seigneur, que Ta volonté soit faite. Que Ta faveur se repose sur moi. Que Ton bon plaisir se repose sur moi». Et Dieu nous l’accordera par Sa grâce. Chantons un chœur et nous allons prier d’abord pour tous les frères dans le ministère. Chantons «Tel que je suis sans rien à moi». [L'assemblée chante «Tel que je suis sans rien à moi». N.d.l.r]

Seigneur Dieu Tout – puissant, nous venons devant le trône de Ta grâce, et Te demandons maintenant, pour tous les frères dans le ministère, dans tous les peuples, les langues et les tribus; ô bien – aimé Seigneur, que cela soit manifesté! Permet que cela devienne visible: que Tu conduises par Ton Esprit, et que tous les frères aient du respect pour Ta Parole et effectuent leurs ministères tel que c’est écrit. Bien – aimé Seigneur, je ne fais que transmettre ce que Tu nous as apporté par Ton serviteur le prophète à nous Ton peuple. Et, aussi certain qu’avec un commandement divin, Tu lui as confié ces choses et que par lui, Tu nous les as accordées, ainsi, nous Te le demandons pour tous les frères, pour tous les frères dans le ministère. Qu’ils soient anciens, diacres ou des frères prédicateurs, évangélistes, docteurs, quoi qu’ils soient, bien – aimé Seigneur, que le rétablissement de toutes choses soit visible en nous qui prêchons Ta Parole! Que l’œuvre rétablie soit manifestée! Que l'Église – Épouse dans le monde entier soit préparée et que rien d’Ésaïe 28 ne se passe, que la table ne soit pleine de vomissement, mais plutôt, que la table du Seigneur sois pure, sainte, et servie avec la nourriture divine, car l’homme ne vis pas de pain seulement, mais de toute Parole sortie de la bouche de Dieu. Bien – aimé Seigneur, Tu as prédestiné ces jours à un nouveau commencement, un changement, et à nous orienter par Ta grâce, et nouvellement par Ta Parole. Nous Te consacrons tous les frères dans le ministère dans tous les peuples, les langues et les nations. Qu’ils soient liés à Toi et à nous. À Toi le Seigneur fidèle soit l’honneur dans toute ‘éternité! Alléluia! Que tout le peuple dise «Amen» [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r].

Nous avons prié ensemble, nous avons cru ensemble, et cela a lieu selon notre foi, selon la parole de Dieu. Cela aura lieu. Chantons encore «Tel que je suis sans rien à moi» et ensuite, nous allons prier pour tous ceux qui veulent être baptisés. Vous pouvez venir devant, et aussi tous ceux qui souhaitent qu’on prie pour eux, même si vous ne serez pas baptisés, venez tous. Que ceux qui veulent venir, que ce soit pour le baptême ou pas, venez tous. Chantons «Tel que je suis sans rien à moi». [L'assemblée chante «Tel que je suis sans rien à moi». N.d.l.r]

Bien – aimés frères et sœurs qui êtes ici aujourd’hui, et vous tous dans le monde entier, dans tous les continents… en Australie, ils ont huit heures d’avance sur nous, au Canada, c’est sept à huit heure de retard sur nous, mais cela m’a été assuré, que ce soit à quatre heure du matin dans les pays, les frères et sœurs se lèvent et écoutent la Parole de Dieu dans la crainte. Même si chez eux il est quatre heure du matin, cela n’a pas d’importance pour eux. Quel que soit l’heure du jour ou de la nuit, cela n’a pas d’importance, le peuple de Dieu a une faim d’écouter les paroles de Dieu. Ceci est le temps, et nous en voyons l’accomplissement par la grâce de Dieu. Vous tous qui êtes venus devant, il y en a qui sont croyants depuis longtemps, d’autres s’ajoutent. Acceptez aujourd’hui vraiment en tant que cadeau de Dieu dans la foi que le Seigneur vous a appelé aujourd’hui ici, et de toute les églises dans le monde entier ou tous se lèvent et sont dans la prière avec nous et avec le Seigneur, que ce jour puisse être le jour et il sera le jour que le Seigneur a arrêté. Que nous fassions un nouveau commencement dans la foi. Et disons vraiment au Seigneur: «Voici ma vie, je Te la consacre!». Bien – aimés frères et sœurs, nous connaissons tous Romains chapitre 8. Nous savons tous ce qui y est écrit. Et nous ressentons aussi toute la création qui soupire après la révélation, la manifestation des fils de Dieu. Et il est écrit ensuite que nous aussi nous soupirons. Nous soupirons dans ce corps parce que la vie surnaturelle n’est pas totalement vécue. Notre demeure est dans les cieux! Et la nouvelle vie n’a pas sa place dans ce corps de chair. Mais le temps vient, selon qu’il est écrit: Nos corps seront transformés lors du retour du Seigneur Jésus – Christ. Nous pourrions voir ce que nous avons cru. Je l’ai dit plusieurs fois, bien – aimés frères et sœurs: à la fin de cette époque, l’enlèvement aura lieu. Je vous le dis: Ce sera des millions, des millions qui ont consacré leurs vies au Seigneur, et qui, comme il a été dit à Abraham: Tel que tu ne peux pas compter les étoiles au ciel ni le sable au bord de la mer, c’est ainsi que sera ta descendance. Et aujourd’hui, nous sommes rassemblés ici de toute l’Europe, d’au – delà des mers, et nous pouvons ensemble faire confiance au Seigneur. Chantons «Crois seulement, crois seulement» et acceptons tout dans la foi. [L'assemblée chante «Crois seulement, crois seulement». N.d.l.r]

Mes bien – aimés, acceptez dans la foi ce qui est écrit ici dans Romains 5 verset 9:

À plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons – nous sauvés par lui de la colère.

Avant que le jour de la colère ne vienne, le jour du Seigneur, avant que le soleil ne perde son éclat et que la lune ne se transforme en sang, le Seigneur, à la fin du temps de la grâce, a accordé Sa grâce. Et aujourd’hui, nous sommes ici avec un cœur reconnaissant. Vous pouvez tous l’accepter dans la foi. Dites «Amen» [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r]. Loué soit le Dieu Tout – puissant. Prions.

Dieu Tout – puissant, fais luire Ta face sur nous tous. Couronne – nous tous de grâce et de miséricorde. Que cela soit manifesté, que tous ont expérimenté le pardon de leurs péchés par le sang de l’Agneau, et, qu’avec la certitude de la foi, ils repartent d’ici sachant qu’ils ont reçu le pardon des péchés, qu’ils ont trouvé grâce devant Toi, et qu’ils t’appartiennent pour le temps et pour l’éternité. Bien – aimé Seigneur, je Te remercie pour ce jour et pour ce qui s’est passé aujourd’hui. Loué et exalté sois Ton merveilleux et saint nom de Jésus – Christ! Alléluia! Amen! Amen! Que tout le peuple dise «Amen». [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r].

Tous les autres, vous pouvez repartir à vos places, et ceux qui veulent être baptisés, peuvent rester devant. Tous ceux qui veulent être baptisés peuvent rester devant. Tous les autres peuvent repartir à leurs places. Qui veut être baptisé? Venez plus près. Alléluia! Loué et exalté soit le Seigneur notre Dieu! Il vous a conduit aujourd’hui ici. Quel âge avez – vous vous deux? S'il vous plaît? Treize ans? Avez – vous acceptez le Seigneur le Sauveur? Depuis le commencement, nous avons été conduits ainsi parce que notre Rédempteur est allé dans le temple à douze ans. Il n’avait pas huit ou neuf ans, mais à douze ans, Il est allé au temple. Et nous avons de ce verset – là que nous allons baptiser à partir de douze ans. Mais tous ceux qui ont accepté le Seigneur, qu’ils aient dix ans par la grâce de Dieu, vous prendrez part à la grâce de Dieu. Dieu sait que vous vouliez être baptisé, et cela vous sera attribué, mais cela restera ainsi. Tous ceux qui ont atteint l’âge de douze ans pourront être baptisés, pas avant. Avez – vous consacré votre vie au Seigneur et êtes – vous prêts à le servir et à le suivre? Chantons «Ceci est le jour, ceci est le jour». [L'assemblée chante «Ceci est le jour, ceci est le jour». N.d.l.r].

Seigneur Dieu Tout – puissant! C’est encore le temps de la grâce. Et nous Te consacrons tous ceux qui T’ont consacré leurs vies, ô Seigneur! Ceux qui T’ont accepté en tant que leur Sauveur personnel, et ont accepté pour eux le sang de la nouvelle alliance! Accorde – leur à tous la justification par la foi. Et que dès ce jour, ils ne doutent plus, ils peuvent douter d’eux – mêmes, des circonstances, mais, ne jamais douter du pardon, de Ton pardon, de Ta grâce, de ce que Tu as accordé. Croyez comme Abraham a cru Dieu. Croyez, et ainsi, la foi sera la victoire en vous. Et avec la victoire, nous allons triompher ensemble lors du retour de Jésus – Christ notre Seigneur. Soyez bénis de la bénédiction du Dieu Tout – puissant! Soyez consacrés à Dieu pour ce temps et pour l’éternité, dans le saint nom de Jésus – Christ! Alléluia! Amen! 

Avant de terminer, nous allons toute à l’heure prier encore pour plusieurs. Mais nous souhaitons à tous les frères qui nous ont visités, que ce soit de Montréal, de Toronto, des États – Unis, de l’Afrique, du Canada, oui, d’où que vous soyez venus, je voudrais aujourd’hui en cet endroit, remercier nos bien – aimés frère Bope de l’Afrique du Sud devant toute l’église. Les saluer et leur souhaiter les riches bénédictions de Dieu de tout notre cœur. Ils ont fait en sorte que nous ayons pu entrer dans le parlement Israelite à Jérusalem, et nous sommes reconnaissants à Dieu pour tous ceux qui portent l’œuvre de Dieu dans leurs cœurs. Et nous bénissons Israël, et nous bénissons tous les pays voisins, car c’est ainsi que c’est écrit. Je l’ai mentionné le dernier dimanche à Zurich: Le jour de la pentecôte, il y avait dix – sept différentes nationalités rassemblées. Il y avait aussi des arabes le jour de la pentecôte à Jérusalem. Des arabes seront aussi maintenant présents. Tous seront présents, ceux qui ont été élus avant la fondation du monde. Nous remercions le Seigneur. Que Dieu bénisse Israël, que Dieu bénisse tous les pays voisins. Que Dieu accorde Sa grâce parce que les gens ont été égarés dans toutes les religions. Que Dieu puisse leur pardonner et laisser agir Sa grâce. 

Nous avons ensuite notre bien – aimé frère du Pakistan encore ici. Que Dieu te bénisse. Viens un moment ici s'il te plaît. Es – tu là? Oui. Là. Viens s'il te plaît. Viens maintenant et pie. Nous allons prier et te consacrer au Seigneur. Nous connaissons tous un peu d’anglais. Que Dieu te bénisse et soit avec toi. Un homme du gouvernement Pakistanais, que Dieu a pu utiliser pour que des milliers soient rassemblés pour écouter la Parole du Seigneur. Que Dieu soit avec toi, qu’Il te bénisse! [Frère Frank prie. N.d.l.r].

Encore à tous nos frères et à toutes nos sœurs, repartez avec des salutations dans tous les pays, dans toutes les églises, et pour tous ceux qui aiment le Seigneur et qui attendent Son retour. Pensez à ces deux versets d’Hébreux chapitre 9 verset 28: Le Seigneur viendra pour la deuxième fois pour tous ceux qui l’attendent; et Matthieu 25 verset 10: Celles qui furent prêtes entrèrent avec Lui au festin des noces, et les portes furent fermées. Ce derniers Message est vraiment prédestiné à ce que nous soyons préparés. Acceptez cela de la part de Dieu. Ce Message a été envoyé pour notre préparation. Dieu a prédestiné ce Message à nous préparer pour le retour de notre Seigneur Jésus – Christ. Le dernier Message divin de la Parole, nous avons la grâce de l’écouter, de le croire et d’être préparé pour le jour glorieux du retour de Jésus – Christ notre Seigneur. Nous disons ensemble «Maranatha» [L'assemblée dit " Maranatha " N.d.l.r]. Dites – le tous. Le Seigneur revient. Je demande à tous les frères et sœurs de l’Amérique du Sud de rester un peu devant. Je vais vous adresser quelques mots.

Dieu Tout – puissant, nous terminons la réunion de ce weekend avec des cœurs reconnaissants car Tu as fait de grandes choses aujourd’hui ici et dans tous les endroits sur toute la terre. Bénis notre bien – aimé frère du Pakistan. Bénis tous les frères de Montréal, de Toronto, d’Edmonton, de partout, de loin et de près, et bénis tous les frères dans le ministère. Que tu puisses mettre Ta Parole dans leurs bouches pour qu’on puisse dire d’eux comme autrefois du temps d’Élie: «La Parole du Seigneur dans ta bouche est vérité». Que chaque parole que nous disons et que nous prêchons soit la Parole de Dieu, celle qui est sortie de la bouche de Dieu et qui demeure éternellement. Bénis notre visite de la Pologne de manière très particulière. Aussi notre sœur, sa fille, oui. Bénis – nous tous. Je te demande encore une fois pour tous les peuples, de toute l’Europe, de la Finlande jusqu’à Palerme, bénis d’un bout à l’autre de l’Europe, du Sud au Nord, de l’Est à l’Ouest. À Toi le Dieu fidèle nous remettons toutes choses et Te remercions de ce que Tu feras toute chose bien avec chacun de nous. À Toi nous disons merci dans le précieux nom saint de Jésus – Christ! Alléluia! Amen! 

J’ai encore une demande: Notre venue ici a – t – elle servie à quelque chose? [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r]. Que Dieu nous bénisse et soit avec nous. Chantons «Alléluia soit glorifié».



Transcription de la réunion internationale de Krefeld tenue par frère Ewald Frank le Dimanche 03 Juin 2018.