Wolna Misja Ludowa

Jezus Chrystus wczoraj, dzisiaj, ten sam i na wieki.Heb.13.8

Język:

Réunion Mensuelle de Krefeld, Dimanche 3 Septembre 2017 / Ewald Frank

Język: francuski

Download Audio MP3 - Krefeld - September 03, 2017 10:00




Réunion mensuelle de Krefeld

Dimanche 3. Septembre 2017

[Consécration d’un enfant. N.D.E]

Loué et remercié soit le Seigneur! La prédication, nous l’avons déjà entendue! C’est simplement merveilleux. Bénis sont les yeux de ceux qui voient, les oreilles de ceux qui entendent, car ces choses ont été cachées aux sages et aux intelligents, mais aux enfants, elles ont été révélées, à ceux qui n’ont pas visité des écoles bibliques, qui n’ont pas visité des séminaires des prédicateurs, des personnes simples comme aux jours de notre Seigneur: l’un était un douanier, l’autre était un pêcheur, des gens simples, ordinaires: ce sont de tels gens que le Seigneur a pris; pas des scribes, pas des gens de haut rang, mais des gens ordinaires, simples, qui n’ont pas à transmettre leur propre opinion et pensées, mais qui se mettent entièrement à la disposition du Seigneur pour qu’Il puisse Lui – même parler par eux, et qu’ils puissent transmettre aux autres Sa parole. Le frère Branham était aussi l’américain le plus simple qui ait pu exister. Sa mère venait d’une réserve d’Indiens. Mais Dieu choisit ce qui n’est rien dans ce monde. Qui es – tu, qui suis – je? Que le Seigneur soit remercié.

Rapidement, je voudrais souhaiter la bienvenue à nos frères. Frère Élie, lève – toi s’il te plait, frère Elie Bongo. Voilà, c’est notre frère Elie de Kananga. Que Dieu te bénisse et l’église et tous ceux de la région là – bas et dans tout le pays. Ensuite nous avons le frère Nasser, où es – tu? Que Dieu bénisse notre frère et qu’il soit une bénédiction pour l’église et toute la région, et pour tout le pays. Ensuite nous avons notre frère Jean – Luc ici. J’ai sa carte de visite ici, c’est un homme du gouvernement de Kinshasa, j’ai même sa carte ici, c’est écrit «Présidence». Lève – toi s’il te plait, lève – toi. Où est – il? Où est le frère du gouvernement? Que le Seigneur te bénisse d’une manière très particulière. Nous voyons que le Seigneur n’appelle pas seulement les gens ordinaires, Il appelle aussi des gens qui sont élevés en dignité, qui ont une certaine responsabilité dans leur pays. Particulièrement à Kinshasa, il n’y a pas longtemps, le président avait mis à ma disposition sa Mercédès, son chauffeur et son gade – de – corps depuis mon arrivée jusqu’à mon départ. Cette personne se tenait là à la porte de mon hôtel toute la nuit. Dieu a vraiment pris soin que des portes soient ouvertes et que des cœurs aussi soient ouverts. Nous sommes très reconnaissants pour tous nos frères que le Seigneur peut utiliser. Nous avons aussi notre frère Justin de Johannesburg ici avec sa famille. Levez – vous s’il vous plait. Où êtes – vous? Que Dieu le Seigneur te bénisse! Qu’Il bénisse le frère Mautica, qu’Il bénisse tous à Johannesburg. Dans tout le sud, l’est, l’ouest et l’Afrique du centre, Dieu a Son peuple et Ses messagers aussi dans ce temps, dans tous les peuples, les langues et les nations. Aussi tous les autres de l’Afrique du Sud, que Dieu vous bénisse très particulièrement. Aussi notre ami d’Edmonton, que Dieu vous bénisse. Que Dieu bénisse tous, de tous les peuples, les langues. Nous sommes rassemblés aujourd’hui ici de vingt – trois différentes nationalités. Et quand nous voyons devant les yeux que le monde entier écoute, nous sommes alors reconnaissants à Dieu de tout notre cœur. J’espère que tous, nous portons la responsabilité. Je ne peux pas être partout, je ne peux pas être le seul qui porte toute la responsabilité. Tous les frères, tous ensemble, nous sommes responsables devant Dieu de transmettre ce que le Seigneur nous a confié.

Nous avons déjà entendu dans la parole d’introduction concernant le temps de rafraichissement. Et si nous allons dans Jacques chapitre 5 verset 7, il est parlé de la pluie de la première et de l’arrière – saison que le Seigneur enverra. Tout est écrit à l’avance. Très rapidement, en ce qui concerne le temps de rafraichissement avant le retour de Jésus – Christ, Pierre, dans la deuxième prédication il y a deux mille années d’ici, a parlé de cela en insistant et a relevé ce sujet dans Actes des Apôtres chapitre 3. Il est écrit à partir du verset 19:

Repentez – vous donc et convertissez – vous, pour que vos péchés soient effacés.

Sans repentance, sans conversion, pas de pardon. Repentance, conversion, pardon des péchés: ces trois – là vont ensemble. D’abord la repentance: «heureux celui dont les péchés sont pardonnés». Et comme il est écrit ici au verset 20:

Afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu’il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus – Christ.

Il ne peut pas L’envoyer avant cela. Il ne peut pas revenir avant cela. Notre Seigneur ne peut pas revenir avant cela. Il faut d’abord que le temps de rafraichissement vienne, le temps de l’appel à sortir, de la séparation et de la préparation ait lieu comme cela est écrit ici. Et ainsi, il est dit de notre Seigneur et Rédempteur, au verset 21:

Que le ciel doit recevoir jusqu’aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes (d’autrefois).

Est – ce – que vous pouvez encore rester assis tranquillement en écoutant de telles paroles? Dans la deuxième prédication il y a deux milles ans d’ici, sous l’inspiration directe du Saint – Esprit, en relation avec notre Seigneur qui avait promis: «je vais vous préparer une demeure, et je reviendrai vous prendre auprès de moi»; ensuite, il est dit ici que «le ciel doit recevoir jusqu’aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes». Qu’ont fait les apôtres? Ils sont repartis à ce que Dieu, par les prophètes, avait annoncé à l’avance; ce qu’Il avait dit dans l’Ancien Testament. Et les prophètes sondaient quelle serait l’époque dans laquelle toutes ces choses qui leur avait été révélées s’accompliraient. Et nous, bien – aimés frères et sœurs, nous vivons dans ce laps de temps dans lequel cette parole de Dieu s’accomplit sur terre dans l’Épouse de l’Agneau, car tous les autres marchent dans leur propre chemin et ne prêteront pas l’oreille à ce que l’Esprit a vraiment à dire à l’Église dans ce temps. Comme nous pouvons être reconnaissants d’avoir trouvé grâce devant Dieu! Ce n’est pas toi, ce n’est pas moi, ce ne sont pas nos mérites, ce n’est pas nous qui avons décidé les choses ainsi: c’est Dieu qui a voulu les choses ainsi, qu’il y ait toujours un reste, car, dans Romains 11, il est écrit qu’Israël dans son entièreté, n’a pas reconnu de quoi il s’agissait, mais la partie élue du peuple d’Israël l’a reconnu et l’a accepté, et, par la grâce de Dieu l’a expérimenté. Et Paul a continué à écrire aussi sur notre temps, il y a un reste (Romains 11). Et nous pouvons simplement le voir confirmé devant nos yeux que nous nageons à contre – courant.

Nous ne courrons pas dans la même direction que toute la foule, nous ne nageons pas avec eux, mais, nous avons eu la grâce de prendre notre décision pour le Seigneur car Il a pris Sa décision pour nous avant même la fondation du monde. Et aussi certain que l’Agneau de Dieu était prédestiné à mourir pour nous avant même la fondation du monde, et ainsi, nous accorder la rédemption et le pardon, c’est aussi certain que nos noms ont été inscrits dans le Livre de l’Agneau immolé avant même la fondation du monde. Et c’est pour cette raison, bien – aimés frères et sœurs, que nous estimons la grâce que Dieu nous a donnée au – dessus de tout! Il s’agit vraiment maintenant de notre préparation pour le retour de Jésus – Christ, et cela est écrit dans Matthieu chapitre 5 verset 8. Là, il est écrit la promesse pour nous:

Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu!

C’est de ça qu’il s’agit dans notre temps. Matthieu 5 verset 8:

Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu!

Ensuite dans le Psaume 24, nous avons la promesse pour tous ceux qui seront auprès du Seigneur. Psaume 24, ici, aux versets 3 et 4:

Qui pourra monter à la montagne de l’Éternel?

Pas sur n’importe quelle montagne, pas sur l’Himalaya ou une montagne quelconque, mais:

Qui pourra monter à la montagne de l’Éternel? Qui s’élèvera jusqu’à son lieu saint? Qui? Celui qui a les mains innocentes et le cœur pur; – et qui croit de tout son cœur, pourra y être.

Et là je pense directement à Apocalypse 14 où les cent quarante – quatre milles sont montrés sur la montagne de Sion. Il est écrit ici: «qui montera sur la montagne sainte?» ensuite le Troupeau des rachetés est rassemblée au ciel et leur bruit se fait entendre sur terre sur la montagne de Sion. Qui habitera sur la sainte montagne? Ensuite les cent quarante – quatre mille sont montrés sur la montagne de Sion. Mais du ciel, le cantique de l’Épouse de l’Agneau est entendu par eux ici sur terre, sur la montagne de Sion. Lisons ce passage merveilleux d’Apocalypse 14. S’il vous plait frères et sœurs, acceptez dans la foi dans votre cœur que nous sommes prédestinés à ne pas seulement écouter ces choses, mais, à les expérimenter personnellement et à faire partie de ceux qui iront dans la gloire quand le Seigneur reviendra. Apocalypse 14, verset 1:

Je regardai, et voici, l’agneau se tenait sur la montagne de Sion, et avec lui cent quarante – quatre mille personnes, qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leurs fronts.

Et ensuite, ensuite suit la chose merveilleuse. C’est simplement merveilleux que Jean, sur l’île de Patmos ait fait toutes ces expériences, qu’il ait vu toutes ces choses qui arriveraient, et qui, aujourd’hui encore, sont dans le futur. Mais à son époque, par l’Esprit, il a pu être ravi dans tous ces évènements qui auront lieu. Et il savait en esprit exactement où est – ce – que ces choses allaient arriver, et dans quel contexte elles allaient se passer. Et nous lisons ici le verset 2:

Et j’entendis du ciel une voix…

Bien – aimés frères et sœurs, Jean était sur l’île de Patmos –moi aussi j’ai déjà été sur cette île – et il dit: «j’entendis du ciel une voix», lui étant ici sur terre dit:

Et j’entendis du ciel une voix, comme un bruit de grosses eaux, comme le bruit d’un grand tonnerre; et la voix que j’entendis était comme celle de joueurs de harpes jouant de leurs harpes.

Le Troupeau des rachetés jouait de la harpe, ils chantaient de tout leur cœur le nouveau cantique –c’est ainsi que c’est écrit ici au verset 3:

Et ils chantaient un cantique nouveau devant le trône, et devant les quatre êtres vivants et les vieillards. Et personne ne pouvait apprendre le cantique, si ce n’est les cent quarante – quatre mille, qui avaient été rachetés de la terre.

Et si nous allons dans Apocalypse 7, les deux prophètes ont un laps de temps de trois ans et demie pour prêcher au peuple d’Israël le message du salut, le message divin. Apocalypse chapitre 7. Et peut – être qu’il faut qu’on dise là que si des frères prennent des citations de frère Branham qui parlent parfois de sept ans, et ensuite d’autres citations où il parle de trois ans et demie, et ensuite ils disent: «avant l’ouverture des sceaux, il a parlé de sept ans, après l’ouverture des sceaux, il a parlé de trois ans et demie». Les frères n’ont aucune compréhension et aucune révélation par le Saint – Esprit, aucune pensée normale ni révélation. Quand frère Branham parle de toute l’époque après l’enlèvement, alors, il parle bien – sûr, de sept ans. Mais quand il parle du ministère des deux témoins, des deux prophètes, alors là, il s’agit de trois ans et demie. Nous avons tous besoin de dispenser correctement la parole de Dieu et de la mettre à sa place c’est – à – dire tel que frère Branham l’a dit, mais, dans le contexte biblique, tel qu’il a voulu le dire. Quand ensuite, il y a des frères qui disent: «oui mais frère Frank ne peut pas accepter car il croit que ce sera sept ans et pas trois ans et demie», mais c’est incompréhensible de voir comment ils pensent! Et remarquez cela: sans la révélation, chaque personne s’égarera. Qui qu’elle soit, sans révélation, tu t’égares.

Et encore jusqu’à cette citation de frère Branham que j’ai aussi notée: «dites seulement ce que j’ai dit dans les bandes magnétiques» Autrefois, il y avait eu différents frères qui avaient prétendus que frère Branham avait dit ceci et cela, et ensuite, il a dû donner cette explication et dire: «dites seulement ce que j’ai dit dans les bandes magnétiques». C’est de cette citation qu’à Jeffersonville, ils disent que seulement les bandes magnétiques sont la parole de Dieu. On ne doit que les écouter, personne d’autre n’a le droit de prêcher la parole. Oh! Quand je pense à tout ce que Satan a commis comme dégâts! À cause de cela ils disent qu’on ne doit qu’écouter les bandes magnétiques; des personnes qui n’ont pas d’appel au ministère! Alors on pourrait, comme notre Seigneur, prendre le fouet et aller avec dans le temple et renverser les tables et dire «sortez d’ici.» Celui qui est de Dieu écoute la vraie parole de Dieu, et celui qui est de Dieu prêche la vraie parole de Dieu, mais toujours, dans le contexte juste et correct par la révélation du Saint – Esprit.

Même quand nous pensons qu’au moment où Apocalypse 10 a lieu et que le serment est fait et qu’Il lève la main, alors il y a après cela trois ans et demies. Après Apocalypse 10 il n’y a que trois ans et demie jusqu’à la fin. Tout est en ordre à sa place; mais pour cela, il faut aller d’Écriture en Écriture, car, après le ministère des deux prophètes, le temple sera mesuré. Et selon Malachie chapitre 3 au verset 1, il est écrit «et le Seigneur, l’Ange de l’alliance viendra dans Son temple». Et dans Apocalypse chapitre 10, Il descend, et ensuite Il jure. Et il est écrit que dans les jours où le septième ange sonnera, alors Le mystère de Dieu (au singulier) s’accomplira. Je ne sais pas comment est – ce – que vous vous représentez les choses, mais pour moi, cela a une grande signification: être exact. Dieu est exact et Il nous a révélé dans l’équilibre l’Ancien et le Nouveau Testament dans son harmonie totale par Sa grâce.

Les apôtres ne pouvaient que retourner à ce que les prophètes avaient dit, mais nous, nous repartons aujourd’hui à ce que les prophètes et à ce que les apôtres ont dit. Nous avons tout l’Ancien et le Nouveau Testament par la grâce de Dieu aujourd’hui, et cela, dans une harmonie divine. Quand ensuite, dans Daniel 12 verset 7 il est écrit qu’au moment où l’Ange jure, il reste un temps de temps et un demi temps, ça fait trois ans et demie, cela est écrit noir sur blanc dans la parole de Dieu et c’est fixé ainsi, qui, quand, dans quel contexte cela va arriver et combien de temps restera après cet évènement. Pour moi c’est clair et c’est absolument important que la parole de Dieu soit prêchée dans sa pure véracité. Pas une seule interprétation, pas une seule explication. Ça ne pourrait être ainsi ou ainsi: non. Tel que c’est écrit noir sur blanc par Dieu Lui – même par Ses serviteurs dans la Bible, c’est ainsi que c’est. Et Paul pouvait dire à Timothée: sois un ouvrier qui prêche la parole de vérité et la dispense correctement et qui n’a pas besoin de rougir, mais dispense correctement la parole.

Comme nous l’avons mentionné dans Actes des Apôtres chapitre 3, Lui, notre Rédempteur, il faut que le ciel Le reçoive jusqu’au temps du rétablissement de toutes choses dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes» Donc, d’abord la promesse:je vous envoie le prophète Élie qui rétablira toutes choses dans l’état primitif». Bien – aimés frères et sœurs, ensuite notre Seigneur l’a encore dit dans Matthieu 17 et dans Marc 9 verset 12 qu’Elie viendra premièrement et rétablira toute chose. Que la reconnaissance soit apportée à Dieu le Seigneur. William Branham n’a pas été envoyé pour fonder une nouvelle religion ou une confession de foi, il a été envoyé pour nous ramener au fondement antique, au fondement original des apôtres et des prophètes. Et comme aux jours d’Élie… que s’était – il passé autrefois? Il y a eu aussi trois ans et demie qui s’étaient passés sans pluie. Mais qu’elle était la chose principale? Il a été dit que la farine ne diminuera pas et l’huile dans la cruche ne diminuera pas. Il y en avait assez pour survivre. Les deux: la farine pour faire du pain et l’huile. Qu’est – ce – qui se passe aujourd’hui? Dieu nous a fait grâce car l’homme ne vit pas de pain seulement mais de toute parole. Et les Vierges sages ont de l’huile dans leurs cruches avec elles. Elles peuvent alimenter leurs lampes. Et chaque réunion est une occasion d’alimenter ta lampe, de recevoir la plénitude de l’Esprit et «celui qui est de Dieu écoute les paroles de Dieu».

Ici il y a encore quelque chose de très particulier qui arrive. Dans Apocalypse 14, il est écrit ici à partir du verset 4 en rapport avec les cent quarante – quatre mille:

Ce sont ceux qui ne se sont pas souillés avec des femmes, car ils sont vierges;

«Ils sont vierges et purs». Vous savez, déjà dans l’Ancien Testament, Dieu avait appelé Israël comme sa femme qui lui a été infidèle et allait vers des amants. Dans le Nouveau Testament, c’est l’Église. Et ici, nous voyons les cent quarante – quatre milles: ils ne se sont pas joints à une dénomination, ils ont attendu jusqu’à ce que leur temps arrive, et leur temps viendra. Et ensuite, ils seront scellés du Saint – Esprit, et sont montrés ici sur la montagne de Sion avec l’Agneau. Nous aussi frères et sœurs, nous devons être vierges, chastes, purs. Nous n’avons pas le droit d’être touché par tout ce qui vient des dénominations et des hommes. Nous devons être sans reproches par la grâce de Dieu et apparaître ainsi devant le Seigneur. Et ensuite suit cette expression particulièrement au verset 5:

…et dans leur bouche il ne s’est point trouvé de mensonge, car ils sont irrépréhensibles.

Ils sont irréprochables. Qu’est – ce – que nous avons entendu hier? Il n’y a pas de mensonge qui ait son origine dans la vérité. Et le Saint – Esprit est l’esprit de la vérité qui nous conduit dans toute la vérité. Et ils sont irréprochables, sans fautes. Pourquoi? Parce qu’ils ont suivi l’Agneau (c’est écrit au verset 4) l’Agneau a versé Son sang pour eux: «voici l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde». Comment est – ce – que tu pourras apparaitre devant le Seigneur? Comment est – ce – que je pourrais apparaitre devant le Seigneur? Parce que nous avons accepté personnellement pour nous le sang de l’Agneau et que nous n’avons pas commis de prostitution spirituelle. Nous ne nous sommes pas souillés avec des enseignements étrangers à la Bible, mais, nous sommes restés dans l’enseignement de Dieu, dans la parole de Dieu, et avons été sanctifiés par l’Esprit de Dieu dans la parole de la vérité; et ainsi, nous appartenons au Seigneur et nous le rencontrerons dans les airs en tant que vierge, sans tache, sans ride, irréprochables, lavés dans le sang de l’Agneau, purifiés et sanctifiés dans la parole de vérité. Pour moi, c’est quelque chose de merveilleux.

Répétons cela encore une fois. Jean, sur l’île de Patmos, et, en Esprit, il est ravi dans chaque évènement qui arrive: que ce soit avec les peuples, que ce soit avec les nations, que ce soit avec l’Église jusqu’à Apocalypse les chapitres 12 et 14: tout lui est montré. Il est même ravi au jour du Seigneur et il entend des paroles qu’on ne peut répéter. Bien – aimés frères et sœurs, le même Esprit de Dieu nous conduit aujourd’hui dans toutes ces choses qui ont été révélées autrefois à Jean sur l’île de Patmos.

Je suis en train d’écrire encore une fois, alors que frère Branham avait parlé des sept sceaux en 1963, il n’y a rien de ce dont il a parlé qui s’est accompli en 1963. Frère Branham a répété et il a introduit ce qui a été révélé à Jean sur l’île de Patmos, pour que nous ayons toute une vue d’ensemble et que nous puissions voir et ordonner les choses à leur place dans la Bible. En 1963, il n’y avait pas eu une demie heure de silence au ciel; en 1963 le Seigneur n’a pas quitté le trône, et le temps de la grâce ne s’est pas terminé en 1963 comme cela est prétendu. Non. Nous sommes encore dans le temps de la grâce, au jour favorable. Mais répétons cela encore une fois: frère Branham a été ravi en esprit dans ce qui avait été montré à Jean sur l’île de Patmos en 1963, c’est ainsi qu’il a ordonné tout exactement, il a dispensé tout correctement; et nous sommes reconnaissants à Dieu pour l’introduction à la révélation de tout le dessein du salut de notre Dieu qui, jamais auparavant sur terre, cela n’a été révélé de cette manière. C’est vraiment le temps du rétablissement de toutes choses, le temps du rafraichissement, le temps de l’appel à sortir, le temps de la préparation de tout par la grâce de Dieu.

Quand ensuite nous pensons à comment est – ce – que le Seigneur a conduit et dirigé Son peuple, Il a accordé un réveil l’un après l’autre. Nous vivons dans le pays de la réformation, et tout ce qui est écrit et prétendu, nous le laissons là. Mais il y a une chose que nous savons tous, c’est que cent ans avant la réformation, il y avait eu un Jan Hus, et les frères Burns qui ont existé, un Wyclif; mais ensuite a eu lieu la percée de la réformation, et ensuite tous les différents réveils l’un après l’autre jusqu’au réveil pentecôtiste. Et la semaine dernière, j’ai lu qu’un évangéliste connu –cela a été retranscrit dans un magazine – a conduit quarante – trois millions de personnes à Christ… non soixante – douze million! Mais comment! Comment! En levant les mains? Non. Frères et sœurs, ce n’est pas parce que des gens lèvent les mains qu’ils sont conduits à Christ. Nous sommes reconnaissants de ce que nous prêchons la vérité aux hommes. Nous prêchons la repentance, la conversion, la nouvelle naissance. Pas une décision en levant les mains et demain, continuer à marcher dans le monde avec l’esprit du monde, et rien n’a changé, non. Mais c’est une expérience que tu fais, une expérience du salut. Une expérience surnaturelle avec Dieu.

Ensuite, nous avons tous ces versets bibliques particulièrement dans 1 Jean. Les hommes de Dieu ont écrit, conduits par l’Esprit de Dieu, ce qui, aujourd’hui est devenu grand et important pour nous. Ici aussi dans 1 Jean chapitre 2 au verset 5, il est écrit:

Mais l’amour de Dieu est véritablement parfait en celui qui garde sa parole.

Je relis encore:

Mais l’amour de Dieu est véritablement parfait en celui qui garde sa parole: par cela nous savons que nous sommes en lui.

Parce que nous demeurons dans Sa parole. C’est seulement dans la parole de Dieu que nous pouvons être sanctifiés, et «sans sanctification, personne ne verra Dieu». Tout va ensemble: le sang de l’Agneau, la parole et l’Esprit. Ensuite nous lisons ici dans le même chapitre à partir du verset 9. 1 Jean chapitre 2 verset 9:

Celui qui prétend être dans la lumière, et qui hait son frère, est encore dans les ténèbres.

Quelle parole importante! On peut prétendre tout. On peut prétendre aimer son frère et dire: «je suis correct devant Dieu, tout est en ordre avec moi», on peut prétendre, prétendre et prétendre. Mais ici il est écrit dans 1 Jean 2 verset 9:

Celui qui prétend être dans la lumière.

Le prétendre, et que cela soit juste, c’est deux choses. Beaucoup prétendent beaucoup de choses. Ça ne suffit pas de prétendre avec des paroles, ou de penser être ou marcher dans la lumière mais ensuite haïr son frère! Ce n’est pas possible. Celui qui marche dans la lumière, marche avec Dieu, il est lié à Dieu dans la présence de Dieu. Lisons s’il vous plait jusqu’au verset 11, à partir du verset 9:

Celui qui prétend être dans la lumière, et qui hait son frère, est encore dans les ténèbres. Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et aucune occasion de chute n’est en lui.

Amen! Le «amen» n’est pas assez fort! [L’assemblée dit «amen » N.d.l.r]. Nous avons ici de tout notre cœur un amen à la parole de Dieu. Soyons sincère: à quoi est – ce – que ça sert de prétendre et dire: «je suis en ordre avec Dieu?» On peut prétendre beaucoup de choses, ce qui est important, c’est la réalité, les actes qu’on pose, qu’est – ce – qui est manifesté par notre vie? Ensuite au verset 11:

Mais celui qui hait son frère est dans les ténèbres, il marche dans les ténèbres (Et il ne suit pas le Seigneur), et il ne sait où il va…

De tels personnes ne savent pas où elles vont. Ils pensent… ils ne savent même pas où ils vont. Ils sont aveuglés

…parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux.

Bien – aimés frères et sœurs, quand nous pensons à tous ces versets bibliques, qui sont à cent pour cent clairs et accordent la lumière et la vérité devant nous pour que personne ne se trompe, ne se séduise lui – même. De toute façon, nous ne pouvons pas tromper les autres. Chacun se trompe lui – même comme le dit l’apôtre Jacques, quand il prétend des choses qui ne sont pas réelles tel qu’elles devraient l’être. Le même Jean dit «n’aimez pas comme Caïn qui a frappé son frère parce que ses œuvres étaient mauvaises». Mais l’amour de Dieu nous unis avec l’amour à chaque parole de Dieu. L’amour de Dieu nous lie à vivre la parole de Dieu et nous fait aimer tous ceux que Dieu a aimés. Et l’amour de Dieu est manifesté.

Ensuite nous avons… j’ai plusieurs versets du Psaume 119 que j’ai choisi. Je voudrai justement les lire. Psaume 119. Comme déjà, les hommes de Dieu dans l’Ancien Testament, ont ouvert leurs cœurs et ont chanté et écrit ces choses devant le Seigneur. Psaume 119 –c’est le plus long Psaume que nous avons. Il est écrit ici au verset 105... Psaume 119 verset 105:

Ta parole est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier.

Celui qui prétend marcher dans la lumière va marcher selon la parole de Dieu par la grâce de Dieu. Lisons encore cela:

Ta parole est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier.

Lisons encore le verset 110:

Des méchants me tendent des pièges, et je ne m’égare pas loin de tes ordonnances.

Sans considérer ce qui nous arrive, nous ne nous égarons point de Tes voies. Verset 111:

Tes préceptes (Tes témoignages, en allemand. N.d.t) sont pour toujours mon héritage.

«Tes témoignages», les témoignages qui sont dans la parole de Dieu sont pour toujours notre héritage. Héritiers de Dieu et cohéritiers de Christ par la grâce de Dieu, sans considérer les épreuves et difficultés par lesquelles nous avons à passer.

Continuons ensuite au verset 126 de Psaume 119:

Il est temps que l’Éternel agisse.

Bien – aimés frères et sœurs, ça, c’est notre désir à tous: «Il est temps que l’Éternel agisse» et nous aspirons à ce que Dieu intervienne et qu’Il confirme Sa parole, et que le temps de rafraichissement vienne, et que tous, nous soyons bénis. Mais s’il vous plait, sachons que le temps dans lequel nous vivons est un temps de préparation pour le temps du rafraichissement quand la pluie de la première et de l’arrière – saison tombera. Nous savons tous –même si nous ne sommes pas des fermiers– que la pluie tombe sur tout ce qui est dans le champs, que ce soit le blé, de la mauvaise herbe… etc. la mauvaise herbe reçoit la pluie, l’ivraie reçoit aussi la pluie. Mais le blé est le plus important, être un blé, car, c’est ce qui sera rassemblé dans le grenier. Aussi certain que nous vous avons prêché seulement la pure et vraie parole de Dieu, c’est aussi certain que nous n’avons rien prêché et semé en dehors du blé, et ce grain de blé produira de son fruit en chacun de nous aussi certain que nous l’avons reçu sans mélange. Et c’est ainsi que, comme c’est écrit dans Jean 12 –nous l’avons déjà assez lu en insistant – notre Seigneur en tant que Premier – né, le grain de blé qui est tombé en terre dans le sol et est mort et a produit beaucoup de fruit, c’est ainsi qu’en tant que Troupeau des rachetés, nous sommes le grand champ de blé, les Rachetés. Les Rachetés seront enlevés et seront auprès du Seigneur; et toute la paille passera et toute les mauvaises herbes seront arrachées, mais le blé sera auprès du Seigneur.

C’est pour cette raison, bien – aimés frères et sœurs, que nous insistons à parler de la vraie, pure et originale parole de Dieu en tant que prédication. Et nous n’avons pas le droit d’ajouter nos pensées aux Écritures, mais de laisser les choses pures telles qu’elles sont écrites et de les prêcher ainsi.

Ensuite la parole merveilleuse d’Hébreux. Nous lisons Hébreux chapitre 10 verset 36:

Car vous avez besoin de persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis.

«Vous avez besoin de persévérance», toi et moi. Ne pas devenir impatient, mais vous avez besoin de persévérance, de reconnaitre que le temps est là, le temps est proche, le temps est là pour que le Seigneur agisse et confirme Sa parole; et le temps du rafraichissement est en train de venir; mais, l’enseignement est important pour que la pluie puisse tomber sur cette semence qui a été semée dans ce temps, la pure et sainte et véritable parole de Dieu a été semée. Et quand la pluie de l’arrière – saison tombe, alors, cette semence – là produira de son fruit, et ce sera une récolte de blé mûr et plus que mûr que le Seigneur prendra auprès de Lui. On pourrait lire deux verset de l’Apocalypse… S’il vous plait recevez ça dans votre cœur.

Car vous avez besoin de persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous» est promis.

«Que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel» Loué et exalté soit notre Seigneur et Dieu! De Colossiens chapitre 3, laissez – moi lire Colossiens chapitre 3. Ici, l’homme de Dieu nous adresse ces paroles à tous, des paroles que nous acceptons. Colossiens chapitre 3. Lisons à partir du verset 12… Colossiens chapitre 3 verset 12. Que la reconnaissance soit au Seigneur. Colossiens… Colossiens chapitre 3 verset 12:

Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien – aimés, revêtez – vous de sentiments de compassion, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience.

«Ainsi donc, comme des élus de Dieu»: ça ne suffit pas de parler seulement de l’élection. Ici, il nous est dit: «voilà ce que produit l’élection». Ici il nous est dit ce que doivent faire les élus, ce que doivent faire ceux qui ont été prédestinés.

…saints et bien – aimés, revêtez – vous de sentiments de compassion…

Saints, sanctifiés dans la parole de la vérité et bien – aimé de Dieu.

Revêtez – vous de sentiments de compassion, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience.

Au verset 13 nous lisons:

Supportez – vous les uns les autres, et, si l’un a sujet de se plaindre de l’autre, pardonnez – vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez – vous aussi.

Ça, ce sont les élus qui le font. Les élus le font. Les élus savent que Dieu ne nous a imputé aucune faute, que toutes nos fautes et péchés ont été placés sur l’Agneau de Dieu, et qu’Il a été frappé pour nous, et Il a été fait péché pour nous pour qu’en Lui, nous ayons la justice de Dieu. Et ici il est écrit:

Supportez – vous les uns les autres, et, si l’un a sujet de se plaindre de l’autre… (de faire un reproche à l’autre), pardonnez – vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez – vous aussi.

Faites – le, faites – le. Pardonnez – vous. Et tu verras que tu seras béni. Et comme le Seigneur ne nous impute rien du tout et ne nous fait aucun reproche –c’est écrit dans Jacques – est – ce – que le Seigneur te fait un reproche? Non. La lettre de condamnation est anéantie sur la croix à Golgotha. Le pardon, la réconciliation, la grâce et le salut ont eu lieu, et nous vivons toujours encore dans le jour du salut. S’il vous plait, acceptons cela. Acceptons aussi de tels exhortation de tout notre cœur. Ensuite ça continue:

Mais par – dessus toutes ces choses… par – dessus toutes ces choses, revêtez – vous de l’amour, qui est le lien de la perfection.

«Par – dessus toutes ces choses».

Et que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps…

À laquelle vous avez été appelés. Appelés. Nous avons été appelés afin que la paix de Christ règne dans nos cœurs en tant qu’un seul corps.

Et soyez reconnaissants.

En tant que corps du Seigneur, «pour former un seul corps». Plusieurs membres mais un seul corps. Nous devons être reconnaissants d’avoir été appelés pour cela: vivre dans l’amour avec Dieu et dans l’amour les uns avec les autres, et qu’il n’y ait plus quelqu’un qui parle en mal de son frère. Nous sommes venus au Seigneur et nous Lui avons tout dit, et tout confessé et nous Lui avons consacré notre vie. Et l’homme de Dieu inclus encore ici au verset 17:

Et quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père.

Encore quelques versets bibliques dans l’épître aux Éphésiens. C’est simplement merveilleux de voir de quelle manière Dieu a pu conduire les apôtres à nous écrire toutes ces choses que nous devons savoir aujourd’hui pour attirer notre attention sur notre préparation, pour connaitre comment marcher avec Dieu pour être enlevés. Ici dans Éphésiens chapitre 4, nous lisons ces paroles connues. Éphésiens chapitre 4 à partir du verset 22:

… à vous dépouiller, par rapport à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses.

Nous ne pouvons pas revêtir le nouvel homme sur le vieil homme. Ce n’est pas possible. Nous devons d’abord nous dépouiller du vieil homme et de ses œuvres, et ensuite, revêtir l’homme nouveau pour que ses œuvres soient manifestées. Ça, c’est une exhortation qui va dans le plus profond de notre âme mais, manifestée dans l’extérieur.

… à vous dépouiller, par rapport à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses.

…à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence, et à revêtir l’homme nouveau.

Deux fois le mot «devoir» (en allemand. N.d.t): vous devez. Dans Jean 3, notre Seigneur a dit aussi «vous devez naître de nouveau». Et ici, il est dit deux fois: vous devez vous dépouiller et vous devez vous revêtir sinon vous ne pouvez pas voir le royaume de Dieu. Ici, Vous devez vous dépouiller du vieil homme (en allemand. N.d.t) et encore: «Vous devez revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité». C’est ainsi que nous l’avons lu. Et encore une fois le verset 24:

…et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité.

C’est ainsi qu’est l’homme nouveau. Voilà sa nature, voilà ce qu’il est. Et chaque fois, cela nous touche le cœur. Un bain dans la parole de Dieu est nécessaire pour être lavé de toute souillure. Nous ne pouvons pas venir avec de vieilles doctrines. Il faut que tout devienne nouveau. Le vieil homme doit nous avoir quitté. La vieille religion, les vieilles interprétations, les vieux enseignements que nous avions dans nos églises doivent être laissés là. Tout doit être nouveau. Et ici, dans Éphésiens chapitre 5, ces paroles merveilleuses suivent au verset 26. Éphésiens 5 versets 26 et 27, ça concerne l’Église:

…afin de la sanctifier en la purifiant et en la lavant par l’eau de la parole.

«Sans sanctification, personne ne verra le Seigneur». Et l’Église: «afin de la sanctifier» pas sans un bain de la parole, mais la sanctifier par le bain de la parole. La prédication de la parole de Dieu est importante dans ce temps.

…afin de la sanctifier en la purifiant et en la lavant par l’eau de la parole,

Sanctifier par l’eau de la parole.

…pour faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable.

Le Troupeau racheté par le sang ne peut être sanctifié que quand il est lavé par l’eau de la parole. Uniquement comme ça. Et seulement celui qui a le cœur pur qui verra Dieu. Ensuite le verset 27 que nous connaissons tous par cœur. Il est écrit: …pour faire paraître (pas autrement) devant lui cette Église glorieuse, sanctifiée, purifiée, en la lavant par l’eau de la parole. On ne peut pas paraitre autrement devant lui:

…sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable.

…par l’eau de la parole, pour faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable.

Et Elle sera irréprochable, sainte et irréprochable, lavée par l’eau de la parole. Ce n’était pas possible, maintenant c’est possible: par l’eau de la parole, car la parole a été rétablie entièrement.

Maintenant, c’est adressé à tous ceux qui sont encore dans leur profession au travail et particulièrement aux jeunes. Il y a un enseignant qui me demandait tout à l’heure… il doit enseigner à l’école. Et quand il s’agit des choses comme l’évolution, ceci et cela… ce qui est dans le programme scolaire, ce sont des matières obligatoires. Et ensuite la question m’a été posée: «qu’est – ce – que moi, en tant qu’enseignant je dois faire?» Bien – aimés frères je lui ai dit: «enseigne ce qui est écrit dans le programme scolaire, mais dis ouvertement: moi je ne crois pas ça. Je crois comme c’est écrit dans la parole de Dieu. Enseigne – les mais dis – leurs: moi je ne crois pas. Je crois ce qui est écrit dans la Bible». Vous savez, c’est comme ça à l’école. Tout a changé. Il n’y a plus de crainte de Dieu parmi les hommes. Laissons cela. Remercions Dieu, le Dieu Tout – Puissant qui a dit: «vous n’êtes pas de ce monde tel que moi je ne suis pas de ce monde.» Que Dieu puisse accorder Sa grâce et nous accorder à tous la sagesse au travail, à l’école afin de rester sobre, de rester normal, de prendre ses vraies positions pour Dieu et Sa parole sans fanatisme, mais de bien faire notre travail tout en rendant témoignage de ce que nous croyons et des choses que nous soutenons.

Encore une parole adressée à tous ceux qui sont là pour la première fois et qui ne sont pas encore baptisés bibliquement: nous avons dit en insistant bien – aimés frères et sœurs «repentez – vous et que chacun de vous soit baptisé au nom du Seigneur Jésus – Christ pour confirmer le pardon de ses péchés que nous avons accepté». Et ça, c’était la première prédication et ça doit être aussi la dernière. Si vous vous êtes repentis et que vous avez vraiment consacré votre vie au Seigneur et que vous avez abandonné le chemin large et que vous êtes passé par la porte étroite et que vous avez consacré votre vie au Seigneur et que vous avez expérimenté et pris pour vous personnellement l’œuvre accomplie de la rédemption, alors s’accomplit pour vous Marc 16 verset 16: «Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé». Que Dieu puisse bénir tous ceux qui ont pris leur décision pour Lui, le Seigneur. Et après cette réunion, ce sera possible d’être baptisé.

Répétons encore une fois: que Dieu le Seigneur soit remercié pour le temps dans lequel nous vivons, pour la parole révélée: elle est ordonnée de manière merveilleuse comme jamais auparavant! Et avant que le temps de rafraichissement ne vienne et avant que le Seigneur revienne, il faut que tout soit rétabli dans l’état primitif dans ta vie, et dans ma vie, dans nos vies, dans l’Église. Tout doit être rapporté à l’état primitif pour que l’Église soit lavée dans le sang de l’Agneau, soit sanctifiée dans l’eau de la parole, trouvée dans la parfaite volonté de Dieu, dans la parfaite parole de Dieu par la grâce de Dieu. Et le lien de l’amour divin est le lien de la perfection. Et c’est ainsi, que Dieu puisse nous accorder Sa grâce pour qu’aujourd’hui, nous puissions tous venir au Seigneur et nous humilier devant Lui, nous prosterner devant Lui et confesser: «bien – aimé Seigneur, dans ma vie, tout n’est pas comme ça devrait être; mais accorde Ta grâce». Et nous devons considérer les deux «devoir»: «vous devez vous dépouiller du vieil homme» et «vous devez revêtir le nouvel homme» c’est un devoir, comme dans Jean 3 «vous devez naître de nouveau». Que Dieu le Seigneur nous bénisse et que Dieu nous accorde Sa grâce.

Nous sommes reconnaissants au Seigneur d’avoir reconnu l’envoi de Son messager le prophète. Que Dieu soit remercié qui nous conduit dans toute la vérité par Son Esprit. À Lui soit l’honneur, la gloire et l’adoration pour cette sainte parole merveilleuse. Et comme je le disais toute à l’heure, nous avons l’Ancien et le Nouveau Testament: ce que Dieu a dit par les prophètes et les apôtres, tous ces enseignements et toutes les promesses, tout est ici écrit dans un seul livre. Et on n’a pas le droit d’ajouter quelque chose ni de retrancher quelque chose. Et tous nous avons un oui et un amen à chaque parole de Dieu. Loué et exalté soit le Seigneur notre Dieu maintenant et dans toute l’éternité. Amen!

Nous allons nous lever. Chantons aujourd’hui le chœur «Tout nouveau, tout nouveau, le sang de l’Agneau nous purifie». [L’assemblée chante le chœur. N.d.l.r]. Nous chantons encore: «Tel que je suis sans rien à moi» [L’assemblée chante le chœur. N.d.l.r]

Pendant que nous courbons les têtes dans la prière, et que, dans la foi, nous regardons au trône de la grâce sachant que le sang de la nouvelle alliance est toujours encore dans le lieu très saint, sur l’arche de l’alliance, nous savons que nous avons trouvé grâce auprès de Dieu, et nous avons entendu Sa parole, nous l’avons crue, reçue; et, elle nous a été révélée. Bien – aimés frères et sœurs, la parole peut être prêchée, mais la révélation ne vient que de Dieu, que de Dieu. Et, avant de recevoir la parole de Dieu révélée, il faut qu’on puisse la croire de tout son cœur. La foi est l’accès à Dieu. Abraham croyait Dieu, et nous croyons Dieu, nous croyons chaque promesse, chaque parole de Dieu. Aujourd’hui, je crois que le Seigneur nous a fortifié, Il nous a fortifié. Et le Seigneur attend de revenir. Mais avant cela, il faut que tout soit rétabli et que le temps de rafraichissement vienne, ce temps que les prophètes et les apôtres ont annoncé; et cela a lieu devant nos yeux. Le dernier Message a atteint les extrémités de la terre. Le dernier appel retenti et les derniers sont appelés. Et comme dans la parole d’introduction nous l’avons lu: «bénis sont nos yeux parce qu’ils voient, nos oreilles parce qu’elles entendent, et nos cœurs parce qu’ils croient».

Bien – aimés frères, remerciez le Seigneur notre Dieu pour la grâce qu’Il nous a accordée dans ce temps où il y a tant des voies pieuses, que nous puissions entendre la voix de Dieu, la parole de Dieu et que nous puissions nous référer à elle: aujourd’hui si vous entendez Sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs. Nous avons, par Sa parole, entendu Sa voix. Il nous a parlé, et Sa parole en nous tous, produira l’effet pour lequel Elle a été envoyée. Premièrement, je voudrais demander qui veut être introduit dans cette prière? Que le Seigneur nous accorde tous la bonne compréhension pour les Écritures, la bonne compréhension pour notre marche avec Dieu. Et aussi dans les relations les uns avec les autres, que Dieu reçoive là aussi ce qui Lui revient de plein droit, et que la paix de Dieu règne dans nos cœurs et dans nos pensées en Jésus – Christ notre Seigneur. Que devant Dieu le Seigneur, nous soyons sans tache, sans rides et irréprochables: «Seigneur, purifie mes lèvres, sanctifie mon cœur, sanctifie mes lèvres, sanctifies mes pensées».

Nous voulons tous prier maintenant, prier, prier et apparaître devant Dieu le Seigneur. Ô Seigneur! Donne – nous quelques moments pour la prière commune! Que chacun ouvre son cœur et sa bouche. Et je demande au frère Schmidt de venir et prier avec nous tous. Priez tous, remerciez le Seigneur! ô mon Dieu! [Frère Schmidt prie. Ndlr]

Aujourd’hui nous faisons une exception. Nous allons prier pour tous ceux qui retournent à la maison. Pour tous ceux de l’Afrique du Sud, du Canada, et particulièrement pour nos frères dans le ministère. Venez devant. Frère Élise et toute la famille, la sœur de l’Afrique du Sud… frère Justin, viens aussi. Venez, nous voulons vous remettre à la grâce du Seigneur. Les frères dans le ministère, nous les avons cités par leurs noms, venez aussi pour que nous puissions prier pour vous et vous remettre à la grâce de Dieu. C’est simplement merveilleux que, du monde entier, les gens viennent pour écouter la parole; et particulièrement les frères qui prêchent la parole. Que le Seigneur vous bénisse! Que le Seigneur vous bénisse! Qui veut encore venir? venez, venez. Que la reconnaissance soit au Seigneur notre Dieu. Notre bien – aimé frère Élise, regarde ici. Que Dieu le Seigneur Te bénisse toi et toute ta famille. Que Dieu vous bénisse tous à Edmonton et dans tout le Canada. Que Dieu vous bénisse bien – aimés frères. Chacun a sa place là où le Seigneur l’a placé. Frère Justin, que Dieu te bénisse et soit avec toi. Que Dieu te bénisse! Qu’Il bénisse tous dans toute l’Afrique particulièrement Johannesburg, Pretoria, Port Élisabeth, Cape Town, partout où se soit, partout, nous avons la parole que nous avons pu prêcher. Et vous tous qui aujourd’hui êtes ici, sans considérer la langue ou la nationalité, que le Dieu fidèle vous bénisse de manière puissante.

Ô Seigneur Dieu Tout – Puissant, tout dépend de Ta bénédiction. Bénis notre bien – aimée sœur de l’Afrique du Sud, la mère de notre frère Christian. Bénis tous à Cape Town particulièrement le frère Bruce et le frère Daniel, et tous les frères qui sont à Ta disposition et qui prêchent Ta parole. Bénis toute l’Europe, dans tous les pays voisins, et bénis particulièrement en Italie, bénis notre bien – aimé frère Etienne Genton. Bénis par Ta grâce! Bénis aussi tous ceux de l’Iran, de la Turquie, de partout, de tous les peuples, les langues et les nations. Je Te demande bien – aimé Seigneur que la parole ne revienne jamais sans effet mais qu’elle exécute toujours ce que tu veux dans notre vie, et dans le futur, qu’elle produise les choses pour lesquelles tu l’as envoyée. Ô Seigneur accorde à chacun la grâce de venir devant Toi dans la plénitude de la foi. Aide – moi Seigneur à me dépouiller du vieil homme! Ô Bien – aimé Seigneur, accorde – moi la force de revêtir le nouvel homme qui est créé selon la nature de Dieu, la sainteté, la véracité, la justice de Dieu. Ô Bien – aimé Seigneur, ensemble, nous louons la puissance de Ton sang, de Ta parole et de Ton Esprit; et nous Te demandons encore une fois: bénis dans tous les peuples, les langues; appelle les derniers à sortir pour que le nombre soit atteint et que tout soit rétabli et que le temps de rafraichissement vienne, et que Tu reviennes pour nous prendre auprès de Toi. Ô bien – aimé Seigneur, nous Te disons merci pour l’Ancien et le Nouveau Testament. Nous Te disons merci de tout notre cœur pour le ministère de Ton serviteur le prophète. Nous Te disons merci de ce que Ta parole est portée en tant que message divin dans le monde entier. À Toi le Dieu Tout – Puissant nous disons merci. Bénis toute la congrégation, bénis tous par Ta grâce! Dans le saint nom de Jésus – Christ amen! [L’assemblée dit «amen » N.d.l.r].

Vous pouvez repartir en paix. Encore une parole adressée à tous ceux qui veulent être baptisés –vous pouvez vous asseoir. Vous pouvez tous vous rasseoir– Ceux qui veulent être baptisés, venez s’il vous plait devant maintenant pour que nous puissions encore prier pour vous. Avons – nous des frères et des sœurs qui veulent être baptisés? Levez rapidement les mains. S’il n’y a personne, c’est bien. Si, il y en a. Que Dieu bénisse nos frères et sœur de Grotno très particulièrement. Que Dieu vous bénisse. Que Dieu bénisse de tous les peuples, les langues. Y a – t – il encore quelqu’un qui veut être baptisé? Oui. Venez, venez devant. Le baptême est possible. Et tous ceux qui veulent consacrer leur vie au Seigneur ont la possibilité d’être baptisés. Frère Edmund Miskys va encore dire quelques mots. Je voudrais demander à tous de penser à moi dans la prière. Mercredi j’entreprends un long voyage avec l’aide de Dieu au fin fond de l’est: Thaïlande, Birmanie, Cambodge, Vietnam. Un petit voyage circulaire de neuf jours. Cela est planifié avec le frère Lukram ensemble pour prêcher la parole du Seigneur. Nous allons avoir de grandes rencontres et conférences internationales avec des pays voisins aussi, les frères vont se rassembler pour écouter la parole de Dieu. Je suis devenu vieux, mais la parole du Seigneur est toujours la même. Que Dieu bénisse tous ceux qui traduisent. Le frère Michael et tous les frères qui viennent de loin et tous ceux qui sont ici. Maintenant ils traduisent simultanément en seize langues et, par la grâce de Dieu, la parole est transmise dans le monde entier. Que Dieu bénisse aussi nos frères et sœurs de la Bulgarie.

Je voudrais inviter tous à Constanţa, c’est en Roumanie. Dieu voulant, après mon retour du fin fond de l’est, directement le weekend prochain je serais à Constanţa en Roumanie, directement à la Mer Noire. Et je la regarderai. Vous savez, ça fait du bien à tous de regarder la mer noire. Nous avions eu une belle vue sur la Mer Noire avec le frère Schmidt depuis l’île de la Bulgarie. Nous avions vu la Mer Noire. C’était très beau. Et maintenant encore une vue de la Mer Noire depuis Constanţa. Qui des frères dans le ministère…. Je pense particulièrement à nos frères Suisses que j’aimerai bien aussi inviter et voir dans un autre pays. Les frères de la Suisse. Que Dieu le Seigneur vous bénisse et soit avec nous tous. S’il te plait frère, dis encore quelques mots.