Ազատ քրիստոնյա մարդկանց առաքելություն

Հիսուս Քրիստոսը նույնն է երեկ, այսօր և հավիտյան: Եբր. 13:8

Լեզու:

Reunion mensuelle Krefeld - Samedi 5. 8. 2017 19:30 / Ewald Frank

Լեզու: french

Download Audio MP3 - Krefeld - August 05, 2017 19:30




«L’accomplissement des prophéties bibliques dans notre temps»

Réunion mensuelle Krefeld

Samedi 05 août 2017

«L'assemblée chante ‘Crois seulement, crois seulement’ N.d.l.r»

Amen, amen! Vous pouvez vous asseoir. Que le Seigneur soit remercié pour les cantiques; et aussi, très particulièrement, pour le dernier cantique de la chorale. Aujourd’hui très rapidement, je vais souhaiter la bienvenue à tous. C’est pour moi un jour particulier. il y a tant de visites de tant de pays. il y a longtemps que nous avons eu tant de visites. Nos frères d’Atlanta, de Chicago, d’ici et de là et de partout. Notre frère Justin de Johannesburg avec toute la famille… où est-il? Je crois que c’est lui qui disait: «frère Frank, je suis venu avec toute la famille parce que je crois au ministère que Dieu t’a donné.» Nous avons au moins trente personnes de la Guadeloupe. De loin et de près. Même notre chauffeur de l’île de la Réunion est ici aujourd’hui. Où est le frère de l’île de la Réunion, où est-il? C’est le cent soixante-troisième pays que mes pieds ont foulés. Que Dieu te bénisse très particulièrement. Le frère Taty, lève-toi s'il te plait. Oui. Que Dieu bénisse frère Taty d’une manière très particulière. il m’a accompagné durant tous ces voyages. Dieu, au-dessus de toutes mesure, a accordé Sa grâce. Pour nous, c’est tout un autre monde, et malgré tout, nous pensons toujours de nouveau à la parole que le Seigneur a donnée à Abraham et ensuite à Jacob: «en toi seront bénies toutes les nations de la terre». Particulièrement sur l’île Maurice, peut-être qu’il y avait quatre différentes races de l’Afrique et de l’Europe. Tous étaient rassemblés pour écouter la précieuse parole de Dieu.

Nous avons ensuite ici des salutations. Je ne sais pas si nous allons pouvoir les lire toutes ou seulement les survoler très rapidement. Que tout le monde puisse savoir que je lis vraiment chaque mail, et que je reçois dans mon cœur ce qui y est écrit et ce qui a été dit. Ensuite, nous avons sûrement quelque part… ici les salutations. Frère Frank lit quelques salutations. N.d.l.r.

…ensuite, je voudrais aujourd’hui particulièrement saluer tous ceux de Grodno, tout un groupe: que Dieu vous bénisse très particulièrement. Ensuite le frère Vindel avec sa famille et notre bien-aimée sœur Françoise, que Dieu vous bénisse, votre maison est devenue parmi nous. Nous nous sentons tous bien ici, dans la maison du Seigneur. Nous avons ensuite un groupe de la Guadeloupe – je l’ai déjà mentionné – nous avons ensuite le frère Foresteri ici, et le frère Justin – Je l’ai déjà mentionné aussi. Ensuite les salutations du frère Étienne de l’île de la Réunion, et les salutations du frère Mbiye, et celles du frère Joseph d’Atlanta qui est ici aujourd’hui, et aussi celle du frère de Chicago. Je voudrais aujourd’hui très particulièrement saluer notre bien-aimé frère docteur Mbiye, le saluer très particulièrement parmi nous. Notre premier contact a eu lieu au Congo en 1970 avec le frère docteur Mbiye. C’est un vieil ami à moi et au frère Koupher et il est le papa de Jean-Claude. Ils sont ici aujourd’hui, le frère et la sœur Mbiye. Levez-vous s'il vous plait. Où êtes-vous? Le frère et la sœur Mbiye. Que Dieu vous bénisse d’une manière très particulière. Que Dieu vous bénisse très particulièrement parmi nous.

C’est simplement merveilleux quand on pense au commencement dans chaque pays, et comment est-ce-que Dieu a conduit les cœurs depuis le commencement. Je ne connaissais personne, mais Dieu a vraiment accordé Sa grâce. Et dans ces réunions, ce sont deux mille cinq cents personnes qui sont rassemblées régulièrement et qui suivent la retransmission. Et aujourd’hui aussi, ils suivent en direct. Quelle grâce! la semence a été semée, et elle a porté de son fruit dans tous les peuples, les langues et les nations, tel que Dieu l’avait promis. Ici des salutations. Frère Frank lit d’autres salutations. N.d.l.r. 

Pardonnez-moi que je prenne tant de temps pour remettre ces salutations. Nous sommes liés dans le Seigneur et nous nous réjouissons de ce que le monde entier écoute et voit. S'il vous plait, qui est-ce-que j’ai oublié? Qui est-ce-que j’ai oublié? Nous souhaitons la bienvenue à tous, et particulièrement à ceux qui sont aujourd’hui ici pour la première fois. Que la bénédiction du Dieu Tout-Puissant repose vraiment sur nous tous et que Dieu puisse recevoir ce qui Lui revient de plein droit. Aujourd’hui, nous allons directement entrer dans la parole.

Dans l’introduction, nous avons entendu quelle responsabilité est liée à un appel divin. Et j’ose dire que notre responsabilité consiste à apporter la Sainte Parole originale, sans falsification ni altération en tant que dernier Message d’appel à sortir et de préparation à tous les peuples, les langues et les nations. Cette prédication est apportée pour servir de témoignage aux uns, et aux autres, pour leur appel à sortir, leur séparation et leur préparation pour le jour précieux et merveilleux du retour de notre Seigneur Jésus-Christ.

Nous voulons commencer avec le Psaume 33. Nous avons ici d’une manière particulière au verset 4… Psaumes 33 verset 4, versets 6 et 9. Psaumes 33.

Car la parole de l’Éternel est droite (véritable, N.d.t).

Amen! Dites «amen! » «L'assemblée dit 'amen' N.d.l.r » «car la parole de l’Éternel est véritable,» et c’est Elle que nous portons, c’est elle que nous prêchons.

Et toutes ses œuvres s’accomplissent avec fidélité;

Ce que Dieu fait est bien fait. Et Il fait de grandes choses parmi Son peuple. il fait de grandes choses en ceux, et avec ceux qui croient Sa parole, et mettent en pratique dans l’obéissance ce qu’Il a dit dans Sa parole. C’est avec eux qu’Il fait de grandes choses et en eux. Nous lisons au verset 6:

Les cieux ont été faits par la parole de l’Éternel, et toute leur armée par le souffle de sa bouche.

La parole de Dieu est une parole créatrice: ce qu’Il dit s’accomplit, et ce qu’Il promet doit et va s’accomplir; car, Dieu Lui-même est dans Sa parole, et, ce qu’Il a dit et ce qu’Il a promis, il l’accomplit en nous. Ensuite, nous venons à ce verset 9. Ici nous avons particulièrement au verset 9:

Car il dit, et la chose arrive; il ordonne, et elle existe.

À l’instant même, au moment où il l’exprime, cela arrive! il ordonne, et elle existe. 

Maintenant, venons à ce qui nous concerne et à ce que Dieu, dans ce temps, a à nous dire. À partir du verset 10 dans le Psaumes 33:

L’Éternel renverse les desseins des nations, il anéantit les projets des peuples;

Ensuite suit cette certitude, au verset 11:

Les desseins de l’Éternel subsistent à toujours, et les projets de son cœur, de génération en génération.

Ce que Dieu, dans Son dessein a fixé, demeure éternellement valable: on ne peut pas le changer. Et nous pouvons confesser de tout notre cœur comme Paul l’a dit: Dieu nous a révélé tout le dessein de Son salut. Ensuite… encore une fois le verset 11 et ensuite le verset 12:

Les desseins de l’Éternel subsistent à toujours, et les projets de son cœur, de génération en génération. Heureuse la nation dont l’Éternel est le Dieu! Heureux le peuple qu’il choisit pour son héritage! (Pour lui appartenir! N.d.t)

Loué et exalté soit le Seigneur! Nous nous retrouvons dans la Parole de Dieu, par la grâce de Dieu. Et dans Actes des Apôtres chapitre 20, nous avons ce verset connu de l’apôtre Paul qui, dans son résumé, ici dans Actes des Apôtres chapitre 20, a dit d’abord aux versets 23 et 24… Actes des Apôtres chapitre 20 versets 23 et 24. Nous lisons… Actes des Apôtres… je m’excuse. Je voulais en fait commencer avec Actes des Apôtres chapitre 2. Mais lisons ce texte des Actes des Apôtres chapitre 20 du verset 26 au verset 28 :

C’est pourquoi je vous déclare aujourd’hui que je suis pur du sang de vous tous (je n’ai la mort de personne sur la conscience, en allemand. N.d.t), car je vous ai annoncé tout le conseil de Dieu, sans en rien cacher.

Pensez un peu à cela: n’avoir sur la conscience la mort d’aucune personne qui a entendu le Message par sa bouche. Mais il a prêché tout le conseil de Dieu. Tous ceux qui l’ont entendu, pouvaient prendre leur décision pendant que tout le dessein de Dieu leur fut prêché. Et je veux pouvoir dire la même chose à nous qui croyons cette parole précieuse: tout le dessein du salut que le Dieu Tout-Puissant a conçu d’éternité en éternité: nous ne vous avons rien caché, mais nous vous avons prêché tout ce qui est nécessaire maintenant pour votre préparation, pour que, dans la foi et dans l’obéissance, nous puissions suivre la parole et la mettre en pratique. il est écrit ensuite au verset 28 d’Actes des Apôtres 20 :

Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques (surveillant), pour paître l’Église du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang.

Ce n’est pas ton Église ni mon Église, c’est l'Église de Dieu qu’Il s’est acquise par Son propre sang. Et, c’est dans Son Église qu’Il a établi différents ministères pour que la Parole du Seigneur soit prêchée. il dit ici: je suis pur du sang de vous tous, et ensuite, il exhorte les anciens à demeurer dans la Parole exactement comme lui, sans l’altérer; et ensuite, de paître l'Église que le Seigneur s’est acquise par Son propre sang, et que la parole de Dieu soit distribuée dans cette Église du Seigneur car «l’homme ne vit pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu».

Quel privilège nous avons dans ce temps, d’avoir été ramenés au commencement antique, au commencement de l'Église. Bien-aimés frères et sœurs, nous ne savons pas combien de temps encore nous pourrons prêcher la parole de Dieu librement, comme cela est possible jusque maintenant. Nous savons que tout a changé sur terre. Et particulièrement depuis le temps de cette soi-disant explication et renaissance, et aussi avec Darwin et sa théorie de l’évolution. Oui, mais quoi! L’homme devait se décider: croit-il Dieu et la parole de Dieu, ou alors il croit à l’exposé de la création et il prête l’oreille à un pasteur déçu du fait que sa fille mourut de tuberculose à onze ans, et qu’il a complètement perdu la foi et a inventé des idées les unes après les autres. Et nous pensons que cet enseignement est une matière obligatoire à l’école. Mais où est la Bible, où est la parole de Dieu? Où reste ce que Dieu a dit dans Sa parole? On a plutôt repris ce qu’un homme a dit dans ses fantaisies, et on ne croit plus ce qui est écrit au premier chapitre de la Genèse, que Dieu est le Créateur. 

Quand on regarde et qu’on pense à notre temps! Bien-aimés frères et sœurs, vous avez tous entendu le slogan: «mariage pour tous», combien de temps encore est-ce-que nous aurons droit de lire la Bible? Peut-être que je devrais le lire tout de suite pour que tous puissent savoir ce que je veux dire. Éphésiens chapitre 5, ici, il est parlé justement de ça. Éphésiens chapitre 5 à partir du verset 27; ici, nous avons le verset le plus important de ce chapitre. Tous les versets sont précieux et importants, mais ici, il est écrit dans Éphésiens chapitre 5 à partir du verset 27:

…afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible.

Mes bien-aimés frères et sœurs, qu’est-ce-qui a été écrit avant ce verset? Qu’est-ce-qui a été dit aux mariés? Qu’est-ce-qui a été dit aux enfants? Qu’est-ce-qui a été écrit avant ce verset et qu’est-ce-qui suit après ce verset? L’ordre divin. Et cet ordre divin doit être rétabli dans l'Église. Tous les autres peuvent faire ce qu’ils veulent, mais nous, nous avons la sainte obligation d’exécuter la volonté de Dieu, d’accepter la parole de Dieu et la mettre en pratique. Et encore une fois le verset 27. Pour que ce verset puisse s’accomplir on doit commencer à partir du verset 21:

Vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ.

Verset 22:

Femmes, que chacune soit soumise à son mari, comme au Seigneur;

Est-ce-que dans le futur, on pourra encore continuer à lire cela et pouvoir dire cela librement comme on le fait ce soir? Bien-aimés frères et sœurs, il faut que cela soit dit très clairement: tous peuvent faire et laisser ce qu’ils veulent, mais, Dieu parle à Son peuple, à Son Église. Pas aux autres, mais à Son Église qu’Il s’est acquise. C’est pour cette raison que nous respectons la parole de Dieu qu’Il a prêchée et transmise par Ses apôtres.

Femmes, que chacune soit soumise à son mari, comme au Seigneur;

Ensuite au verset 23:

Car le mari est le chef de la femme (la tête de la femme, en allemand. N.d.t), comme Christ est le chef de l'Église (la tête de l'Église, en allemand. N.d.t) …

Oh! Mon Dieu! Où est-ce qu’on peut encore aujourd’hui lire cela? Mais dans l'Église qui appartient au Dieu Tout-Puissant, il faut que cela ait le droit d’être lu pour que tous puissent respecter l’ordre divin, et, de tout leur cœur, se soumettre à cet ordre. Et pensez à cela à ce qui est écrit ici: «Or, de même que l'Église est soumise à Christ» il est écrit «comme Christ est le chef de l'Église» bien-aimés frères et sœurs, est-ce-que Christ est ta tête, est-ce qu’Il est ton chef? Combien d’églises disent: «le pasteur est le chef, le pasteur est le chef» non et non. Jésus-Christ est le chef de l'Église, il est la tête. C’est Lui qui s’est acquis par Son sang, Son Église. Et tel qu’une vraie épouse se tient à la disposition de son époux, c’est ainsi que nous, en tant qu’Épouse de Christ, nous nous tenons à la disposition de notre Seigneur. Et c’est ainsi que, dans l’amour les uns avec les autres, nous serons unis sans considérer ce que disent les hommes. Le verset 24:

Or, de même que l'Église est soumise à Christ.

«L’Église est Soumise»: Chacun ne peut pas faire ce qu’il veut en tant que membre de l'Église: Christ est le Chef. Et ici, nous avons la précieuse parole. Celui qui ne peut pas respecter la parole de Dieu, comment est-ce-que Dieu pourra le respecter? Nous devons d’abord reconnaitre l’ordre de Dieu, et ainsi, Dieu va nous reconnaitre. Ensuite, ici au verset 25, c’est adressé aux hommes:

Maris, que chacun aime sa femme, comme Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle.

Ici, c’est un ordre du Seigneur, et cet ordre a sa place dans l'Église du Dieu vivant. Au verset 26, il nous est dit pourquoi, c’est-à-dire:

Afin de la sanctifier en la purifiant et en la lavant par l'eau de la parole.

Pour quelle raison est-ce-que la prédication-Parole est donnée, prêchée? C’est ainsi que par la parole authentique, par le sang de l’Agneau, nous avons été purifiés de tout péché et transgression, c’est ainsi que par la sainte et précieuse parole, nous sommes lavés de toute interprétation, de toute explication, de tout ce qui vient des religions et des hommes et qui n’a rien à faire avec Dieu et la parole de Dieu. Tout ce qui vient des crédos d’hommes, qui ont été inventés par des hommes, nous devons laisser tout ça derrière nous, tous ces faux enseignements; et nous devons nous mettre à la disposition de Dieu. Je suis reconnaissant frères et sœurs, de ce que Dieu nous a donné ce respect devant Sa parole. il nous l’a mise dans le cœur. On peut continuer à lire jusqu’à la fin. 

Ensuite il est dit au premier verset du chapitre 6:

Enfants, obéissez à vos parents, selon le Seigneur, car cela est juste (cela est en ordre, en allemand. N.d.t)

Je me demande où est-ce qu’on pourrait encore lire cela aujourd’hui. Bien-aimés frères et sœurs, remercions notre Dieu qui nous a accordé Sa grâce au jour du salut et nous a secourus.

Et comme l’apôtre Paul l’a dit dans Actes des Apôtres chapitre 20, tel que nous l’avons lu, et aussi particulièrement ici dans l’épître aux Éphésiens et dans l’épître aux Colossiens, il a parlé des choses que nous devons observer, croire, et vivre en tant qu’Église. Tout nous a été transmis dans les saintes Écritures, et la vraie Épouse de Jésus-Christ s’attachera seulement aux saintes Écritures, Elle ne s’orientera que par les saintes Écritures et rien d’autre. 

Bien-aimés frères et sœurs, maintenant suit quelque chose qui m’a déchiré le cœur de tous les côtés possibles. Nous qui vivons dans le pays de la réformation, cela va faire cinq cents ans que Dieu a fait tout un nouveau commencement. Et déjà avant la réformation, il y avait eu des réveils déjà qui ont conduit à la réformation. Et maintenant, tous retournent au sein de la mère. Mais, ce qui m’a déchiré le cœur dans la dernière édition d’Ideas Spectrum (Magazine allemand), cela m’a presque fait tomber, c’est ce qui s’est passé dans cette ville mondialement connue, Wittemberg, la ville dans laquelle il y a la cathédrale sur laquelle Martin Luther a cloué les thèses. On pourrait dire que sur les murs de la cathédrale, ils ont gravé… je ne peux même le dire. Dans une Église! Dans la ville de Luther, Wittemberg, voyez la photo (frère Frank montre une page du magazine). Un cochon dessiné sur l’église, avec des mamelles pour les Juifs. Et encore aujourd’hui, après cinq cents ans. il y avait eu plusieurs personnes qui avaient demandé que cela soit ôté de la cathédrale, et la commune, l’État a refusé en décidant que cela resterait. Donc la haine contre les Juifs a continué. On voit sur la photo une truie avec des mamelles et les Juifs en train de téter, et le titre est: «la cochonne juive».

Même du temps de la réformation ils n’ont pas reconnu que le salut de Dieu est allé d’abord aux Juifs car Dieu avait fait la promesse à Abraham, Isaac, et Jacob; et notre Seigneur, s’adressant à la Samaritaine dit: «le salut vient des Juifs.» Comment est-ce qu’on peut condamner les Juifs, les maudire et les symboliser de cette manière-là, et dire ensuite que la réformation est terminée, et fêter la fin de la réformation? Dans notre temps, cette année, ils fêtent la fin de la réformation. Mais, bien-aimés frères et sœurs, d’un autre côté, Dieu nous a secouru en ce que Sa sainte et précieuse parole, sans altération est portée dans le monde entier. Et nous savons que Dieu a un plan avec Israël, il a un plan avec l'Église. Et c’est ainsi que Paul l’a exposé particulièrement dans les épîtres à l’église de Rome. Mais cela déchire le cœur de voir qu’ils fêtent d’un côté cinq cents ans de la réformation, et ensuite, le monde entier… je l’ai vu de mes propres yeux il y a longtemps alors que j’étais à Wittemberg dans la ville de Luther, dans cette cathédrale. Cela déchire le cœur. C’est ainsi que la reconnaissance est plus grande en voyant que nos yeux ont été ouverts par Dieu, et que nous avons la grâce de croire de tout notre cœur «comme le disent les Écritures» et Dieu, depuis le commencement a dit déjà «en toi seront bénis tous les peuples, toutes les races de la terre». Dieu a dit depuis le commencement dans Ésaïe 42 «je t’ai établi comme lumière des nations jusqu’aux extrémités de la terre». Nous étions dans le dessein original de Dieu, pas contre les Juifs, mais avec les Juifs, parce que Dieu avait conçu Son dessein du salut et l’avait aussi exécuté. 

Beaucoup de choses pourraient être dites. On pourrait retourner au troisième siècle, au moment où la persécution des chrétiens a cessé en l’an 311, a alors commencé la persécution des Juifs avec le fondement de l’église romaine dans l’empire de Rome. Ils étaient désignés comme étant les meurtriers de Christ etc. Et ensuite, le grand concile de Nicée est venu, du milieu de mai au milieu de juin de l’an 325, et c’est là qu’ils ont décidé que Dieu est constitué de trois personnes éternelles. Ils l’ont simplement décidé. Mais nous, nous ne retournons pas au concile de Nicée, nous retournons à Jérusalem, à ce qui y a été cru et prêché. Nous retournons à la parole de Dieu, nous retournons à Dieu. il n’y a pas trois éternels et non plus trois Dieu Tout-Puissant: il n’y a qu’un Seul Dieu Éternel qui, au commencement, en tant qu’invisible, s’est révélé sous une forme visible et a appelé toutes choses à l’existence. Et le même Dieu s’est révélé à nous dans Son Fils Seul engendré de Lui: Emmanuel Jésus-Christ, Dieu avec nous. En tant que Père au ciel, et dans Son Fils seul engendré de Lui sur terre, pour ainsi, nous donner l’adoption, la position de fils et de filles. Et par le Saint-Esprit, il habite en nous et agit dans l'Église du Dieu vivant, dans Son Église. C’est ainsi que nous pouvons le dire librement.

Et parce que nous prêchons ces choses, nous sommes abandonnés de tous sur terre. Cela m’a été dit au téléphoné par un dignitaire: «toutes les communautés chrétiennes sont dans la confession de foi de Nicée, la confession de foi Trinitaire de Nicée, sauf vous, votre Mission Populaire de Krefeld, vous n’y êtes pas.» Nous ne retournons pas à Nicée et non plus à Calcédoine, non plus en 325 ou 381: nous retournons à Jérusalem: «La parole du Seigneur est sortie de Jérusalem» c’est ainsi qu’Elle retournera à Jérusalem quand, par la grâce de Dieu, Dieu achèvera l’Église-Épouse des nations. Remercions le Seigneur de ce que nous portons l’opprobre du Christ et que nous savons de quoi il s’agit maintenant: vous Mon peuple, séparez-vous; ne touchez pas à ce qui est impur, et je vous accueillerai. Vous serez pour moi des fils et des filles et Je serai votre Dieu.

Est-ce-que vous savez ce que Dieu nous a donné? L’appel à sortir. Dieu a envoyé le dernier Message pour ce grand objectif, c’est-à-dire nous faire sortir de toute la captivité babylonienne, de tout enseignement, de toute interprétation humaine; nous appeler à sortir de tout et de Lui être consacrés, mis à Sa disposition, sanctifiés dans la Parole de la vérité; et ainsi, être trouvés devant Lui sans tâche, glorieux. Comme je le disais tout à l’heure: aussi certain que le pardon et la réconciliation n’ont lieu que dans le sang de l’Agneau, c’est ainsi que la sanctification de tout ce qui a été interprété dans le monde chrétien, la délivrance de chaque tâche de la chair et de l’esprit (c’est ainsi que c’est écrit dans 2 Corinthiens 7); et ça, c’est selon le dessein du salut de notre Dieu dans notre temps.

C’est pour cette raison, comme Paul l’a prêché déjà autrefois, et que nous l’avons lu dans le Psaume 33: le conseil des nations sera renversé par l’Éternel. Ils peuvent décider ce qu’ils veulent, mais le conseil de notre Dieu demeure éternellement valable, et nous nous soumettons à ce dessein divin, nous respectons l’ordre divin de toute manière, et nous sommes reconnaissants de ce que Dieu ne nous a pas oubliés, et que nous n’avions pas eu besoin de faire de compromis, mais nous avons pu prendre notre position par la grâce de Dieu, et vraiment, par la grâce de Dieu, nous avons pris notre position pour la sainte et précieuse Parole de Dieu; et c’est Elle que nous portons.

Ici dans Éphésiens, nous pourrons directement lire au premier chapitre. Éphésiens au premier chapitre maintenant, et voir sur quoi est-ce-que l’importance a été mise et où est-ce-que l’apôtre a insisté. Éphésiens 1 verset 7:

En lui nous avons la rédemption par son sang.

Bien-aimés frères et sœurs, si aujourd’hui il y a des visiteurs et des invités qui n’ont pas encore accepté la rédemption et expérimenté la rédemption, aujourd’hui, aujourd’hui cela peut être le jour que le Seigneur a fait pour vous. Aucun et personne n’a besoin de repartir tel qu’il est venu, mais croire simplement ce qui est écrit et tel que c’est écrit, et accepter ce que Dieu, par Sa grâce, a fait pour nous, ce qu’Il nous a donné.

En lui (notre Seigneur) nous avons la rédemption par son sang, le pardon des péchés, selon la richesse de sa grâce. Selon la richesse de Sa grâce.

Et au verset 9:

Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté… le mystère de Sa volonté, selon le bienveillant dessein qu'il avait formé en lui-même.

Il a formé ce dessein Lui-même avec bienveillance. Et ça, il le fait encore jusqu’aujourd’hui. Et ce dessein du salut divin nous a été fait connaître par l’Évangile. Continuons à lire encore le verset 10:

Pour le mettre à exécution lorsque les temps seraient accomplis, de réunir toutes choses en Christ, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre.

Jésus-Christ est le Centre du dessein du salut, de l’histoire du salut. Jésus-Christ le Crucifié est le Centre de notre prédication. Nous pouvons aussi le dire en insistant tel que Paul pouvait le dire: je suis crucifié avec Christ, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi. Disons encore cela une fois: si aujourd’hui parmi nous, nous avons encore des frères, des sœurs et des amis qui n’ont pas encore personnellement fait leur expérience du salut, et qui n’ont pas encore accepté, reçu Jésus-Christ comme leur rédempteur, et qui n’ont pas encore expérimenté la rémission de leurs péchés, faites-le maintenant selon la parole de l'Écriture: «crois au Seigneur Jésus-Christ et toi et ta maison tu seras sauvé», et «tous ceux qui croient en Lui, il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu», c’est-à-dire à ceux qui croient en Son nom. 

Remercions le Seigneur de ce que cela est encore valable aujourd’hui. Nous ne lisons pas un exposé qui concerne le passé ou qui était prédestiné au passé, non. Ici il est exposé ce que Dieu, depuis le commencement même, a fait, et ce qu’Il fait jusqu’à la fin, jusqu’à ce que tous Ses adversaires soient mis sous Son marchepied; et que Lui, Le vainqueur de Golgotha, triomphera sur toutes choses.

Nous avons encore plusieurs versets dans Éphésiens au chapitre 4 aussi. C’est-à-dire que le Seigneur est le chef de Son corps, mais, dans cette Église qui Lui appartient, il a établi des ministères. Et celui qui lit dans Éphésiens 2, ici nous lisons… peut-être directement au verset 20. Éphésiens 2 verset 20:

Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.

Le fondement a été posé une fois pour toutes, et il n’y a pas un autre fondement. Personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a déjà été posé. Comme nous pouvons être reconnaissants de ce que le Seigneur n’a pas seulement dit que nous sommes édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, mais ensuite au chapitre 4, à partir du verset 11, il nous est ensuite dit… Éphésiens 4 verset 11: 

Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs.

Pas seulement édifiés sur les apôtres, mais ces apôtres sont établis dans l'Église. Les ministères sont établis pour l’édification de l'Église. Et nous lisons au verset 12 :

Pour le perfectionnement des saints en vue de l'œuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ.

Pour le perfectionnement des saints, des rachetés qui ont accepté la Parole, qui ont accepté le sang de l’Agneau. Et combien de fois avons-nous eu à le dire en cet endroit? Dans les deux: dans le sang, il y a la vie, et notre Seigneur a dit: «les paroles que je vous ai dites sont Esprit et vieAussi certain que la vie est dans le sang et que nous avons par le sang, reçu la vie de Dieu, c’est ainsi que nous acceptons aussi la parole, et c’est l’Esprit qui, par cette parole acceptée, créé Sa vie en nous, et c’est ainsi que nous naissons de nouveau pour une espérance vivante en vertu de la puissance de la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts.

Bien-aimés frères et sœurs, on peut ici approfondir et lire, continuer à lire. Et particulièrement aussi dans Éphésiens 4, l’exhortation du verset 22. Éphésiens 4 verset 22:

… c'est en lui que vous avez été instruits à vous dépouiller, par rapport à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses.

Vous devez vous dépouiller. C’est un devoir. Au verset 23:

…à être renouvelés dans l'esprit de votre intelligence (dans le plus profond de votre être, en allemand. N.d.t)

Dieu a dit: «Je ferai une nouvelle alliance avec vous, et je vous donnerai un cœur nouveau, un esprit nouveau». Bien-aimés frères et sœurs, il faut que cela se passe avec nous: nous ne pouvons pas seulement dire: je crois au Message; cela commence d’abord à Golgotha. «Dieu était en Christ et a réconcilié le monde avec Lui-même». Cela commence avec la réconciliation, avec le pardon, avec la grâce et le salut; et c’est ensuite, comme déjà dit en insistant: par la parole et par l’Esprit de Dieu, nous naissons de nouveau pour une espérance vivante, par la même puissance de la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts. La puissance de résurrection doit être manifestée, elle doit produire son effet en nous, car notre Seigneur a vaincu le diable, l’enfer et la mort; il a tout vaincu et Il pouvait dire: je vis, j’étais mort et je vis et j’ai la clé du séjour des morts et de l’enfer.

Combien de fois devrions-nous encore le dire dans la foi et dans la pleine confiance? En Jésus-Christ notre Seigneur, la pleine rédemption, le plein pardon, la grâce et le salut ont été manifestés. Mais il faut que cela soit notre expérience personnelle du salut. Ça ne suffit pas que nous puissions dire: «oui, cela a eu lieu pour moi à Golgotha» ou alors «cela a eu lieu par la résurrection»; mais nous devrions pouvoir dire «cela a eu lieu en moi, cela a eu lieu avec moi. J’ai expérimenté le salut de Dieu en Christ par la grâce de Dieu et avec Dieu; et je sais qu’Il m’a agréé et que je Lui appartiens pour ce temps et pour l’éternité.»

Résumons ce que nous avons entendu aujourd’hui avec une reconnaissance profonde. Le Seigneur a donné le dernier Message en tant que dernier appel adressé à tous les peuples, les langues et les nations. Et tous ceux qui ont une oreille pour entendre, entendront ce que l’Esprit a à dire à l'Église. Pas aux religions qui marchent dans leurs propres voies, mais ce qu’Il a à dire à ceux qui appartiennent à l'Église du Dieu vivant, comme notre Seigneur a dit «je bâtirai Mon Église.» il a racheté l'Église et c’est Lui qui La bâtit et c’est Lui qui a établi des ministères dans Son Église pour Son édification, pour qu’Elle soit édifiée, enseignée par la grâce de Dieu, jusqu’à ce que tous, nous soyons trouvés dans la volonté de Dieu selon la Parole de Dieu, vraiment, que tous, de tout leur cœur puissent dire: «pas ce que je veux et pas comme je le veux, mais que Ta volonté soit faite selon Ta parole. Que ce que Tu veux et comme tu le veux ait lieu dans ma vie.» Que chaque frère et chaque sœur, sincèrement, de tout son cœur puisse dire: «bien-aimé Seigneur, accorde-moi la grâce de croire chaque parole, de respecter chaque parole, et d’accepter chaque parole.»

Disons ceci encore une fois: le Seigneur, à la fin du temps de la grâce, a fait retentir le dernier appel. Et comme Paul autrefois pouvait dire: je vous ai annoncé tout le dessein du salut de notre Dieu, c’est ainsi que nous pouvons le dire aujourd’hui de tout notre cœur: rien n’est resté caché, rien n’a été ôté et rien n’a été ajouté concernant la divinité, le baptême d’eau, la chute de l’homme, les deux sortes de semences, la prédication a été apportée sur tout; et Dieu a pu utiliser d’une manière très particulière frère Branham pour, justement, révéler les choses cachées, les apporter à la lumière pour que nous puissions les introduire et les prêcher dans la prédication; et, par la grâce de Dieu, Dieu a ouvert notre intelligence pour tout ce qui a été révélé dans Sa parole. il nous a ouvert l’intelligence pour les Écritures d’une manière que, dans la foi, nous pouvons accepter.

Laissez-moi aussi dire cela: même sur Matthieu 28, imaginez-vous un peu comment est-ce-que nous sommes condamnés de ce que nous méprisons l’ordre de mission du Seigneur parce que nous n’utilisons pas la formule Trinitaire. Mais, il est parlé ici du Nom, pas d’une formule: Baptisez dans Le Nom dans Lequel Dieu, en tant que Père dans le Fils et par le Saint-Esprit s’est révélé. On peut (ça aussi, je l’ai noté) on peut n’est-ce-pas, utiliser les Écritures pour les falsifier; mais on peut aussi utiliser les Écritures pour ensuite, avec cette Écriture qu’on prend, aller à une autre Écriture, et aller d'Écriture en Écriture seulement, et voir, avec l’ordre de mission de Matthieu 28, aller dans Actes des Apôtres, et voir comment est-ce-que les apôtres ont exécuté cet ordre. L’enseignement des apôtres n’a pas été introduit au troisième ou au quatrième siècle, mais il existait déjà dans l’épître des apôtres. Ici, nous avons tout le testament avec tout ce que Dieu nous a dit. Et comme c’est écrit: ils demeuraient dans l’enseignement des apôtres. Et ensuite il nous est donné un avertissement: que personne ne retranche ou n’ajoute à ce qui est écrit. Et Paul a dit dans Galates chapitre 1: même si nous ou même un ange du ciel venait vous prêcher un autre Évangile. Non. Revenons à l’original: un Seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême. 

C’est ainsi que nous pouvons toujours de nouveau remercier de tout notre cœur Dieu qui parle avec nous et qui nous montre aussi l’importance des Écritures, et de ce qu’est l’enseignement divin. il nous a révélé à quel point l'Écriture est importante: chaque Écriture est importante et chaque Écriture doit être suivie de foi et d’obéissance. Bien-aimés frères et sœurs, nous n’avons pas d’autre choix que de remercier le Seigneur, et cela, de tout notre cœur, de ce que nous vivons maintenant et que maintenant, nous avons part à ce que Dieu fait dans le présent, et que nous revenons à l’original, à l’enseignement des apôtres et des prophètes; et nous savons que le Seigneur bâtit Son Église, il achève Son Église pour le jour glorieux de Son retour. 

Encore une fois le Psaume 33: Le dessein des nations a été renversé par l’Éternel, mais le dessein de l’Éternel demeure valable éternellement, et ce dessein de Dieu nous a été révélé par la grâce de Dieu. L’Éternel renverse les desseins des nations, il anéanti les projets des peuples. Cela nous humilie, nous rend petits et nous rend très reconnaissants pour ce que Dieu a fait en Son peuple dans ce temps, et cela, dans tous les peuples, les langues et les nations par Sa grâce.

Que Dieu le Seigneur bénisse tous les traducteurs, que Dieu bénisse sur toute la terre, dans tous les peuples, les nations et les langues. Que tous dans le monde entier reconnaissent combien c’est important de donner raison à Dieu en croyant chaque Écriture, et d’accepter et d’expérimenter personnellement ce que Dieu nous a donné en vertu de l’œuvre accomplie de la rédemption par la grâce de Dieu. Amen! 

Levons-nous pour la prière. Qui chantera pour nous un cantique? Peut-être les deux sœurs, et ensuite, nous allons prier pour tous ceux qui veulent consacrer leur vie au Seigneur. Nous n’avons pas le droit de terminer un culte sans appeler à l’autel.: «Aujourd’hui si vous entendez Sa voix…» Et que tous les frères, même s’ils n’ont pas été appelés ici ce soir devant qu’ils puissent se sentir bien parmi nous.

Les deux sœurs chantent un cantique. N.d.l.r.

Amen! Amen! Que le Seigneur soit remercié. Courbons les têtes et persévérons dans la foi et dans la prière. Nous sommes rassemblés devant la face de Dieu, et nous avons entendu Sa parole. Disons-le encore une fois: tous ceux qui n’ont pas encore consacré leurs vies au Seigneur, qui n’ont pas encore, dans la foi accepté, la rémission de leurs pêchés: que ceci soit le jour que le Seigneur a fait pour vous. Chantons encore une fois le chœur «Tel que je suis sans rien à moi.» «L'assemblée chante le chœur «Tel que je suis sans rien à moi» N.d.l.r»

Qui veut venir? Levez rapidement les mains et nous allons ensemble prier. Y’a-t-il quelqu’un que nous pouvons introduire dans cette prière? Que Dieu vous bénisse, que Dieu vous bénisse, Que Dieu vous bénisse! Partout. Alléluia!

Dieu Tout-Puissant, Ta parole ne revient jamais sans effet. Que ce soit pour la rédemption pour la délivrance, pour l’enseignement: les choses pour lesquelles Ta parole est donnée, Elle produit toujours l’effet en nous tous en qui Tu l’envoie. Bien-aimé Seigneur, Tu connais mon cœur et Tu connais la douleur que je porte. Ô Dieu au ciel, fais grâce et secours; fais grâce à notre pays, à notre peuple, à toute l’Europe, au monde entier. Qu’encore une fois, encore une fois, Ton appel retentisse ô Seigneur! Grand Dieu, nous T’apportons tous ceux qui maintenant, Te consacrent leurs vies. Tu pardonnes les transgressions et Tu ne penses plus aux péchés commis. Tu dis: même si vos péchés sont noirs comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige. Bien-aimé Seigneur, lave nous tous dans le sang précieux de Jésus-Christ, dans le fleuve purifiant de Sa grâce! Ô Seigneur! Et que nous puissions prendre un bain, un bain dans la parole de Dieu, pour être lavés de toute tâche de la chair et de l’esprit, sanctifiés, purifiés. 

Bien-aimé Seigneur, nous Te remettons tout et tous, et nous Te remercions de tout notre cœur. Ton dessein sera exécuté. Tout ce que Tu as conçu avec bienveillance d’éternité en éternité, Tu l’exécute; et nous serons auprès de Toi pour toujours. Nous Te remercions bien-aimé Seigneur de ce que nous avons écouté Ta parole, et dans la foi, nous avons été fortifiés, et nous pouvons Te suivre. Que cette réunion produise du fruit pour l’éternité. Ensemble nous Te disons merci maintenant bien-aimé Seigneur pour Ta parole, pour le sang, pour le Saint-Esprit qui nous conduit dans toute la vérité. Nous Te remercions pour le Message du temps de la fin, nous Te remercions de ce que Tu as confirmé Ta parole dans notre temps devant nos yeux et avec nous, par Ta grâce. À Toi le Dieu Tout-Puissant nous disons merci de tout notre cœur, dans le saint nom de Jésus! Alléluia! Amen! Amen! 

Vous pouvez vous asseoir. Pardonnez-moi de ce qu’aujourd’hui, j’ai mentionné cela avec la ville de Wittemberg, la ville de Luther. Mais, s'il vous plait, comprenez-le bien: le résultat de vrais croyants et l’appel à sortir entier et la préparation entière pour le jour glorieux du retour de Jésus-Christ notre Seigneur: voilà le résultat des croyants. Et nous bénissons Israël, nous bénissons les Juifs au nom du Seigneur. il est le Dieu d’Israël, Lui, Le Dieu de l'Église, le même hier aujourd’hui et le même éternellement. S’il y a quelqu’un qui, après la réunion, souhaite une prière, il peut rester, nous sommes à votre disposition et nous voulons servir le Seigneur et Son peuple; être à la disposition du Seigneur pour que la parole produise l’effet pour lequel elle est envoyée en nous tous. Avant que le frère Myskys annonce quelque chose, j’ai le souhait que le frère Herman prie avec nous. Est-il ici? Où est-il? Ah il traduit aujourd’hui. Nous appelons aujourd’hui le frère Hans. Viens s'il te plait, nous nous levons tous. Viens et remercie le Seigneur. Notre frère a tout à l’heure dans le bureau fait monter une prière au Seigneur. J’étais touché et je pensais: si notre frère ne traduisait pas, il aurait pu répéter cette prière ici. Bien-aimés frères et sœurs, que Dieu puisse nous rendre reconnaissants tous pour ce qu’Il a fait en nous tous. Amen!



Cette brochure est la transcription de la Réunion Mensuelle de Krefeld du Samedi 05 août 2017 tenue par le frère Ewald Frank.