Misiunea Liberă

Isus Hristos este acelaşi ieri, azi şi în veci. Evrei 13:8

Limba:

Réunion mensuelle de Krefeld, Samedi 03 Mars 2018 / Ewald Frank

Limba: franceză




«L’accomplissement des prophéties bibliques dans notre temps»

Réunion mensuelle de Krefeld
Samedi 03 Mars 2018

[L'assemblée chante «Tu es digne, Tu es digne » N.d.l.r]

Amen! Que le Seigneur soit remercié de tout notre cœur, de ce que, de loin et de près, de toute l’Europe, de l’Afrique, d’au – delà des mers, nous pouvons nous rassembler pour écouter Sa sainte et précieuse Parole, et ainsi, nous préparer pour le jour glorieux du retour de Jésus – Christ, vivre notre préparation! Et particulièrement, tous les frères dans le ministère, de tous les peuples et les langues, nous voulons les saluer fraternellement, cordialement, et souhaiter à tous les riches bénédictions de Dieu; et d’ici aussi, nous remettons à tous, en commençant par la Finlande, jusqu’au fin fond de Palerme, de Bucarest jusqu’au bout du continent, et aussi de la Nouvelle Zélande; que tous les continents, tous les peuples et les langues soient bénis au nom du Seigneur. Encore quelques salutations. S'il vous plaît, ayez de la patience quand nous lisons les salutations. [Frère Frank lit les salutations. N.d.l.r] Le frère Vindle Élise d’Edmonton, salue tous particulièrement avec Jacques chapitre 2 du verset 14 jusqu’au verset 20. Ça, c’est le texte qui nous va tous au cœur: «La foi sans les œuvres est vide, elle est vaine!» La foi doit être liée à l’obéissance; et on ne peut pas dire à quelqu'un qui n’a pas de vêtement: «Que le Seigneur te bénisse», mais qu’on puisse le revêtir et s’occuper de lui! Qu’à celui qui a faim, on ne souhaite pas: «Que le Seigneur soit avec toi, que Dieu te bénisse», mais qu’on puisse lui donner à manger. Oui. Jacques chapitre 2. C’est une leçon pour tous les croyants. La vraie foi n’est pas en l’air. La vraie foi est liée à l’obéissance et aux œuvres, à la pratique de la Parole de Dieu.

Nous avons ensuite cet exposé puissant… le frère Michael traduit là – bas en haut. C’était très puissant! Les réunions au Portugal, particulièrement à Porto étaient bénies. Et ensuite au Pakistan, c’est simplement un miracle de Dieu! Et celui qui lit le titre: «République Islamique du Pakistan». Et quand ensuite, on pense à ce qu’à Lahore, la ville centrale du pays, a eu des réunions avec cinq mille chrétiens rassemblés en plein air pour écouter le dernier Message, le dernier appel. Alors, on regarde en arrière, à toutes ces années passées durant lesquelles la Parole du Seigneur a été apportée aussi là – bas. Et comment est – ce – que, dans toutes les provinces et dans toutes les grandes villes, ils ont entendu la Parole du Seigneur. Nous avons cette feuille traduite et imprimée en allemand, en anglais et en français. Celui qui veut la prendre peut le faire, pour voir ce que Dieu a fait. Bien – aimés frères et sœurs, il y a des gens qui sont assis sur la route, comme dans les jours de notre Seigneur. Ils viennent de loin et de près, ils disent «amen» ou alors, parfois même, ils frappent les mains de joie parce qu’ils écoutent la sainte et précieuse Parole de Dieu, et dans la foi, ils la reçoivent. Les réunions ont été préparées, que ce soit les réunions en plein air ou dans les églises des personnes qui croyaient en la Trinité! Bien – aimés frères et sœurs, il faut l’avoir vu. Si, par exemple, quelqu'un commence la réunion avec la formule trinitaire, et à la fin de la réunion, il vient et dit: «Pour la première fois de toute ma vie, j’ai enfin entendu la vérité sur la divinité et sur tous les autres sujets bibliques». Il m’embrasse, me sert dans les bras et me dit: «Que Dieu te bénisse!» ça, c’est vraiment la chose la plus merveilleuse que le Seigneur m’accorde et nous accorde: que jamais, nous ne prenons garde à ce que les gens croient, mais, nous prêchons la Parole du Seigneur; car si nous, nous ne le faisons pas, qui le fera alors? C’est ainsi que nous sommes très reconnaissants. Concernant aussi la dernière réunion dans une église pentecôtiste, là aussi, ils avaient commencé avec la formule trinitaire, mais à la fin, Dieu a révélé Sa victoire et a accordé Sa grâce, et a révélé à ce prédicateur ce qui est juste. Et le frère Michael m’a appris tout à l’heure que lorsqu’ils étaient sur le chemin de retour au Koweït – nous y étions il y a quelques mois – toutes les églises trinitaires ont décidé, avec leurs prédicateurs et toute la congrégation, de se faire rebaptiser bibliquement au nom du Seigneur Jésus – Christ! Nous sommes reconnaissants à Dieu de tout notre cœur de ce que la Parole de Dieu ne revient pas à vide à Lui, sans effet, mais qu’elle produit l’effet pour lequel Dieu l’a envoyée. 

Aujourd’hui, je vais simplement mentionner certaines choses qui concernent Israël, et ce qui se passe maintenant, avant que nous puissions entrer dans l’écoute de la Parole. Il est parlé continuellement de ce que Trump avait déclaré et de ce qui se passe en Israël. Et ici, il est dit que l’organisation qui est responsable de la construction du temple, écrit officiellement que ce que Trump a déclaré concernant Jérusalem en tant que capitale d’Israël, est le premier pas. Et le deuxième pas sera que pendant son mandat, il sera déclaré internationalement que le temple sera rebâti à sa place originale. Tout est sur internet. Ils ont décidé de le faire pendant la présidence de Trump. Ils vont même graver une pièce avec Cyrus, l’homme qui, en l’an 536 avait mis fin à l’Empire babylonien. Il était roi de l’Empire Perse. C’est de son temps que la Parole du Seigneur avait retenti disant que tous les Juifs devraient retourner à Jérusalem pour rebâtir le Temple et quitter la captivité. Directement, dans la première année du roi Cyrus, il avait été déclaré que les Juifs doivent repartir à Jérusalem pour reconstruire le Temple. Et eux ont décidé de le faire pendant le mandat de Trump. 

Et cette organisation a relevé trois points que j’ai notés encore ici: Cyrus, en 536, avait dit directement à la fin de la captivité babylonienne, que tous les Juifs doivent retourner à Jérusalem, comme cela est écrit dans le livre du prophète Jérémie. Et ils gravent une pièce avec le nom du roi Cyrus. Et ensuite, sur la deuxième face de la pièce, la déclaration de Balfour. Vous savez que les Britanniques avaient cinquante pays sous leur tutelle jusqu’à la fin de la deuxième guerre mondiale. Et l’administration britannique, dans tout le domaine que nous appelons aujourd’hui «Proche orient», avait, là – bas un mot à dire. Et Balfour, le ministre des affaires étrangères britanniques, le 02 Novembre 1917, avait déclaré que le peuple d’Israël doit repartir dans son pays natal. C’est ainsi que la déclaration a été faite en 1917. Et ensuite, en 1947, les Nations Unies, ont décidé que les Juifs ont le droit d’avoir un état propre. Mais, je vais vous le lire pour que vous puissiez savoir que cela est écrit dans la Bible. Et ces gens qui maintenant, en Israël, se font des idées, voient maintenant l’accomplissement des prophéties bibliques après la déclaration disant que Jérusalem, jamais et jamais, ne sera et n’a jamais été la capitale d’un autre pays ou d’un autre peuple. Depuis 3300 ans, Jérusalem fait partie de l’État d’Israël. Et à cela s’ajoute encore, comme déjà mentionné, que la déclaration est faite qu’ils ont l’intention de construire le temple pendant le mandat de Trump. 

Si nous regardons dans la parole prophétique, particulièrement Ézéchiel 47, le Temple sera construit et une source va jaillir et couler jusqu’à la Mer Morte. Et tout est écrit aussi dans Apocalypse chapitre 11, après qu’il soit parlé du ministère des deux témoins, le Temple est mesuré. C’est ainsi que, bien – aimés frères et sœurs, nous avons l’orientation de la Parole prophétique. Laissez – moi, s'il vous plaît, vous lire cela. J’ai noté tous les versets bibliques. Mais, dans le livre du prophète Jérémie… je vais vous lire les versets bibliques pour que vous sachiez que cela est vraiment écrit comme ça dans la Parole de Dieu. Jérémie chapitre 25 verset 11:

Tout ce pays deviendra une ruine, un désert, et ces nations seront asservies au roi de Babylone pendant soixante – dix ans.

Ensuite, allons directement à la parole prophétique de 2 Chroniques, le dernier chapitre. 2 Chroniques chapitre 36, il est écrit ici… 2 Chroniques on devrait commencer à partir du verset 17. Moi je lis à partir du verset 21 (en référence à Jérémie 25 verset 9):

…afin que s'accomplisse la parole de l'Éternel prononcée par la bouche de Jérémie; jusqu'à ce que le pays ait joui de ses sabbats, il se reposa tout le temps qu'il fut dévasté, jusqu'à l'accomplissement de soixante – dix ans.

Car Dieu avait dit: «Soixante – dix ans». Et ensuite à partir du verset 22:

La première année de Cyrus, roi de Perse, afin que s'accomplisse la parole de l'Éternel prononcée par la bouche de Jérémie, l'Éternel réveilla l'esprit de Cyrus, roi de Perse, qui fit faire de vive voix et par écrit cette publication dans tout son royaume: Ainsi parle Cyrus, roi de Perse: L'Éternel, le Dieu des cieux, m'a donné tous les royaumes de la terre, et il m'a commandé de lui bâtir une maison à Jérusalem en Juda. Qui d'entre vous est de son peuple? Que l'Éternel, son Dieu, soit avec lui, et qu'il monte!

C’est merveilleux! Le temps était arrivé, les soixante – dix années étaient écoulées, et la Parole du Seigneur a retenti à un homme incroyant qui était roi de Perse. Ça n’a pas d’importance, que ce soit quand et par qui; quand le temps de l’accomplissement des prophéties bibliques arrive, alors, cela va s’accomplir et deviendra une réalité! C’est la même chose dans notre temps. Alors que je lisais que tout est déjà préparé, il ne manque que l’Arche de l’Alliance. Tout est déjà là, sauf l’Arche de l’Alliance; tout est prêt pour la construction. Et ensuite, dans la foi, ils gravent cette pièce avec, sur une face la déclaration de Balfour et sur l’autre, Cyrus. Et même Trump… Bien – aimés frères et sœurs, je vous le dis sincèrement: nous sommes à la fin, nous sommes au moment le plus proche de la fin. Et nous regardons maintenant à ce qui se passe dans notre temps. Et quand… j’ai aussi noté tous ces versets bibliques. Dans Esdras, j’ai lu pour voir comment est – ce – que le peuple était revenu de la captivité. Et la chose la plus importante était le pectoral avec les douze pierres dessus. Personne n’avait le droit d’entrer dans le temple… personne n’avait le droit de manger les choses du temple construit jusqu’à ce que le Sacrificateur vienne avec le pectorale et entre dans le temple. Tous peuvent lire, l’Urim et le Thummim ... les dés étaient jetés… quand quelqu'un, par exemple, avait un songe ou une révélation, et que la lumière ne brillait pas de manière surnaturelle, c’est – à – dire que le songe ne venait pas de Dieu, il n’était pas vrai. Ce qui avait été dit ne venait pas de Dieu, c’était faux. Quand ce qui avait été dit venait de Dieu, la lumière brillait de manière surnaturelle. Et frère Branham l’a dit plusieurs fois: de ce pectorale, d’une manière surnaturelle, des douze pierres précieuses qui étaient portées sur le cœur du souverain sacrificateur, brillait une lumière surnaturelle comme témoignage que Dieu Lui – même rend témoignage de ce qui était dit en songe ou révélation.

Qu’est – ce – que nous devrions apprendre de cela? Nous vivons dans le temps dans lequel le Seigneur nous a fait sortir de la captivité babylonienne. Et ça, c’est une réalité! Celui qui reste encore dans la captivité babylonienne n’a pas entendu l’appel de Dieu, et il n’a pas reconnu que le temps de la captivité est passé. Et le monde entier, le monde entier continue à être esclave. Mais tous ceux qui sont de Dieu, prêtent l’oreille à la Parole de Dieu et se laissent corriger! Laissez – moi encore dire cela ici: Celui qui vient devant la chaire, il doit, avec toute la véracité, porter dans son cœur, l’enseignement des douze apôtres. Et ça, c’est ce que Dieu nous a accordé. Celui qui prêche doit avoir cette position. Nous devons revenir à Dieu, revenir au commencement, revenir à la Parole de Dieu par la grâce de Dieu. 

Mais encore une fois, toutes ces choses – là sont en train de prendre leur cours. Bien – aimés frères et sœurs, au sujet du rassemblement du peuple d’Israël, on peut le lire dans Ésaïe, dans Jérémie, dans Ézéchiel, dans Joël, dans Zacharie… concernant le rassemblement du peuple d’Israël, on peut le lire partout. Et ensuite, notre Seigneur a dit: «Quand vous verrez le figuier devenir tendre…» mais nous sommes maintenant à la fin, nous sommes au moment le plus proche de la fin. Le peuple de Dieu est retourné dans son pays. Et c’est ainsi que le dernier Message a aussi atteint les extrémités de la terre. Imaginez – vous une fois encore un moment, pour revenir au Pakistan… nous avons jusque maintenant... combien c’était? Nous avons eu cinquante – six stations en langue anglaise des émissions de télévision. Et maintenant, plus de soixante – douze stations dans le monde entier. Et cet homme, encore avant de se quitter a dit au frère Michael: «J’aimerais que tous les jours, une émission soit diffusée». Dieu a Ses voies. Et nous sommes reconnaissants de tout notre cœur de ce que tous les peuples, les langues et les nations sont inclues dans ce que Dieu fait maintenant. Et alors que notre frère parlait de ce que toute la congrégation pentecôtiste trinitaire s’est faite baptiser au nom de Jésus – Christ, qu’est – ce – que cela veut dire? Ça veut dire que les derniers sont en train d’être appelés à sortir et qu’ils sont en train de prendre la Parole de Dieu qu’ils écoutent au sérieux. Et nous avons la grâce, nous, nous avons la grâce de reconnaître ce que Dieu fait maintenant.

Bien – aimés frères et sœurs, je ne peux presque pas le dire, mais, la semaine dernière, je crois que je vais l’apporter demain et vous le montrer d’ici devant. La semaine dernière, nous avons eu un rapport d’exactement quarante frères, qui traduisent les prédications de frère Branham en allemand. Quarante personnes seulement en langue allemande! Une seule prédication est traduite peut – être dix ou vingt fois. Mais quarante personnes sont en train de le faire, et aucun de ces frères – là n’est ici, et personne d’entre ces gens – là n’a un appel pour le faire. Je vais vous le dire avec un cœur brisé: frère Branham avait parlé de «Rendre un service à Dieu en dehors de Sa volonté». Il ne s’agit pas de faire quelque chose en dehors de Sa volonté, ne pas faire quelque chose juste pour le faire, ce n’est pas comme ça dans le royaume de Dieu. Nous devons remercier le Seigneur. Ils font quelque chose et détournent ensuite les gens de ce que Dieu fait réellement maintenant. Et mon cœur est brisé de ce qu’il y a tant de directions qui sont apparues au cours des années. Aux yeux de Dieu, il n’y a qu’une seule direction, et elle est basée vraiment sur la Parole de Dieu. Pas de différents groupes et interprétations qui vont dans toutes les directions du monde.

À Zurich aussi, j’ai fait mention de Billy Graham qui est reparti à la maison. Tout le monde a appris cela. Billy Graham est décédé. Que ce soit les bâtiments qu’il a laissés, le musé qu’il a laissé. Il y avait trois mots qu’il utilisait toujours: «La Bible dit», «la Bible dit» et encore une fois «la Bible dit». Toujours. Mais est – ce qu’une fois, dans toutes ces prédications – là, est – ce qu’il a vraiment prêché ce que Pierre a dit dans sa première prédication? Est – ce – que, ne serait – ce qu’une fois, il a vraiment dit ce que la Bible témoigne? On peut le lire, il est prétendu qu’il aurait atteint deux cent millions qu’il aurait conduits à Christ. Et toujours dans ces prédications il disait: «la Bible dit», mais ensuite, il a méprisé ce que Dieu a fait. Dieu a envoyé un homme simple, qui vraiment, a prêché ce qui est écrit dans la Bible. Et ce que la Bible dit, il l’a prêché pour que la dernière prédication soit vraiment semblable, comparable à la première prédication, celle de Pierre.

 Frères et sœurs, je ne sais pas ce que cela signifie pour vous. Mais, si le Seigneur Lui – même, d’une Nuée surnaturelle, est descendu sur la terre dans notre génération et a donné un mandat à cet homme disant que cet homme de Dieu doit apporter le Message divin qui sera précurseur du retour de Christ, alors on ne peut pas mépriser cela et faire comme si rien ne s’était passé, et bâtir son propre empire. On doit, s'il vous plaît, respecter ce que Dieu a dit et arrêté, et, dans la foi, l’accepter et le respecter pour pouvoir avoir part à ce que Dieu fait. Et ça, c’est justement la grâce sans porter un jugement sur les autres. C’est la grâce que Dieu, depuis le commencement, nous a accordée.

Je voudrais mentionner aussi ceci, et que le monde entier l’écoute: Maintenant, ça fait exactement soixante ans durant lesquels nous avons transmis le Message divin. En 1958, j’ai commencé à traduire les prédications de frère Branham. Soixante ans sont venus et sont passés. Et durant ces soixante ans, nous avons eu ici neuf mille trois cents réunions. Et nous avons transmis au peuple de Dieu ce qu’Il nous a confié. Bien – aimés frères et sœurs, nous regardons à un long temps en arrière durant lequel Dieu nous a conduits, nous a dirigés, nous a inspirés et a pris soin de tout; et de ce qu’aussi maintenant, le Message est écouté dans le monde entier. Alors que j’ai appris que ce qui a été prêché au Pakistan, les réunions ont été aussi écoutées et vues dans le monde entier! Quelle grâce Dieu nous a accordée! Ça, c’est l’accomplissement des prophéties bibliques que «l'Évangile, la Bonne nouvelle du royaume sera prêchée à toutes les nations et les langues pour servir de témoignage», et cela se passe dans notre temps! Nous ne sommes pas seulement au courant de ce qui se passe avec Israël, mais nous voyons aussi ce qui se passe et ce que le Seigneur fait dans l'Église parmi les nations. Pourquoi est – ce – que nous venons nous rassembler ici de toute l’Europe, que ce soit en voiture, en train ou en avion? Nous venons ici pour écouter la sainte Parole de Dieu. 

Et aujourd’hui, bien – aimés frères et sœurs, tous ceux qui sont là pour la première fois, tous ceux qui s’ajoutent de nouveau et qui n’ont pas encore fait leurs expériences avec Dieu; que personne ne puisse repartir tel qu’il est venu. On doit le dire: telle que notre vie terrestre commence, quand nous naissons dans ce monde, c’est ainsi que notre vie spirituelle commence par une nouvelle naissance. Et c’est par la grâce de Dieu, par la grâce de Dieu. J’ai tout à l’heure, n’est – ce – pas, lu ce verset d’Hébreux chapitre 13, où il nous est dit que c’est par le sang de l’Agneau, pas seulement que nous avons été rachetés, mais aussi que nous avons été sanctifiés. C’est une rédemption parfaite qui a été accomplie. Hébreux chapitre 13, il est écrit au verset 12:

C'est pour cela que Jésus aussi, afin de sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte.

Pas seulement le racheter, pas seulement le sauver, mais aussi, le sanctifier. Bien – aimés frères et sœurs, nous vivons dans un temps dans lequel tout est renversé sur la tête. Tout ce qui est faux est présenté comme étant vrai. Prenez, par exemple, le mariage que Dieu a établi. Qu’est – ce – qui se passe aujourd’hui? Quelles sont les lois qui sont publiées aujourd’hui? Où est le respect envers la Parole de Dieu? Et même parmi les nations soit disant chrétiennes et les partis chrétiens, aucun ne s’occupe et ne respecte ce que Dieu a vraiment dit dans la Bible. Tous font ce qu’ils veulent. Même dans ces partis politiques chrétiens, ils font tous et croient ce qu’ils veulent. C’est justement pour cette raison que frère Branham a dit ce qui devait être dit sur le couple et le mariage. Il a dit aux femmes ce qui doit être dit aux femmes, et, aux maris, ce qui doit être dit aux maris. Aucun homme sur terre n’a tout rassemblé, tout résumé en ce qui concerne la vie naturelle et la vie spirituelle comme frère Branham. Il a parlé du vêtement décent des sœurs, il a parlé du maquillage, des cheveux qu’on ne doit pas couper il a parlé de tout. Mon ministère est plutôt la prédication de la Parole de Dieu avec tout le conseil du salut de notre Dieu. Mais, nous faisons bien quand nous lisons les prédications de frère Branham et nous méditons là – dessus, car, Dieu veut de l’ordre dans Sa maison.

Et dans ce contexte des choses, laissez – moi dire la chose suivante: il n’y a pas longtemps, j’ai entendu qu’il y en a qui croient que lors du retour du Seigneur, celui qui fume encore sera alors délivré, et celui qui a encore certains liens sera délivré lors du retour du Seigneur. Non. Non. C’est maintenant, dès maintenant. Seulement maintenant, quand la Parole de Dieu est prêchée et qu’elle est crue. Maintenant, tu dois expérimenter Dieu. Tu dois vivre ta délivrance. La vie doit, maintenant, être transformée. Lors du retour du Seigneur Jésus – Christ, c’est seulement le corps qui sera transformé. Mais, avant que ton corps ne puisse être transformé, il faut que ta vie soit transformée! Le ciel est un lieu saint! Il n’y a rien de souillé et de faux qui pourra y entrer. On doit déjà, dès maintenant, dire la vérité à tous pour que quelqu'un ne se trompe pas. Et notre Seigneur Lui – même a dit: «Venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés, je vous donnerai du repos pour vos âmes». Et celui qui vient vraiment au Seigneur, et tous ceux qui vinrent à Lui, ont vraiment reçu les choses pour lesquelles ils sont venus, ce qu’ils ont demandé. Il n’y a personne qui est reparti comme il est venu. Bien – aimés frères et sœurs, c’est important que maintenant, chacun de nous fasse les expériences du salut: la repentance, regretter sa vie menée sans Dieu. Que chacun, individuellement, vienne au Seigneur et dise: «Seigneur, pardonne – moi, agrée – moi, fais – moi grâce». Ce n’est pas possible autrement.

C’est ainsi que nous sommes reconnaissants à notre Dieu de ce que nous ne prêchons pas seulement un Message, mais nous revenons au noyau et toujours au noyau par la grâce de Dieu. Et tous, vous connaissez l’ordre particulier qui m’a été adressé: «Rassemble – moi Mon peuple, pour qu’il puisse écouter Mes Paroles». Tous ceux qui ont fait alliance avec moi et qui, n’est – ce – pas, ont accepté le sacrifice et tout ce que le Seigneur nous a préparé, et nous a donné par Sa grâce. Pas de théorie, mais des expériences pratiques, réelles avec notre Dieu. C’est ainsi que nous pouvons continuer à marcher avec notre Dieu sûrement vers le but.

Il y a deux ou trois versets qui m’ont aussi été accordés. Je voudrais vous les lire pour que vous puissiez savoir, bien – aimés frères et sœurs, qu’ici, c’est un mandat de Dieu parmi le peuple de Dieu, pour transmettre au peuple de Dieu ce que le Seigneur, par Sa grâce, nous a confié. Ici, il y a un ordre divin. Ce n’est pas des enseignements particuliers que nous donnons ici. C’est pour cette raison que nous devons insister: toutes les interprétations… laissez – moi dire encore ceci: Tous ceux qui ne font que se référer à frère Branham et ferment la Bible, on ne peut pas être plus dans l’erreur que ça! car, une pancarte n’est pas le chemin. La pancarte ne fait que nous montrer le chemin. Notre Seigneur et Rédempteur est le chemin, la vérité et la vie. C’est pour cette raison, bien – aimés frères et sœurs, que nous devons aussi, en ce qui est écrit dans 1 Timothée… cela m’a été accordé. Le Seigneur m’avait demandé de lire cela. 1 Timothée. Lisons cela concernant le ministère que le Seigneur a donné. 1 Timothée ici au premier chapitre, le premier verset et aussi le douzième. Il m’a été ordonné de lire ça. 1 Timothée chapitre 1 le premier verset:

Paul, apôtre de Jésus – Christ, par ordre de Dieu notre Sauveur et de Jésus – Christ notre espérance.

Ensuite, il ajoute les paroles suivantes au verset 12:

Je rends grâce à celui qui m'a fortifié, à Jésus – Christ notre Seigneur, de ce qu'il m'a jugé fidèle, en m'établissant dans le ministère (dans Son ministère, en allemand. N.d.t).

Qu’est – ce qu’on doit dire ici? Nous avons ici dans les dernières réunions toujours eu à observer aussi Romains 10: Comment est – ce – que quelqu'un peut prêcher sans avoir été envoyé? Comment croiront – ils? Comment invoqueront – ils? Comment entendront – ils s’il n’y a personne qui prêche? Comment y aura – t – il des prédicateurs s’ils ne sont pas envoyés? On peut le dire: «Comment est – ce – que le monde entier, après le retour à la maison de frère Branham le 24 décembre 1965, comment est – ce – que le monde entier aurait – il pu entendre parler de ce que Dieu a fait dans notre génération si, après le départ de frère Branham, Dieu n’avait pas donné un ordre, un mandat, un envoi qui, par la grâce de Dieu, a été exécuté? Il ne s’agit pas de moi. Il s’agit de ce que Dieu, dans Son plan du salut, a décidé. Et notre Seigneur a dit en insistant plusieurs fois: «Celui qui vous écoute m’écoute. Celui qui vous reçoit me reçoit et reçoit celui qui m’a envoyé». Nous avons ici à faire au royaume de Dieu. Nous avons à faire aux promesses de Dieu. Nous n’avons pas à faire à frère Branham ou à frère Frank. Nous avons à faire à Dieu et à ce que Dieu a promis à l'Église, et à ce qu’Il fait maintenant dans le présent.

Et comme nous l’avons entendu dans l’exposé, Dieu a fait de grandes choses dans des milliers de personnes, et continue encore à le faire. Pourquoi? Qui a apporté le Message au Pakistan? Qui l’a apporté en Inde, qui l’a apporté en Europe? Qui l’a porté en Afrique? Dieu, à l’avance, a Lui – même pris soin de cela. Et nos bien – aimés frères m’ont rappelé le 25 Janvier 1981, alors que j’étais en train de mourir de malaria tropicale, j’avais été poussé dans la pièce où on meurt, il y avait un rideau à droite et un autre à gauche. Et qu’est – ce – qui s’était passé? Au moment où je pensais vraiment que maintenant: tu pars, tu meurs, tu quittes le corps, je voulais simplement demander: «Seigneur, dans quel état je suis devant Toi?» Mais déjà, j’étais de l’autre côté. Je n’étais plus dans ce corps. Et pourquoi? Dieu avait un plan pour que la Parole puisse continuer à être portée, et que le monde entier l’écoute.

Résumons, bien – aimés frères et sœurs. J’ai vieilli. Il y a soixante – dix ans que j’ai consacré ma vie au Seigneur, en 1948, dans la première évangélisation sous une tente, qui avait eu lieu après la deuxième guerre mondiale. J’avais pris part à cette évangélisation dans la tente, à l’époque, j’avais 14 ans. L’évangéliste était vraiment rempli de feu et de flamme! et il prêchait l'Évangile. Et j’ai eu la grâce, en 1948, il y a soixante – dix ans, de prendre ma décision pour le Seigneur, et d’expérimenter, par la grâce de Dieu, ma conversion. Et je peux dire que depuis ce temps, tous les jours, j’ai lu la Bible! Pour moi, la Parole de Dieu est la Parole de Dieu, c’est la chose la plus précieuse qui puisse exister sur terre! Même si je ne peux plus bien voir ce n’est pas parce que j’ai vieilli, mais c’est parce que j’ai trop lu et j’ai trop écrit. Mes yeux ont besoin, pour lire et pour écrire de la grâce de Dieu. Mais nous regardons à toutes ces années passées que Dieu nous a accordées dans cet endroit, mais aussi dans le monde entier.

Laissez – moi encore dire ceci: l’ordre divin, le mandat divin doit être exécuté tel qu’il a été prononcé de la bouche du Seigneur. Et si nous repartons directement au Jardin d’Éden, il n’y avait pas seulement ce que Dieu le Seigneur avait dit, mais, l’adversaire est venu et il a attiré des gens sous son influence. Et quand nous regardons dans l’Ancien et le Nouveau Testament, toujours de nouveau, quand Dieu envoyait quelqu'un, par exemple Moïse, il y avait aussi Balaam qui était apparu et toute une rébellion: Koré, Dathan. Mais l’ordre adressé à Moïse est resté dans sa forme originale, il a été exécuté dans sa forme originale malgré tous ceux qui sont apparus. Et aussi ce que notre Seigneur a dit dans Matthieu 13: «Le bon semeur sème la bonne semence, mais l’adversaire vient toujours derrière le bon semeur». Et c’est justement Matthieu 24 verset 45 à 47: «L’un vient pour distribuer la nourriture», à partir du verset 48, il est parlé d’un serviteur qui frappe les autres et qui dit que: «Mon Seigneur tarde». Il y a toujours les deux. Mais d’abord, la vraie Parole de Dieu, et ensuite suivent les autres. C’est simplement important, frères et sœurs, de ne plus prendre du temps de réflexion quand la Parole de Dieu nous est adressée. Que nous puissions tout de suite l’accepter, la recevoir, la croire de tout notre cœur pour devenir une partie de ce que Dieu fait maintenant sur terre. 

Et encore une fois pour venir à parler de ce qui se passe en Israël et à Jérusalem, bien – aimés frères et sœurs, si notre Seigneur a dit en insistant, en répétant: «Je vous l’ai dit avant que cela n’arrive» et ensuite «Quand vous verrez que toutes ces choses arrivent, alors levez vos têtes, car vous savez que votre rédemption est proche». Je ne peux pas entrer dans les détails de ces choses, mais cela sera le dernier point que la puissance mondiale, les États – Unis, aura encore à faire. Ensuite l’empire Romain, tel qu’il existe maintenant dans les vingt – sept pays de l’Europe, deviendra l’empire mondiale, l’Europe. Alors que la déclaration de monsieur Trump a été faite, en premier, le Pape, tout de suite, le même jour avait déjà un mot à dire et il avait dit: «Jérusalem doit rester une ville internationale! » Et à Bruxelles, cette dame italienne – là, a tout de suite dit: «Non, ce n’est pas possible! » Et quelqu'un est apparu et a dit: «Les États – Unis ne doivent plus être la puissance mondiale, mais l’Europe». On voit que le monde est là. Il suit, et les chose sont en train de prendre leur cours. Et ça aussi, frère Branham l’a dit avec insistance. Il y a une puissance qui vient des peuples (des eaux), et une autre puissance qui vient de la terre, là où il n’y avait pas de peuple, de centaines de langues. Et frère Branham disait ensuite que: «L’une des puissances c’est l’Europe, et l’autre les États – Unis (Apocalypse 13). Mais ils seront puissance mondiale de manière passagère. Et quand elle aura accompli son devoir, alors l’Europe sera de nouveau la puissance mondiale». C’est comme ça que c’est écrit dans Daniel chapitre 7: Il n’y aura que quatre empires. Et le quatrième empire est décrit dans tous les détails. Et nous sommes reconnaissants pour toute la parole prophétique, et nous sommes aussi reconnaissants de ce que nous avons la grâce de vivre ce temps. Que cela concerne Israël ou l'Église, nous avons la grâce de recevoir la parole prophétique révélée et pouvoir mettre à leur place, dans la Bible, les évènements actuels, jusque même au roi du nord. Tout, Dieu nous l’a révélé par Sa Parole.

Disons avant de finir, encore une fois: La chose la plus importante est notre préparation. Être prêts pour le jour glorieux du retour de Jésus – Christ. C’est la chose la plus importante! Et aussi bien – aimés frères et sœurs, en ce qui concerne ces choses, nous avons les saintes Écritures en tant que notre lumière sur notre sentier. Je ne vais pas entrer en détails, mais, le Dieu Tout – puissant a vraiment pris soin pour tout! Tout le dessein du salut de notre Dieu est révélé vraiment avec une vue d’ensemble. L’Ancien et le Nouveau Testament ont été transmis de manière harmonieuse. Et nous pouvons reconnaître que ce temps est le temps le plus important de toute l’histoire du salut, et nous avons la grâce d’y avoir part. 

Particulièrement aussi à tous ceux qui sont là pour la première fois ou qui se sont ajoutés et qui ont beaucoup de problèmes et des difficultés. Je n’ai jamais vu ça pendant un weekend comme aujourd’hui: un problème l’un après l’autre. Une épreuve l’une après l’autre. Et on voit que le diable ne veut que détruire. Que ce soit le mariage, le couple, la famille, la société; il ne veut que détruire. L’adversaire vient toujours pour détruire la famille, le mariage et le couple. Maintenant Seigneur, viens pour que nous ayons la vie, et la vie en abondance! Et nous sommes simplement reconnaissants de ce que nous pouvons résister au diable avec une foi ferme. Que nous ne devenions pas une partie pour la destruction d’un couple ou d’une famille, mais que nous puissions participer à l’édification du corps de Christ. Que nous puissions absolument ne pas être influencé, ou avoir part à une action de destruction dans l'Église; mais que nous puissions nous tenir du côté de Dieu et faire attention à l’esprit qui nous anime, et que nous puissions toujours savoir que Dieu fera toutes chose bien.

Adressé aussi à tous ceux qui sont malades. Aujourd’hui déjà dans le bureau, j’ai eu des cas de cancer. Que Dieu le Seigneur soit remercié: Il est le médecin, Il est celui qui te guérit. Il guérit, Il sauve et Il délivre. Il délivre! Mais, avant que nous puissions vivre notre délivrance et notre pardon, nous devons d’abord reconnaître que nous sommes perdus; et qu’ensuite, nous avons besoin d’un Sauveur. Que nous sommes liés, que nous sommes esclaves et que nous faisons des choses que nous ne voulons pas faire, que ce soit la boisson, la cigarette ou quoi que ce soit. Non. «Celui que le Fils libère, il est réellement libre!» Et laissez – moi encore dire cela: Celui qui pense que cela aura lieu quand le Seigneur reviendra, non! Non! Cela a lieu quand le Seigneur, maintenant, dans ton cœur, dans ta vie, entre. Alors, la rédemption, la délivrance, le pardon a lieu, ça devient ta part maintenant. Et ensuite la transformation de notre corps mortel aura lieu.

Qu’à notre Seigneur soit la louange, l’honneur, l’adoration, la reconnaissance, dans toute l’éternité! Que vraiment tous, tous ceux qui sont ici, nous tous, que tous, nous puissions de nouveau expérimenter la puissance de Dieu! Qu’aujourd’hui, dans la foi, nous puissions recevoir, expérimenter ce que Dieu, dans notre bien – aimé Sauveur, nous a accordé par Sa grâce: La pleine rédemption, le plein pardon, le plein salut! La lettre est anéantie. Jusque même à la sanctification par le sang: «Sanctifie – les dans ta vérité, ta Parole est la vérité». Les deux domaines vont ensemble: La sanctification par le sang dans le racheté et la sanctification dans la Parole de la vérité aussi dans les rachetés. Dans les deux domaines: dans le sang pour le domaine naturel, et dans la Parole de vérité dans le domaine spirituel. Tous les deux domaines, par la grâce de Dieu, doivent devenir une réalité et devenir notre propriété. Bien – aimés frères et sœurs, la rédemption est accomplie. Et notre Seigneur et Rédempteur aura une Épouse pure, sans tâche. C’est une Épouse semblable à Lui qu’Il viendra prendre. Et ça, c’est la chose principale maintenant, dans la prédication du Message de la fin des temps. Pas seulement un enseignement, mais d’abord, le commencement doit être authentique avec chacun, en commençant avec la repentance. Et cela est possible ce soir. Nous pouvons faire toutes les expériences du salut avec Dieu. Déjà maintenant, nous pouvons venir au Seigneur et Lui demander de nous accorder ce qu’Il a préparé pour nous. Qui croit? Qui croit que Dieu a envoyé le dernier Message? Dites «amen». [L'assemblée dit "amen" N.d.l.r]. 

Levons – nous bien – aimés frères et sœurs, et ensemble, remercions le Seigneur. Aujourd’hui, nous allons de nouveau demander à notre frère Jean – Claude de venir et de chanter avec nous le chœur «Maranatha». Nous pouvons tous chanter avec eux. Quand il chante «Nous t’attendons» … nous sommes réunis sur le plan international. Et j’aimerais que nous puissions chanter aussi en russe, en anglais et dans toutes les langues. Mais cela n’est pas bien reçu. Le frère arrive. Ouvrons nos cœurs, ouvrons nos cœurs devant le Dieu Tout – puissant. Bien – aimés frères et sœurs, c’est une réalité divine, ce qui se passe ici sur terre est une réalité divine, avec Israël, avec Jérusalem, avec ce que Dieu a promis au peuple de l’ancienne alliance, et avec ce qui se passe dans l'Église par la grâce de Dieu. Tout et encore une fois tout, est une réalité divine! Et nous pouvons, par la grâce de Dieu, vivre les derniers temps de l’histoire du salut. Amen! Que Dieu vous bénisse richement. [Frère Jean – Claude chante le chœur «Maranatha». N.d.l.r]. Oui, dans toutes les langues, nous pouvons remercier le Seigneur. Chantons le chœur «Tel que je suis sans rien à moi, ensuite nous allons tous prier. [L'assemblée chante '' Tel que je suis sans rien à moi ". N.d.l.r].

Pendant que nous avons les têtes courbées et que nous demeurons recueillis devant Dieu, les yeux spirituels du cœur regardant à Golgotha, reconnaissant l’Agneau de Dieu mourant pour moi; le sang de la nouvelle alliance a coulé, et la vie qui est dans le sang est revenue en nous. Pendant que nous sommes dans la prière, j’aimerais demander: «Est – ce qu’il y en a parmi nous ce soir qui n’ont pas encore la certitude de leur salut? Celle d’avoir reçu le pardon de leurs péchés? Qui ne savent pas encore, comme le dit le cantique: Savoir céleste, Jésus est mien, dans la foi, recevoir consciemment, recevoir que nous avons été pardonnés et réconciliés, et que nous avons reçu la grâce et le salut. Et aussi l’œuvre du salut de notre Dieu n’était pas une théorie, mais elle était une réalité divine ici en Jésus – Christ notre Seigneur et Rédempteur. Et les saintes Écritures témoignent que nous sommes crucifiés avec Christ et que nous sommes morts, et que, par le baptême avec Lui dans Sa mort, nous avons été ensevelis; et avec Lui, nous sommes ressuscités pour désormais marcher en nouveauté de vie. Pendant que nous demeurons dans la prière, qui veut être inclu dans cette prière? Levez les mains s'il vous plaît. Avons – nous quelques – uns? Partout, partout les mains sont levées. Mais aujourd’hui, je voudrais demander seulement à ceux qui n’ont pas encore expérimenté ce qu’on a lu. Venez devant dans la foi, et nous allons prier pour vous ici. Le premier vient déjà. Venez, venez, venez. Nous chantons encore «Tel que je suis sans rien à moi». Que ceux qui veulent venir viennent. [L'assemblée chante '' Tel que je suis sans rien à moi ". N.d.l.r]. Il y en a qui viennent encore. Ô! C’est Jésus! Ô c’est Jésus! [L'assemblée chante '' Ô! C’est Jésus! Ô c’est Jésus! ". N.d.l.r].

Seigneur, Dieu Tout – puissant! Ensemble, nous venons au trône de la grâce au nom de Jésus – Christ notre Seigneur, dans le nom de l’Alliance du Nouveau Testament, [nom] dans lequel tout le salut est contenu. Grand Dieu, tu vois nos frères et nos sœurs qui sont venus devant. Tu connais leurs requêtes, leurs difficultés. Nous Te les apportons et Te demandons dans la foi et avec toute la certitude, de sauver leurs âmes, de pardonner leurs péchés; de guérir toutes leurs maladies; de les délivrer de tout lien, de les délivrer, les rendre entièrement libres tel que c’est écrit. Bien – aimé Seigneur, de tout mon cœur, je Te remercie de ce que nous vivons encore dans le temps de la grâce, et que nous pouvons encore venir à Toi. Nous Te remercions pour Ton saint sang qui est encore sur le trône de la grâce. Nous Te remercions. Nous prions aussi pour tous ceux qui sont dans le monde entier, ceux qui sont connectés et qui écoutent. Que tous, par Ta grâce, puissent expérimenter ces choses car, bien – aimé Seigneur, Ton retour est proche, il est devant la porte. Et les derniers, dans tous les peuples, les langues et les nations sont appelés. Bénis tous ceux qui sont venus devant, bénis tous ceux qui, dans le monde entier, maintenant viennent à Toi, et croient de tout leur cœur. Et qu’ils puissent expérimenter le pardon de leurs péchés par le sang de l’Agneau, et qu’ils vivent et expérimentent leur réconciliation avec Dieu, et que la paix qui dépasse toute intelligence humaine, remplisse leurs cœurs et leurs pensées.

Nous prions pour toutes les requêtes dans ce bâtiment et dans le monde entier. Que cela ait lieu: «Que Seigneur, Tu confirmes Ta Parole de manière surnaturelle. Mais pour nous, malgré tout, de manière naturelle, vivable, et que Tu puisses accorder une effusion du Saint – Esprit, et qu’elle puisse être entendue et vue parce que nous l’avons personnellement expérimentée. Bien – aimé Seigneur, nous croyons que Tu as envoyé Ton prophète pour, Seigneur, rétablir, prêcher l'Évangile originale, et pour nous ramener à Toi, et pour que la liaison soit faite avec Toi. Et cette liaison, tu la rétablis entre Toi et nous; et nous croyons de tout notre cœur que Tu fais retentir le dernier appel, et que nous l’avons entendu selon la Parole de l'Écriture: «Aujourd’hui, si vous entendez Sa voix, n’endurcissez pas cos cœurs». Bien – aimé Seigneur, je Te prie maintenant pour tous ceux qui, dans le monde entier, de tout leur cœur, croient la promesse pour ce temps. Que de toute l’erreur, toute la confusion, ils puissent sortir et qu’ils puissent être sanctifiés dans Ton sang, dans Ta Parole, et être délivrés de toutes les interprétations, de toutes les explications, délivrés de toute l’erreur babylonienne. Bien – aimé Seigneur, que nous puissions vivre le jubilé, l’année de grâce encore, et qu’on puisse dire à tous: «Vous êtes libres!» tel qu’autrefois, quand les trompettes retentissaient! Tel que Cyrus a fait la déclaration: «Celui qui veut retourner à Jérusalem peut y retourner, la captivité est terminée!» Seigneur, nous annonçons la fin de la captivité, elle est terminée! Le temps est là, le temps est là où nous pouvons retourner à Jérusalem et devenir un temple de Dieu. Le Seigneur rebâtit Son Église sur le fondement des apôtres et des prophètes, et Jésus – Christ notre Seigneur est la Pierre angulaire. Je Te remercie Seigneur pour ce soir et pour la réunion. Amen! Amen!

Vous pouvez repartir en paix! Remerciez Dieu, remerciez Dieu! Vous pouvez repartir en paix! Amen! Oui. Vous pouvez vous asseoir encore un peu. Nous avons encore trois minutes. Tu veux dire encore quelques mots frère Myskys? Ou les deux sœurs sont là? Ou alors la chorale peut chanter un cantique. Que la chorale vienne.