Free People's mission

Jesus Christ is the same yesterday, today and forever. Heb.13.8

Language:

Réunion mensuelle de Krefeld, Samedi 5 Mai 2018 / Ewald Frank

Language: french




«L’accomplissement des prophéties bibliques dans notre temps»


Réunion mensuelle de Krefeld

Samedi 05 Mai 2018

[L’assemblée chante «Ils viennent de l’Est et de l’Ouest». N.d.l.r].

Amen! Amen! Vous pouvez vous asseoir. Fraternellement, cordialement, soyez les bienvenus! Nous sommes rassemblés ici aujourd’hui de tous les peuples, les langues et les nations, probablement, comme jamais c’est arrivé depuis longtemps… J’ai encore des appels téléphoniques à mentionner, des frères qui vous saluent tous. [Frère Frank lit les salutations. N.d.l.r].

Ensuite, nous avons aujourd’hui de la visite de toute l’Europe de l’Est et de l’Ouest. Nous avons de la visite de toute l’Afrique, de l’Afrique de l’Est, de l’Afrique du Sud, de l’Afrique du centre, de l’Afrique de l’Ouest. Nous avons de la visite de l’Amérique du Sud, de l’Amérique du Nord. Aujourd’hui, nous sommes vraiment rassemblés de manière internationale. Et je voudrais particulièrement saluer le frère Bob et la sœur Bob et leur fils, et tous ceux qui sont ici. J’ai noté ceci aujourd’hui: nous avons le frère … de Palerme, le frère Foresteri, le frère Étienne Genton, le frère Michael, le frère Joseph d’Atlanta, et le frère Matthias. Nous avons aujourd’hui ici tout un nombre de frères dans le ministère. Que ceci soit le jour que Dieu a fait pour nous tous! Un jour de bénédiction pour nous tous. Beaucoup, beaucoup de choses pourraient être mentionnées concernant ce que Dieu fait maintenant sur terre. Nous allons peut – être en parler. Mais d’abord des salutations de la Nouvelle Zélande, le frère et la sœur Anderson qui nous saluent toujours très cordialement. 

Nous avons entendu cette parole merveilleuse dans l’introduction: «Je bénirai ceux qui te béniront». Cela nous ramène à Genèse chapitre 12 verset 3, quand Dieu le Seigneur avait visité Abraham et l’avait béni et lui avait dit ensuite: «Je bénirai celui qui te bénira; et celui qui te maudit, je le maudirai». Tout à l’heure… j’ai une liste dont je voudrais parler. Vingt – trois pays sont mentionnés vers lesquels, durant l’holocauste, des Juifs et des Juifs ont été déportés, à Auschwitz et dans les cinq camps de la mort. Il y avait des centaines de camps, mais seulement cinq camps avec des fours et des chambres à gaz. Et tous, six millions des Juifs avaient perdu la vie. Et frère Branham en avait aussi parlé, disant qu’avec cela, la première partie du cinquième sceau a été accomplie; et que la deuxième partie du cinquième sceau va s’accomplir quand l’alliance sera brisée, et que les Juifs passeront aussi par la grande tribulation, et Jérusalem encore une fois, pendant quarante – deux mois, sera foulée par les nations. Bien – aimés frères et sœurs, quand nous y pensons, combien d’efforts Dieu a, avec Israël, avec nous, avec toi et moi, combien de patience Il a avec l'Église nu Nouveau Testament? Toi et moi, depuis longtemps, nous aurions déjà abandonné et nous nous serions enfuis. Mais, comme nous l’avons entendu, est – ce – que Dieu peut – Il promettre quelque chose et ne pas l’exécuter? 

Revenons ensuite à ce point dont frère Branham parlait toujours de nouveau en insistant: «L’incrédulité est le premier péché». Celui qui ne croit pas ce que Dieu a promis, le fait menteur. Et celui qui ne croit pas, tombe. Cela nous ramène à Marc 16 verset 16: «Celui qui croit et qui sera baptisé sera sauvé. Mais celui qui ne croit pas sera condamné». Et c’est pour cette raison, bien – aimés frères et sœurs, que c’est très important de croire ce que Dieu déclare, ce que Dieu dit, ce que Dieu fait et a fait; et cela, de tout notre cœur. Vous savez tous, dans notre temps, il s’agit en fait d’un seul sujet, il s’agit du retour de Jésus – Christ; du retour de notre bien – aimé Seigneur et Rédempteur, qui a donné Sa vie, Son sang, le sang de la nouvelle alliance sur la croix à Golgotha pour nous racheter, pour nous accorder la rédemption, la réconciliation, la vie éternelle par la grâce de Dieu. Et, le meilleur verset qui s’ajuste bien à ça est dans Apocalypse chapitre 12, quand l’enlèvement aura lieu. Et ainsi, nous avons ici, dans Apocalypse chapitre 12 verset 11, le témoignage donné de cette manière:

Ils l’ont vaincu [l’adversaire] à cause du sang de l'Agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort.

Bien – aimés frères et sœurs, nous avons un Message divin dans ce temps: «Rassemble – moi Mon peuple pour qu’il puisse entendre Ma Parole». Et quand ensuite, nous passons par tout l’Ancien Testament et par le Nouveau Testament, combien de difficultés, combien de patience, combien d’efforts le Seigneur a fait pour annoncer, prédire tout le dessein du salut dans tous ses détails. Et ensuite, quand le temps fut arrivé, ce qui a été prédit s’est accompli, et le Seigneur a eu des yeux qui pouvaient voir. Et Il a béni les yeux qui pouvaient voir et béni les oreilles qui ont entendu ce Message. Et c’est la même chose encore dans notre temps frères et sœurs. Et nous savons tous – ça, je voudrais le dire en insistant pendant ce weekend – nous savons tous que notre Seigneur Lui – même, a donné la promesse et a dit: «Je vais vous préparer une demeure. Et je reviens pour vous prendre auprès de Moi pour que vous soyez là où je suis». Ici sur terre, nous n’avons pas de demeure permanente. Et si nous sommes sincères, nous n’avons plus de place non plus dans ce monde. Nous ne nous ajustons pas à ce monde. Et encore dire la chose suivante, ce que notre Seigneur Lui – même a dit en insistant dans Luc chapitre 17 particulièrement, que dans la dernière génération, il en sera comme c’était dans les jours de Noé et dans les jours de Lot. Tout était complètement anormal. L’ordre divin a été renversé sur la tête. Et quand nous regardons aujourd’hui dans le monde – permettez – moi et excusez – moi de le dire de cette manière – mais, dans Lévitique chapitre 20, il n’est pas parlé des femmes, mais seulement des hommes: «Quand des hommes et des hommes ont des relations l’un avec l’autre, qu’ils puissent être lapidés». Mais des femmes et femmes, il n’en est pas parlé. Mais comment est – ce – que les choses sont dans notre temps? Qu’est – ce – qui s’est passé? Qu’est – ce – qui s’est passé? Et ensuite des hommes et des hommes ont des relations et aujourd’hui, ce sont des femmes et des femmes qui ont des relations, et ils veulent même réécrire la Bible et enlever les mots «lui et elle» pour trouver un mot commun exprimant homme et femme. Ils veulent réécrire la Bible et trouver un mot commun pour homme et femme, chercher un mot commun pour homme et femme afin qu’il n’y ait plus de différence! Et jusqu’à cette haute personnalité dans l’église Luthérienne qui a dit que la naissance et l’engendrement du Rédempteur, est venue seulement parce que le Saint – Esprit avait revêtu Joseph! Le Saint – Esprit n’a pas revêtu Joseph de Son ombre!

Bien – aimés frères et sœurs, nous n’avons pas le droit de penser et de blasphémer. Tous ont la Bible, ils sont tous pieux, religieux et soi – disant chrétiens. Mais où est – ce – que tout cela a mené? Pas seulement que l’ordre divin a été renversé sur la tête en général, mais aussi dans le domaine spirituel, c’est incompréhensible de voir tout ce qui est fait. Nous ne voulons pas entrer dans les détails de ces choses, mais le temps est vraiment avancé. Les chose ne peuvent pas rester dans l’état où elles sont. Le Seigneur, dans ces derniers moments, fait retentir le dernier message. Et tous ceux qui sont de Dieu écouteront la Parole de Dieu avec respect, avec foi, et la recevront révélée par le Saint – Esprit, et ainsi, dans l’obéissance, mettront en pratique ce que la Parole de Dieu nous dit.

Vous savez tous que nous pouvons aujourd’hui revenir à penser au 07 Mai 1946, nous pouvons aussi aller au 14 Mai 1948, nous pouvons, aujourd’hui, aller à une date l’une après l’autre et les mentionner, qui, pour moi et pour nous, ont une grande signification. Mais, qui de tous, croit ce qui s’est passé le 07 Mai 1946? Alors que l’Ange de l'Éternel a foulé le sol de la pièce où frère Branham était assis. La lumière surnaturelle avait jailli dans la pièce et l’Ange avait donné un ordre a frère Branham et lui avait dit: «Comme deux signes ont été donnés à Moïse, c’est ainsi que deux signes te seront aussi donnés. S’ils ne croient pas le premier signe, ils croiront le deuxième». Dieu a donné la promesse: «Je vous envoie un prophète avant que le jour terrible et redoutable de l'Éternel vienne» et, Dieu a accompli cette promesse! Et nous pouvons ainsi aller au 11 Juin 1933 et écouter, apprendre concernant l’appel divin, le mandat divin. Et, bien – aimés frères et sœurs, c’est vraiment important! C’est merveilleux quand on entend ce témoignage de la bouche même de frère Branham! Et aussi le témoignage du 11 Juin 1933, je l’ai ici devant moi. Je vais le lire encore une fois. Pour moi, c’est tellement important! Et j’espère que dans la foi, nous l’acceptons que le dernier Message pour l’appel à sortir, pour la séparation et la préparation a été donné par Dieu Lui – même au peuple de Dieu. Et celui qui méprise ce Message de Dieu et ce que Dieu a promis pour ce temps, et ce que Dieu fait dans le présent, il méprise Dieu, il ne pourra pas prendre part à ce que Dieu fait. Et c’est ainsi que Dieu nous méprisera aussi de la même manière. Nous allons aussi devoir pleurer sur eux comme le Seigneur a pleuré sur Jérusalem et a dit «Si tu pouvais connaître dans ton temps ce qui sert à ton salut. Mais cela est caché à tes yeux». Avec la Torah dans le temple, ils ont lu la Parole, raconté des choses. Mais dans leur temps, ils n’ont pas reconnu que des prophéties bibliques s’accomplissaient. Et tous ceux qui, autrefois, avaient entendu le message de Jean – Baptiste et l’avaient cru, ont été préparés et bien disposés à recevoir le Seigneur. Et nous aussi, comme cela a été mentionné en insistant, Jean – Baptiste avait dit: «Moi, je vous baptise d’eau, mais celui qui vient après moi vous baptisera d’Esprit et de feu». Nous aussi, nous allons expérimenter la même chose. Aussi certain qu’il y a eu une pluie de l’avant – saison et que le Saint – Esprit a été répandu sur tous ceux qui étaient rassemblés au nom du Seigneur, c’est ainsi que c’est certain qu’avant le retour de Jésus – Christ, cela aura lieu. Aussi vrai que le Seigneur a promis la pluie de l’avant – saison, c’est ainsi qu’Il a aussi promis la pluie de l’arrière – saison et l’a écrit dans Jacques chapitre 5 verset 7.

Mais, encore une fois, ce témoignage puissant de frère Branham. Citation:

Beaucoup de personnes, et aussi des reporters de journaux se tenaient là au bord du fleuve. Et il a ensuite été subitement dit: «Regarde, lève la tête». Et alors que je levais la tête, cette lumière est descendue. Et des gens se sont évanouis, et une voix audible a retentie qui a ébranlée toute la région: «Comme Jean – Baptiste a été envoyé comme précurseur de la première venue de Christ, c’est ainsi que le message qui t’a été donné sera précurseur du retour de Christ». Faisant référence au Message. Pas que je sois le précurseur, mais le Message précèdera le retour de Christ.

Ça, c’est «AINSI DIT LE SEIGNEUR». Et nous sommes reconnaissants à Dieu de tout notre cœur pour cela. Mais, même tous ceux qui sont âgés et ne peuvent pas bien voir, ça, ce qui est en haut, la première partie, c’est ce que frère Branham a dit, ici en haut. Et en bas ici, c’est ce que les frères des États – Unis ont ensuite falsifié. C’est tout simplement deux ou trois phrases en moitié: «Tel que Jean – Baptiste a été envoyé comme précurseur de la première venue de Christ, c’est ainsi que tu as été envoyé pour précéder Son retour». Il n’est plus parlé du Message! C’est une falsification totale! Et tous sont entrés dans ce piège et disent tous que tout est terminé avec frère Branham! Non! Non! Quand il a été repris dans la gloire, c’est là même que ça a commencé! C’est là même que ça a commencé. Il a apporté le Message, mais il n’a pas visité un seul pays de la terre avec ce Message! Et dans ces douze pays dans lesquels il avait prêché, c’était des prédications à caractère évangélique! Il tenait des réunions d’évangélisation. Il priait pour les malades, mais, il n’a jamais porté le Message de l’heure par exemple dans les années 33. Mais il a apporté le Message comme cela lui a été dit le 01 Avril 1962: «N’entreprend pas le voyage en Suisse, mais retourne à Jeffersonville et emmagasine la nourriture». Et ensuite, le 02 Avril, pour moi, il a été dit: «Mon serviteur, ton temps pour cette ville est bientôt terminé». Vous connaissez tous ce témoignage. Et ensuite, l’homme de Dieu m’a dit: «Attends avec la distribution jusqu’à ce que tu reçoives le reste». 

Bien – aimés frères et sœurs, ce que Dieu a dit à Son serviteur le prophète, de Genèse 1 jusqu’à Apocalypse chapitre 22, ce que Dieu lui a révélé, nous avons le droit de le prêcher depuis Genèse chapitre 1 à Apocalypse chapitre 22. Et nous ne prenons pas seulement un seul verset pour le prêcher, nous prenons tous les versets bibliques qui traitent le même sujet, et nous éclaircissons dans tous les angles le sujet pour qu’il n’y ait plus de questions qui restent sur un sujet.

Mes bien – aimés frères et sœurs, c’est aussi important de la même manière, notre commencement avec le Seigneur. Comme dans Jean chapitre 3: «Si ce n’est que quelqu'un naisse de nouveau, sinon, il ne peut pas voir le royaume de Dieu». Mais avant la nouvelle naissance, il faut que le Seigneur soit accepté, reçu. Le pardon, le pardon des péchés par le sang précède la nouvelle naissance. Personne ne peut naître de nouveau sans d’abord avoir expérimenté le pardon de ses péchés. C’est pour cette raison qu’il faut que d’abord le pardon des péchés soit prêché à tous les peuples, et ensuite, l’enseignement suit, ensuite, la Parole est prêchée. Et la Parole devient une semence. Et nous acceptons la semence incorruptible de la Parole de Dieu dans notre cœur. Et ainsi, l’Esprit de Dieu peut créer en nous la vie de Dieu, et la manifester. Donc, pas une théorie, pas seulement être en train de parler du Message et du messager. Mais d’abord, notre commencement doit être authentique et biblique. Il faut que nous fassions une expérience du salut, une conversion authentique à Christ, et recevoir consciemment que Dieu était en Christ et que le sang de la nouvelle alliance a coulé. Dieu était en Christ et a réconcilié le monde avec Lui – même, et ainsi, nous a accordé le pardon des péchés par Sa grâce. Et ensuite, nous continuons dans l’obéissance: Nous nous faisons baptiser bibliquement au nom du Seigneur Jésus – Christ! Il n’y a pas de résistance en nous, et de rébellion! Non. Des gens qui se convertissent réellement en Christ n’ont pas de rébellion, de résistance et de contradiction. Ils ne contredisent pas. Ils écoutent la Parole et ensuite, ils reçoivent la Parole de Dieu dans leurs cœurs dans la foi.

Laissez – moi insister: le mandat divin qui a été donné à frère Branham de prêcher le Message de toutes les saintes Écritures, est le dernier Message avant le retour de Jésus – Christ notre Seigneur. Après ce Message biblique, rien ne viendra. Rien ne suivra. Ce Message a été envoyé – insistons encore de nouveau – pour appeler à sortir, pour préparer, pour mettre à part et séparer le peuple de Dieu pour le retour de Christ. Et cela est lié au rétablissement de tout ce qui existait dans l'Église primitive au commencement. Et comme nous avons eu souvent à le dire: Les Juifs, le peuple d’Israël devait entrer, revenir dans le pays de la promesse parce que c’est là que les deux prophètes, selon Apocalypse chapitre 11, apparaîtront, effectueront leur ministère et leur apporteront le message. De la même manière, nous aussi, nous devons sortir de tous le peuples, les langues et les nations, et revenir dans la Parole de la promesse pour ce temps. Et nous devons être dans cette Parole et ne pas croire sans la Parole de Dieu, sans les promesses. Ne pas marcher dans nos propres voies, nos interprétations et nos propres pensées et prendre en considération les choses qui ne sont pas importantes, mais seulement la Parole de Dieu demeure éternellement. Et tout le reste passera de toutes les manières.

Dans l’épître aux Romains, Paul a dû, avec beaucoup d’insistance, s’occuper et traiter de la grâce et de la loi. Laissez – moi lire quelques Écritures pour nous encourager tous dans la foi. Romains chapitre 8. Commençons par là. Que Dieu bénisse tous nos traducteurs. Que Dieu vous bénisse! Dans Romains chapitre 8:

Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus – Christ.

La loi nous a condamnée. La loi a été donnée justement pour que le péché soit reconnu en tant que péché. C’est ainsi que c’est écrit dan Romains chapitre 7 verset 7. Romains chapitre 7 verset 7:

Que dirons – nous donc? La loi est – elle péché? Loin de là! Mais je n'ai connu le péché que par la loi. Car je n'aurais pas connu la convoitise, si la loi n'avait dit: Tu ne convoiteras point.

C’est simplement merveilleux et important! Avant la loi, il y avait Abraham, Isaac et Jacob. Mais ils ne savaient rien de ce que veut dire «transgresser quelque chose». Mais c’est quand la loi fut donnée: «Tu ne mentiras pas etc.» Vous savez, aucun homme ne savait ce que signifiait mentir. Seulement quand la loi a été donnée, c’est là que tous on put reconnaitre: «Ô Mon Dieu! J’ai menti!». Tu ne dois pas commettre d’adultère, tu ne dois pas, tu ne dois pas…» oui. Mais Abraham qui n’a pas connu la loi avait vécu malgré tout dans la volonté de Dieu avant la loi, oui, quatre cent trente ans avant la loi, il avait fait la volonté de Dieu.

Revenons à ce qui est important pour nous frères et sœurs. Pas comme un frère le disait tout à l’heure: «Nous devons respecter le sabbat pour accomplir la loi» Non! Le sabbat sera de nouveau rétabli dans le millénium! Dieu a un ordre aussi pour Israël, Dieu a un ordre du salut pour l'Église. Et notre Seigneur est ressuscité le premier jour de la semaine. Et les disciples se sont rassemblés le premier jour de la semaine. Et huit jours plus tard ils étaient de nouveau rassemblés et le Seigneur est apparu parmi eux.

Mais ici, revenons à ces paroles précieuses encore une fois, dans Romains chapitre 8, à partir du premier verset:

Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus – Christ.

Bien – aimés frères et sœurs, sommes – nous en Lui? Sommes – nous dans Sa Parole? Et ensuite, nous pouvons aller dans d’autres Écritures. «Baptisés par un seul Esprit dans un seul corps». Et aussi ici dans l’épître aux Romains au chapitre 8, nous avons d’autres versets, et aussi le verset 3 et 4… Romains chapitre 8 versets 3 et 4:

Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché,

Ici, nous avons le centre, le noyau de la rédemption accomplie. En tant que Fils de Dieu, Il est né; et ensuite, Il a entrepris le chemin de la croix. Et comme nous l’avons souvent prêché ici bien – aimés frères et sœurs, dans le Fils de Dieu, avant même la fondation du monde, nous avons été prédestinés à être fils et filles de Dieu. Et, en vertu de l’œuvre accomplie de la rédemption, nous avons expérimenté la délivrance, le pardon de nos pêchés. Et nous avons été établis dans l’adoption selon Galate 4 verset 4; nous l’avons reçu de Dieu. Les deux ont eu lieu: le pardon et d’être établis dans la position des fils et des filles. Nous sommes maintenant fils et filles de Dieu. Et comme Paul l’a aussi écrit en détails, nous attendons tous avec des soupirs la transformation de nos corps. Et toute la création attend. Toute la création soupire. Et si aujourd’hui je posais la question: «Combien de nous soupirent en nous – mêmes en attendant la rédemption de nos corps?» Quand nous pensons à toutes les épreuves par lesquelles les individus ont à passer, que ce soit dans les couples, dans la famille, chez les adolescents, quoi que ce soit, il y a beaucoup de problèmes et des épreuves. Autant de difficultés présentes n’ont jamais existé. Mais le Seigneur nous a donné la promesse: «Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde». Et ça, ça, ce qu’Il permet qui t’arrive servira à ton bien, que tu le comprennes ou pas. Comme il a dit à Pierre «Maintenant tu ne comprends pas, tu comprendras plus tard» dans Jean 13.

Revenons maintenant à cette parole précieuse, particulièrement à partir du verset 9. Romains chapitre 8 à partir du verset 9:

Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l'Esprit, si du moins, si du moins l'Esprit de Dieu habite [vraiment] en vous. Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.

Ça, c’est une parole très, très sérieuse! L’Esprit de Christ, les sentiments qui étaient en Christ; chacun de nous, chacun de vous, ayez les sentiments qui étaient en Christ, acceptez ce que Dieu, par Sa grâce, nous a donné. Cela continue ensuite au verset 10:

Et si Christ est en vous, le corps, il est vrai, est mort à cause du péché, mais l'Esprit est vie à cause de la justice.

Donc, le péché est condamné à la mort pour que la vie nouvelle divine puisse être manifestée en nous. Et c’est pour cette raison que nous devons absolument nous dépouiller du vieil – homme et être profondément régénéré, transformé dans le plus profond de notre être. C’est pour cette raison, frères et sœurs, avec ce dernier Message, c’est la plus grande responsabilité qui puisse être donné à quelqu'un sur cette terre. Celui qui maintenant écoute, croit, accepte, reçoit, et ensuite croit ce que Dieu nous a promis, et dans la foi, l’accepte de tout son cœur, ces choses vont devenir une réalité divine en lui. Celui qui peut croire aujourd’hui que toi et moi, nous sommes crucifiés avec Christ, morts avec Lui, ensevelis avec Lui, ressuscités avec Lui, pour désormais marcher en nouveauté de vie. Bien – aimés frères et sœurs, ça, c’est une réalité qui doit se manifester en nous tous. Nous sommes encore dans ce corps de chair, mais nous ne servons plus les désirs de la chair, mais nous nous mettons à la disposition du Saint – Esprit qui habite en nous, parce que nous sommes transformés dans le plus profond de notre être. 

Et ici, comme nous l’avons déjà lu, lisons encore le verset 11 de Romains 8:

Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit (justement) qui habite en vous.

Ici, le mot «habite» est mentionné trois fois l’un après l’autre dans ce passage. Pas seulement l’onction, pas seulement sauter et crier «Alléluia!» mais, le Seigneur a dit: «J’habiterai parmi vous et je marcherai parmi vous. Je serai votre Dieu et vous serez Mon peuple». Dieu nous a prédestinés à la vocation la plus haute, elle est céleste! C’est ainsi que Dieu nous a prédestinés à cette position, à ces choses. Et nous pouvons accepter par la grâce de Dieu, que nous avons été prédestinés à cela avant même la fondation du monde. Nous avons été prédestinés par la grâce de Dieu. Aussi certain que l’Agneau de Dieu a été prédestiné avant même la fondation du monde à mourir pour nous, c’est aussi certain que nous avons été prédestinés à mourir avec Christ, et à perdre notre nature, notre vouloir, notre «Moi,» notre «Je veux, je veux, je veux», perdre notre «moi» et l’abandonner dans la mort et pouvoir dire «pas ce que je veux, mais comme tu le veux. Pas ma volonté». Cela continue encore ici particulièrement au verset 14 de Romains 8:

Car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu.

Ça aussi c’est très important. Et l’Esprit de Dieu nous conduit, s'il vous plaît, dans toute la vérité. Et nous pouvons le témoigner à tous. Même dans les cinquante – cinq années passées, Dieu a veillé sur nous et nous avons prêché Sa sainte et précieuse Parole avec véracité. La même Parole qui, par le Saint – Esprit, a été inspirée, c’est cette même Parole – là que l’Esprit de Dieu nous a révélée, et nous l’avons portée dans le monde entier. Le Message divin n’est pas à l’extérieur de la Bible, s'il vous plaît! Le Message divin est seulement dans la Bible! 

Je vous l’ai souvent dit ici, je vous l’ai lu une fois. Alors qu’un frère qui croit aux sept tonnerres m’avait écrit disant que notre entretien ne se baserait que sur les citations que le prophète a faites! J’ai dit «Non. Un entretien avec moi, je n’ai même pas à m’entretenir avec quelqu'un. Je dois dire aux frères et sœurs que je ne suis disposé à ne recevoir aucune interprétation. Je suis uniquement à la disposition de Dieu et pour la prédication de la Parole de Dieu. Pas pour des discutions et entretiens. Et dans la réunion à Montréal, j’ai dit clairement que je ne permets à aucun frère de mentionner mon frère dans ses prédications. Non. Non. Laissez frère Branham là où il a sa place. Laissez frère Frank à sa place. Mais vous, prêchez la vraie Parole de Dieu. Prêchez la Parole! Prêchez la Parole! C’est ainsi que vous pouvez vous mentionner et vous référer à toutes les Écritures de la Bible. Est – ce – que j’ai donné un enseignement qui vienne de moi? Est – ce qu’il y a une révélation de frère Frank ou un enseignement de frère Frank? Non! Il n’y a rien à l’extérieur de la révélation de Christ!

Ici, pas seulement le verset 14… relisons encore le verset 14:

Car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu.

S'il vous plaît, bien – aimés frères et sœurs, l’Esprit de Dieu conduit toujours dans toute la vérité. C’est ainsi que notre Seigneur, particulièrement dans Jean 14 et aussi dans Jean 16, l’a dit en insistant: «Quand l’Esprit de vérité sera venu, Il vous conduira dans toute la vérité». C’est ainsi que vous reconnaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira». Et la vérité c’est seulement la sainte et précieuse, et écrite Parole de Dieu! Les choses restent telles qu’elles sont pour toute l’éternité. Et dans la Parole de Dieu, rien n’a besoin d’être ajouté et non plus d’y être retranché. C’est ainsi qu’à ce que nous avons déjà lu ici, appartient aussi le verset 16. Romains chapitre 8 verset 16:

L'Esprit lui – même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.

L’Esprit de Dieu nous enthousiasme, prend le contrôle; c’est ainsi que nous recevons dans notre esprit le témoignage de l’Esprit de Dieu et nous nous mettons entièrement du côté de Dieu, et nous ne faisons que témoigner de ce que Dieu, par l’Esprit, dans la Parole, a témoigné! Ce n’est qu’alors que nous sommes de vrais disciples de notre Seigneur. Je voudrais vous encourager. Je veux vous encourager tous, bien – aimés frères et sœurs. Ne regardez pas à votre état. Ne regardez pas à vos problèmes. Ne regardez pas à votre incapacité, à vos erreurs. Ne regardez pas non plus aux autres et aux erreurs des autres. Non. Regardons tous au Seigneur, frères et sœurs; et revenons tous à Lui ce soir, et disons: «Seigneur, me voici! Accepte – moi tel que je suis». Et comme nous l’avons entendu dans la Parole d’introduction, que nous ne repartirons pas ce soir comme nous sommes venus, mais que nous aurons un «amen» à toute Parole, à chaque verset que nous avons lu, par la grâce de Dieu. Dieu nous a donné le «amen» dans tout notre cœur envers Sa Parole, et nous pouvons l’accepter sans effort. Tout ce qui fait partie de la prédication divine, que ce soit la chute de l’homme, la divinité, le baptême d’eau, le souper… tous les sujets bibliques ont été éclaircis comme jamais auparavant sur terre. Cela n’a jamais existé sur terre. 

Disons – le sincèrement: qui de vous a déjà écouté une prédication de Paul ou Pierre? Nous ne faisons que lire quelques versets des épîtres qu’ils ont écrits. Mais les longues prédications des apôtres dans lesquelles ils pouvaient exposer ce que Dieu avait conçu dans Son plan du salut… ensuite les apôtres ont écrits aux églises. Mais nous pouvons aujourd’hui, par la grâce de Dieu, résumer tout ce que nous devons savoir. Tout est dés écrit dans la Bible, tout ce que nous devons savoir. Et nous pouvons de tout notre cœur, remercier le Seigneur. 

Mais que ceci soit vraiment encore dit bien – aimés frères et sœurs: aussi vrai que maintenant, nous avons la Parole promise pour notre temps, aussi certain que nous croyons cette Parole promise, c’est aussi certain qu’Elle nous sera révélée. Et c’est aussi certain que nous allons accepter et aussi expérimenter personnellement que notre vie est vraiment mise à la disposition du Seigneur, et qu’elle se déroule dans Sa volonté. Sur ce sujet, je voudrais lire simplement deux ou trois versets auxquels je voudrais me référer parce que nous venons de parler de ce sujet aujourd’hui. Dans Galates, particulièrement au chapitre 5, il nous est dit clairement ce qui nous exclut du royaume de Dieu. Et il est aussi écrit que le Seigneur nous a accordé la pleine rédemption et la pleine délivrance, par Sa grâce. Lisons cela même si ces mots sont un peu effrayants... Galates chapitre 5 à partir du verset 19 jusqu’au verset 21. Cela est écrit ici. S'il vous plaît, prenons cela très au sérieux:

Or, les œuvres de la chair sont évidentes; ce sont la débauche, l'impureté, le dérèglement, l'idolâtrie, la magie, les rivalités [les adversités], les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses, ceux qui commettent de telles choses, qui commettent de telles choses, n'hériteront point le royaume de Dieu.

Il faut que cela soit dit, que Dieu a un ordre divin dans l'Église. On ne peut pas comme ça vivre comme on veut et venir à l’église et dire «Je crois le Message! » Non. Il faut qu’il y ait vraiment une nouvelle naissance, une transformation, une régénération. Le vieil homme doit être dépouillé et nous devons reconnaître que ces choses – là nous excluent du royaume de Dieu. On ne peut pas prétendre s’être dépouillé du vieil homme et ensuite, commettre ces choses. Si Dieu le Seigneur nous trouve dans cet état, c’est impossible qu’on soit enlevé. Le ciel est saint, c’est un endroit pur! Et sans la sanctification, personne ne verra le Seigneur! C’est pour cette raison qu’il est écrit ici que tous ceux qui commettent ces choses ne peuvent pas hériter le royaume de Dieu. Ce n’est pas possible! Frères et sœurs, il y a des paroles à prendre très au sérieux pour notre préparation. Et disons – le encore: Il ne s’agit pas de dire seulement «Je crois le Message». Qui ne le dit pas aujourd’hui? Tout le monde croit le Message. Mais soyons reconnaissant au Dieu Tout – puissant. Cela commence avec Jésus – Christ le crucifié. Paul ne voulait savoir rien d’autre que Jésus – Christ le crucifié. Mais bien – aimés frères et sœurs, pour nous, il s’agit du verset suivant. C’est simplement merveilleux. Ne nous arrêtons pas. Lisons à partir du verset 22:

Mais le fruit de l'Esprit, le fruit de l’Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi;

Loué soit le nom du Seigneur! Le fruit. Pas ton fruit, mais le fruit de l’Esprit. Dans la première liste, il est parlé des œuvres de la chair. Mais dans la deuxième liste, il est parlé du fruit de l’Esprit qui, dans les rachetés et les affranchis, par la grâce de Dieu, est manifesté quotidiennement. Et c’est pour cette raison que Paul a écrit ici… lisons encore une fois le verset 22:

Mais le fruit de l'Esprit, le fruit de l’Esprit, c'est [est prouvé par] l'amour…

On dit que celui qui parle en langues a la preuve! Non, non, non. Le fruit de l’Esprit dans ta vie et dans ma vie. Les dons peuvent être imités. Mais le fruit doit croître. Le fruit doit croître. Et le Seigneur veut voir du fruit en nous tous, par la grâce de Dieu. Du fruit, pas des paroles. Du fruit. Lisons encore le verset 22: Mais le fruit de l'Esprit est prouvé par l'amour. As – tu de l’amour? Pas ton amour, mais l’amour de Dieu. L’amour de Dieu. 

L’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi [la fidélité, en allemand], la douceur, la maîtrise de soi; la loi n'est pas contre ces choses.

Pas les dons. Il n’est pas écrit que la loi est contre les dons, mais contre ces fruits. La loi n'est pas contre ces choses. La loi ne peut pas condamner ces choses. Verset 24:

Ceux qui sont [qui appartiennent] à Jésus – Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.

Alléluia! Que Dieu, par Sa grâce, puisse nous l’accorder à tous, sans exception! À tous un nouveau cœur, une nouvelle vie, une nouvelle nature, un nouvel esprit qui peut rendre témoignage à notre esprit que nous sommes nés de nouveau et devenus enfants de Dieu. Répétons – le encore une fois, frères et sœurs: «Vous ne seriez pas ici, et les frères dans le monde entier aussi ne seraient pas connectés si Dieu ne nous avait pas prédestiné à cela auparavant. Croyez – le de tout votre cœur! Accepte aujourd’hui, et dites: «Aide – moi Seigneur, fais – moi grâce Seigneur à vraiment me dépouiller du vieil homme, à ne pas regarder aux erreurs des autres, mais à me dépouiller moi – même de mon vieil homme et que je sois créé en nouveauté de vie selon la sainteté et la pureté». Vous savez, c’est encore écrit dans Éphésiens le chapitre 3, les verset 22, 23 et 24. Lisons encore ces trois versets d’Éphésiens chapitre 4 à partir du verset 22 [Fin du verset 21. N.d.l.r]:

… c'est en lui que vous avez été instruits à vous [vous devez vous dépouiller, en allemand. N.d.t] dépouiller, par rapport à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses.

Il y a le mot «devoir». Vous devez le faire. Comme dans Jean 3: «Vous devez naître de nouveau». C’est un impératif. Ce n’est pas «vous devriez, vous pourriez». C’est un impératif divin. Lisons encore ici:

… c'est en lui que vous avez été instruits à vous [vous devez vous dépouiller, en allemand. N.d.t] dépouiller, par rapport à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses.

Est – ce – que ce n’est pas ainsi que nous nous corrompons nous – mêmes quand nous faisons des choses qui ne pourront pas se tenir devant Dieu? Ensuite le verset 23:

…à être renouvelés dans l'esprit de votre intelligence [dans le plus profond de l’esprit de votre intelligence, en allemand. N.d.t].

Il y a un troisième devoir: «Vous devez être renouvelés dans le plus profond de l’esprit de votre intelligence.

…et à revêtir l'homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité.

Résumons, bien – aimés frères et sœurs. Dieu nous a accordé une rédemption parfaite! Il nous l’a donnée. Et nous disons «Oui» à chaque parole de Dieu. Et nous demandons pendant que la Parole est prêchée, même si elle est prêchée comme une épée à deux tranchants et qu’elle pénètre jusqu’à la moelle épinière, nous savons que c’est pour notre bien, pour notre préparation. Il veut que nous répondions présent à l’enlèvement. Et comme nous l’avons déjà dit, si Dieu nous trouvait dans l’état des œuvres de la chair, Il ne pourra pas nous enlever. Il ne pourra pas même s’Il le voulait. C’est pour cette raison que Dieu puisse nous donner la grâce de nous occuper à nous dépouiller de chaque œuvre de la chair, et à dire: «Bien – aimé Seigneur, fais – moi grâce! Je Te consacre ma vie». Et comme nous l’avons souvent chanté, nous pouvons le faire encore une fois: «Tel que je suis sans rien à moi». Je viens à Toi tel que je suis, mais je ne repars pas tel que je suis venu. Toi, tu peux me transformer. Comme le frère Myskys l’a dit tout à l’heure, aux jours de notre Seigneur, personne n’était allé au Seigneur pour retourner tel qu’il était venu. Les aveugles recouvraient la vue, les lépreux étaient purifiés… tous, chacun a reçu selon ses besoins quand il vint au Seigneur! C’est la même chose encore aujourd'hui. Aussi certain que notre Seigneur nous ordonne de lire ces Paroles, aussi certain, Il veut aujourd'hui, en tous ceux qui sont là pour la première fois aussi, ceux qui sont nouveau parmi nous et qui entendent pour la première fois le plein Évangile et le Message divin, que vous puissiez savoir que Dieu a des pensées de paix pour chacun de nous. Il nous aime. Nous devons comprendre ce que signifie: «Dieu nous aime». «Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné Son fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il soit sauvé en recevant la vie éternelle». Acceptons aujourd'hui le pardon de nos péchés, la réconciliation. Acceptons tout ce que Dieu, en Jésus – Christ notre Seigneur, nous a donné, et cela, par le sang de la nouvelle alliance, Il nous l’a donné par Sa grâce. C’est justement sur cela que la prédication doit insister: «C’est en Son nom que le pardon des péchés doit être prêché à tous les peuples, les langues et les nations». Luc 24 verset 47, et toutes les autres Écritures sont aussi merveilleuses.

Je vous le dis encore une fois bien – aimés frères et sœurs, pas seulement «Message, Message, prophète, prophète», et vivre ensuite dans ses propres interprétations, marcher dans ses propres voies; un groupe ici, un autre groupe là; ceux – ci suivent ce frère, les autres suivent ce frère – là: Nous, chez nous ici, personne ne suit un frère. Comme j’ai eu à le dire souvent, si nous ne réussissons pas, en tant que prédicateurs, à vous conduire à suivre Dieu par la prédication de la Parole sous le sang de l’Agneau, alors, on a manqué notre devoir de prédicateur. Que Dieu puisse accorder Sa grâce pour que le peuple de Dieu soit lié à Dieu. C’est pour cette raison qu’il a été dit à frère Branham que [le message] c’est pour que le peuple de Dieu revienne à la foi des pères. Pas «Message, Message, Message» il ne s’agit pas d’un homme, mais que nos cœurs reviennent à Dieu et à Sa Parole! Je vais devoir encore en parler. Chaque promesse de Dieu aboutit dans la réalité. Ça nous conduit dans la réalité, que ce soit en toi ou en moi.

Que l’honneur, la louange, l’adoration soit à notre Dieu! Que nous ayons la grâce de vivre aujourd’hui, de croire aujourd’hui, et nous avons la grâce de voir comment est – ce – que les prophéties bibliques s’accomplissent aussi en Israël d’une manière particulière depuis 1948 parce que le Seigneur avait dit que quand le figuier sera tendre, cette génération ne passera pas sans que tout ne soit accompli. Tout ce que le Seigneur a promis dans Sa Parole. Et nous avons la grâce maintenant de vivre dans la dernière génération, dans le dernier moment du retour de notre Seigneur Jésus – Christ. Nous avons la grâce maintenant d’entendre, d’être informé du mandat divin, que le Message précèdera le retour de Christ. Et nous avons la grâce maintenant de dire: «Aujourd’hui, cette promesse est accomplie devant nos yeux!» Il y a encore dix ans d’ici, de soixante – sept pays, plus de cent soixante étaient connectés. On avait tenu une prédication depuis Montréal. Dieu a accordé Sa grâce pour que cela soit possible et pour qu’ainsi, le dernier Message atteigne els extrémités de la terre et soit prêché comme témoignage à tous les peuples, les langues et les nations pour qu’ils soient atteints. Que la bénédiction du Dieu Tout – puissant vienne sur nous, et que tous ceux qui n’ont pas encore expérimenté vraiment la conversion et qui ne sont pas encore venus au Seigneur avec des larmes et en disant «Seigneur, fais – moi grâce, je suis un pêcheur, une pècheresse. Dans cet état, je ne peux pas me tenir devant Toi». Et demande au Seigneur de lui pardonner. C’est ainsi que vous recevrez le pardon des péchés, quand vous venez avec larmes au Seigneur, car il est écrit que celui qui invoque le nom du Seigneur sera sauvé. Et celui qui invoque le nom du Seigneur pour être sauvé, se réfère justement au sang qui a coulé pour nous, pour notre salut.

Que le Dieu Tout – puissant soit remercié, le seul vrai Dieu Éternel qui a visité Son peuple de manière si pleine de miséricorde, et nous donne d’avoir part à ce qu’Il fait maintenant. À Lui soit l’honneur, dans le saint nom de Jésus – Christ! Amen! [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r]. Levons – nous. Peut – être que les deux sœurs ont encore un cantique… peut – être le cantique «Ôte le voile pour que je voie ce que Tu as fait pour nous». Entre temps, nous chantons le chœur «Tel que je suis sans rien à moi». [L'assemblée chante '' Tel que je suis sans rien à moi " et les deux sœurs chantent. N.d.l.r].

Amen! Ce serait bien si tous, dans tous les peuples, dans toutes les langues, puissent écouter la prédication de cet endroit. Mais on ne peut que prêcher dans une seule langue. Mais je ressens avec tous dans toutes les différentes langues qui sont ici… et je souhaiterai qu’on puisse parfois chanter ici en russe ou dans d’autres langues, les cantiques, qu’ils puissent monter au ciel dans différentes langues. Mais, je crois que nos traducteurs sont bénis de Dieu. La plupart du temps, le traducteur est le meilleur prédicateur qui peut vraiment améliorer ce qui n’a pas été dit. Il améliore la pensée. Que vraiment Dieu puisse bénir tous les frères qui traduisent. Aujourd’hui, je voudrais vraiment… tous nos frères et sœurs de l’Italie. Maintenant pour finir, à la fin de la réunion, je voudrais leur souhaiter la bienvenue de tout mon cœur. Et aussi nos frères de Palerme et de partout d’où vous êtes. Tous les frères, toutes les sœurs, de tous les peuples. S’il y a des frères qui peuvent témoignage que j’ai prêché à Palerme il y a quarante ans, et que la Parole a produit l’effet pour lequel elle a été envoyé à plusieurs, sur toute la terre, dans le monde entier, dans toutes les villes des nations, du fruit a été produit. Nous sommes reconnaissants de tout notre cœur pour toutes les langues dans lesquelles il est traduit ici, et ensuite cela est encore traduit dans d’autres langues pour que tous puissent, sur toute la terre, écouter la Parole du Seigneur.

Courbons les têtes pour la prière. Je voudrais demander, bien – aimés frères et sœurs, qui voudrait consacrer aujourd'hui entièrement sa vie au Seigneur? Levez les mains…. Et dire me voici Seigneur, agrée – moi, accepte – mi, pardonne – moi, fais – moi grâce. J’accepte dans la foi le pardon, et je Te remercie de tout mon cœur pour cela» comme nous l’avons entendu dans le cantique: «Ôte le voile pour que je puisse voir ce que tu as fait». Oui Seigneur, oui Seigneur! Tu l’as accompli, et cela, sur la croix à Golgotha! Et nous pouvons recevoir le pardon absolu! Nous pouvons prêcher le pardon et la réconciliation absolu! Bien – aimés frères et sœurs, acceptez aujourd'hui dans la foi que vos péchés sont pardonnés par le sang de l’Agneau de Dieu! Acceptez cela aujourd'hui et croyez de tout votre cœur. Et tous ceux qui ont besoin de délivrance, acceptez aussi dans la foi: «Celui que le Fils libère, il est réellement libre!» Et au nom de Jésus – Christ notre Seigneur et Rédempteur, nous annonçons à tous ceux qui sont liés qu’ils sont libres! Libres par le sang de l’Agneau! Et nous pouvons prêcher, pas seulement cette victoire du Seigneur, mais ce soir, l’expérimenter ici et dans le monde entier; la victoire de Golgotha est ta victoire et est ma victoire. La même chose est valable pour la guérison de notre corps. Il n’est pas seulement dit dans Ésaïe 53 et Psaumes 103, comme Pierre le témoignage aussi «Pas Ses meurtrissures, nous sommes guéris». Vous qui avez des douleurs et qui avez besoin de guérison, acceptez cela ce soir dans la foi! Soyez guéris par la puissance de Dieu, par le sang de Jésus – Christ notre Seigneur! Acceptez cela dans la foi pour vous: La pleine rédemption dans votre âme, votre esprit et votre corps. Tel que c’est écrit que lors du retour de Jésus – Christ, nous serons conservés dans tâches, purs et irréprochables dans notre âme, notre esprit et notre corps. Prions.

Bien – aimé Seigneur, aussi certain que Tu as conduit Tes serviteurs à   écrire ce verset qui est directement lié au retour de Jésus – Christ et à l’enlèvement, ainsi, nous Te remercions de tout notre cœur pour cela, de ce que ce soir, aujourd'hui, bien – aimé Seigneur, nous l’avons lu à haute voix, et, avant Ton retour, nous pouvons le prêcher que tous ceux qui croient maintenant, peuvent vivre tout ce que Dieu nous a promis et a accompli pour nous en Jésus – Christ. En vertu de l’œuvre de la rédemption accompli, tout ce que Dieu nous a donné, acceptez le don de Dieu! Acceptez et remerciez Dieu pour ce qu’Il nous a donné en Christ. Prions.

Bien – aimé Seigneur Dieu Tout – puissant! Tu nous as laissé trouver grâce devant Ta face! Ô Bien – aimé Seigneur, que tout ce qui a été prêché ce soir ici soit accompli en chacun de nous. Que ceux qui sont perdus soient sauvés. Que ceux qui sont liés expérimentent leur délivrance. Que ceux qui sont malades expérimentent leur guérison. Que Ta Parole ne revienne pas sans effet, mais qu’elle produise l’effet pour lequel Tu l’as envoyée. Accorde à tous la révélation par l’Esprit, et accorde – nous que nous puissions aussi être conduits par Ton Esprit. Ensemble, nous Te remercions de ce que nous avons la grâce de vivre maintenant, et que nous avons la grâce de croire maintenant et d’avoir part, maintenant, à ce que Tu fais dans le présent. À Toi le Dieu Tout – puissant, le seul vrai Dieu qui demeure éternellement, le Dieu éternel qui, en tant que Père, dans le Fils, s’est révélé, à Toi nous disons merci de tout notre cœur. 

Et maintenant, nous prions ensemble pour tous les frères dans le ministère, qu’ils viennent de l’Ukraine, que ce soit de la Russie, de la Suisse, de l’Autriche, de la Belgique, de l’Italie; accorde Ta grâce, bien – aimé Seigneur, pour qu’il y ait l’union, l’amour, la réconciliation parmi les prédicateurs. Et que cela vienne de Toi. Que tous les vrais croyants dans toutes les villes, dans tous le peuples et les langues, parviennent à l’unité de la foi et à la connaissance du Fils de Dieu. Qu’il n’y ait pas de division dans les villes, qu’il n’y ait plus un frère qui ait son propre enseignement ou son propre programme. Mais que tous les frères puissent prendre part ensemble à la distribution de la nourriture, et ne pas se croire être important, mais, dans l’humilité, se servir. Nous Te remercions de tout notre cœur pour cela, de ce que dans toute l’Europe et dans le monde entier, dans tous les peuples, les langues, nous savons que cela aura lieu parce qu’au commencement, l'Église n’était qu’un seul cœur et une seule âme. Et Toi Seigneur, Tu vas rétablir toutes choses. Je demande en Ton nom que tous les frères prédicateurs puissent eux – mêmes se renier, Te confesser à Ton peuple, et ne prêcher que ce qui est écrit. Qu’il n’y ait pas de révélation particulière, des enseignements particuliers, des visions ou quoi que ce soit! Que cela n’existe plus; mais que nous puissions, dans la simplicité, prêcher le vrai enseignement, la vraie foi, la vraie Parole; et que, bien – aimé Seigneur, Tu puisses visiter Ton peuple dans tous les peuples, les langues et les nations; et unir Ton peuple. Et qu’ensuite, Tu puisses envoyer la pluie de l’avant et de l’arrière – saison, et Te manifester Toi – même dans Ton Église, et nous préparer pour Ton avènement.

À Toi le Dieu Tout – puissant, nous disons merci de tout notre cœur dans le saint nom de Jésus – Christ! Alléluia! Amen! [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r] vous pouvez vous asseoir. Si notre chef de chant peut encore entonner un cantique. Nous ne sommes pas pressés ce soir. Nous pouvons apporter au Seigneur la reconnaissance et la louange, et nous pouvons repartir reconnaissant d’ici, et demain, nous pourrons revenir pour entendre dans la foi et recevoir encore une fois. Soyez tous les bienvenus. Cela peut être dit au commencement ou à la fin. Vous ne venez pas à la fin. Vous venez pour écouter la Parole de Dieu et pour recevoir ce que Dieu a préparé pour nous. Et que tous, dans tous les peuples, les langues et les nations, qu’ils puissent être bénis au nom du Seigneur. Amen!




Transcription de la réunion internationale de Krefeld
tenue par frère Ewald Frank le Samedi 05 Mai 2018.