Mission Populaire Libre

Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et éternellement" (Hèbreux 13:8)

Langue:

Réunion mensuelle de Krefeld, Dimanche 04 Mars 2018 / Ewald Frank

Langue: français




«L’accomplissement des prophéties bibliques dans notre temps»

Réunion mensuelle de Krefeld
Dimanche 04 Mars 2018

[L'assemblée chante «Ceci est le jour » N.d.l.r]. Amen! C’est pour moi aussi un privilège particulier. [Consécration d’enfants]. Qui avons – nous ici? [Jonas]. Jonas. Seigneur Dieu Tout – puissant, de tout notre cœur et de toute notre âme, nous Te disons merci pour notre bien – aimé frère et notre bien – aimée sœur et pour Jonas. Ô Dieu au ciel, celui que Tu bénis, il est visiblement béni. Nous Te consacrons Jonas! Que toute la famille te soit consacrée pour ce temps et pour l’éternité. Bien – aimé Seigneur, Toi le Dieu éternel, agrée Jonas. Prends – le entre tes mains et bénis – le. Nous Te le consacrons et nous bénissons Jonas au nom de Jésus – Christ! Et que toute la famille soit bénie et consacrée à Dieu, dans le saint nom de Jésus – Christ! Amen! C’est mieux sans tétine. Très bien. Quelle langue? [Anglais]. L’anglais. D’accord. Seigneur Dieu, nous venons dans Ta présence, dans le précieux nom de Jésus – Christ, pour te dédier cet enfant. Ô Seigneur Dieu, bénis cette fille et bénis toute la famille. Nous te consacrons cet enfant, et Te demandons que Tu puisses la bénir, dans le précieux nom de Jésus – Christ! Amen! Amen! La prochaine fois, donnez – lui la tétine. Amen! Y a – t – il quelqu'un d’autre? Oui? Dans quelle langue? [Allemand]. Isabelle. Seigneur Dieu, je Te prie au nom du Seigneur Jésus – Christ, que Tu puisses bénir Isabelle et toute la famille. Nous Te la consacrons dans le nom précieux de Jésus – Christ! Et bénis toute la famille, c’est notre prière dans le saint nom de Jésus – Christ! Que la bénédiction de Dieu soit sur toi au nom du Seigneur Jésus – Christ! Amen! Que Dieu te bénisse! Amen! Amen! Chantons «Tu es digne, tu es digne». [L'assemblée chante '' Tu es digne, tu es digne ". N.d.l.r] Amen! Nous demanderons au frère Michael de venir tout à l’heure et de prier avec nous. [Cantique].

Amen! Merci, merci. Notre frère va encore prier. Vous savez, le frère Michael a été prédestiné par Dieu à ce que ce ne soit pas seulement le Pakistan, mais tout un nombre des nations ont été inclues dans la prédication. Nous sommes reconnaissants. 

Tu peux prier en anglais et je vais traduire en allemand.

[Frère Michael prie, et frère Frank le traduit. N.d.l.r].

Amen! Amen! Que Dieu te bénisse et soit avec toi. Vous pouvez vous asseoir. Nous allons remettre rapidement ces salutations. [Frère Frank lit les salutations. N.d.l.r] … et le frère Mwamba de Melbourne, en Australie. C’est le soir là – bas. Il est vingt heures trente là – bas à Melbourne en Australie. Et partout, les vrais croyants sont rassemblés pour écouter la Parole de Dieu. Et nous avons le frère Georges ici. Lève – toi s'il te plaît pour que les gens te voient. Ça, c’est le frère Georges. Que Dieu te bénisse frère Georges. Que Dieu te bénisse. Nous avons le frère Élie, où est le frère? Que Dieu te bénisse! Ensuite il y a le frère Félix, où est le frère? Que Dieu te bénisse mon frère, que Dieu te bénisse! Oui, nous pouvons maintenant appeler encore des frères. Tous les frères dans le ministère devraient savoir que nous estimons qu’ils viennent. Imaginez – vous aussi, le frère John de Kinshasa est ici presque tous les premiers weekends. C’est l’homme qui travaille avec le frère Taty de Bruxelles pour que tous dans toute l’Afrique, reçoivent les appareils avec le nécessaire pour suivre les réunions du premier weekend et pouvoir être connectés. Le frère Taty et le frère John travaillent ensemble. Nous sommes reconnaissants au Seigneur de tout notre cœur de ce qu’il y a des frères qui sont responsables pour tous les domaines. Qu’est – ce – que nous pouvons souhaiter de plus? Que nos réunions puissent durer trois ou quatre heures, que tous puissent chanter, avoir l’occasion de saluer et de parler. Mais nous devons nous concentrer sur la prédication de la Parole, et remercier le Seigneur de ce que, sans être dérangés, nous pouvons nous rassembler pour, ne pas seulement remercier le Seigneur, mais croire, croire de tout notre cœur, croire et ainsi, confirmer que la Parole de Dieu en nous, a été totalement reçue et qu’elle signifie tout pour nous.

Encore très rapidement, bien – aimés frères et sœurs, pour venir au sujet actuel du jour, le monde entier, n’est – ce – pas, a célébré l’ensevelissement de Billy Graham. Et ce qui s’était passé hier, je l’ai mentionné. On dit que deux cent millions ont été conduits à Christ par son ministère. Et tous ont une place. Et nous sommes reconnaissants à Dieu pour cela. Nous avons ensuite quelque chose de très particulier avec ce qui se passe. Ici, il est annoncé que le Pape François visitera en Juin la Suisse. Il sera à Genève, et là – bas, la fête du Conseil Mondial des Églises aura lieu. Depuis 1948 à Amsterdam, le Conseil Mondial des Églises fut fondé. Trois cent quarante – neuf différentes églises sont unies dans le Conseil Mondial des Églises. Et tous, n’est – ce – pas, reconnaissent le Pape, et le Pape reconnait toutes ces trois cent quarante – neuf églises. Il y a des photos et des représentants de ces églises. Et pourquoi est – ce – que le nouveau journal de Zurich, le dernier dimanche, a osé faire quelque chose que personne ne peut comprendre? Le nouveau journal de Zurich, le dernier dimanche ici, a publié la photo du suisse, cet homme de Dieu, Zwingli, et toute une page a été utilisée pour Zwingli. Et de l’autre côté, je pense à l’Anti – Christ c’est – à – dire, le pape à Rome. Oui. Dans le journal de Zurich, il y en a qui n’ont pas complètement oublié le passé et qui s’en souviennent. Ils ont écrit sur le journal ce que Zwingli avait dit: Je me rappelle de l’Anti – Christ à Rome.

Et hier, nous avons parlé de cette pièce qu’Israël doit graver avec dessus, Cyrus, la déclaration de Balfour et Trump. Nous l’avons lu hier: Dieu avait annoncé les soixante – dix années de captivité. Et quand la fin des soixante – dix années est arrivée, comme nous l’avons lu dans 2 Chroniques chapitre 38, c’était pour que s’accomplisse ce que Dieu avait annoncé à l’avance par le prophète Jérémie. Pour que cela s’accomplisse, c’est ainsi que la Parole de Dieu avait été annoncée à Cyrus et qu’il avait ainsi déclaré au peuple d’Israël qu’ils peuvent tous retourner à Jérusalem pour, de nouveau, reconstruire le Temple. Et si nous voyons Netanyahou et tous ceux qui ont un devoir à accomplir, ils font ce qui, avec Israël, fait partie du plan de Dieu pour la fin des temps. Bien – aimés frères et sœurs, celui qui voit cette photo avec les vingt – sept représentants de ces pays de l’Europe, et la personne principale est habillée en blanc au milieu, devant tous les présidents des vingt – sept états de l’Union Européenne. Et ainsi on doit dire que les États – Unis vont aussi jouer leur rôle tel que cela est déterminé pour eux. C’est ainsi que l’Empire Romain sera dans son devoir pris par cette personne principale. Et selon Daniel 9 verset 27, cette alliance sera faite, elle n’aura pas lieu avec le président des États – Unis, mais l’alliance de Daniel 9 aura lieu avec le représentant de l’Union Européenne, donc, de l’Empire Romain. Dieu a ouvert notre intelligence pour toutes ces choses, et Il nous a montré de quoi il s’agit dans ce temps. Et nous devons toujours de nouveau confesser que Dieu a envoyé Son serviteur et prophète William Branham, pour nous introduire dans la partie prophétique de la Parole, par la grâce de Dieu. Je n’aurais rien su de tout ce que Dieu avait arrêté pour ce temps. Mais Dieu savait toutes choses à l’avance. Et depuis le début, Il a Lui – même pris soin pour que, réellement, de 1949, je sois informé de tout ce qui s’était passé, et je pouvais nommer des personnalités l’une après l’autre. Et Dieu a accordé Sa grâce de reconnaître la raison pour laquelle frère Branham a été envoyé, l’objectif: une promesse de Dieu dans notre temps, qui s’est accomplie.

Bien – aimés frères et sœurs, aussi certain que le ministère de Jean – Baptiste était une partie de l’histoire du salut, et le ministère de Paul était une partie de l’histoire du conseil du salut de Dieu dans l'Église pour ordonner tout dans l'Église, sur chaque sujet biblique, pour écrire pour qu’aujourd’hui, que nous puissions ouvrir la Bible, la lire et remercier le Seigneur pour cela; de la même manière, frère Branham, en tant que prophète, a été envoyé dans ce temps. Et nous sommes simplement reconnaissants à Dieu. Et nous pouvons à chaque fois de nouveau, venir à parler de ça.

Déjà, en 1933, il faut qu’on puisse, de tout notre cœur, une fois l’accepter, que ce prédicateur simple, aucun homme sur terre était si peu instruit que frère Branham. Il connaissait bien la pêche dans l’eau et la chasse dans la forêt. Il s’y connaissait bien. Mais, concernant l’instruction… vous voyez? Dieu prend ce qui n’est rien pour le monde. Dans le monde, c’est cet homme de Dieu simple qui ne savait même rien concernant une promesse dans le prophète Malachie. Mais ensuite, vint le Seigneur Lui – même dans la nuée surnaturelle; Il descendit ici sur cette terre, et adressa cette parole et lui a dit: «Tel que Jean – Baptiste a été envoyé comme précurseur de la première venue du Christ, c’est ainsi que tu seras envoyé avec un message qui sera précurseur du retour de Christ». Nous sommes simplement reconnaissants de ce que Dieu nous a fait grâce, nous a conduit et dirigé de cette manière, et que nous avons reçu la connaissance de ces choses. De l’autre côté, on doit dire, Oral Roberts, Tommy Osborne, Tommy… et tous, tous ces évangélistes ont su que cet homme avait un ministère particulier. Mais maintenant suit le grand «mais»: Ils ne l’ont pas reconnu en tant que prophète promis, mais ils ont continué à vouloir bâtir leur propre empire dans le royaume de Dieu. Mais ce n’est pas possible! Le Seigneur Lui, bâtit son Église. Et tous ceux qui, maintenant, croient ce que disent les Écritures, seront préparés pour le jour glorieux du retour de Jésus – Christ notre Seigneur. 

Et comme nous l’avons lu, en relation avec Israël, dans Zacharie chapitre 2… encore une fois, Zacharie chapitre 2 verset 16 (verset 12, en français. N.d.l.r):

L'Éternel possédera Juda comme sa part Dans la terre sainte, Et il choisira encore Jérusalem.

Ça, c’est «AINSI DIT LE SEIGNEUR». Et cela a lieu devant nos yeux. Et nous sommes reconnaissants pour cela. Sans considérer ce qui se passe, nous croyons que Dieu veille sur Sa Parole pour l’accomplir, pour accomplir tout. Et pour nous, bien – aimés frères et sœurs, la parole dans le livre du prophète Daniel chapitre 9, est aussi une réalité, d’une grande signification. Car, seulement celui qui a du respect devant la Parole de Dieu de Daniel 9, seul celui – là pourra comprendre de la bonne manière Daniel 9 verset 27. Dans Daniel 9 verset 27, et ensuite au verset… d’abord le verset 23. Daniel 9 verset 23:

Lorsque tu as commencé à prier, la parole est sortie, et je viens pour te l’annoncer; car tu es un bien – aimé. – maintenant suit: Sois attentif à la parole, et comprends la vision! (Afin que tu comprennes exactement la révélation, en allemand. N.d.t)

«Sois attentif à la vision afin que tu comprennes exactement la révélation», à cent pour cent. Comprendre exactement la révélation. Pas d’interprétations, mais la compréhension de la vision de ce que Dieu a dit et promis dans Sa Parole. Ensuite, au verset 27… il faut dire à tous les frères qui réfèrent ce verset à notre bien – aimé Seigneur: S'il vous plaît, lisez l’Écriture avant le verset 27. Soixante – deux semaines d’années. Et après les soixante – deux semaines d’années, le Oint perdra Sa vie, et payera le prix pour nous. Ce n’est qu’ensuite que suit le verset 27, concernant l’Anti – Christ. Verset 27:

Il fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine (une semaine d’années, en allemand. N.d.t).

Notre Seigneur n’a pas fait une alliance pour une semaine d’années! Comment est – ce – que cela peut être possible de mal comprendre cette Écriture et de la prêcher même? Je ne peux presque pas le comprendre. Et il est écrit ici encore:

Il fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine (une semaine d’années. N.d.t. ça veut dire sept ans), et au milieu de la semaine [d’années] il fera cesser le sacrifice et l’offrande; le dévastateur commettra les choses les plus abominables.

Je le répète encore une fois: cette Écriture ne peut pas être référée à notre bien – aimé Seigneur. Cela est incroyable! Nous sommes reconnaissants à Dieu de ce que nous avons la grâce d’aller dans la Parole de Dieu comme le Seigneur a dit à Daniel: «Sois attentif à la Parole afin que tu comprennes exactement la révélation». Nous devons être attentifs à ce qui est écrit sur les sept semaines d’années, sur les soixante – deux semaines d’années, ensuite sur ce qui suivra. Soyez attentifs, s'il vous plaît, à ces choses, à cette vision, à cette sainte Parole de Dieu! Soyez attentifs à ça! N’ignorez pas des choses, et ne vous fixez pas sur un verset et l’interprétez. 

Bien – aimés frères et sœurs, hier, je l’ai déjà mentionné, qu’il y a quarante personnes qui traduisent les prédications de frère Branham en allemand. Et ensuite, ce sont des gens qui propagent toutes sortes d’interprétations, d’enseignements, que ce soit les sept tonnerres ou que le Seigneur est déjà revenu, ou bien, ou bien! C’est incroyable! Et pourquoi? C’est parce qu’ils n’ont pas de respect et la crainte pour la Parole de Dieu. Ils ont perdu la crainte et le respect de la Parole de Dieu. Et ils prennent les citations de frère Branham qui sont leur cheval, et ils les interprètent selon ce qu’ils pensent avoir compris, et ils ajoutent toujours, bien – sûr: «Le prophète a dit». Laissez – moi encore insister là – dessus pour le monde entier: Il n’y a aucun homme sur terre qui respecterait et estimerait plus que moi le ministère de frère Branham. Si son ministère n’avait pas existé, moi, aujourd’hui, je n’aurais pas de ministère. Si Dieu n’avait pas envoyé frère Branham, Il ne m’aurait pas envoyé non plus. Ce n’est pas possible. L’un va avec l’autre. Et c’est la continuité de ce que Dieu, par le ministère de frère Branham, a fait. Et quand je suis à Zurich et que je vois la table des brochures, combien de prédications de frère Branham nous avons, en allemand, à notre disposition! C’est une grâce! La nourriture spirituelle a été distribuée, et la Parole de Dieu, dans le monde entier, a été prêchée. Et le dernier Message atteint les extrémités de la terre. 

Donc: «Sois attentif à la Parole afin que tu comprennes exactement la révélation». Pas de tâtonnement, pas de réflexion: «Comment est – ce – que ça pourrait être? Qu’est – ce – que ça pourrait signifier?» Non. Ainsi, tel que c’est écrit, c’est ainsi que c’est juste et c’est ainsi que ça demeure. Et nous pouvons dire de tout notre cœur que nous croyons seulement ce qui est écrit dans la Bible. Et cela nous conduit directement à Apocalypse, le premier chapitre. Jean était sur l’île de Patmos à cause de la Parole de Dieu, à cause du témoignage de Jésus. Il s’agit de la Parole de Dieu qui demeure éternellement. Il s’agit du témoignage de Jésus – Christ. Et le témoignage de Jésus – Christ, c’est l’Esprit de la prophétie. C’est ainsi que cela passe par tout l’Ancien Testament et tout le Nouveau Testament. Et c’est ainsi que nous sommes liés à Dieu par l’inspiration et la conduite du Saint – Esprit avec tout ce que Dieu a promis et avec tout ce qu’Il a dit dans Sa Parole. 

Quand ensuite, nous allons à ce que Paul a dit: «Bien – aimés frères, ne vivez pas dans les ténèbres afin que ce jour ne vous surprenne comme un voleur». Non! Dieu a laissé la lumière paraître au temps du soir. Et nous sommes reconnaissants à Dieu de tout notre cœur; car tout le dessein du salut de notre Dieu, pour la première fois après deux milles ans, a été de nouveau prêché, comme Paul, dans Actes des Apôtres chapitre 20, pouvait le dire: «J’ai annoncé tout le dessein du salut de Dieu». C’est ainsi que cela s’est aussi accompli dans notre temps. Autrefois, aussi en ce qui concerne le Jardin d’Éden, il l’a mentionné rapidement dans 2 Corinthiens chapitre 11, écrivant qu’il espère que les croyants ne seront pas tentés et séduits comme Ève l’a été. Et ensuite, frère Branham vient à parler du sujet, et montre que c’est par la chute de l’homme, qu’il espère que les croyants ne seront pas tentés et séduits comme Ève l’a été. Mais ensuite, frère Branham vient à parler du sujet, et montrer que c’est par la chute de l’homme que deux sortes de semences sont apparues. Et, bien – aimés frères et sœurs, c’est vraiment ce qui s’est passé et qui existe jusqu’aujourd’hui. C’est ainsi que c’est écrit dans Matthieu 13 les versets 37 et 38: «Le bon Semeur, notre bien – aimé Seigneur, c’est le Fils de l’homme qui sème la bonne semence. Il est Lui – même la Semence selon Genèse 3 verset 15, cette semence qui avait été promise disant que la Semence de Dieu viendra et qu’il naîtra de la vierge. Et quand le temps est arrivé, la Semence de Dieu est venue. Et nous en tant que fils et filles de Dieu, nous avons été rachetés. Nous sommes les rachetés. Et en tant que des fils et des filles de Dieu, nous avons été ramenés à notre position perdue lors de la chute (Galates chapitre 4). Et c’est de cela qu’il s’agit aujourd’hui bien – aimés frères et sœurs. Et la semence de Dieu ne va prêter l’oreille qu’à ce que dit la Parole de Dieu. Vous connaissez tous les Écritures de l'Évangile de Jean, le chapitre 8. Jean 8 au verset 47, il est écrit:

Celui qui est de Dieu, écoute les paroles de Dieu;

Il n’écoute pas les interprétations, il n’écoute pas des histoires ni des racontars. Il écoute la Parole de Dieu et seulement la Parole de Dieu. Et ensuite, l’apôtre Jean écrit dans 1 Jean chapitre 4 verset 6:

Nous, nous sommes de Dieu ;

Ce n’est pas de l’orgueil, c’est une réalité divine par la grâce de Dieu. De Dieu ne peut venir que la Parole de Dieu. Et celui qui est prédestiné à prêcher la Parole ne va jamais prêcher des interprétations, mais il prêchera seulement ce que Dieu a à nous dire dans Sa sainte et précieuse Parole. Et ensuite s’accomplit: «Celui qui croit en moi comme le disent les Écritures». Bien – aimés frères et sœurs, insistons encore une fois: Notre Seigneur a dit: «Celui qui est de Dieu, il écoute les Paroles de Dieu». Et l’apôtre Jean qui était sur l’île de Patmos à cause de la Parole de Dieu, a écrit et a dit: 

Nous, nous sommes de Dieu; celui qui connaît Dieu nous écoute; 

Pourquoi? Parce que nous ne croyons pas des interprétations, mais seulement la Parole originale de Dieu qui demeure éternellement. Et c’est elle seule que nous avons prêchée et que nous continuerons à prêcher jusqu’à la fin. Et aussi ce qui est écrit dans 2 Pierre chapitre 3 verset 14:

C'est pourquoi, bien – aimés, en attendant ces choses, appliquez – vous à être trouvés par lui sans tâche… appliquez – vous à être trouvés par lui sans tâche et irréprochables dans la paix.

Plus nous voyons ce jour approcher… la mention d’Israël a lieu seulement pour nous montrer à quel point les choses sont avancées. Frère Branham disait que l’alliance avec Israël aura lieu en même temps que l’enlèvement. Nous n’allons pas voir cette alliance. Mais, au moment où l’enlèvement aura lieu, c’est là que la soixante – dixième semaine commence, et que les derniers sept ans commencent. C’est ainsi que l’alliance sera faite juste après l’enlèvement. Bien – aimés frères et sœurs, si déjà maintenant, nous voyons à quel point les préparatifs sont faits, il est dit alors: «Quand vous verrez ces choses, levez vos têtes parce que vous savez que votre rédemption est proche». De la même manière, il faut qu’on dise que nous devons rester sobres! quotidiennement et aussi le dimanche, nous devons être des gens normaux en toute circonstances, ne pas se faire remarquer. Mais ce que Dieu a placé dans notre cœur, que nous puissions le porter comme un trésor. Mais, ne pas commencer à agir ou à marcher de manière étrange de sorte que les autres puissent se heurter à notre comportement. Nous sommes dans le monde, mais nous ne sommes pas de ce monde. Et aussi tous les jeunes, planifiez votre vie selon la Parole de Dieu, restez sobres; car personne ne connait le jour ni l’heure. Comme Paul l’a écrit, que tout se passe dans le Seigneur. Que tout se passe vraiment dans le Seigneur et dans la volonté de Dieu. Et aussi parmi les jeunes et les adultes.

Particulièrement ici dans 2 Thessaloniciens chapitre 2, Paul a parlé de la fin de temps et de ce qui va arriver. Bien – aimés frères et sœurs, il faut que cela soit dit pour que tous puissent le savoir, vraiment, le savoir. 2 Thessaloniciens, ici, c’est au chapitre 2 dans lequel Paul vient à parler de la fin des temps, et nous pouvons y regarder, regarder dans la Parole de Dieu, et aussi nous y retrouver. Ici, dans 2 Thessaloniciens chapitre 2 à partir du verset 3:

Que personne ne vous séduise d'aucune manière.

Dites «amen». [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r].

Que personne, personne ne vous séduise d'aucune manière; car, car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme impie, le fils de la perdition,

Ensuite cela continue au verset 4.

L’adversaire (L’Anti – Christ, en allemand. N.d.t) qui s'élève au – dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore; il va jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui – même Dieu.

Nous n’avons même pas besoin d’entrer dans les détails de ces choses. Ensuite, ce qui nous est adressé est à partir du verset 13.

Pour nous, frères bien – aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâces à Dieu, parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l'Esprit et par la foi en la vérité.

Amen! Amen! Cette Parole s’accomplit aussi dans notre temps. Je suis reconnaissant, de tout mon cœur, reconnaissant, comme Paul l’a dit ici, de ce que vous demeurez et vous êtes restés dans la Parole de la vérité, car c’est seulement dans la Parole de la vérité que nous pouvons, par la grâce de Dieu, être sanctifiés. Dieu ne va sanctifier personne dans l’erreur. Dieu est saint, Sa Parole est sainte. Et le saint sang a coulé, et la vie sainte de Dieu Lui – même qui était dans le sang, par la grâce de Dieu, est revenue en nous, et nous sommes nés de nouveau, et nous portons la vie même de Dieu, la vie éternelle en nous. Et comme je l’ai dit hier soir, beaucoup pensent que c’est seulement lors du retour du Seigneur que les choses de la vie quotidienne, tout ce qui nous lie et nous occupe va être réglé. Non. Déjà maintenant, dans la présence de Dieu sous l’écoute du plein Évangile, nous devons tous expérimenter, ce que Dieu, par Sa grâce a accompli; tout: la pleine rédemption, la pleine délivrance. Tout ce que Dieu nous a accordé par Golgotha, nous pouvons et nous allons déjà maintenant, par la grâce de Dieu, l’expérimenter.

Encore les paroles de Lévitique chapitre 25. Vous savez tous, n’est – ce – pas que ce jour particulier a été prêché. Le jour dans lequel tous pouvaient retourner à ce qui leur appartenait. Laissez – moi lire cela avec crainte devant la face de Dieu, et le dire en relation avec Lévitique chapitre 25, Ésaïe 61 et Luc chapitre 4, pour nous montrer à partir de l’Ancien et du Nouveau Testament, ce qui s’est vraiment passé pour nous. Lévitiques chapitre 25 à partir du verset 9:

Le dixième jour du septième mois, tu feras retentir les sons éclatants de la trompette; le jour des expiations (le jour de la réconciliation, en allemand. N.d.t) …

Le jour dans lequel l’Agneau est immolé et la réconciliation a été apportée par l’expiation. C’est pour cette raison qu’il est écrit:

…le jour des expiations (le jour de la réconciliation, en allemand. N.d.t) …vous sonnerez de la trompette dans tout votre pays.

S'il vous plaît, acceptez cela de tout votre cœur. Pas seulement en l’an 1776, le président des États – Unis a déclaré que l’esclavage est aboli et que tous sont libres et que tous les citoyens des États – Unis sont pareils, il ne doit pas y avoir des discriminations. Et 1776, cette déclaration a été faite aux États – Unis. On avait pris tant d’esclaves en Afrique, et tous devaient travailler et encore travailler. Et ensuite, le président, du livre de Lévitique chapitre 25, a lu cette parole, et il a déclaré l’abolition de l’esclavage. Bien – aimés frères et sœurs, nous allons tout de suite prendre les autres versets bibliques. Mais, lisons le verset 9 encore une fois:

Le dixième jour du septième mois, tu feras retentir les sons éclatants de la trompette; le jour des expiations, vous sonnerez de la trompette dans tout votre pays.

Bien – aimés frères et sœurs, le dernier Message aussi doit avoir comme noyau l’expiation, la réconciliation avec Dieu. Pas seulement parler du message ici et là, mais ici, il s’agit de l’expiation par laquelle nous avons été réconciliés avec Dieu. Prêchez que Dieu était en Christ et a réconcilié le monde avec Lui – même; et que le ministère de la réconciliation, en tant qu’ambassadeurs de Christ, nous a été confié. Nous devons dire à tous: Soyez réconciliés avec Dieu. Acceptez l’expiation. Nous devons prêcher: Acceptez le pardon, la réconciliation, acceptez ce que Dieu a accompli pour vous en Christ par Sa grâce. Pas seulement parler de Message, mais il s’agit de l’expiation, de la réconciliation. C’est ça le centre du Message car c’est, en fait, le Message divin que nous avons à prêcher. Ensuite, au verset 10:

Et vous sanctifierez la cinquantième année, vous publierez la liberté dans le pays pour tous ses habitants.

Pour tous ses habitants. La liberté sans considérer la couleur de la peau. Pour tous les habitants du pays. Prêchez le Jubilé, publiez la liberté pour tous les habitants. C’est encore la même chose dans tous les peuples, les langues et les nations. Jubilé, liberté sur toute la terre, la Parole est prêchée. Nous prêchons encore aujourd’hui la liberté pour tous les habitants. Et le jubilé est là. Et nous pouvons publier la liberté de la captivité babylonienne et dire ainsi au peuple de Dieu: ce jour est celui que le Seigneur a fait pour nous. Et dans le livre du prophète Ésaïe au chapitre 61, n’est – ce – pas, cela est connu aussi de nous tous. Ésaïe chapitre 61, ici, le prophète a prédit ce que notre Seigneur a fait autrefois. Et je voudrais le lire justement. Pensez à cela: dans l’Ancien Testament, plus de huit cent ans avant que cela n’arrive, prédit à l’avance. Ésaïe 61 verset 1:

L'Esprit du Seigneur, l'Éternel, est sur moi, Car l'Éternel m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour guérir, guérir… Pour proclamer aux captifs la liberté, Et aux prisonniers la délivrance;

Encore aujourd’hui, que ce que soit que nous soyons ici ou quelque part d’autre sur cette terre et que nous écoutons maintenant. Cette Parole est encore valable aujourd’hui comme cela est écrit ici. «À tous ceux qui ont le cœur brisé». Combien parmi nous ici et dans le monde entier, ont le cœur brisé par la souffrance, les épreuves, que ce soit dans le mariage ou la famille! Quoi que ce soit qui puisse briser les cœurs? Combien des cœurs sont brisés aujourd’hui? Et ensuite la promesse de la Parole de Dieu: «Pour guérir, guérir» Lisez tous avec moi, frères et sœurs:

Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, Et aux prisonniers la délivrance; 

Encore aujourd’hui, pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux, ceux qui ont des problèmes et sont dans une situation qui les dépassent et demandent au Seigneur: «Seigneur, je ne vois aucune issue. Aide – moi. Que dois – je faire?» Et nous devons mettre notre confiance pour n’importe quelle situation dans le Seigneur qui promet ici de nous guérir et de nous apporter une bonne nouvelle à nous les malheureux. Et nous pouvons croire ce que Dieu dit dans Sa Parole, ce qui est écrit noir sur blanc ici. Donc, à ceux qui ont le cœur brisé, Il leur envoie la guérison, pour les guérir. Combien de blessures ont été faites en ceux qui avaient le cœur brisé? Combien de blessures? Mais Lui guérit. Il ne frappe pas là – dessus. Il guérit! Que Son nom soit loué! Acceptez cela aujourd’hui! Acceptez ça pour vous! C’est un jubilé! C’est une délivrance! C’est une liberté! C’est la prédication de la Parole de Dieu. Tous ceux qui ont le cœur brisé, acceptez cela. Il guérit! Il nous fait du bien. Il est le même aujourd’hui encore. Et tous ceux qui sont captifs, dans une détresse quelconque, ils sont en train de faire des choses qu’ils ne veulent même pas faire, le Seigneur est venu pour dire à ceux qui sont captifs… pour les délivrer. Pas seulement proclamer la délivrance, mais les délivrer. Cela a encore lieu aujourd’hui par la grâce de Dieu. Pas seulement proclamer la délivrance, mais, en Jésus – Christ, nous avons été délivrés. La délivrance est accomplie, et ceux qui sont captifs, sont libres. Ils ont été délivrés des liens en Christ.

Ensuite, dans Luc chapitre 4, nous avons ici la Parole de notre Seigneur que nous avons entendue directement ici de Sa bouche. Luc chapitre 4, ici nous voyons ce que Dieu le Seigneur a fait autrefois. Et cela est valable encore pour nous aujourd’hui. Luc chapitre 4 à partir du verset 17:

Et on lui remit le livre du prophète Esaïe. L'ayant déroulé, il trouva l'endroit où il était écrit…

Bien – aimés frères et sœurs, notre Seigneur n’avait pas besoin de chercher la page. Non. Il a trouvé tout de suite le verset adéquat qui s’accomplissait! Il l’a lu. Aujourd’hui encore, Il n’a pas besoin de chercher. Il ouvre, et c’est déjà là! Le Seigneur trouve exactement le verset biblique qui te concerne et qui me concerne, qui concerne ta situation et ma situation et qui, dans la foi, tu peux accepter. Il lit le verset qui concerne tous ceux qui ont le cœur brisé. Quelle que soit la situation dans laquelle tu puisses te trouver, notre Seigneur Lui, Il trouve l'Écriture qui te concerne directement ce matin, et qui est adéquat à ta situation. Et Il te donne la promesse de te secourir, de t’aider, de te guérir et de te délivrer. Et cela continue encore ici au verset 18:

L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés…

Ça, c’est l’envoi. Pas seulement proclamer la délivrance, mais aussi renvoyer libres. C’est ainsi que dans l'Évangile, le mot «celui qui m’a envoyé», est écrit plusieurs fois. Et cela est mal compris par ceux qui croient en la Trinité. Ils disent: «vous voyez, si le Rédempteur a dit celui qui m’a envoyé est avec moi, et trente fois seulement dans l'Évangile de Jean, alors, ça veut dire qu’Il était en haut au ciel et Il a été envoyé» d’après les trinitaires! Mais comment est – ce – que nous pouvons être reconnaissants de ce que nous croyons la Parole et que nous ordonnons tout de manière biblique. Il fallait d’abord qu’Il naisse, qu’Il vienne dans ce monde, pour être, ensuite, envoyé à trente ans. C’est ainsi que notre Seigneur a commencé Son ministère, son envoie. Et c’est après, que ce soit après trois ans ou trois ans et demie après ses trente ans, sur la croix, Il a donné Sa vie sur la croix et a versé le sang de la nouvelle alliance. Dans l’Ancien Testament, il n’y a pas un seul entretien entre le Père et le Fils. Notre Dieu est le seul Dieu. Et notre Père au ciel, dans le Fils ici sur cette terre, S’est révélé. Et c’est le même Dieu qui se révèle en nous par Son Esprit. Ce n’est pas trois personnes, mais c’est trois révélations personnelles de ce Seul Dieu pour accomplir Son propre plan du salut. 

Et pour cela aussi, nous en sommes très reconnaissants, de ce que Dieu, justement, a de manière si puissante, utilisé frère Branham, pour, n’est – ce – pas, parler de chaque sujet, que ce soit la divinité, le baptême. Tous les sujets bibliques ont été prêchés. Et nous avons la grâce de transmettre la Parole originale de notre Dieu. Et bien – aimés frères et sœurs, tel que nous l’avons dit déjà hier soir: Tel que le peuple d’Israël, après la captivité babylonienne, était revenu sur le fondement antique, ils avaient déblayé et retrouvé le fondement et avaient construit, c’est ainsi que le Seigneur a fait sortir Son Église de la captivité babylonienne, de l’esclavage, de la confusion et de l’erreur; ce n’est pas pour nous ramener à Nicée, ou à Rome ou ici et là, mais, c’est pour nous ramener au commencement, au fondement de l'Église. Au même fondement, aux mêmes expériences. C’est ainsi que la Bible dit que la loi sortira de Jérusalem, et l’enseignement de Sion. Donc, pas à Genève, pas ici et là; mais tous, tous ceux qui, maintenant, sortent de la captivité babylonienne, tous ceux qui sont libérés, qui sortent de l’esclavage, reviennent avec toute la véracité à la Parole originale, au fondement qui avait déjà été placé afin d’être bâtis sur le même fondement des apôtres et des prophètes et croiront exactement comme les apôtres ce que disent les Écritures sur la divinité, sur le baptême d’eau, sur chaque sujet biblique, et aussi au sujet du retour de Jésus – Christ notre Seigneur, ils croiront comme les apôtres.

Nous sommes reconnaissants de tout notre cœur de ce que Dieu nous a prédestinés à cela, c’est – à – dire à croire comme le disent les Écritures et d’avoir part à ce que Dieu fait maintenant. Donnons encore une fois le témoignage de tout notre cœur et de toute notre âme: Nous vivons au moment le plus proche du retour de Jésus – Christ notre Seigneur. Et comme cela a souvent été dit, et notre Seigneur l’a dit en répétant: «Quand vous verrez que tout cela arrive, levez vos têtes parce que vous savez que votre rédemption est proche». Et là, nous pensons vraiment à ce que le troupeau racheté par le sang, oui, dans le sang de l’Agneau, a été purifié. Et ensuite, pour finir, le sceau de Dieu sera appliqué comme un document terrestre et reçoit à la fin une signature, un sceau; c’est ainsi que Son troupeau racheté par le sang, Son troupeau baptisé du Saint – Esprit, Son Épouse qui Lui appartient par Sa grâce, sera scellée du sceau du Saint – Esprit. Et comme nous l’avons dit tout à l’heure, le témoignage de Jésus, bien – aimés frères et sœurs, quelle grâce! «Il est le même hier, aujourd’hui, et le même éternellement!» Et aussi certain qu’un apôtre, Jean, avait été conduit sur l’île de Patmos à cause du témoignage de la Parole de Dieu, à cause du témoignage de Jésus, c’est ainsi que Dieu a utilisé notre bien – aimé frère Branham, à cause du nom de Jésus – Christ, à cause de la Parole de Dieu, à cause de tout ce qui nous a été accordé dans la Parole de Dieu, pour nous le prêcher, et nous le donner réellement.

Et je le dis sans vouloir porter un jugement: est – ce qu’un évangéliste connu a déjà eu un ordre divin direct, un envoi direct? Nous ne sommes au courant qu’au sujet d’un homme de Dieu dans notre génération qui a reçu un envoi, un ordre direct de Dieu qui est lié au retour de Christ. Et disons encore cela dans toute humilité, que Dieu nous a accordé la grâce et le privilège d’être informés du dernier ministère et que nous avons la grâce de pouvoir accepter cela. Je le dis souvent: En 1955, lors de la première réunion déjà, je n’avais pas besoin de temps de réflexion. Déjà dans la première réunion j’ai su que cet homme est un homme envoyé de Dieu, car, personne ne peut faire ce qui se passe ici à moins que Dieu soit avec lui. Justement, Dieu pouvait utiliser cet homme pour prêcher et révéler toutes les vérités bibliques. Disons d’abord cela: d’abord un ministère d’évangéliste lié à un don de guérison. Ici aussi, il y a un ministère: Pourquoi est – ce – que l’Ange de l'Éternel, le 07 mai 1946 avait dit à frère Branham: «Tel que deux signes ont été donnés à Moïse, c’est ainsi que deux signes te seront donnés». Et quand nous repartons à Moïse, le temps était arrivé pour que la promesse que Dieu avait faite à Abraham dans Genèse 15 s’accomplisse. Et quand les quatre cents ans furent passés, l’Ange de l'Éternel est apparu à Moïse dans le buisson ardent et lui a dit: «Je me souviens de Ma promesse. J’ai vu la misère de Mon peuple. Je suis venu pour le délivrer. Et je t’envoie». Et là, il est écrit en répétant que Moïse devait dire à Pharaon: «Laisse sortir Mon fils pour qu’il me serve». Il est écrit ensuite: «Laisse sortir Mon premier – né pour qu’il Me serve». 

Qu’est – ce – qui était lié au message de Moïse? L’Exode de l’esclavage. L’accomplissement de la promesse que Dieu avait faite à Abraham. C’est ce qui était lié au ministère de Moïse. Et qu’est – ce – qui s’était passé? L’Exode avait eu lieu. Mais ensuite, Moïse, sur le mon Nébo pouvait aller – je l’ai souvent dit, j’ai pris un taxi d’Aman jusqu’au Mont Nébo. On peut voir très bien à droite Jéricho, et devant Jérusalem – Et Dieu avait pris Moïse à Lui de cette montagne. Mais ce n’était pas tout, ce n’était pas la fin. C’était un nouveau commencement, car, Dieu avait donné la promesse de faire entrer Son peuple dans le pays des cananéens. Et cela avait eu lieu après que Moïse avait achevé son ministère avec l’Exode du peuple. Dans quel laps de temps vivons – nous maintenant, frères et sœurs? Dieu a repris Son prophète, mais maintenant, nous avons la grâce d’être introduits dans toutes les promesses. Pas seulement être sortis, mais, être introduits dans ce que Dieu a préparé aussi pour ce temps, dans ces jours dans lesquels nous sommes maintenant.

Et avant de terminer, venons rapidement à ce point qui a été très important pour frère Branham. Lors de l’appel à son premier ministère, il lui avait été donné deux signes, comme à Moïse. Et ensuite, l’Ange de l'Éternel avait dit: «Fais l’œuvre d’un évangéliste». Et frère Branham disait avec insistance: «Il n’a pas dit tu es un évangéliste, mais l’Ange avait dit fais l’œuvre d’un évangéliste». Et réellement, frère Branham n’a fait qu’évangéliser tous les peuples, il avait tenu des réunions d’évangélisation avec le don de guérison. Mais ensuite vint 1962, alors que frère Branham, pour la première fois, a parlé de l’emmagasinement de la nourriture; on doit respecter et accepter cela, que Dieu avait un plan de salut, et encore aujourd’hui, Il a un plan qu’Il exécute. Et quand ensuite, je pense à ce que cet homme de Dieu, le 03 Décembre 1962, me disait: «Attends avec la distribution de la nourriture jusqu’à ce que tu en reçoives le reste qui va avec». Je ne peux pas entrer dans les détails de ces choses, mais ça, nous pouvons le dire avec la Bible ouverte devant nous et devant la face du Dieu vivant: Maintenant, nous sommes en train de vivre la dernière partie de l’histoire du salut. Dieu a repris le prophète, mais le Message divin, la Parole de Dieu est restée avec nous. 

Et insistons encore là – dessus bien – aimés frères et sœurs: les trompettes avaient retenti le jour de l’expiation, le jour du jubilé, le jour de la réconciliation. Nous prêchons la réconciliation, nous prêchons l’expiation, nous prêchons le pardon, nous prêchons la grâce et le salut; nous prêchons à ceux qui ont le cœur brisé, nous prêchons à ceux qui ont le cœur courbé, à ceux qui ont le cœur meurtri que le Seigneur guérit encore aujourd’hui, Il secourt, Il guérit, Il console, et Il t’accorde de nouvelles forces et un nouveau courage par Sa grâce. Et encore aujourd’hui, Il rend libre les prisonniers. Et encore aujourd’hui, s’il y a encore des frères et des sœurs qui sont encore liés et qui ne peuvent s’aider d’eux – mêmes, le Seigneur est encore le même aujourd’hui. Et le même Saint – Esprit qui, autrefois, reposait sur notre Rédempteur, le jour de la pentecôte le même Saint – Esprit est venu sur l'Église, la même puissance. Et, en tant qu’ambassadeurs de Christ, nous pouvons prêcher la même Parole et vivre les mêmes choses. Tous ^peuvent être sauvés, tous peuvent être guéris. Tous peuvent être délivrés. Et la Parole du Seigneur encore aujourd’hui, ne reviendra pas à Lui sans effet, mais Elle produira l’effet pour lequel elle a été envoyée. Écoutez, vous tous peuples: Ceci est le temps le plus important dans toute l’histoire du salut. Et nous pouvons proclamer ce jour dans lequel les trompettes de l'Évangile retentissent, et nous pouvons placer notre bien – aimé Seigneur et Rédempteur, au centre de notre prédication: «Dieu était en Christ réconciliant le monde avec Lui – même».

Est – ce – que vous voulez aujourd’hui, d’Ésaïe 61, de Luc 4, est – ce – que vous voulez aujourd'hui, vous qui avez le cœur brisé, vous qui êtes meurtris, est – ce – que vous voulez accepter cela? Que ce jour est le jour que Dieu a fait pour vous? Et si vous avez l’impression que personne ne vous comprend, s'il vous plaît, Lui, Il vous comprend. Il est un souverain sacrificateur fidèle, et Il intercède pour nous; Il n’a pas seulement accompli la rédemption. Et comme nous l’avons entendu dans la Parole d’introduction: «Il a dépouillé les dominations et les autorités, et Il a triomphé d’elles». Et cette victoire de Golgotha, nous pouvons, par la grâce de Dieu, la prêcher. Acceptez cela pour vous très personnellement! Que ce soit les jeunes, adultes, grands ou petits, cela est valable pour toi, pour nous, pour moi. Tous, nous avons besoin du secours de Dieu, de l’intervention de Dieu; nous avons tous besoin de consolation. Nous avons tous besoin que le Seigneur prenne notre cas en main et intervienne pour nous. Guéris ceux qui ont le cœur brisé, console ceux qui sont malheureux! Et dans l’Ancien Testament, c’était une promesse de proclamer la délivrance. Mais, dans le Nouveau Testament, les prisonniers ont été rendus libres. 

Bien – aimés frères et sœurs, disons encore à notre Dieu de tout notre cœur la reconnaissance que le dernier Message est en train d’atteindre les extrémités de la terre. Et disons encore cela aussi: le retour de notre Rédempteur est proche. Et nous pouvons expérimenter notre préparation par la grâce de Dieu, et l’emporter avec nous à la maison. Que le Seigneur ne parle pas avec nous uniquement que par Sa Parole, mais que ce qui est écrit ici, Il te le révèle, Il te l’accorde, par Sa grâce. Aujourd’hui, Il guérit toutes les blessures, Il guérit, Il fait du bien, Il répare tous les dégâts! Il guérit, Il délivre, Il secourt, Il répond à ta détresse. Et nous pouvons confesser qu’Il nous a secourus et nous a exaucés, comme Il l’a promis, au temps favorable. Et nous pouvons prêcher ce jubilé, ce jour d’expiations. 

Répétons encore: ça, c’est le centre du Message: c’est – à – dire Jésus – Christ notre Seigneur et Rédempteur qui a donné Son sang précieux et saint sur la croix à Golgotha. Ça, c’est le centre du Message! Et tous les frères qui prêchent que le temps de la grâce est passé depuis 1963, que Dieu leur fasse grâce, qu’Il leur fasse vraiment grâce. Remercions le Seigneur: le sang est encore sur le trône de la grâce, et nous pouvons encore venir et obtenir miséricorde au temps convenable. Acceptez, prenez ça pour vous. Ceci est le jour. Les trompettes de l'Évangile ont retenti, et tous peuvent être libres, et tous peuvent expérimenter leur guérison, leur délivrance, leur salut. En Jésus – Christ, l’œuvre est accomplie. Toutes les promesses sont devenues en Lui une réalité ici sur cette terre. Et maintenant, elles deviennent une réalité en toi, en toi qui croit. En toi et en moi. Bénis sont tous les cœurs qui croient. Bénis sont tous les yeux qui voient. Bénis soient toutes les oreilles qui entendent. Bénies soient tous ceux qui acceptent et reçoivent ce que Dieu, par Sa grâce, a préparé pour nous. À Lui seul soit apporté l’honneur dans toute l’éternité! Amen!

Levons – nous pour la prière. Peut – être que les deux sœurs ont un cantique qu’elles peuvent chanter. Je demande toujours, quand les cantiques sont chantés ici, s'il vous plaît, prenez des cantiques que tous peuvent chanter dans le cœur. Des cantiques qui sont connus internationalement. C’est très, très important que nous puissions tous entonner les mêmes cantiques, même si c’est dans une autre langue, et ensemble, louer et remercier le Seigneur. Chantons «Ceci est le jour» et les deux sœurs vont sûrement venir. [L'assemblée chante '' Ceci est le jour, ceci est le jour que le Seigneur a fait " et les deux sœurs chantent un cantique. N.d.l.r].

Amen! Oui, que la reconnaissance soit au Seigneur. Le Seigneur veille sur Sa Parole pour l’accomplir. Bien – aimés frères et sœurs, j’aimerais savoir si, de tout votre cœur, vous croyez ce que Dieu, dans Sa Parole a dit? [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r] Amen! Que le monde entier puisse le voir, et que le monde entier puisse l’entendre, qu’il y a des hommes sur terre qui vraiment, sont sortis de la captivité babylonienne et n’ont rien pris avec eux; ils ont tout laissé là – bas et ils ont fait un tout nouveau commencement avec Dieu sur le fondement antique qui a été placé. Asseyez – vous un peu. Nous allons encore remettre les salutations aux frères. Tous les frères dans le ministère, notre frère Masha et tous les frères, les frères de la Hongrie, la Bulgarie, de tous les peuples, les langues. Je ne sais pas si le frère Arben peut être là aujourd’hui, si non on va appeler quelqu'un pour remercier en français. Que Dieu bénisse aussi le frère Didier. Que Dieu bénisse le frère Taty. Que Dieu bénisse tous les traducteurs. Que Dieu bénisse aussi particulièrement notre frère Jean Lambert. Que Dieu bénisse tous de la plénitude de Sa grâce. Dites – moi, est – ce – que ça a servi de venir ici? [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r] Est – ce – que Dieu a eu quelque chose à nous dire? [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r] Oui. Que la reconnaissance soit au Seigneur. Pensez à moi particulièrement dans vos prières. J’ai promis maintenant un voyage particulier en Mars par toute l’Inde et ensuite une conférence à Bangkok, et ensuite, de là, aller à la conférence de Maléla, et en tout je serais deux semaines en Inde. Que Dieu accorde Sa grâce que je puisse marcher, me tenir debout et parler. Nous sommes prédestinés à porter la Parole. Et de temps en temps, on doit aussi faire revivre des vieux contacts. Je voudrais aussi… lève – toi, frère Guil Nobel. Je voudrais lui dire aussi merci de tout mon cœur. Où est le frère Nobel? Qu’il puisse se lever. Que Dieu te bénisse! Que Dieu te bénisse! J’étais au Pakistan pour la première fois en 1972, et c’est lui le premier contact au Pakistan, frère Nobel Guil. Oui. Que Dieu bénisse tous les frères dans toutes les langues et les nations. Que Dieu bénisse Son troupeau racheté par le sang. Et que bientôt, cela s’accomplisse, que la pluie de l’arrière – saison tombe et que nous soyons tous vivifiés, rafraichis. Croyez que le Seigneur le fera par Sa grâce. Aussi certain qu’Il l’a promis, Il accomplira Son œuvre de la rédemption tel qu’Il a accompli Son œuvre de création. Je demande encore: Croyez – vous le Message de l’heure? Dites «Amen». [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r].

Notre bien – aimée chorale et le chef de chant sont – ils là? Nous pouvons peut – être écouter un cantique en anglais. J’étais surpris particulièrement dans les pays de l’Europe de l’Est là où le russe était la langue courante, maintenant, il y a des frères de l’Europe de l’Est qui parlent parfaitement l’anglais. C’est merveilleux! Nous sommes internationaux. Et tous vont sûrement écouter et chanter. Que Dieu vous bénisse! Que Dieu vous bénisse tous! Amen! Oui. Que Dieu vous bénisse tous, de la Suisse de l’Autriche, que Dieu vous bénisse! De la France, que Dieu vous bénisse, particulièrement notre frère Didier, que Dieu vous bénisse! [La chorale chante un cantique en anglais. N.d.l.r]