Mission Populaire Libre

Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et éternellement" (Hèbreux 13:8)

Langue:

Krefeld, Dimanche 1 Janvier 2017 / Ewald Frank

Langue: français

Other languages




«L’accomplissement des prophéties Bibliques dans notre temps».

Réunion Mensuelle de Krefeld
Dimanche 01 Janvier 2017

Vous pouvez vous asseoir. Loué et exalté soit notre Seigneur. Nous venons d’entendre des paroles précieuses, et à cela, on devrait directement lire Matthieu 25 au verset 10 et Apocalypse 19 verset 7. Nous avons entendu dans Jean 14 notre Seigneur a dit: «je vais vous préparer une place», et Il est allé, et nous a préparé une place. Mais maintenant, il s’agit de notre préparation, de la préparation e l’église-épouse, de l’Épouse de l’Agneau qui sera dans sa demeure, à la place qu’Il est allé préparer pour elle; c’est pour cela qu’il est écrit dans Matthieu 25 verset 10: «celles qui furent prêtes… Celles qui furent prêtes entrèrent avec Lui au festin des noces et la porte fut fermée». Et la parole merveilleuse ici dans Apocalypse chapitre 19 les versets 7 et 8… Apocalypse 19 versets 7 à 8, nous voyons ici la troupe des vainqueurs:

Réjouissons-nous et soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire; car les noces de l’agneau sont venues, et son épouse s’est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints. Et l’ange me dit: Écris: Heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l’agneau! Et il me dit: Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu.

Pour aujourd’hui, ce que nous avons entendu suffirait déjà, à savoir que le Seigneur, dans ce dernier laps de temps avant Son retour, appelle une Épouse à sortir, l’Épouse de l’Agneau, l’Agneau de Dieu; comme Jean-Baptiste le disait: «voici l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde». Tes péchés et mes péchés ont été placés sur l’Agneau de Dieu, Ésaïe 53 est accompli: «notre condamnation a été placée sur Lui pour que nous soyons guéris et le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur Lui et c’est par Ses meurtrissures que nous sommes guéris»; Psaumes 22: mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? Et au prochain moment, comme Paul l’a exprimé dans 2 Corinthiens chapitre 5: «Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même». En un instant, alors que nos fautes, péchés et notre châtiment furent placé sur Lui, toi et moi étions séparés, abandonnés de Dieu sans espérance dans ce monde, et ensuite, le Rédempteur s’est placé pour nous dans la brèche. Il a dû être frappé de notre châtiment et pris sur Lui notre séparation et notre abandon d’avec Dieu, et au prochain moment, alors qu’Il fut frappé de notre châtiment et que le sang de l’Agneau fut versé, cela s’est accompli que «Dieu était en Christ» et ensuite «réconciliant le monde avec Lui-même». Comme Paul l’écrit: le ministère d’ambassadeur nous a été transmis, et que nous puissions dire au monde entier: «soyez réconciliés avec Dieu, recevez la réconciliation, le pardon, la grâce; recevez le salut de Dieu. Acceptez ce que Dieu a préparé pour nous pour ce temps».

Aujourd’hui encore, bien-aimés frères et sœurs, hier nous avons vu à peu près soixante ou soixante-dix emails; et regardez aujourd’hui de nouveau toute une pile d’emails venant du monde entier, de Cuba, de partout, des salutations de partout, des salutations. Dieu nous a liés à beaucoup de personnes c’est-à-dire à tous ceux qui maintenant, croient «comme le disent les écritures». Nous pouvons ici lire en détails les noms de tous ceux qui particulièrement ont appelés. (Frère Frank lit les noms des frères qui ont appelés. NDLR) … Le frère Gerson de Port-Élisabeth qui m’a vraiment dit quelques paroles qui m’ont touché le cœur. Il s’est rappelé de ce qui s’est passé le 02 avril 1962 alors que le Seigneur m’avait donné l’ordre et qu’ensuite j’ai dit «Seigneur, ils ne m’écouteront pas, ils ont tout en abondance et vivent en abondance, ils ne m’écouteront pas». Et alors, la réponse du Seigneur fut «mon serviteur, le temps arrive où ils t’écouteront, ils t’écouteront. Emmagasine la nourriture». Vous connaissez tous ce témoignage, et ce frère de Port Élisabeth a dit à haute voix au téléphone «frère Frank, le temps est là où tous ceux qui sont de Dieu prêtent l’oreille à ce que l’Esprit a à dire à l’église». Il m’a encouragé à continuer l’œuvre et à partager avec le peuple de Dieu ce qui nous a été confié et donné par le Seigneur.

Hier soir, nous avons donné un compte rendu de ce qui est fait ici au Centre Missionnaire et nous sommes vraiment reconnaissants pour tous nos frères et nos sœurs. Vous savez, tout ce qu’on fait aujourd’hui est enregistré, chaque envoi, des pages entières, tout est enregistré, tout ce qui a été envoyé comme littérature… Nous avons ici deux mille trois cents kilogrammes de DVD et de littérature, plus de sept mille kilogrammes des brochures envoyées à l’étranger, cinq mille quatre cents émissions ont été envoyées durant l’année 2016. Quand on enregistre tout cela…

J’ai encore les noms de ceux que nous n’avons pas mentionnés hier, nous avons la sœur Brigitte Ketura et la sœur Élisabeth Flek qui travaillent ici depuis plus de trente-quatre ans, elles s’occupent de toutes les correspondances et les expédient. Et hier, nous n’avons pas mentionné le frère Pavel, le frère André, nos frères qui sont à l’œuvre à l’imprimerie, que Dieu puisse les bénir de la plénitude de Sa grâce. Et aussi les sœurs Anna et Emma, tous ceux qui aident et font en sorte que tout aille bien et que l’œuvre qui nous a été confiée soit transmise au peuple de Dieu. Et ici, plus de sept mille kilogrammes ont été envoyés. C’est merveilleux de voir tout ce que Dieu a fait l’’année dernière, pas seulement les différents voyages qui ont été entrepris, mais, par la grâce de Dieu, nous pouvons servir le peuple de Dieu en envoyant les lettres circulaires, les brochures, les prédications de frère Branham, et, ce serait bien si quelques-uns de ceux qui ne savent pas ce qui se passe puissent aller à l’imprimerie et voir les différentes langues à leurs places sur les étagères et qui sont par la suite envoyées dans le monde entier. Nous sommes reconnaissants de tout notre cœur pour le Centre Missionnaire, pour l’imprimerie, pour les expéditions et pour les frères et sœurs qui viennent de l’extérieur. Qui aurait pensé à tout cela, que Dieu aurait une telle œuvre ici sur terre avant le retour de Jésus-Christ, pour que tous les peuples, les langues et les nations écoutent l’évangile valable éternellement! Comme cela est écrit dans Apocalypse 14 verset 6, l’ange a parcouru le ciel et a prêché à tous les peuples l’Évangile, comme il est écrit ici:

Je vis un autre ange qui volait par le milieu du ciel, ayant un Évangile éternel, pour l’annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue, et à tout peuple.

Et dans Matthieu 24 verset 14:

…et alors viendra la fin.

Avons-nous compris frères et sœurs ce que Dieu a fait depuis la réformation? Un réveil l’un après l’autre. Il y a eu des hommes de Dieu que le Seigneur a utilisés dans les différents âges, comme Martin Luther, Wyclif, Zwingli, Jan Hus, il y a eu aussi un Wyclif, il y a eu déjà des hommes que Dieu pouvait utiliser. Et chaque réveil était une préparation pour le réveil prochain; et dans chaque réveil qui avait eu lieu, les élus ont suivi ce réveil. Tous les autres sont restés avec ce que Dieu avait fait, mais les élus ne se sont jamais arrêtés, ils ont continué avec l’action de Dieu jusque dans notre temps. Oui, du réveil Luthérien, de Zwingli de Calvin, tous les différents réveils qui ont existé, bien-aimés frères et sœurs, cela a toujours continué: Dieu a eu un John Wesley pour les Méthodistes, un Menno Simonsz pour le réveil des mennonites, un John Smith pour le réveil des baptistes; Dieu a eu des hommes aussi après la percée de la réformation; et on peut toujours dire de nouveau que Dieu a accordé Sa grâce pour que ceux qui dans leur temps avaient cru la parole révélée de Dieu et avaient suivi… aussi le réveil pentecôtiste qui en 1906 a eu sa percée, pas seulement à Los-Angeles sur la rue Azusa, mais dans le monde entier: en Europe, à Castle, à Mulahim, en Chine, partout, partout, l’Esprit de Dieu a commencé à agir, et nous avons dans notre temps dans le mouvement charismatique pentecôtiste cinq cent soixante-cinq millions. Et qu’est-ce qu’il y avait eu il y a presque soixante-quinze années d’ici? Personne n’avait entendu parler du baptême du Saint-Esprit, des dons du Saint-Esprit; mais ensuite Dieu a accordé cette percée par Sa grâce avant la première guerre mondiale.

Et ensuite après la deuxième guerre mondiale, Dieu a utilisé frère Branham le mandatant directement. Et j’ai aussi noté cela dans ma Bible, tel que cela a été dit aussi à frère Branham:

Beaucoup de personnes, des reporters des journaux étaient aussi présents là-bas au bord de l’Ohio, et subitement il fut dit: «lève la tête!». Et, quand je levais la tête, cette lumière surnaturelle est descendue. Il y a des hommes qui se sont évanouis, et une voix a retenti qui a ébranlé toute la région, et elle a dit: ‘’tel que Jean-Baptiste a été envoyé comme précurseur de la première venue du Christ, c’est ainsi que le message qui t’a été confié sera précurseur du retour de Christ’’. Pas que je sois le précurseur mais, le message sera le précurseur.

C’est simplement merveilleux que Dieu ait conduit les choses ainsi. N’écoutons pas seulement ce qui s’est passé les cinq cents dernières années sur terre, mais soyons aussi informés de ce que Dieu a fait par Sa grâce dans notre temps. Bien-aimés frères et sœurs, tout se déroule parallèlement avec ce que Dieu a prévu pour Israël. J’ai aussi noté cela toute à l’heure: depuis 1823, les juifs retournent dans leur pays. Depuis 1897 après le premier congrès sioniste, non seulement l’idée, mais aussi le souhait de tous les Juifs dans le monde entier, le désir de revenir dans leur pays a été éveillé en eux. Ensuite en 1917, il y a eu la déclaration de Balfour disant que les Juifs ont le droit d’avoir leur propre état et ont le droit d’avoir un pays; ensuite en 1947: les États-Unis ont décidé qu’Israël a le droit d’avoir son propre pays. Ensuite en 1948, l’Etat d’Israël fut fondé tel que nous l’avons expérimenté avec joie, alors que Ben Gourion avait proclamé officiellement l’Etat d’Israël.

Et je voudrais dire bien-aimés frères et sœurs, parfois, nous avons l’impression que le Seigneur tarde. Et comme Paul et Pierre l’ont écrit: Dieu ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse de Son retour, mais Il use de patience jusqu’à ce que le dernier soit entré. Quand nous considérons combien de temps Dieu prend pour rassembler le peuple d’Israël, imaginez-vous, depuis 1823, et nous savons à combien de problèmes cela est lié avec Israël, Jérusalem. Et nous avons tous appris aussi la dernière déclaration des Nations Unies, nous n’avons même pas le temps d’y penser, en fait, tous sont contre Israël. Et ils disent que les Juifs occupent le pays! Non. Ce n’est pas une occupation. Depuis combien des milliers d’années cette terre appartient-elle à Israël? C’était la capitale de la ville de David, la ville que Dieu avait choisie (Jérusalem), et cela doit aussi être dit: l’ambassadeur Juif aux États-Unis a réellement eu le courage, il a pris la Bible entre Ses mains et il a paru devant le conseil des Nations Unies en disant qu’ici il est écrit dans les saintes écritures, et il a élevé la parole de Dieu, et il a dit devant tous ces politiciens «cette terre nous appartient».

Mais encore une fois, je voudrais le dire en insistant: le choses tardent c’est vrai, vont lentement: le rassemblement d’Israël et tout ce qui se passe avec Israël. Peut-être qu’on trouve que c’est trop long d’attendre si longtemps le retour du Seigneur.

Je me réjouirais si mes frères et sœurs qui étaient présents depuis 1958 et 1959, 1960 peuvent venir devant. Même s’ils sont en bas dans la cafétéria, qu’ils puissent venir ici devant avec nous, ceux qui sont avec nous depuis 1958, ceux qui ont vu le commencement avec nous alors que nous étions seulement douze ou treize à quatorze personnes et que nous avions des réunions dans un petit groupe et que nous étions en train d’écouter les premières prédications de frère Branham et de les traduire. Tous ceux qui sont là depuis 1958. Ainsi, nous avions trouvé grâce devant Dieu d’avoir part à ce que Dieu a promis et à ce qu’Il a fait par le ministère de frère Branham, et quel a été son objectif de ce qui lui a été dit le 11 juin 1933 vers 14 heures l’après-midi de cette nuée surnaturelle. Il lui a été dit:

Tel que Jean-Baptiste a été envoyé comme précurseur de la première venue du Christ, c’est ainsi que le message qui te sera donné sera précurseur du retour de Christ.

Ça, c’est un mandat divin, c’est l’accomplissement de ce que Dieu a promis dans l’Ancien Testament et le Nouveau Testament. Dans l’Ancien Testament, c’est dans Malachie 3 verset 23, et la plupart des Bibles ont quatre chapitre dans Malachie (Malachie chapitre 4 verset 5, dans la Bible française. NDLR):

Voici, je vous enverrai Elie, le prophète, Avant que le jour de l’Éternel arrive, Ce jour grand et redoutable.

Nous pouvons aujourd’hui dire clairement et à haute voix que devant nos yeux, devant nous, cette écriture de Malachie 4 versets 5 et 6 est accomplie, et nous pouvons avoir part à l’accomplissement de cette écriture. Avons-nous compris bien-aimés frères et sœurs quelle grâce, quel privilège Dieu nous a fait parmi ces milliards des personnes qui existent sur terre, de croire ce que l’écriture dit et de prendre part à l’accomplissement des écritures! Et comme le peuple d’Israël est sorti de tous les peuples, les langues et les nations et est rassemblé maintenant et revenu dans le pays de la promesse, c’est ainsi que l’église est appelée à sortir de tous les peuples, les langues et les nations. C’est le laps de temps le plus important de l’histoire de l’humanité et c’est le moment le plus important pour l’église du Dieu vivant.

Aujourd’hui, je voudrais dire aussi la chose suivante: le frère Branham a pour la dernière fois ouvert sa Bible, et il l’avait lue. Aujourd’hui, je vais vous montrer quel verset biblique frère Branham a lu en dernier avant de partir. C’est la fin de Deutéronome et le commencement de Josué chapitre 1. C’est ainsi que frère Branham a laissé sa Bible ouverte après l’avoir lue dans Josué chapitre 1, alors que le 18 décembre il avait entrepris ce voyage de Tucson à Jeffersonville. La fin du Livre de Moïse (Deutéronome) et le commencement de Josué. Qu’est-ce-que nous lisons ici? Ici, il nous et dit ce que Dieu a fait avec Moïse: le Seigneur l’a pris auprès de Lui dans Deutéronome, et il pouvait regarder le pays, mais il n’avait pas le droit d’y entrer. C’est ainsi aussi avec frère Branham: Comme à Moïse, Dieu Lui a révélé tout. Et ce que Moïse a reçu comme révélation a été placé dans l’arche de l’alliance et ensuite vint Josué qui n’a pas apporté une nouvelle doctrine, un nouvel enseignement, mais il a pris l’arche de l’alliance avec ce que Dieu a révélé à Moïse et il a placé cela sur les épaules des lévites, et ensuite, ils sont entrés dans le pays de la promesse, ils ont expérimenté ce que Dieu a révélé à Moïse. Josué chapitre 1 verset 3:

Tout lieu que foulera la plante de votre pied, je vous le donne, comme je l’ai dit à Moïse.

Il a parlé avec Moïse et lui est apparu dans un buisson ardent en lui disant: «j’ai vu les souffrances de mon peuple et j’ai entendu ses cris, Je suis descendu et Je t’envoie pour les faire sortir d’Égypte». C’est ce qui s’est passé aussi avec le message que Dieu a confié à frère Branham: c’est un exode, un appel à sortir, une séparation et une préparation pour ensuite entrer dans le pays de la promesse. Combien de fois avons-nous souvent en cet endroit insisté sur les promesses de Dieu? Et nous avons toujours de nouveau mentionné 2 Corinthiens chapitre 1 où il est écrit à partir du verset 20 que toutes les promesses de Dieu sont oui et amen par Jésus-Christ et en nous, elles trouvent leur accomplissement par la grâce de Dieu.

Bien-aimés frères et sœurs, imaginez-vous ou alors croyez, ce serait mieux. Pas seulement penser à quelle grâce et privilège et qu’est-ce-que ça signifie vraiment d’avoir trouvé grâce devant Dieu, d’avoir trouvé grâce, de reconnaitre le jour et l’heure, le message et le messager, de recevoir. Et ensuite, nous voyons le résultat, l’accomplissement en tous ceux qui de tout leur cœur maintenant peuvent croire ce que l’écriture dit et comment est-ce-que l’écriture le dit.

Et aussi aujourd’hui, j’ai entendu quelque chose, je crois que cela n’a pas sa place ici, mais les gens répètent et disent que frère Branham maltraitait les sœurs (les femmes), mais, il n’avait pas d’autre choix que de place sur le chandelier l’ordre divin. Et tout le monde a sa place dans le royaume de Dieu. Je ne conseillerais à personne d’annuler un verset biblique. Et si particulièrement dans 1 Corinthiens chapitre 11, je le dis seulement parce qu’on m’a abordé là-dessus, en fait, ce n’est pas notre prédication d’aujourd’hui, mais, c’est aussi important. Tel que Paul a placé ici l’ordre entre l’homme et la femme dans l’église, nous ne pouvons rien nous tous. Alors que Dieu avait dit à Moïse: «Si la femme enfante un fils, elle sera impure pendant trente-trois jours, et si c’est une fille, elle sera impure soixante-six jours», moi je n’en peux rien que Dieu ait un ordre qu’Il a fixé pour la femme et pour l’homme dans les saintes écritures. Je me réserverai encore de la plus petite manière de vouloir changer quelque chose. Ici dans 1 Corinthien chapitre 11 à partir du verset 3 il est écrit… 1 Corinthiens chapitre 11 verset 3:

Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ.

Ici, nous avons dans les saintes écritures, dans la parole de Dieu, l’ordre divin devant nous. Et ensuite cela continue aux versets 7, 8 et 9. Cela est même dit ici au verset 7:

L’homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu’il est l’image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l’homme.

Dieu le Seigneur a créé Adam à Son image, pas Ève. Nous devons respecter ça, et c’est déjà lié à l’histoire du salut de l’humanité: tel que Ève a été prise d’Adam quand son côté fut ouvert et que Ève a été formée d’une côte, c’est ainsi que l’église d’abord est sortie de Christ alors que Son côté fut ouvert sur la croix, et que le sang de la nouvelle alliance a coulé. Ce n’est pas toi et moi, mais le Rédempteur était d’abord là. C’est ainsi aussi avec Adam, et cela est dit clairement. Ensuite le verset 8:

En effet, l’homme n’a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l’homme;

Et au verset 9:

Et l’homme n’a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l’homme.

Oui, on peut le lire jusqu’à la fin. Heureuse est la sœur qui peut se soumettre à chaque parole. Mais cela ne veut pas dire que la femme est une serveuse, un tapis sur lequel on s’essuie les pieds. Comme nous l’avons lu ici, l’homme est l’image de Christ et la femme est l’image de l’homme: La femme complète l’homme. Et tel que Christ a racheté l’église et s’occupe d’elle pour pouvoir vivre par elle et accomplir par elle ce que Dieu a promis, c’est ainsi que Dieu a donné à l’homme une femme, et les deux sont une seule chair. Ne vous inquiétez pas. Paul mentionne Phœbé qui était au service de l’église, même Jean mentionne quelques sœurs qui l’ont servi et qui l’ont reçu et qui ont servi l’église. Nous aussi, nous avons des sœurs ici au centre qui servent l’église et nous sommes reconnaissants à Dieu de tout notre cœur. Ce qui me blesse, c’est qu’on tord le sens de ce que frère Branham a dit bibliquement et de ce qu’il a enseigné, on l’interprète, on le sort de son contexte comme s’il aurait méprisé la femme, non. C’est ainsi qu’il est écrit que «en Christ, il n’y a ni femme, ni homme» (Galates 3), mais en Christ, nous sommes un dans la foi. C’est ainsi que Dieu puisse nous accorder à tous la place qui nous est attribuée.

Et si nous inversons et parlons des dons de l’Esprit, alors toutes les sœurs ont le droit d’exercer un don de l’Esprit dans l’église et de prier dans l’église. Et si nous considérons les ministères, Dieu dans l’église a établi des apôtres, des prophètes, des docteurs, des pasteurs, des évangélistes: des frères. Les choses restent donc à leur place dans l’ordre divin. Mais maintenant une question: que se passe-t-il dans toute la chrétienté? Je ne vais jamais oublier, j’ai accroché cette photo sur laquelle nous voyons une pastoresse (pasteur femme) qui est en train de bénir deux hommes dans un couple homosexuel. Ensuite, il y a un pasteur qui bénit deux femmes mariés lesbiennes. Non! Il n’y a qu’un seul couple, et le couple est constitué d’une femme et d’un homme. Le reste n’est pas un couple: ça, c’est l’ordre divin. Que les hommes puissent faire ce qu’ils veulent et croire ce qu’ils veulent: nous en tant qu’église du Dieu vivant, nous croyons chaque parole des écritures et nous nous soumettons sous l’ordre divin. Disons les choses encore une fois: tous peuvent décider pour eux-mêmes ce qu’ils croient et ce qu’ils font, mais pour nous, la décision a déjà été prise: nous croyons seulement ce qui disent les écritures, et c’est la volonté de Dieu que nous puissions nous soumettre à l’ordre divin et que le Seigneur avec nous tous, puisse aller de l’avant. De la même manière, il est écrit dans 1 Corinthiens 7 que si la partie incrédule ne veut plus vivre avec le croyant ou la croyante mais se sépare, alors, le croyant est libre que ce soit l’homme ou la femme. Dieu n’a pas prédestiné la femme à être esclave. Si la partie incrédule, le mari incroyant, frappe sa femme, se sépare d’elle, la fait souffrir, qu’il puisse partir et se séparer, la femme n’est plus liée. On doit lire tous les versets bibliques qui traitent un sujet. Mais, avant toutes choses bien-aimés frères et sœurs, gardons-nous de juger les autres qui sont dans des difficultés. Remercions Dieu si cela ne nous est pas encore arrivé, si nous n’avons pas encore des problèmes dans notre couple ou dans notre famille, remercions Dieu.

Bien-aimés frères et sœurs, nous allons lire quelques écritures que j’ai notées en ce qui concerne notre élection qui a eu lieu avant même la fondation du monde. Et tous ceux qui par le sang de l’Agneau ont été déterminé à la rédemption avant même la fondation du monde, et dont les noms ont été écrits avant même la fondation du monde dans le livre de l’Agneau immolé, pas seulement dans le livre de vie (Apocalypse 20), mais dans le livre de l’Agneau immolé avant même la fondation du monde. Le troupeau des prémices, des nouveau-nés, des premiers-nés qui prendront part à la première résurrection, sont un trésor particulier de Dieu. Ils Lui appartiennent. Ce sont ceux que Dieu, avant même la fondation du monde, a prédestinés à croire Sa parole, à faire confiance à leur Dieu. Et, tout ce qu’Il a préparé pour nous, ils sont prédestinés à l’accepter, à le reconnaitre et à le recevoir.

Dans Matthieu chapitre 13, je voudrais lire le verset 35. Matthieu 13 verset 35:

Afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète: J’ouvrirai ma bouche en paraboles, Je publierai des choses cachées depuis la création du monde.

Cela fait référence à notre Seigneur et Rédempteur. «Je publierai des choses cachées depuis la création du monde», mais qui étaient fixées dans le plan de Dieu. Ensuite, Matthieu 25 verset 34:

Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.

Dieu n’a pas comme ça eu un dessein du salut dans le déroulement du temps, mais, Son dessein du salut a été conçu avant même la fondation du monde. Dieu a su exactement, avant même la fondation du monde ce qui allait arriver venir et partir; et Il a pu déjà écrire tout le déroulement du dessein de Son salut, de son commencement jusqu’à la fin dans Sa parole, déjà par les prophètes et ensuite dans le Nouveau Testament, par les apôtres. Dans Luc chapitre 11 au verset 50, il est écrit… Luc chapitre 11 verset 50:

Afin qu’il soit demandé compte à cette génération du sang de tous les prophètes qui a été répandu depuis la création du monde,

Toujours avant même la fondation du monde. Jean 17 verset 24:

Père, je veux que là où je suis ceux que tu m’as donnés soient aussi avec moi, afin qu’ils voient ma gloire, la gloire que tu m’as donnée, parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde.

Tout «avant la fondation du monde», à l’avance avant la fondation du monde. Et nous aussi, Dieu nous a élus avant la fondation du monde, Il nous a aimé avant la fondation du monde. Oui, Il nous a prédestinés à voir Sa gloire. Ensuite, dans Éphésiens le premier chapitre, Éphésiens chapitre 1 verset 4:

En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui.

Avant la fondation du monde, Il nous a élus à être saints et irrépréhensibles devant le Seigneur. Cela a été possible par le sang de l’Agneau qui a coulé sur la croix au calvaire. Le sang de la nouvelle alliance duquel le Seigneur a dit «ceci est mon sang, le sang de la nouvelle alliance qui a coulé pour beaucoup, pour le pardon des péchés». Lui, le Rédempteur a versé Son sang pour les rachetés. Tout cela, avant même la fondation du monde était déjà conçu dans le plan de Dieu.1 Pierre chapitre 1 verset 20:

Prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous.

Avant la fondation du monde, le Rédempteur et les rachetés qui avaient été prédestinés à l’avance. Mais maintenant, dans le dernier laps de temps à la fin des temps, nous revenons à cette parole du prophète Joël «dans les derniers jours dit Dieu, je déverserai mon Esprit sur toute chair». Au moment où notre Rédempteur vint, c’est ainsi que les deux derniers jours ont commencé: un jour auprès de Dieu est pour nous comme mille ans. Il y a deux mille ans d’Adam jusqu’à Abraham, deux mille ans d’Abraham jusqu’à Christ; et nous avons les deux derniers deux mille ans, et nous savons que le millénium sera au septième jour. Nous savons que notre Seigneur n’a pas notre calendrier, il a Le sien et qui est correct. Et nous voyons ce que Dieu a préparé pour nous, car c’est Lui qu’Il nous a élus et prédestinés avant même la fondation du monde à être saints et irrépréhensibles devant Lui. Est-ce-que cela est possible? Oui, c’est possible par le sang de l’Agneau, car la lettre de condamnation est déchirée et anéantie. Plus rien ne peut être encore non réglé. Tout est réglé: nos fautes et nos péchés, notre châtiment a été mis sur Lui pour que nous ayons la paix, et par Ses meurtrissures, nous sommes guéris.

Bien-aimés frères et sœurs, faisons comme Abraham a fait. Il n’a pas regardé à lui et aux circonstances, mais, il a regardé à Celui qui a donné la promesse, et il a vu cette promesse s’accomplir. Et nous regardons au Seigneur et nous expérimenterons la dernière promesse, nous la verrons accomplie. Apocalypse chapitre 13, ici il est écrit au verset 8. Apocalypse chapitre 13 verset 8, en relation avec l’antéchrist:

Et tous les habitants de la terre l’adoreront, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l’agneau qui a été immolé.

Est-ce-que vous remarquez pourquoi est-ce-que Dieu nous a ouvert les yeux? C’est le frère Myskys qui a dit toute à l’heure «nous avons toutes les lettres circulaires et dans les lettres circulaires et les brochures, tous les sujets ont été traités». Oui, même Apocalypse 17: la puissance religieuse chevauche la puissance politique. Et comme le Seigneur a représenté l’église du Nouveau Testament comme une femme couronnée d’une couronne de douze étoiles, l’église du Nouveau Testament est couronné de l’enseignement des apôtres, elle est bâtie sur le fondement des apôtres et prophètes. En 1955, le frère Branham a particulièrement prêché sur ce sujet, mais ensuite, quand nous continuons dans Apocalypse 18, nous voyons l’église déchue en tant que prostituée qui chevauche la bête, elle a les rênes en main. La bête est le dernier empire. Le dernier empire est l’empire Romain qui apparait devant les yeux. Et nous voyons la prophétie de la fin des temps accomplie et nous voyons aussi que ce ne sont pas tous les chemins ne mènent pas à Washington ou à Moscou, à Berlin ou à Vienne, mais, tous les chemins mènent à Rome. Vous savez tous ce que cela veut dire.

Bien-aimés frères et sœurs, remercions notre Dieu de ce qu’Il a ouvert notre intelligence spirituelle et que la parole écrite est devenue pour nous une parole vivante et révélée que nous pouvons prêcher. Et tous ceux qui sont de Dieu, prêteront l’oreille à la voix de Dieu.

Apocalypse 17 verset 8:

La bête que tu as vue était, et elle n’est plus. Elle doit monter de l’abîme, et aller à la perdition.

Ensuite il est écrit:

Et les habitants de la terre, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie, s’étonneront en voyant la bête.

Nous autres, nous n’allons pas nous étonner de quoi que ce soit, nous allons considérer es prophéties bibliques dans leur accomplissement et comprendront que c’est ainsi que cela doit s’accomplir car c’est ainsi que cela a été dit.

Et de nouveau encore bien-aimés frères et sœurs, lisons Apocalypse 21 qui nous est adressé à nous dans ce temps. Apocalypse 21 verset 27. Ici il est écrit:

Il n’entrera chez elle rien de souillé, ni personne qui se livre à l’abomination et au mensonge; il n’entrera que ceux qui sont écrits dans le livre de vie de l’agneau.

Nos noms ne sont pas écrit quelque part dans le livre d’une église, mais, dans le livre de vie de l’Agneau.

Résumons de quoi il s’agit. Dans Jacques, nous avons beaucoup de choses qui ont été dites en peu de mots. Jacques chapitre 5, directement au sujet du retour de notre Seigneur… Jacques chapitre 5 verset 7:

Soyez donc patients, frères jusqu’à l’avènement du Seigneur…

Pensez à la parole de Pierre, dans 2 Pierre chapitre 3 «Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, mais il use de patience envers nous tous jusqu’à ce que nous soyons tous prêts à voir Sa gloire. Je ne suis pas tout à fait convaincu, mais je crois que frère Branham a parlé cent quarante-sept fois de la femme de l’Agneau qui maintenant, est mise à part, sanctifiée par la parole de la vérité dans le sang de l’Agneau, lavée et se prépare pour le jour glorieux du retour de notre Seigneur. Et ici, il est appelé «Époux», voici l’Époux vient, préparez-vous pour aller à Sa rencontre.

Aussi cette pensée encore une fois: en son temps, frère Branham s’est vraiment attendu au retour du Seigneur. Paul de son temps a compté sur le retour du Seigneur come frère Branham aussi. Et il a même dit «nous ne nous endormirons pas tous, mais tous nous serons transformés. Et nous voyons comment est-ce-que deux mille ans sont passés. Mais maintenant, nous sommes vraiment arrivés à la fin, la fin des temps est là, Son retour est proche et notre prière est: Seigneur, encore une fois, encore une fois étends To bras, descends parmi nous, descends avec Ta gloire et Ta puissance du Saint-Esprit, viens sur nous et achève Toi-même Ton œuvre avec nous tous». Comme c’est écrit ici dans Jacques:

Soyez donc patients frères…

Que disait Martin Luther? Si le Seigneur ne revient pas cette année, je vais malgré tout planter mon arbre et attendre qu’Il vienne l’année prochaine. Tous même Martin Luther comptait sur le retour du Seigneur et ils en ont parlé. Combien des cantiques ont été chantés? Même le cantique «l’épouse attend si longtemps déjà Seigneur Ton retour». Il y a cent ans en arrière, des milliers des cantiques ont été chantés concernant le retour du Christ, inspirés par le Saint-Esprit, ils ont chanté ces cantiques. Et nous sommes vraiment très, très proches du retour du Seigneur.

Nous ne voulons pas entrer dans les détails des choses, mais nous observons exactement les évènements, que ce soit en Russie, aux États-Unis, en Israël, partout où cela se passe, nous observons simplement par la grâce de Dieu. Nous nous informons et nous pouvons toujours reconnaitre de nouveau que Dieu nous a fait grâce. C’est-à-dire, dans le même temps, alors que le peuple d’Israël est rassemblé et est dans le pays, et en tant que figuier devient tendre et reçoit la vie, c’est ainsi que le Seigneur a dit «en vérité en vérité, cette génération ne passera pas jusqu’à ce que tout cela arrivé. Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas» a dit le Seigneur. Ensuite suit la description de l’évènement: «des deux qui seront dans un lit: l’un sera pris, l’autre sera laissé»: tous dans le même contexte bien-aimés frères et sœurs. Et nous n’avons pas d’autre choix que de remercier notre Seigneur de tout notre cœur, et, dans chaque circonstances, état dans laquelle nous pourrions nous trouver, faire confiance à Dieu en sachant qu’Il fera toute chose bien.

Le retour du Seigneur est vraiment devant la porte, très proche de manière qu’on peut dire: nous allons voir ce que cette année nous apportera. Il y a une chose que nous savons: les derniers seront appelés à sortir, et dès que le nombre est atteint, la porte sera fermée. Ceci est adressé à vous tous:

Soyez donc patients, frères jusqu’à l’avènement du Seigneur. Voici, le laboureur attend le précieux fruit de la terre, prenant patience à son égard, jusqu’à ce qu’il ait reçu les pluies de la première et de l’arrière-saison.

Quelle grâce que Dieu, il y a deux mille ans d’ici, que ce soit avec Pierre, Paul, Jacques et Jean, Dieu les a utilisés et inspirés à ce qu’ils puissent écrire ce qui concerne notre temps, et ce qui arrivera dans notre temps. Bien-aimés frères et sœurs, Dieu a fait tout écrire, Il a su toutes choses à l’avance. Et comme nous avons souvent lu ces versets concernant les mots «avant la fondation du monde», c’est ainsi que Dieu a conçu Son dessein et nous avons été élus avant même la fondation du monde. Le mystère de Dieu nous a été révélé, l’introduction dans tout le dessein du salut de notre Dieu nous a été révélé et nous nous attendons à ce que tous: adolescents et adultes, petits et grands, tous ceux qui s’ajoutent, puissent expérimenter leur rédemption, le pardon de leurs péchés, une conversion pour que nous puissions expérimenter tout ce qui est nécessaire pour que nous soyons prêts pour être enlevés. Cela doit devenir une expérience personnelle réelle jusqu’à ce que cette parole de Paul «quand l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus-Christ d’entre les morts habitera en vous, alors vos corps mortels seront transformés par l’Esprit qui habite en vous.

Bien-aimés frères et sœurs, pas seulement une onction, pas seulement charismatique à l’extérieur, pas de l’enthousiasme, pas de l’atmosphère, mais comme notre Seigneur Lui-même a dit «je vais vous préparer une demeure… je vous enverrai la promesse du Père, attendez à Jérusalem jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en-haut». C’est ainsi que cela s’est accompli: Dieu parmi nous, Dieu avec nous, Dieu en nous par la puissance du Saint-Esprit. Et aussi vrai que notre Rédempteur vint à nous dans un corps mortel, Il est né d’une femme pour ôter la puissance de la mort, vaincre l’enfer et faire sortir tous les saints de l’Ancien Testament, les conduire comme déjà dans le Psaume 24 cela est écrit, et en général dans les prophéties de l’Ancien Testament, tout ce qui devait s’accomplir autrefois s’est accompli, et tout ce qui est prédéterminé pour ce temps s’accomplira.

Et aussi vrai que nous croyons de tout notre cœur le message avec toutes les promesses qui appartiennent au message, aussi certain nous pouvons dire que nous avons trouvé grâce devant Dieu. Il nous a révélé Ses chemins, Sa parole, Ses promesses, et nous avons un oui intérieur à chaque parole de Dieu, et nous croyons que le Seigneur, dans notre temps, reviendra pour prendre les Siens auprès de Lui. Frère Branham a mentionné 1977 parce que ça devrait être la date du jubilé des Juifs, mais Dieu seul connait le jour et l’heure car c’est ainsi qu’Il l’a dit «personne ne connait le jour et l’heure», et Il a dit «quand vous verrez que tout cela s’accomplit, alors levez vos têtes parce que vous savez que votre rédemption est proche».

Encore le verset suivant dans Jacques chapitre 5 verset 8 maintenant:

Vous aussi, soyez patients, affermissez vos cœurs, car l’avènement du Seigneur est proche.

Loué et exalté soit le Seigneur! Jamais une telle parole avec tant d’insistance peut être prêchée et dite comme maintenant tel que c’est écrit ici: car l’avènement du Seigneur est proche. Si nous disons cela, nous ne faisons donc que répéter ce que le Seigneur a dit. Nous ne sommes pas des fanatiques religieux, nous ne sommes pas des fanatiques. Nous sommes des croyants bibliques qui croient la parole de Dieu de tout leur cœur. Et comme nous l’avons lu dans la parole d’introduction, cela est encore un rappel «je vais vous préparer une place et je reviendrai vous prendre auprès de moi». Ça, c’est une promesse que le Seigneur nous a faite.

Et comme nous l’avons déjà mentionné, Matthieu 24 vient avant Matthieu 25. C’est ainsi que jamais la table du Seigneur n’a été si richement garnie que dans notre âge, jamais dans les deux mille années passées, il y a eu un tel résumé possible de l’Ancien et du Nouveau Testament exposés de cette manière, de manière harmonieuse comme dans notre temps et nous pouvons dire que nous croyons «comme le disent les écritures».

Que ceci soit aussi dit: le 02 avril 1962 a pour moi la plus grande signification, et je crois que cela est aussi valable pour l’église du Dieu vivant appelée à sortir. Je ne le dis pas pour moi-même, mais particulièrement après l’ensevelissement de frère Branham, tous sont repartis à la maison déçus parce qu’ils ont attendu la pâque, ils ont attendu la pâque l’année 1966 pour que le prophète ressuscite, ils ont attendu. Alors que je vins et qu’un frère me salua, il me demanda: sais-tu pourquoi nous sommes ici?» Et j’ai répondu: «Oui, pour l’ensevelissement du prophète», et il répondit: «non, nous ne sommes pas ici pour l’enterrement du prophète. C’est la pâque et nous sommes ici pour que la résurrection du prophète». Ils ont attendu en chantant pendant quatre heures «crois seulement, crois seulement» et «sur les ailes d’une colombe blanche». Ils ont attendu et attendu, mais moi j’ai pleuré, j’ai pleuré comme jamais dans toute ma vie. Pour moi, c’était comme un monde qui s’écroulait, car, dans ma conviction, le ministère de frère Branham resterait jusqu’au retour de Jésus-Christ et que par ce ministère, l’épouse serait préparée. Je cherchais la face du Seigneur et je pleurais beaucoup disant «Seigneur, maintenant comment est-ce-que Ton église pourra être préparée et achevée sans ce ministère?» Je priais sincèrement. Je ne sais pas si dans toute ma vie j’ai pleuré autant que durant ces deux heure-là. Je ne pouvais pas comprendre. Mais quand, après l’enterrement je suis reparti dans la chambre de l’hôtel, je venais juste de m’asseoir quand une paix de Dieu m’a remplie. Pas une voix audible… je crois que la voix du Seigneur, je l’ai entendue dix-sept fois et une seule fois, la voix de Dieu le 16 juin 1979. Mais cette fois-ci, ce n’était pas une voix audible, mais cela a parlé dans mon cœur: «maintenant ton temps est arrivé d’aller de ville en ville et de distribuer la nourriture». Vous savez, que j’avais travaillé pour l’OTAN, j’étais un employé de l’état, et en premier, j’ai démissionné quand je revins et ensuite, j’ai commencé le ministère dans le royaume de Dieu. Je suis allé de ville en ville, de pays en pays. Déjà en 1966, j’avais visité toute l’Europe en 1968, 1969, 1970, toute l’Europe de l’est, Moscou était exclue; et ensuite ont suivi tous les autres pays et villes après 1971.

J’ai une remarque aujourd’hui qui est une grande douleur pour moi: J’avais prêché à Damas à Lattaquié, en cet endroit qui est totalement détruit à Alep. Alep était l’unique ville de ces cinq cent soixante villes dans lesquelles j’avais prêché dans laquelle après la réunion, on m’a appelé dans une pièce et on m’a fait des reproches, des reproches parce que j’ai mentionné Israël dans ma prédication et comment est-ce-que je peux oser mentionner ce peuple criminel. Ils m’ont totalement insulté et fait des reproches. Est-ce-que vous pouvez vous imaginer? Des frères! J’ai eu une grande douleur à Alep d’avoir osé. On ne m’a même pas accompagné à l’aéroport, ils m’ont laissé tomber là et j’ai dû me débrouiller pour aller à l’aéroport et repartir à Damas. Alep est la seule ville dans le monde entier qui m’a rejeté. Maintenant, elle est complètement détruite. Bien-aimés frères et sœurs, celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit à l’église. Et que tous ceux qui sont rassemblés ici puissent aussi avoir le cœur touché, et aussi tous ceux qui écoutent et qui sont connectés.

Ce laps de temps dans lequel nous vivons est le dernier. Ce sont les derniers instants avant le retour du Seigneur. Mais s’il vous plait, restons malgré tout normaux et sobres. Celui qui a une profession, qu’il puisse l’exercer, celui qui veut se marier, qu’il se marie, continuez à vivre. Celui qui veut bâtir une maison, qu’il la bâtisse. Continuez à vivre, mais dans votre cœur, soyez certains d’être prêts quand le Seigneur, à chaque moment pourrait revenir. Soyez prêts à être repris, et vivez avec Dieu dans votre cœur. Il n’y a pas de travail pour le croyant. Chaque travail est terrestre, il n’y a pas de travail spécialement pour les croyants. Mais comme le Seigneur a dit «vous n’êtes pas de ce monde tel que moi je ne suis pas de ce monde. Vous êtes dans le monde mais pas de ce monde». Nous appartenons au Seigneur en tant que propriété particulière.

À Lui le Dieu tout-puissant, le Dieu fidèle qui durant tant d’années a accordé Sa grâce pour que Sa parole révélée soit apportée à tous les peuples, les langues et les nations. C’est ainsi que nous voyons la promesse que Dieu a donnée à frère Branham accomplie: que le message qui t’a été confié sera précurseur du retour de Christ.

C’est ainsi que nous remercions notre Dieu de ce que nous avons reconnu le jour et l’heure. Nous remercions le Seigneur pour le sang de la nouvelle alliance, remercions le Seigneur pour Sa sainte, précieuse et vivante parole révélée qui ne revient pas sans effet à Lui. Nous remercions le Seigneur de ce que nous appartenons aux vierges sages qui maintenant prêtent l’oreille et sont attentives à ce que l’Esprit dit particulièrement par les écritures à l’église dans notre temps.

Bénis sont nos yeux parce qu’ils voient et bénies sont nos oreilles parce qu’elles écoutent. Que tous, en ce premier jour de l’année, que nous puissions dans la foi aller de l’avant avec la bénédiction du Seigneur. Même si nous devons passer par des tribulations, pensez au Seigneur, à tout ce qu’Il a dû supporter, à l’opposition… pensez aux apôtres et aux prophètes. Notre chemin n’est pas facile, il n’est pas promis sur des roses et des bouquets de fleurs. Que ce soit la persécution et les injures, tout va sur le chemin que nous entreprenons. Mais, ce qui est important, c’est de savoir en qui nous avons cru et ce que nous croyons.

Et encore une fois Jean 14:

Je vais vous préparer une place… je reviendrai, et je vous prendrai avec moi.

Et aussi cette parole dans l’épitre de Jacques, persévérez jusqu’à la fin, soyez patients jusqu’au retour du Seigneur. Qui veut être prêt quand le Seigneur reviendra?

Levons-nous bien-aimés frères et sœurs. Peut-être que les deux sœurs nous chanteront un cantique et ensuite, je vais appeler un frère.