Slobonda Narodna Misija

Isukrst juče je i danas onaj isti i u vijek.

Jezik

Réunion mensuelle de Krefeld, Dimanche 6 Mai 2018 / Ewald Frank

Jezik francuski




«L’accomplissement des prophéties bibliques dans notre temps»


Réunion mensuelle de Krefeld

Dimanche 06 Mai 2018

[Consécration d’enfant N.d.l.r].

Avons – nous un frère de la Tchéquie ici? Le frère et la sœur parlent le tchèque. Dieu Tout – puissant, Tu as donné à nos bien – aimés frères et sœurs un enfant en bonne santé. Nous Te l’apportons, nous Te consacrons cet enfant. Que la bénédiction du Dieu Tout – puissant se repose sur l’enfant et sur toute la famille! Soyez bénis de la bénédiction de Dieu pour ce temps et pour l’éternité, dans le saint nom de Jésus – Christ! Amen! C’est bien. Ça va. Avons – nous encore quelqu'un? Vous parlez allemand? [Non]. Non. Frère, viens s'il te plaît, et prions tous avec lui. [Un frère passe et prie dans une autre langue. N.d.l.r]. Sois béni et consacré à Dieu. Amen! Amen. En anglais. [Frère Frank prie pour un autre enfant an anglais. N.d.l.r]. Amen! Que Dieu te bénisse. Chantons encore: «Nous donnons l’honneur à Jésus. [L'assemblée chante le cantique. N.d.l.r].

Amen! Amen. [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r]. Vous pouvez vous asseoir. Loué soit le Seigneur notre Dieu de ce que de loin et de près, oui, de toute l’Europe et de beaucoup de régions du monde, nous venons pour écouter la Parole du Seigneur. Le frère Taty m’a écrit que quelques frères que nous allons encore citer, et particulièrement, le frère Jovava du Zimbabwe, imaginez – vous que ce qui est dit ici est retransmis dans tout le pays par la télévision! Tout le Zimbabwe, aujourd’hui, est en direct et suit ce qui est prêché ici au nom du Seigneur! Et un deuxième point, notre frère Michael qui traduit là – bas, et Dieu a accordé tant de grâce! Vous connaissez tous le témoignage. Un grand – père de Lahore au Pakistan qui, en 1954 à Bombay en Inde, avait entendu frère Branham prêcher; et, alors que j’étais à Lahore au Pakistan et que cet homme – là qui était responsable d’une station de télévision a dit: «Je dois écouter cet homme car il a connu personnellement l’homme de Dieu, William Branham». Et pour écouter le témoignage, maintenant, cet homme a fait en sorte que nos émissions soient diffusées dans plus de cinquante – deux stations de télévision dans le monde entier. 

Et maintenant, en relation avec le programme d’évangélisation international, Dieu a vraiment pris soin de tout, et nous Lui faisons confiance qu’Il appellera encore les derniers. Nous demandons ensuite à tous les frères dans le ministère, qu’ils puissent se lever. Tous les frères qui prêchent la Parole de Dieu. Frère Taty m’a parlé du frère Didier, le frère Foresteri, le frère Gérando, le frère Maja, le frère Bopé, le frère Élis, et nous avons des salutations du frère André de Montréal, du frère John de Bucarest. Il y a encore le nom d’un frère du Bénin et aussi de Chicago. Bien – aimés frères, vous tous qui prêchez la Parole de Dieu, levez – vous s'il vous plaît, levez – vous. Nous voulons, de tout notre cœur, vous souhaiter les riches bénédictions de Dieu. Tous les frères des différents pays. Que Dieu le Seigneur vous bénisse de la plénitude de Sa grâce! Notre bien – aimé frères Étienne Genton traduit, mais il a aussi part à la prédication. Nous sommes reconnaissants à Dieu de tout notre cœur. 

Et en relation avec cela, j’ai une demande. Hier, il y a un frère qui maitrise la langue espagnole, il a parlé d’une vision ou d’un songe qu’il avait eu. Il avait vu le blé dans un sac. Et il voulait savoir ce que cela signifiait. Mes bien – aimés frères, je vous le dis au nom du Seigneur: Un songe est un songe. Et, dans la Bible allemande, il n’est pas seulement écrit «vous aurez des songes» mais «vous aurez des révélations dans les songes». Donc, si dans un songe il n’y a pas une instruction de Dieu, si dans nos rêves il n’y a pas une instruction, un ordre, une Parole de Dieu, arrêtez de rêver et revenez à la réalité. N’interprétez pas un songe, mais prêchez la Parole du Seigneur. Que Dieu puisse vous bénir. Vous pouvez vous asseoir.

Nous sommes reconnaissants au Seigneur aussi, par exemple, en ce qui concerne le blé, là, je pense à cet énorme champ de blé. C’était jaune comme de l’or, plus que mûr, courbé par la chaleur du soleil. Et tout le blé était courbé. Et ça, je vous le dis: Dans cette vision, j’ai constaté directement par inspiration qu’il n’y avait pas d’ivraie dans le champ. Pas une seule plante d’ivraie dans tout le champ, aucune ivraie. Avant que la dernière moisson soit récoltée, il fallait que tout ce qui est ivraie soit ôté. C’est pour cette raison que la vraie et pure originale prédication de la Parole de Dieu est importante. Pas d’interprétations, rien de nos pensées humaines, mais la sainte et pure Parole de Dieu. Et c’est ainsi que, tel que notre Seigneur, selon Jean 12, était le grain de blé qui est tombé en terre et qui est mort et qui a produit beaucoup de fruit par Ses souffrances et Sa mort, c’est ainsi que nous en tant que fils et filles de Dieu, nous sommes le grain blé de Dieu qui est rassemblé dans le grenier. Et, bien – aimés frères et sœurs, laissez – moi vous le lire dans Matthieu 3, car, c’est un contexte très particulier que nous trouvons ici. Matthieu chapitre 3 à partir les versets 11 et 12:

Moi, je vous baptise d'eau, pour vous amener à la repentance; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint – Esprit et de feu.

S'il vous plaît, s'il vous plaît, écoutez bien ce qui suit au verset suivant:

Il a son van à la main; il nettoiera son aire, et il amassera son blé dans le grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s'éteint point.

Ici, nous avons le troupeau baptisé du Saint – Esprit, le troupeau racheté par le sang, baptisé du Saint – Esprit qui, lors du retour de Jésus – Christ, aura reçu la pluie de l’arrière – saison. Vous savez, le temps est très avancé, mais le Seigneur attend que le dernier soit appelé à sortir. Et quand le nombre sera atteint, alors, le Seigneur reviendra.

Encore rapidement, hier soir, nous avons mentionné Israël, et nous sommes reconnaissants à Dieu de tout notre cœur de ce que nous pouvons voir comment est – ce – que les prophéties bibliques s’accomplissent devant nos yeux, que ce soit Ésaïe 14: «Encore une fois, je choisirai Israël», que ce soit Jérémie 31, que ce soit Ézéchiel 36, et toutes les citations des prophètes de l’Ancien Testament, Zacharie chapitre 2. Le Seigneur Dieu a tout prédit, et nous pouvons le voir par la grâce de Dieu, et nous pouvons dire: «Aujourd’hui cette Écriture est accomplie devant nos yeux». Et j’ai lu tout à l’heure, c’est la chose la plus grave qui s’est produite sur terre, les six millions des Juifs… et tout retourne au 9 Novembre 1938 alors que cet homme – là avait déployé son pouvoir, et toutes les synagogues juives, en Allemagne, en Autriche, il les a brûlées ou détruites, le 09 Novembre 1938 cela avait commencé. Ensuite, en 1941, l’holocauste, la Shoa a commencé. Et, bien – aimés frères et sœurs, nous souhaitons au peuple de Dieu, au peuple d’Israël, de tout notre cœur et de toute notre âme, la bénédiction de Dieu. Et que cela soit mentionné: Alors que j’entendais que le Vatican et l’Arabie Saoudite ont signé un contrat pour que les églises soient bâties en Arabie Saoudite, j’en ai pris connaissance. Mais quand il fut dit que l’Arabie Saoudite est en train de reconnaître Israël en tant qu’état, cela m’a vraiment réjoui de tout mon cœur. Il faut qu’il y ait des ponts qui soient bâtis pour que la procédure de paix prenne son cours. Je crois que Trump a mis tous ses efforts pour pouvoir produire tout cela. Et les autres vont suivre, et rapidement, ça sera de l’histoire. Mais avant que cela n’ait lieu avec Israël, le frère Branham l’a très bien dit avec clarté: «Cela aura lieu en même temps: l’enlèvement et le contrat de paix de sept ans. Ça aura lieu à peu près au même moment». Ne vous attendez pas à voir cela. Nous allons voir tous les préparatifs, mais Dieu seul sait ce qui va d’abord arriver, ça sera sûrement d’abord l’enlèvement, et ensuite le contrat de paix et le ministère des deux prophètes, et ensuite la rupture du contrat, et ensuite, après la rupture, les derniers trois ans et demie. Nous n’avons pas besoin d’entrer dans les détails de ces choses. Mais nous sommes reconnaissants à Dieu. Il a, avant même la fondation du monde, conçu ce dessein du salut, et Il l’a fait prédire dans Sa Parole. 

Peut – être seulement encore une seule chose ici en ce qui concerne ce grand bâtiment qui sera érigé à Berlin pour soixante – quatorze million d’euros. Nous voyons d’abord le symbole de l’islam, ensuite la croix symbolisant le christianisme, ensuite l’étoile symbolisant le judaïsme. Tout cela devrait symboliser «le seul». Mais il n’y a qu’un seul vrai Dieu. Je voudrais mentionner encore ceci: ça va faire vingt – quatre ans, alors que j’ai prêché en Indonésie. Vous connaissez tous mon témoignage. Et l’homme qui traduisait, docteur untel, et à chaque fois que je lisais «Dieu», lui traduisait «Allah» toujours Allah, Allah, jusqu’à ce que j’en ai assez. Et je lui ai dit: «Écoute, stop! Dès maintenant, je te demande de traduire Dieu par Élohim» directement, devant toute la congrégation, je l’ai stoppé. Je lui ai dit: «s'il te plaît, maintenant, je te demande de traduire Dieu par Élohim». Et cela s’est fait. Et nous avons même reçu la possibilité de corriger cela dans leur Bible en Indonésie et en Azerbaïdjan. Et dans la nouvelle édition de leur Bible en Indonésie et Malaisie, il n’y a plus une unique fois le mot Allah. Ils ont corrigé et sorti une nouvelle édition avec le mot Élohim dans leur langue, et la Bible a pu être de nouveau imprimée par un contact que nous avons eu à l’université. Le Seigneur est fidèle. Dieu a pris soin pour cela et nous sommes encore aujourd’hui très reconnaissants de tout notre cœur au Seigneur.

En ce qui nous concerne dans ce temps, bien – aimés frères et sœurs, hier soir, nous avons déjà dit qu’il s’agit vraiment de ce que nous puissions avoir du respect devant Dieu et devant ce qu’Il a dit pour que nous puissions recevoir la Parole révélée et être dans la volonté de Dieu. J’ai lu encore aujourd’hui dans Jérémie chapitre 8. Les scribes et les pharisiens pensaient connaître la parole, et il est écrit ensuite qu’ils l’ont fait mentir. Peut – être que je devrais vous le lire. Ça ne suffit pas de lire seulement les Écritures. On a besoin de la révélation du Dieu Tout – puissant Lui – même pour ne pas infiltrer ses propres interprétations et pensées dans la Parole, mais croire de tout notre cœur et recevoir révélé ce que le Seigneur a vraiment dit dans Sa Parole. Ici, dans Jérémie chapitre 8, lisons à partir du verset 7:

Même la cigogne connaît dans les cieux sa saison; La tourterelle, l'hirondelle et la grue Observent le temps de leur arrivée; Mais mon peuple ne connaît pas la loi de l'Éternel.

«Mais Mon peuple». La Cigogne et tous les oiseaux du ciel connaissent leur temps et leur saison. Mais Mon peuple ne connait pas la loi de l'Éternel. Verset 8:

Comment pouvez – vous dire: Nous sommes sages, la loi de l'Éternel est avec nous? [Mais] C'est bien en vain que s'est mise à l'œuvre La plume mensongère des scribes.

C’est en vain qu’ils aient possédé la loi. Qu’avons – nous dit et répété hier? La Torah, l’Ancien Testament, tous les Psaumes qui se réfèrent au Seigneur, toutes les Écritures des prophètes, les Psaumes, la loi étaient entre les mains des scribes et pharisiens. Et toutes les cent et neuf prophéties qui étaient directement en relation avec la rédemption et qui étaient annoncées dans l’Ancien Testament, s’étaient accomplies; mais la plume mensongère des scribes s’est en vain mise à l’œuvre. Ils ont tout renversé sur la tête avec leurs interprétations, et ils n’ont pas reconnu ainsi le jour de grâce de la visitation divine. En allemand, c’est écrit: «Mais», c’est bien que vous soyez en possession de la loi, «mais» c’est bien en vain que s’est mise à l’œuvre la plume mensongère des scribes. Que se passe – t – il aujourd'hui avec toutes les interprétations et tous les commentaires? Et comme nous l’avons lu hier, l’ordre divin est reversé sur la tête. Ils ne parlent plus de «mari et femme» mais ils cherchent un mot pour inclure tout. Et celui qui lit dans la Bible, le premier chapitre de Romains, là où Paul se présente en tant que serviteur de Dieu, et là, il ne retourne pas seulement aux jours de Noé et aux jours de Lot, mais il écrit dans Romains chapitre 1 que même les femmes ont abandonné le domaine naturel, elles ont abandonné les relations normales avec homme, et les hommes ont abandonné les relations normales avec les femmes, et ils ont brûlé l’un pour l’autre, homme pour homme et femme pour femme. L’homme de Dieu a dû écrire ces choses à l’avance dans Romains 1. Et que se passe – t – il aujourd'hui frères et sœurs? Il y a même un pasteur avec sa robe et qui impose ses mains à deux femmes et les bénit comme couple. Et ensuite, il y a une femme pasteur avec une robe aussi et qui bénit deux pasteurs qui se marient! Mon Dieu! Mais où est – ce – que nous sommes arrivés? L’ordre divin dans le domaine naturel et surnaturel, tout est renversé sur la tête et est perverti! Ils ont rejeté l’ordre divin, et la plume mensongère des scribes dans le vingtième et vingt unième siècle, a fait en sorte que tous se sont élevés au – dessus de la Parole, à cause de la plume mensongère des scribes. Ils disent que la Bible est un vieux livre! Il n’est plus actuel. On ne peut plus vivre selon la Bible. Mais quoi? La Bible est le livre le plus actuel qui existe! Tout, et encore une fois, tout est écrit dans la Bible. 

Encore le neuvième verset de Jérémie chapitre 8:

Les sages sont confondus, Ils sont consternés, ils sont pris…

Où? Dans leurs propres interprétations. Ils se voient eux – mêmes pris dans leurs interprétations.

Voici, ils ont méprisé [ils ont rejeté, en allemand. N.d.t] la parole de l'Éternel, Et quelle sagesse ont – ils?

Et qu’elle sagesse? Oui, la sagesse humaine. Qu’avons – nous à faire avec la sagesse humaine? Que Dieu puisse vraiment faire savoir à tous ceux qui écoutent et à ceux qui critiquent que nous respectons chaque homme tel qu’il est. Mais, dans la prédication, dans l'Église du Dieu vivant, il faut que tout soit prêché de manière biblique. Et tous ceux qui sont de Dieu vont se soumettre à l’ordre divin dans le domaine naturel et spirituel.

Cette pensée m’occupe beaucoup dans ces derniers temps, ce que frère Branham avait mentionné dans la prédication «L’absolu». Et il disait toujours de nouveau que chaque Parole de Dieu est un absolu. C’est absolu! C’est infini. Et rien ne peut y être changé. Chaque Parole de Dieu est un absolu. Bien – aimés frères et sœurs, si, de tout notre cœur, nous recevons cet absolu sans résister; si le Seigneur notre Dieu peut nous parler directement de cette manière et que nous comprenions que ce n’est pas le prophète ni le prédicateur, mais que c’est Dieu maintenant, par Sa Parole qui parle avec nous, et que nous ayons le respect devant la Parole de Dieu, homme ou femme, si nous sommes enfants de Dieu par la grâce de Dieu; donc, n’est valable pour nous que la Parole de Dieu. «Que chaque homme ait sa femme et que chaque femme ait son mari». Tout est ordonné dans les Écritures. 

Mais ce qui me touche encore, bien – aimés frères et sœurs, ce que le Seigneur est représenté de plusieurs manière: en tant que Fils de Dieu, Fils de l’homme, Souverain Sacrificateur, Médiateur, Agneau, Lion de la tribu de Juda. Mais, en relation avec le message divin et que le salut des Juifs passera aux nations, là, notre Seigneur est représenté en tant que serviteur. Et si nous suivons le mot «serviteur» peut – être à partir d’Ésaïe 42, pour que vous sachiez à quoi est – ce – que je veux venir et sur quoi je veux insister. Tout ce que nous lisons dans les Écritures est dans un contexte bien précis. On ne peut pas sortir un verset de son contexte. Et ici dans Ésaïe 42, il est écrit au premier verset:

Voici mon serviteur, que je soutiendrai, Mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J'ai mis mon Esprit sur lui; Il annoncera la justice aux nations.

Pour qu’Il puisse annoncer la justice aux nations. Et ensuite dans Ésaïe 49 verset 6 il est écrit:

Il dit: C'est peu que tu sois mon serviteur Pour relever les tribus de Jacob Et pour ramener les restes d’Israël: Je t'établis pour être la lumière des nations, Pour porter mon salut jusqu'aux extrémités de la terre.

C’est simplement merveilleux! Dans ce contexte où il est parlé de ce que son salut passe aux nations, Il est désigné en tant que serviteur. C’est – à – dire qu’Il agit étant mandaté. Tel que notre Seigneur a dit: «Je ne suis pas venu pour faire ma volonté mais pour faire la volonté de celui qui m’a envoyé». Et Son chemin était le chemin de l’obéissance. Et ça, c’est aussi notre chemin. Il est allé au Jourdain, Il s’est fait baptiser et a dit: «Nous devons accomplir toute justice». Et quand Il est sorti de l’eau, le ciel s’est ouvert, et le Saint – Esprit est descendu sur Lui. Et de cette nuée surnaturelle, la voix a retenti: «Celui – ci est Mon Fils bien – aimé en qui j’ai trouvé Mon bon plaisir». Bien – aimés frères et sœurs, que ce soit Fils de Dieu ou Fils de l’homme, que ce soit Serviteur, tout est dans un contexte bien précis, dans une relation bien précise. En tant que Fils de l’homme, Il était le prophète. Et comme le prophète Ézéchiel, au moins quarante – huit fois, il était appelé fils de l’homme, c’est ainsi que notre Seigneur a été désigné Fils de l’homme dans le Écritures. Et en tant que Fils de l’homme, il pouvait dire: «Je fais ce qui m’est montré et révélé».

Mais ici, cela est devenu si important pour moi. Mes bien – aimés frères et sœurs, quand nous pensons à cela, Moïse était un serviteur du Seigneur, David était un serviteur du Seigneur. Et les versets que frère Branham avait mentionnés: «Dieu ne fait rien sans avoir premièrement révélé Ses secrets à Ses serviteurs les prophètes». Et ensuite, notre Seigneur est désigné en tant que Serviteur. Et comme cela est écrit dans Philippiens, Il est apparu comme un homme, et Il est apparu dans ce corps de chair pour accomplir la rédemption. Et nous devons dire toujours de nouveau que nous croyons de tout notre cœur comme le disent les Écritures. Ici dans Philippiens il est écrit au chapitre 2 à partir du verset 5:

Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus – Christ: existant en forme de Dieu…

Il était l’image visible du Dieu invisible.

…existant en forme de Dieu, il n'a point regardé son égalité avec Dieu comme une proie à arracher, [non] mais il s'est dépouillé lui – même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et il a paru comme un vrai homme, 

Combien de fois avons – nous eu à le dire ici? Parce que le péché original a eu lieu dans un corps de chair et de sang par l’engendrement, par la séduction dans le Jardin d’Éden, c’est pour cette raison qu’il fallait que cela s’accomplisse: «Voici Mon Fils bien – aimé. Je t’ai engendré aujourd’hui!» L’engendrement par le Saint – Esprit était nécessaire pour briser la tête du diable. Et c’était nécessaire qu’ici, dans un corps de chair, la rédemption pour nous qui sommes dans des corps de chair et de sang, ait lieu. C’est ainsi que la rédemption a eu lieu dans un corps de chair et de sang. C’est ainsi que Jésus a été enseveli dans un corps de chair, un corps mortel. Mais Il a reçu un corps de résurrection. Ce sera le cas avec nous aussi: «Semé est le corps terrestre, un corps mortel. Mais incorruptible sera le corps ressuscité ». Mes bien – aimés frères et sœurs, de quoi s’agit – il pour nous ici? Lisons ensuite le verset 8 de Philippiens 2:

Il s'est humilié lui – même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix.

Oui. Nous pourrions continuer à lire et nous ferons tous bien, bien – aimés frères et sœurs, si nous relisons ces versets bibliques jusqu’à la fin à la maison dans la prière, pour mieux comprendre le contexte. Mais allons à ces deux versets bibliques importants dans Matthieu chapitre 12. Notre Seigneur s’est référé à la Parole précieuse d’Ésaïe 42 et Ésaïe 49. Et ici, dans Matthieu chapitre 12, lisons… Matthieu chapitre 12… les meilleurs versets sont écrits ici… lisons le verset 38:

Alors quelques – uns des scribes et des pharisiens prirent la parole, et dirent: Maître, nous voudrions te voir faire un miracle.

Oui. Mais pour nous, frères et sœurs, nous lisons à partir du verset 46. Nous ne voulons pas seulement voir des miracles:

Comme Jésus s'adressait encore à la foule, voici, sa mère et ses frères, qui étaient dehors, cherchèrent à lui parler.

Et tous, nous savons quelle réponse notre Seigneur, par grâce, a donnée. Versets 49 et 50, il est écrit:

Puis, étendant la main sur ses disciples, il dit: Voici ma mère et mes frères. Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui – là est mon frère, et ma sœur, et ma mère.

C’est simplement merveilleux bien – aimés frères et sœurs, que le Seigneur ait accordé tant de grâce pour que tous ceux qui, autrefois, alors que notre Seigneur était sur terre, tous ceux qui avaient entendu le message divin et l’avaient reçu dans la foi, qu’est – ce – qui s’était passé avec eux? Par la grâce de Dieu, ils ont vécu ce qui s’était passé. Et ici particulièrement, le verset sur lequel je voulais venir, le verset 17 de Matthieu 12, il est écrit:

…afin que s'accomplisse ce qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète: Voici mon serviteur que j'ai choisi, mon bien – aimé en qui mon âme a pris plaisir. Je mettrai mon Esprit sur lui, et il annoncera la justice aux nations.

Encore le verset 19 jusqu’au verset 21:

Il ne contestera point, il ne criera point, et personne n'entendra sa voix dans les rues. Il ne brisera point le roseau cassé [un conduit courbé], et il n'éteindra point le lumignon qui fume, jusqu'à ce qu'il ait fait triompher la justice.

Et encore aujourd’hui, bien – aimés frères et sœurs, Il n’éteindra pas la mèche qui fume, non. Il sera avec nous. Il ne brisera pas un conduit qui est courbé jusqu’à ce que la victoire et la sagesse de Dieu soient manifestés dans l'Église comme c’est écrit ici. Cela m’occupe beaucoup de ce que notre Seigneur et Rédempteur n’est pas seulement pour Israël, mais qu’Il bénira Israël et toutes les nations comme Il l’a promis à Abraham. C’est ainsi, tel que c’est écrit ici au verset 19: 

Il ne contestera point, il ne criera point, et personne n'entendra sa voix dans les rues. Il ne brisera point le roseau cassé, et il n'éteindra point le lumignon qui fume, jusqu'à ce qu'il ait fait triompher la justice. Et les nations espéreront en son nom.

Il a été fait lumière des nations; la victoire de Dieu dans l'Église de tous les peuples, les langues et les nations sera manifestée. Et ensuite, le Seigneur se révèlera au peuple d’Israël. C’est une promesse puissante, et c’est un absolu! Il ne se fatiguera pas jusqu’à ce qu’Il ait fait triompher la justice sur la terre. Et nous avons la grâce de vivre dans ces jours où le triomphe de Dieu sera manifesté, et toutes les puissances des ténèbres devront se retirer, toutes les interprétations et tout ce qui n’est pas un absolu devra disparaître aussi. Répétons – le encore: seulement chaque Parole de Dieu est un absolu. Aucune interprétation, mais la Parole de Dieu. Parfois on me demande pourquoi est – ce – que je ne prêche pas sur les sept tonnerres, sur la mission de la tente etc. Non, je ne peux pas. Je ne peux prêcher que ce qui est écrit dans la Bible.

Il faut que ceci soit aussi dit, bien – aimés frères et sœurs: tout ce qui faisait partie du ministère de frère Branham est accompli. Pour nous c’est le passé. Mais, Dieu a fait en sorte que toutes ses prédications ont été enregistrées. Imaginez – vous un peu, déjà en 1946, ses prédications pouvaient être enregistrée sur des bandes magnétiques. Et nous avons reçu tous les mille deux cent prédications de frère Branham, et, c’était l’homme de Dieu qui, le 03 Décembre 1962, me disait «La nourriture que tu dois emmagasiner est la Parole promise pour ce temps». Et tous nous savons que la Parole promise est justement manifestée dans les enfants de la promesse. Nous ne croyons pas n’importe quoi. Nous croyons exactement comme le disent les Écritures. Et nous croyons que le Seigneur achèvera Son œuvre avec triomphe: «Ô mort, où est ton aiguillon? Enfer, où est ta victoire? Gloire à Dieu qui nous a donné la victoire par Jésus – Christ notre Seigneur.

Mais, est – ce – que vous remarquez comme c’est important que notre bien – aimé Seigneur soit désigné ici en tant que serviteur en relation avec la lumière et le salut de Dieu qui passe aux nations? Là, Il est désigné en tant que Serviteur dans l’Ancien et le Nouveau Testament. Ô! Dieu nous a inclut depuis le commencement dans Son plan du salut, et nous pouvons être reconnaissants de ce que nous avons reconnu le jour et l’heure de la visitation divine de Dieu. Encore bien – aimés frères et sœurs, le verset 21 de Matthieu 12:

Et les nations espéreront en son nom.

Alléluia! Les nations espéreront en Son nom, le nom qui nous a été révélé. En Son nom dans lequel tout le salut, toute la puissance de Dieu de la rédemption; nous avons tout au nom de Jésus – Christ notre Seigneur! Comme nous pouvons être reconnaissants. Tel que nous l’avons lu ici, lisons encore une fois le verset 21:

Et les nations Ô bien – aimés frères et sœurs! espéreront en son nom.

La révélation de Jésus – Christ, la révélation du nom de la rédemption. En Son nom est contenu le salut. C’est en Son nom que tout genou fléchira et que toute langue confessera que Jésus – Christ est le Seigneur. C’est ainsi que nous sommes reconnaissants au Dieu Tout – puissant et que nous Lui disons merci, lui qui avait dit déjà à Moïse: «Je viendrai à toi là où je ferai habiter mon nom, et c’est de là que je parlerai avec toi». J’ai noté cela aujourd’hui: La nuée surnaturelle, la présence directe de Dieu est descendue seulement dans le lieu très saint, là où était l’arche de l’alliance. C’est là que la nuée surnaturelle, la gloire de Dieu descendait. Et c’est de là, de l’arche de l’alliance, de ce lieu – là où la Parole était, c’est de là que retentissait la voix s’adressant à Moïse. Bien – aimés frères et sœurs, cela s’est aussi répété dans notre temps. Ce n’est pas seulement que la Parole a été de nouveau placé sur le chandelier, mais ce qui est important pour nous en tant qu’Église du Nouveau Testament, par la grâce de Dieu, tout ce qui nous été prédestiné en tant qu’Église du Nouveau Testament et ce qui s’est passé et se passera avec nous, bien – aimés frères et sœurs, recevez cela dans votre cœur. Nous ne sommes pas entrés parce que nous le voulions, mais c’est parce que Dieu l’a voulu ainsi avant même la fondation du monde. Il l’a déterminé ainsi, pour être la lumière des nations, le salut des nations. C’est ainsi qu’il fallait que dans notre temps aussi, le plein salut, le plein Évangile soit prêché à tous les peuples, les langues et les nations. 

Encore ce verset de Paul dans Actes des Apôtres chapitre 13. Je ne sais pas ce que vous ressentez. Mais pour moi, ces choses sont précieuses. C’est merveilleux de voir quand le plan du salut de notre Dieu avec le peuple d’Israël, avec l'Église des nations, est montré par les Écritures! Imaginez – vous frères et sœurs, dans Matthieu 10, notre Seigneur avait dit à Ses apôtres: «N’allez pas aux nations. Allez seulement aux brebis perdues d’Israël». Dieu a commencé avec Israël, mais ensuite, le temps est arrivé où l’apôtre Paul, dans Actes des Apôtres au chapitre 13, a dû dire la chose suivante… Actes des Apôtres chapitre 13 à partir du verset 45:

Les Juifs, voyant la foule, furent remplis de jalousie, et ils s'opposaient à ce que disait Paul, en le contredisant et en l'injuriant.

Ils ne le contredisaient pas et ne s’opposaient pas seulement, mais ils l’ont injurié et contredit ce qu’il prêchait. Ensuite le verset 46:

Paul et Barnabas leur dirent avec assurance: C'est à vous premièrement que la parole de Dieu devait être annoncée; mais, puisque vous la repoussez… mais, puisque vous la repoussez, et que vous vous jugez vous – mêmes indignes de la vie éternelle, voici, nous nous tournons vers les païens.

C’est simplement merveilleux! «Nous nous tournons vers les païens». Maintenant, la parole de Dieu prononcée par le prophète Ésaïe est reprise au verset 47:

Car ainsi nous l'a ordonné le Seigneur: Je t'ai établi pour être la lumière des nations, pour porter le salut jusqu'aux extrémités de la terre. Les païens se réjouissaient en entendant cela, ils glorifiaient la parole du Seigneur, Alléluia! Ils glorifiaient la parole du Seigneur, et tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle crurent.

C’était comme ça au commencement, et c’est encore comme ça aujourd'hui. Je pense, alors que frère Branham avait fait une escale au Caire, il aurait bien voulu aller en Israël. Il était allé hors du bâtiment de l’aéroport et est entré dans une pièce, et de là, il avait reçu l’ordre: «Ceci n’est pas le moment pour Israël. Ne va pas en Israël. Bien – aimés frères et sœurs, le temps pour Israël viendra aussi certain que Dieu l’a arrêté dans Sa Parole. Mais insistons encore sur quoi il s’agit ici. Notre Seigneur et Rédempteur vient à nous. Il est apparu comme un vrai homme, a été circoncis le huitième jour, vous savez tous pourquoi. Parce que le pêché original a eu lieu par engendrement, il fallait que la circoncision ait lieu. C’était une obligation! Il fallait que la circoncision ait lieu dans la chair. Bien – aimés frères et sœurs, quand nous allons dans tout le dessein du salut de notre Dieu, Dieu n’a pas sauté certaines choses, Il est allé en détails. Il n’a pas éviter les dégâts que Satan a commis. Il a réparé cela dans tous les détails. C’est pour cette raison qu’Il est apparu Lui – même dans un corps de chair.

Encore quelques paroles en ce qui concerne le dernier Message. Hier soir, nous avons eu encore à le dire. J’ai ici dans la version anglaise, vous pouvez voir ce que frère Branham a dit. C’est long. Et vous pouvez voir comment est – ce – que la falsification est courte. Ce sont, en fait des amis qui étaient proches de frère Branham qui ont falsifié ce que le Seigneur avait dit à frère Branham. Leur falsification est courte. Ils disent: «Tel que Jean – Baptiste a été envoyé comme précurseur de la première venue de Christ, c’est ainsi que tu seras précurseur de Son retour». Mais l’orientation biblique et ce qui a été dit frère Branham, vous pouvez encore le relire: «Pas toi, mais le Message qui t’a été confié précèdera le retour de Christ» faisant référence au Message. Bien – aimés frères et sœurs, ne pensez pas que je sois ici pour me présenter. Je n’ai pas besoin de le faire. Je regarde à soixante – dix années en arrière, en Juin, ça va faire soixante – dix ans que j’ai consacré ma vie dans la première évangélisation dans une tente après la guerre. J’ai consacré ma vie au Seigneur en 1948. Et ensuite ont suivi toutes les autres années: 1949, quand, pour la première fois, j’ai entendu parler de frère Branham par un évangéliste américain, Johns Davis Duplecis de l’Afrique du Sud, et Herman et tous ces évangélistes. Mais ensuite ont suivi une expérience l’une après l’autre. 

Mes bien – aimés frères et sœurs, je ne le dis pas à cause de moi, mais, à chaque fois, quand le Seigneur m’a donné un ordre, à chaque fois, Il m’a désigné en tant que Son serviteur. Chaque fois. Que ce soit le 02 Avril 1962, que ce soit toutes les autres fois. À chaque fois, le Seigneur m’a désigné en tant que Son serviteur. Et si nous allons à Pierre, Il se présente lui – même en tant que serviteur du Seigneur. 1 Pierre… pourquoi? Parce que son ministère n’était pas pour une assemblée locale, mais son ministère était pour toute l'Église, pour tous ceux qui ont trouvé grâce devant Dieu. Ici, commençons avec Jacques au premier chapitre. Jacques premier chapitre au premier verset:

Jacques, serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus – Christ.

Et déjà, dans le premier chapitre de Romains, au premier verset, Paul s’est présenté. Romains chapitre 1 verset 1:

Paul, serviteur de Jésus – Christ, appelé à être apôtre, mis à part pour annoncer l'Évangile de Dieu

Pourquoi est – ce – que nous sommes ici aujourd'hui? Pour annoncer des interprétations? Non. Mais pour annoncer le dessein du salut, le Message du salut, l'Évangile à tous les peuples, les langues et les nations. Et Paul dit directement au verset 2:

Évangile qui avait été promis auparavant de la part de Dieu par ses prophètes dans les saintes Écritures;

Les apôtres en tant que serviteurs de Jésus – Christ sont repartis à ce que les prophètes, en tant que serviteurs de Dieu avaient prêché au nom du Seigneur. Les apôtres, serviteurs de Dieu sont repartis aux paroles des prophètes. Cela a été le devoir de frère Branham de prendre l’Ancien et le Nouveau Testament, de les lier ensemble et de nous inclure et nous conduire dans tout le dessein du salut de notre Dieu pour montrer comment est – ce – que cela avait été promis ici et comment c’est accompli là; en commençant avec la chute de l’homme dans le jardin d’Éden jusqu’à Apocalypse chapitre 22. Frère Branham a parlé de tous les sujets bibliques de manière biblique. Répétons cela encore, ce qui concernait son mandat direct: C’est entre Dieu et lui. Ça ne me concerne pas quand il parle de la mission de la tente, quand il parle de l’année 1977, s’il disait qu’il va chevaucher encore le chemin; ça, ça le concerne. Moi, je n’ai qu’un devoir: c’est de prêcher la Parole de Dieu, et de ne pas entrer dans des citations qui concernaient Dieu et frère Branham. Et nous sommes reconnaissants pour cela.

Vous connaissez aussi mon expérience de Marseille, alors que, pour la première fois, une question m’a été posées en rapport avec les sept tonnerres par des frères de l’Arménie qui étaient venus en France, j’ai dû leur dire: «Je ne sais pas. Je vous souhaite une bonne nuit». Mais le matin suivant, le matin suivant, aussi certain que vous entendez ma voix ici de vos oreilles naturelles, ce fut de la même manière: «Mon serviteur, lève – toi et lis 2 Timothée 4». Est – ce – que je devrais vous dire quel absolu est contenu dans les paroles du Seigneur? Aucun homme parmi vous ne peut l’imaginer! Quel absolu dans chaque chose que le Seigneur a prononcée! C’est infini! C’est un ordre, un ordre venant de la bouche du Seigneur Lui – même! Et nous sommes reconnaissants au Seigneur bien – aimés frères et sœurs, de ce que le Seigneur a donné aussi des ordres de cette manière. Il a dit de ne rien prêcher, de ne rien enseigner si ce n’est ce qui a déjà été témoigné par les apôtres et les prophètes, et qui est écrit dans la Bible.

Encore une chose, en Décembre 1963, directement devant frère Branham qui avait obéi à un ordre qui lui avait été donné six mois avant, qu’il devait aller en Arizona et que de là, la nuée surnaturelle lui apparaîtrait. Et cette expérience puissante aurait lieu. Et quand je pense justement à ce que ce grand homme de Dieu qui vivait sur terre comme un apôtre, un prophète promis, un homme de Dieu; il m’a dit à moi, frère Frank «Est – ce – que tu peux entreprendre un vol pour moi et prêcher à ma place à Los – Angeles» Que ce grand homme de Dieu me demande à moi, petit comme je suis: «S'il te plaît, va à Oregon, à Portland, et là aussi, le dimanche suivant, je devais y être. S'il te plaît va aussi là – bas». Et il m’a même dit: «Si tu peux, ne passe pas à Edmonton». Ce grand homme de Dieu de tous les temps, me demande à moi ce que je peux faire. Il me dit que je dois aussi attendre jusqu’à ce que le reste de la nourriture soit emmagasinée, et qu’ensuite, sa distribution aura lieu. Et quand nous pensons à ce qui lui a été dit, et à ce qu’il a répété: «Le Message sera précurseur du retour de Christ». Que tous puissent l’entendre dans le monde entier. Le Seigneur Dieu, le 24 Décembre 1965, n’est pas allé se coucher. Il y a eu un commencement. Dieu a pris Son prophète, mais Il nous a laissé le Message de manière que nous pouvons le porter dans le monde entier par Sa grâce, en tant que dernier témoignage de l’appel à sortir et de la préparation.

S'il vous plaît, pensez tous à Hébreux chapitre 9, le dernier verset: «Le Seigneur reviendra sans péchés pour la seconde fois à tous ceux qui l’attendent». Hébreux 9 verset 28. Bien – aimés frères et sœurs, il faut que ce soit une attente qui brûle dans notre cœur. Que la révélation de Dieu puisse nous saisir dans le plus profond du cœur. Et quand nous lisons que Son Épouse s’est préparée, alors, nous sommes vraiment reconnaissants de ce que nous prenons part à ces réunions de préparation. Nous avons vu aussi aujourd'hui que Dieu a un plan avec Israël, et Dieu a aussi un plan avec l'Église. Et comme frère Branham l’a dit clairement, à la fin du dernier âge des Églises, le Seigneur appelle l'Épouse à sortir de l’église. Et ce sera le troupeau des vainqueurs. Il appelle dans ce dernier âge l'Épouse à sortir de l'Église. C’est écrit dans Actes des Apôtres chapitre 13: «Tous ceux qui étaient prédestinés à la vie éternelle, crurent». Moi aussi, c’est ainsi que je peux dire: «Tous ceux qui sont prédestinés à appartenir à l'Église Épouse entendront le dernier Message, croiront la Parole de Dieu, Elle leur sera révélée, consacreront leur vie au Seigneur, et ils respecteront l’ordre de Dieu dans la vie naturelle et dans a vie spirituelle, cela sera valable pour eux. On peut laisser tous les autres faire ce qu’ils veulent, mais l'Épouse respectera la Parole de Dieu. Et comme Paul l’a écrit: «Tous ceux qui étaient prédestinés à la vie éternelle, crurent». C’est la même chose aujourd'hui: «Si tu es prédestiné à la vie éternelle, comme c’est écrit dans Actes des Apôtres chapitre 13 verset 46, alors, accepte dans la foi aujourd’hui ce que Dieu a à nous dire dans ce temps, et reçois – le révélé de la part de Dieu Lui – même.

Dans ce contexte, nous pouvons dire que le dessein du salut de notre Dieu nous a été révélé. Et nous pouvons prêcher le dernier Message dans le monde entier par la grâce de Dieu. Et celui qui a des oreilles entendra ce que l’Esprit a à dire à l'Église. Et tous les autres continueront à marcher dans leur voie. Bien – aimés frères et sœurs, tous ceux qui croient maintenant se feront baptiser au nom du Seigneur Jésus – Christ. Vous savez, tout est fait dans la formule trinitaire, mais rien n’est divin; que ce soit dans toutes les loges, ils répètent tous cette formule trinitaire, et sont ensuite consacrés au diable. Dieu ne nous a pas donné des titres, mais c’est dans Son nom de la rédemption qu’Il s’est révélé à nous. Pas dans des titres. Il a dit: «Tu l’appelleras Yahshuah». Moi, la forme hébreux originale me plait parce que Yahweh veut dire Sauveur. Yahweh, dans l’Ancien Testament, là où nous disons «Seigneur», dans le texte original, c’est Yahweh, et là où nous disons Dieu, c’est écrit dans le texte originale Élohim Yahweh plus de quatre mille fois dans tout l’Ancien Testament. Et ensuite, dans le Nouveau Testament: «Tu l’appelleras Yahshuah». «Shua» veut dire «sauvé» Yahweh – Sauveur. Yahshuah. Son nom est Emmanuel: Dieu avec nous. Et là aussi c’est merveilleux. Il est dit une fois: «Son nom sera Emmanuel» pour que nous puissions savoir qui Il est, c’est – à – dire Dieu manifesté dans la chair. Et ensuite, quand il s’agit du nom, Il est dit que Son nom sera «Yahshuah». Nous, nous disons «Jésus» car, Il sauvera Son peuple de leurs péchés. C’est simplement merveilleux que nous ayons foulé le sol de la révélation, et que nous avons la grâce de croire comme le disent les Écritures, et que nous pouvons donner cet appel sur toute la terre. Tous ceux qui sont prédestinés à la vie éternelle, tous ceux qui sont prédestinés à faire parti de l'Épouse, prêteront l’oreille maintenant à la voix de l'Époux jusqu’à ce que nous atteignons la perfection. Et l’Esprit et l'Épouse disent «viens» et que celui qui entende dise «viens». Et nous, nous disons l’un l’autre «Maranatha» viens, viens Seigneur Jésus! Je suis convaincu qu’Il reviendra bientôt. Nous attendons que cela ait lieu dans notre temps. 

Nous remercions notre Dieu pour les réunions que nous pouvons avoir ici, pour le centre missionnaire, pour tout ce que Dieu nous a accordé avec un seul objectif: ce que le dernier Message atteigne les extrémités de la terre. Nous sommes aussi reconnaissants pour la technique, reconnaissants pour les traducteurs, reconnaissants de ce que Dieu a pris soin de tout. À Lui seul, le seul vrai Dieu, le Dieu fidèle, à Lui soit l’honneur et la gloire dans toute l’éternité, dans le saint nom de Jésus! Amen! [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r]

Levons – nous. Chantons d’abord «Crois seulement, crois seulement», et ensuite «Tel que je suis sans rien à moi». [L'assemblée chante. N.d.l.r].

Avant que nous priions ensemble, je me sens conduit encore à dire la chose suivante: En ce qui concerne les sept tonnerres, beaucoup de frères ont de grandes difficultés. Laissez – moi vous dire la chose suivante devant le Seigneur Dieu: Le 28 Février 1963, alors que frère Branham était en Arizona sur la montagne Sunset, la nuée surnaturelle était descendue, mais avec une telle tempête, un tel tremblement de terre accompagné de sept détonations de tonnerre terrible que le prophète avait entendu de ses oreilles. Et le 24 Mars 1963, alors qu’il parlait du septième sceau, il a pris le poing, et, sept fois, il a donné des coups sur le pupitre et a dit: «Les sept tonnerres étaient si puissants de manière que toute la région a été ébranlée comme par un tremblement de terre». Et il a rendu témoignage de cela; c’était en sorte que même les cimes des arbres étaient coupées et les rochers et les pierres ont roulé de la montagne. Moi, j’avais vu les cimes des arbres encore courbés. J’étais allé à la montagne Sunset comme témoin. J’avais vu les pierres qui étaient détachées alors de la montagne, je l’avais vu de mes propres yeux en Décembre 1968. 

Bien – aimés frères et sœurs, Dieu a conduit les choses ainsi, pour qu’il y ait des témoins, des gens qui ont vu et qui ont entendu, et que nous puissions prêcher le Message divin avec autorité absolue, ayant vu et entendu ces choses de nous – mêmes. Bien – aimés frères et sœurs, c’est le dernier Message, le dernier appel. Tout sera de nouveau rétabli. Tout sera restauré et ramené à l’état primitif tel que le Seigneur l’a promis dans Sa Parole. Il a envoyé Son serviteur avec le Message; et nous pouvons prêcher ce Message dans le monde entier depuis le retour de frère Branham à la maison, et rendre témoignage de ce que Dieu a fait dans le monde entier. Nous disons encore une fois: Maranatha! [L'assemblée dit "Maranatha" N.d.l.r]. Viens, Seigneur Jésus.

Pendant que nous avons les têtes courbées et que nous sommes recueillis, bien – aimés frères et sœurs, acceptez la Parole de Dieu dans la foi, et alors, elle vous sera révélée. Il n’y aura plus de questions sans réponse. Pour votre vie et vos expériences personnelles, que toutes les décisions que nous prenons soient selon la Parole de Dieu pour que le bon plaisir de Dieu se repose sur nous par Sa grâce! Ne regardez pas à vous – mêmes ou aux autres ni aux circonstances, mais regardez au Seigneur qui a donné la promesse tel que nous l’avons lu. Il fera triompher Son œuvre et Sa justice dans le troupeau de vainqueurs. Et je le répète encore une fois: nous qui sommes ici aujourd'hui et ceux qui sont connectés dans le monde entier et qui écouteront, que ce soit à Edmonton au Canada, que ce soit en Nouvelle Zélande en Australie, ou en Afrique, en Asie, où que ce soit, toux ceux qui croient maintenant et qui acceptent le message divin peuvent, avec certitude, venir avec assurance devant le trône de la grâce. Et tout ce que Dieu nous a accordé par la rédemption, ils peuvent le revendiquer en tant qu’expérience du salut avec Dieu: la conversion, la délivrance, la rédemption, le pardon, la réconciliation, la révélation de Jésus – Christ; vous pouvez revendiquer tout pour vous et expérimenter tout.

Bien – aimés frères et sœurs, que personne ne reparte d’ici chargé. Comme notre Seigneur l’a dit: «Venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés» le Seigneur nous appelle encore aujourd'hui nous tous. «Venez à moi vous tous». Et nous pouvons venir maintenant à Lui dans la prière et dans la foi. Qui veut être inclus dans cette prière? Levez rapidement les mains. Oui. Oui. Prions.

Seigneur Dieu Tout – puissant! Nous Te remercions de tout notre cœur et de toute notre âme pour ce jour que Tu as fait. Nous Te remercions de ce qu’aujourd'hui, tu es le même. Et ce que nous avons lu dans la parole d’introduction d’Actes des Apôtres 4 ait lieu ici aujourd'hui! Ô Bien – aimé Seigneur, que nous puissions tous être si enthousiasmés, si touchés et saisis par l’Esprit de Dieu en sorte que des larmes de reconnaissance coulent et que des paroles de reconnaissance soient exprimées de nos lèvres, ô Seigneur notre Dieu! Tu connais les difficultés qui existent, les requêtes, les problèmes avec les adolescents dans les familles, les enfants, au travail, dans la société et partout, dans tous les domaines. Bien – aimé Seigneur, nous mettons notre confiance en Toi, nous croyons Ta parole. Tu vas faire toute chose bien. Tu as déjà fait toute chose bien. Et lors de Ton retour, Tu retrouveras un champ de blé saint, pur, sans ivraie, nettoyé, propre, sanctifié dans la parole de vérité, lavé dans le bain de la parole, et lavé dans le sang de l’Agneau. 

Ô bien – aimé Seigneur, je Te remercie de ce que chaque semence se reproduit selon son espèce. Et je Te remercie de ce que Ta sainte parole est la semence que nous avons semée; et je Te remercie pour l’Ancien et le Nouveau Testament, pour Tes serviteurs les prophètes, pour Tes serviteurs les apôtres, pour ton serviteur William Branham qui s’est toujours référé à Amos 3, que Tu ne fais rien, Seigneur, sans que Tu révèles premièrement Tes secrets à Tes serviteurs, les prophètes. Tu as envoyé Ton serviteur le prophète, Tu lui as révélé le mystère de Dieu et tous les mystères du royaume de Dieu. Bien – aimés frères et sœurs, si vous le croyez dites «amen» [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r]. Amen! Amen! Amen! Nous ne le disons pas seulement, c’est une réalité! Chaque Parole de Dieu qui est prêchée et enseignée, nous a été révélée. Comme notre bien – aimé Seigneur dans Luc 24, a Lui – même tout résumé et ouvert l’intelligences des disciples pour la compréhension des Écritures dans leur époque, pour qu’ils puissent voir tout dans son accomplissement; c’est ainsi que nous aussi, nous voyons tout dans son accomplissement avec les nations, dans la politique, dans l’économie. Nous le voyons au Proche Orient, nous le voyons partout, particulièrement avec Israël, particulièrement avec l’appel à sortir de tous les peuples, les langues et les nations de l'Église Épouse. 

Bien – aimé Seigneur, nous ne nous heurtons à aucune parole de Dieu. Au contraire, nous acceptons chaque Parole dans la foi. Et nous Te demandons de produire toutes ces choses en nous. Produis en nous la foi et l’obéissance, pour qu’en tant qu’enfants de Dieu obéissants, nous puissions atteindre le but. Tel que Tu étais obéissant jusqu’à la mort de la croix, c’est ainsi que Tu nous accorde aussi la même obéissance, ô Seigneur, par Ta grâce. Que nous puissions être prêts à faire ta volonté de tout notre cœur. 

À Toi le Dieu Tout – puissant, nous disons merci pour Ta Parole, pour ce que Tu as exaucé nos prières, et que Ta bénédiction soit manifestée dans le monde entier, dans tous les peuples, les langues et les nations. Je Te demande encore une fois dans Ton merveilleux nom de Jésus, que tous les frères qui sont prédestinés à prêcher la Parole et à distribuer la nourriture divine, qu’ils ne prêchent pas des songes et d’imaginations, et qu’ils ne prêchent pas leurs pensées, mais, que par la révélation de Ton Esprit, ils reçoivent Ta Parole et qu’ils puissent ensuite transmettre ce qu’ils ont reçu de Ton Esprit. Ô Bien – aimé Seigneur, bénis tous les frères et les sœurs dans le monde entier, et nous prions particulièrement pour l’Italie, fais grâce et bénis tous nos frères en Italie, car dans le Nouveau Testament, nous avons l’Italie qui est mentionnée. L’Allemagne n’est pas mentionnée, l’Angleterre n’est pas mentionnée, la France n’est pas mentionnée, mais l’Italie est mentionnée. Et Paul pouvait dire qu’après Rome, il ira en Espagne. Bien – aimé Seigneur, nous Te demandons particulièrement de bénir tous les frères en Italie, bénis le frère Gérando, bénis le frère Foresteri, bénis le frère Étienne Genton, bénis le frère David. Bénis tous les frères qui prêchent la Parole, et bénis tous ceux de l’Afrique, de l’Asie, du monde entier. Bénis de la plénitude de Ta grâce. À Toi le Dieu Tout – puissant, nous disons merci de tout notre cœur pour tout dans le saint nom de Jésus – Christ! Alléluia! Amen! Amen! [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r]

Vous pouvez vous asseoir. Oui, nous avons encore à dire: Pensez particulièrement à moi. Demain commence probablement le dernier voyage en Israël. Que le Seigneur puisse accorder Sa grâce. Il y aura presque trois cent personnes qui viendront de l’Afrique, de l’Europe et du monde entier. Que Dieu puisse vraiment vous bénir ici, et nous bénir aussi là – bas. Encore une remarque… le temps est passé. Mais une remarque: Alors que le frère Michael me disait qu’au Pakistan, la décision a été prise jusque même dans le gouvernement qu’en Octobre, un stade doit être loué pour cent mille personnes et il y aura des réunions très particulières qui sont planifiées. J’ai simplement dit: «Je ne sais pas comment est – ce – que je peux encore marcher et me tenir même debout». En 1962, j’avais vingt – quatre ans. Maintenant, j’en ai quatre – vingt et un. Le temps ne s’est pas arrêté, mais je peux vous dire que je suis entièrement en bonne santé. Je n’ai aucune douleur, je ne connais pas la douleur. Je ne prends aucun médicament, rien. Je vais me faire examiner une fois par an, on me prélève le sang et tout… et à chaque fois, le médecin m’examine et appuie quelques boutons et dis: «Vos résultats ne peuvent pas être aussi meilleurs». Je suis un peu faible dans le corps, bon! Dans les faibles, le Seigneur est fort! Loué et exalté soit Son merveilleux et saint nom! Amen! Que tous ceux qui vont en Israël, s'il vous plaît, restez après la dernière prière et venez tous devant. Tu as quelques mots à dire frère Myskys? Pas de prédications mais quelques mots.







Transcription de la réunion internationale de Krefeld
tenue par frère Ewald Frank le Dimanche 06 Mai 2018.