Free People's mission

Jesus Christ is the same yesterday, today and forever. Heb.13.8

Language:

Réunion Mensuelle de Krefeld Samedi 03 Décembre 2016 / Ewald Frank

Language: french

Other languages

Audio - Krefeld » December 03, 2016 19:30




«L’accomplissement des prophéties Bibliques dans notre temps».

Réunion Mensuelle de Krefeld
Samedi 03 Décembre 2016

(L’Assemblée chante le cantique «Tu es digne, Tu es digne». NDLR)

Amen! Vous pouvez vous asseoir.

Que le Seigneur soit remercié pour le grand privilège que nous avons d’être de nouveau rassemblés ici pour écouter la Sainte et précieuse parole de Dieu. Et comme nous l’avons déjà entendu dans la prière: Que tous ceux qui sont ici expérimentent Dieu, que les perdus soient sauvés, que tous ceux qui sont malades soient guéris; et tous ceux qui sont affligés, tourmentés par l’adversaire soient délivrés. Nous venons nous réunir dans la foi en l’œuvre de la rédemption accomplie sur la croix à Golgotha. Notre Seigneur a dit «Tout est accompli», le sang de la nouvelle alliance a coulé et nous avons été rachetés, sauvés; nous avons la grâce d’appartenir au Seigneur.

Particulièrement, à tous ceux qui sont là pour la première fois, que Dieu vous bénisse d’une manière particulière. Ensuite, à tous ceux qui sont venus de loin, de l’Afrique, que Dieu vous bénisse particulièrement. À ceux qui sont venus de Kinshasa ou d’autres villes, que Dieu vous bénisse tous. Et aussi nos bien-aimés frères et sœurs de l’Iran, que Dieu vous bénisse tous de la plénitude de Sa grâce.

Nous avons des salutations. Je vais les lire très rapidement. (Frère Frank lit les salutations. NDR).

Nous sommes reconnaissants. Que les frères puissent savoir que nous sommes liés à eux et au Seigneur et que, sincèrement, nous nous réjouissons avec tous ceux qui portent la parole du Seigneur et transmettent ce que nous avons reçu du Seigneur.

Maintenant, je cherche… combien étaient en Guadeloupe… il y a eu des connexions de quarante-six pays. J’ai ici le compte rendu que le frère Taty m’avait donné... je ne retrouve plus la feuille. Nous sommes aussi reconnaissants de tout notre cœur pour la retransmission. Imaginez-vous, chez nous, on peut peut-être comprendre que tout fonctionne, mais, quand on est au milieu de l’Atlantique, pas loin de Cuba, on peut regarder à droite… dans cette région là-bas, les frères ont tous les appareils qu’il faut pour que la connexion soit possible et que tous suivent dans le monde entier. J’ai été vraiment touché. C’était un très bon exposé, un exposé unique de ce que Dieu a fait. Nous étions d’abord au Pakistan et le frère Michael qui est en haut et qui traduit… où est l’autre frère qui était avec nous au Pakistan? Où est le frère qui était avec nous? Où es-tu? Lèves-toi s’il te plait. Oui! Que Dieu te bénisse! Nous étions à trois au Pakistan. Nous avons vraiment expérimenté la présence de Dieu de manière si puissante. Imaginez-vous… essayez de comprendre, dans un pays islamique avec une minorité chrétienne, et trois mille personnes se réunissent pour écouter la parole du Seigneur! Et un homme qui est haut placé dans le gouvernement nous a souhaité à tous la bienvenue et tous les soldats qui étaient en uniforme ont pris place dans le stade, et à la fin, ils sont tous allés à la sortie et m’ont serré la main. Deux ou trois voulaient même me prendre dans leurs bras; car la parole du Seigneur était vraiment puissante et notre frère a traduit avec force. On doit vraiment dire que: ce que nous prêchons est la parole de Dieu et on peut la transmettre avec autorité divine parce que c’est Dieu qui a prononcé ces choses et nous ne faisons que transmettre ce qu’Il a dit en sachant qu’Il confirme ce qu’Il dit. Et nous sommes vraiment reconnaissants.

Ensuite, la réunion des frères de différentes villes qui étaient venus pas seulement pour écouter la parole, mais aussi pour avoir une réunion spéciale entre frères durant laquelle des réponses ont été données sur Apocalypse 10 et sur toutes les autres questions qui ont été posées. Et le Seigneur a aussi conduit les choses de manière que tous les frères, sans considérer la direction dans laquelle ils étaient allés, dans quel penchant; à la fin, ils m’ont tous serré la main et embrassé; et ils ont remercié Dieu pour la clarté de la parole de Dieu. Chaque question pouvait être répondue par les saintes écritures. Et encore bien-sûr, la dernière réunion dans une église à Lahore au Pakistan, c’était merveilleux de voir comment est-ce-que depuis 1972 Dieu a béni ce pays. Et, dans toutes les villes et partout, Il a appelé Son peuple à sortir. À notre Dieu soit l’honneur car c’est ainsi qu’est la promesse que Dieu a donnée à Abraham: «En toi seront bénies toutes les nations de la terre», et c’est ainsi que cela se passe réellement devant nos yeux.

Et ensuite, notre frère à la télévision… jusque-là, il y avait cinquante-six stations de télévision, et ils ont promis qu’il y aura soixante-dix stations de plus et que toutes les prédications qu’on tient par semaine ne seront pas diffusées que dans une seule station, mais ils peuvent aller jusqu’aux soixante-dix stations pour que le message de Dieu atteigne le peuple de Dieu dans toute la région. Nous sommes très reconnaissants à Dieu le Seigneur de tout notre cœur.

Et ensuite, je suis revenu et j’ai tout de suite continué d’abord à Paris et ensuite en Guadeloupe. Le décalage horaire est de neuf heures: Lahore quatre heures d’avance et Guadeloupe cinq heures en arrière… c’était un peu difficile de se retrouver si rapidement et de surmonter cela. Mais, Dieu a accordé Sa grâce et encore une fois Sa grâce là-bas en Guadeloupe. Le fruit, le fruit sera manifesté pour l’éternité. J’espère que vous pouvez ressentir ce que je ressens. C’est le dernier message, le dernier appel. Ce n’est pas du fanatisme, non! Il s’agit des promesses de la parole de Dieu pour ce temps.

Disons les choses avec la clarté nécessaire: depuis la réformation, Dieu a accordé des réveils l’un après l’autre. Et, dans chaque réveil, le peuple de Dieu fut conduit plus profondément dans les écritures. Le réveil des méthodistes avait été plus profond que celui qui avait eu lieu à la réformation; ensuite il y a eu le réveil des baptistes et celui des mennonites et ensuite le réveil des pentecôtistes. Tout a été ainsi conduit par Dieu. Mais maintenant, nous vivons dans le dernier laps de temps avant le retour du Seigneur. Et comme la chorale l’a chanté, les trompettes vont retentir. Comme c’est merveilleux de voir qu’on peut tout de suite retourner à la parole, dans 1 Thessaloniciens le chapitre 4 au verset 16, il est dit que quand le Seigneur reviendra, il y aura alors une trompette, c’est-à-dire la trompette de Dieu. Mais, dans Apocalypse il est parlé des sept trompettes. Il faut faire la différence des choses et trouver leur place dans les écritures et laisser les choses dans le contexte où elles sont écrites.

Résumons l’exposé bien-aimés frères et sœurs. Dieu a fait grâce, Il a envoyé Son prophète, pas pour inventer une nouvelle religion ou amener à l’existence une direction de foi; mais, il s’agit de ramener les vrais croyants à Dieu et à Sa parole. Ça, c’est vraiment le laps de temps le plus important dans toute l’histoire du salut de ces deux mille années qui sont maintenant derrière nous. Et, nous pouvons toujours de nouveau remercier le Seigneur de tout notre cœur de ce que nous avons reçu la liaison par le Seigneur Lui-même.

Le frère Gilbert qui est assis ici devant est venu aujourd’hui dans le bureau et il disait: «aujourd’hui est un jour particulier pour toi. C’est le 3 décembre». J’ai dit «quoi! Comment ça un jour particulier?» Il a dit «mais oui! Ce fut le 3 décembre 1962 que tu étais allé voir frère Branham et que tu étais avec lui» - Frère Gilbert m’a rappelé ce qui s’était passé en 1962, le 03 décembre. Le jour où le frère Branham, en anglais, a exactement répété ce que le Seigneur m’avait dit en allemand le 02 avril. Et il a dit «frère Frank, tu n’as pas compris. Tu pensais qu’il y aura une famine terrestre qui viendrait et vous avez emmagasiné des aliments naturels. Mais Dieu enverra une famine pour écouter Sa parole; et la nourriture que tu dois emmagasiner est la parole de Dieu promise pour ce temps; et elle se trouve sur les bandes magnétiques qui sont enregistrées». Et ensuite, il a ajouté «Attends pour sa distribution jusqu’à ce que tu reçoives le reste de la nourriture». Bien-aimés frères et sœurs, peut-être que cela ne signifie pas beaucoup pour vous, mais pour moi, pour moi, l’appel divin entendu de la bouche du prophète, d’une bouche mandatée, de ce que le prophète lui-même a de sa bouche répété le mandat que j’ai reçu et m’a donné la signification de ce que cela voulait vraiment dire. Et tous… vous tous de 1962 qui êtes ici parmi nous, vous qui étiez déjà là à l’époque… ils savent encore, ils se rappellent comment est-ce-que nous avions fait des achats, nous avions acheté des vivres, des aliments et nous les avions emmagasinés. Et ensuite, quand la famine n’est pas venue, j’ai dû aller voir frère Branham pour lui demander ce qui se passe. Donc, aujourd’hui nous sommes le 03 décembre, c’est ainsi que ce jour a pour moi une grande signification, et je suis vraiment reconnaissant au Seigneur de tout mon cœur.

Encore quelques remarques sur ce qui se passe en ce moment. Nous n’allons pas nous attarder là-dessus, mais vous savez qu’en ce moment, tout est en train de s’ébranler. Partout où on regarde, ce n’est pas seulement les catastrophes naturelles, mais, tout ce qui se passe sur terre, que ce soit dans la politique ou dans la religion… Ici de l’internet, on peut lire: «le pape François salue les conducteurs spirituels islamiques fraternellement au Vatican» et le texte dit que le temps est là où toutes les religions doivent s’unir. Et nous voyons que le temps est là. Et bien-sûr aussi le décret de l’UNESCO qui nous inquiète un peu. Il déclare que le mont du Temple n’a jamais appartenu aux Juifs, mais que le mont du Temple appartient aux palestiniens; et tout a été placé sous un patrimoine naturel. Et l’UNESCO a déclaré qu’Israël est une occupation. Imaginez-vous un truc pareil! Nous comprenons que tous les peuples sont contre Israël, mais Dieu est pour Israël et Il achèvera Lui-même Son œuvre.

On peut lire plusieurs choses, mais nous sommes ici pour considérer la parole de Dieu et demander au Seigneur qu’Il puisse achever Son œuvre avec l’Église, et qu’ensemble, nous puissions aller dans la gloire. En ce qui concerne Jérusalem et le mont du Temple, Jérusalem est mentionné sept cent quatre-vingt fois dans la Bible en relation avec le peuple d’Israël. Et le mont du Temple est la montagne de Morija sur laquelle Abraham a sacrifié Isaac. La même montagne est l’aire du Jébusien Ornan. Et David avait acheté cette aire pour six cents sicles d’or. Alors, quand on lit la Bible et qu’on repart à Chroniques où David a dit «Ici sera la maison de l’Éternel», c’est là que le premier et le deuxième Temple furent construits; et le troisième temple sera aussi construit au même endroit. À chaque fois que je lis qu’un tremblement de terre a lieu en Israël, je pense tout de suite à ce qui va se passer sur le mont du Temple, sur la montagne de Morija. Je pense à ce qui va se passer quand le tremblement de terre va venir; alors, les ruines seront déblayées et le temps arrivera où ils pourront construire le troisième Temple.

Dieu Lui-même a pris soin pour tout! Nous n’avons même pas besoin de nous occuper de ces choses, mais Dieu Lui-même va le faire. Ce qui me fait plus mal au cœur, c’est qu’il y a des hommes… je ne veux pas citer ici le magazine, mais il est édité en Suisse, il est dit ici «la Bête, l’antéchrist et la prostituée» et ensuite cet homme écrit «antéchrist veut-dire faux messie, le faux messie va gouverner comme un Juif à Jérusalem». Imaginez-vous un truc comme ça! Un magazine qui est connu dans toute la Suisse et est diffusé aussi en Allemagne et partout! Et même, à la page s, il dit «l’antéchrist est la deuxième bête qui monte de la terre et sera roi en Israël» On devrait jeter un truc pareil à la poubelle! Nous sommes arrivés au point où on doit être reconnaissant de ce que Dieu a envoyé un prophète. Comment est-ce qu’il a parlé d’Apocalypse 13, de la première et de la deuxième bête! Comment est-ce-que Dieu a utilisé cet homme pour révéler la parole prophétique et nous transmettre ces choses pour que nous puissions les transmettre aussi aux autres!

Bien-aimés frères et sœurs, nous sommes reconnaissants pour la grâce que Dieu nous a faite, mais, s’il vous plait, comprenez aussi la responsabilité qui est liée à cela. C’est clair comme du cristal. Nous avons à transmettre ce que Dieu, par le prophète a donné et a révélé, et, par la grâce de Dieu, le mettre bibliquement à sa place. C’est ainsi que nous remercions toujours de nouveau le Seigneur de ce que nous ne sommes pas des hommes qui ont suivi des fables habilement conçues, mais, nous avons vraiment suivi uniquement la parole révélée vivante et pure de Dieu, et c’est cette parole qui, par la grâce de Dieu nous a été révélée. J’ai dit aussi un jour: «aujourd’hui nous n’aurions pas de ministère de docteur si Dieu n’avait pas envoyé un ministère prophétique». Et je vous demande à tous, quand vous allez prochainement commencer à lire le Nouveau Testament, combien de fois tous les évangélistes et tous les apôtres sont revenus à ce qui était écrit dans l’Ancien Testament? Quand je lis les évangiles, les Actes et épitres des Apôtres, ils disent toujours «Afin que s’accomplisse ce que Dieu avait dit par les prophètes». Dieu avait déjà révélé aux prophètes tout le déroulement de Son plan du salut. Mais le ministère de docteur lui, il a le don de placer les choses dans leur contexte et de les montrer dans leur accomplissement.

Ensuite, nous avons dans Hébreux 12 un avertissement, une exhortation qui nous est adressée à tous. Notre sujet principal est le retour de Jésus-Christ notre Seigneur, l’appel à sortir et la préparation de l’Épouse de l’Agneau. Et ici il est écrit… Hébreux 12 verset 2:

Ayant les regards sur Jésus, qui suscite la foi et la mène à la perfection;

Ne pas regarder aux circonstances difficiles, ne pas regarder à quelqu’un d’autre qu’à Jésus Seul!

Ayant les regards sur Jésus.

Et comme la chorale l’a chanté «porté sur des ailes d’aigle», Dieu nous porte, Il a pris la responsabilité sur Lui d’être avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde. Et ici il est écrit:

En échange de la joie qui lui était réservée, il a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu.

Et maintenant suit la parole qui nous est adressée, nous qui avons à supporter l’ignominie et la persécution, au verset 3:

Considérez, en effet (pensez à Lui, en allemand. NDLR), celui qui a supporté contre sa personne une telle opposition de la part des pécheurs, afin que vous ne vous lassiez point, l’âme découragée.

Ça, c’est une parole qui nous est directement adressée. Oui! Imaginez-vous si par exemple… est-ce qu’une autre église, un autre évangéliste, un autre prédicateur, est-ce qu’ils sont persécutés, méprisés? Non! Cette parole-là nous est adressée. Que nous puissions «Considérer en effet, celui qui a supporté contre sa personne une telle opposition de la part des pécheurs». Mais regardez, Lui notre Rédempteur, regardez quel chemin Il a dû suivre! On Lui a craché dessus, calomnié, on L’a traité de tous les noms par les scribes et pharisiens. Les scribes et les pharisiens étaient les plus nombreux à contredire le Seigneur. Et encore aujourd’hui, c’est la même chose: les scribes sont très proches des pharisiens. Ils pensent connaitre les écritures et ensuite l’orgueil leur monte au cœur et ils regardent les autres d’en haut. Non! Celui qui a vraiment trouvé grâce devant Dieu, il est humble et il reste sous la main puissante du Seigneur.

Disons encore les choses ici:

Considérez… toi aussi, considère Celui, pense à Lui, Lui notre Rédempteur qui a supporté contre sa personne une telle opposition. Partout où notre Seigneur apparaissait, Il fut toujours contredit, il y eut toujours une opposition, ils se sont toujours opposés.

… de la part des pécheurs.

Et Il a supporté avec patience.

…afin que vous… afin que nous ne nous lassions point, l’âme découragée.

Donc, pensons à Lui pour que notre âme ne soit pas découragée quand nous sommes persécutés, quand nous passons par l’ignominie. Et Il dit ici au verset 2 «à cause de la joie qui Lui était réservée». Il y a un verset biblique dans Philippiens «à cause de la joie» c’est écrit dans Philippiens et aussi dans Corinthiens.

Dans Philippiens chapitre 2 verset 16:

…portant la parole de vie; et je pourrai me glorifier, au jour de Christ, de n’avoir pas couru en vain ni travaillé en vain.

Philippiens 1 verset 10:

Pour le discernement des choses les meilleures, afin que vous soyez purs et irréprochables pour le jour de Christ.

Bien-aimés frères et sœurs, notre sujet est le retour de Christ. Et pendant que j’étais assis ici, j’ai lu dans Apocalypse chapitre 22. Si Paul, Pierre, Jacques et Jean ont parlé du retour de Christ, mais ici, dans Apocalypse, dans le dernier chapitre, le Seigneur Lui-même parle. Apocalypse chapitre 22, lisons les versets 6 et 7:

Et il me dit: Ces paroles sont certaines et véritables; et le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt.

Et maintenant suit le verset 7:

Et voici, je viens bientôt.

Maintenant, c’est le Seigneur Lui-même qui parle. Il dit: «voici, je viens bientôt.». Comme c’est merveilleux! Pas seulement les apôtres et les prophètes, mais ici, dans le dernier chapitre, c’est le Seigneur Lui-même qui parle et Il dit:

Et voici, je viens bientôt. -Heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre!

Mais ce qui est écrit au commencement, au premier chapitre, dans les trois premiers versets… Apocalypse le premier chapitre, cela, ici dans le dernier chapitre est encore dit une fois en insistant:

Et voici, je viens bientôt. -Heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre!

C’est simplement merveilleux! Pas «interprète», mais «garde» les paroles de ce livre, celui qui garde cela tel que c’est écrit et qui n’ajoute rien et ne retranche rien aux écritures. Cet homme est béni!

Et ensuite au verset 10 d’Apocalypse 22:

Et il me dit: Ne scelle point les paroles de la prophétie de ce livre. Car le temps est proche.

Et de nouveau au verset 12:

Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son œuvre. Je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin.

Et ensuite, la béatitude est prononcée de la bouche du Seigneur Lui-même au verset 14:

Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville!

Ensuite, le verset 15 suit, un verset qu’on n’aime pas bien lire, mais il doit malgré tout être lu, car il est dit ici que les uns entrent dans la ville sainte et les autres resteront dehors, ce sont:

Les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge.

Bien-aimés frères et sœurs, nous devons vraiment nous examiner devant Dieu et dire: «bien-aimé Seigneur, est-ce-que notre vie t’est consacrée? Est-ce qu’avec ce que je fais, je peux me tenir devant Toi?» Nous devons vraiment tous les jours vivre comme si ce serait le dernier jour qu’on vit sur terre. Personne de nous ne sait quand est-ce-que nous serons repris. Mais, il y a une chose que nous savons tous c’est que: ceux qui sont prêts entreront dans la salle du festin des noces de l’Agneau, et ensuite les portes seront fermées.

Et encore une fois au verset 16:

Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Églises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l’étoile brillante du matin. Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement.

Et suit tout de suite un avertissement sérieux. Il nous est dit de ne rien ajouter et de ne rien retrancher pour que notre part ne soit pas ôtée de l’Arbre de Vie, mais que nous puissions, par la grâce de Dieu, atteindre le but.

Soyez sincères bien-aimés frères et sœurs. Si pendant plus de cinquante ans, j’avais parcouru le monde entier et prêché la parole de Dieu et qu’ensuite l’Épouse n’est pas prête, qu’est-ce-que cela serait? Le dernier message a vraiment comme objectif que nous ne puissions pas seulement l’écouter, mais que nous puissions nous examiner devant le miroir de la parole de Dieu: est-ce qu’avec l’état dans lequel je suis, je pourrai être enlevé? Est-ce-que je pourrais me tenir devant Toi? Car il n’y a plus de reproche, plus de condamnation pour tous ceux qui sont en Christ. Est-ce-que j’ai été baptisé du Saint-Esprit? Est-ce-que j’ai été baptisé dans un Seul Esprit pour former un seul corps? Est-ce-que toutes ces choses-là sont-elles devenues nos expériences personnelles? S’il vous plait frères et sœurs, croyez de tout votre cœur ce qui est écrit.

J’ai aussi fait cette note, alors que nous étions arrivés en Guadeloupe, il y avait un groupe de près de vingt personnes alors que nous sortions de l’aéroport, un arc-en-ciel fort et puissant nous est apparu d’un bout à l’autre du ciel; et j’ai demandé à tous de revenir, et ensemble nous avons remercié Dieu le Seigneur de ce que nous avons été reçus dans ce pays avec un arc-en-ciel. Vous savez que l’arc-en-ciel apparait toujours; mais là, juste en sortant de l’aéroport, l’arc-en-ciel était devant nous. Et nous savions déjà, dès le premier moment de ce voyage, que Dieu a mis Sa main sur toute la ville, sur tout le pays, et que le message de Dieu va produire l’effet pour lequel Dieu l’envoie.

Bien-sûr que nous avons tout de suite pensé à Apocalypse chapitre 4, Apocalypse chapitre 4. Ici il est écrit au verset 2 jusqu’au verset 4… Apocalypse chapitre 4 versets 2 à 4:

Aussitôt je fus ravi en esprit. Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis.

Sur ce trône était assis Un Seul.

Celui qui était assis avait l’aspect d’une pierre de jaspe et de sardoine; et le trône était environné d’un arc-en-ciel semblable à de l’émeraude.

Sur ce trône, quelqu’un était assis. C’est simplement merveilleux! Après que les sept messages aient été adressés aux sept anges des églises, le Seigneur qui est assis sur le trône, témoigne avec l’arc de l’alliance qu’Il a fait une alliance avec nous tel que Lui-même l’a dit dans Matthieu 26 du verset 26 au verset 28 «ça, c’est la nouvelle alliance dans Mon sang». Et Son sang a coulé pour le pardon des péchés, pour beaucoup. L’arc-en-ciel rend témoignage, c’est un témoignage visible qu’une alliance a été faite. Celui qui veut le lire, c’est toujours le signe d’une alliance. Dans Genèse déjà, alors que Dieu avait parlé avec Noé, Il lui avait dit «Je vais placer un arc dans le ciel, car J’ai fait une alliance avec tous les êtres vivants, hommes et bêtes». L’arc-en-ciel était un signe de l’alliance que Dieu n’apportera plus un déluge. Vous pouvez le lire dans Genèse chapitre 9. L’arc de l’alliance était le signe. Dieu a donné une garantie visible qu’il n’y aura plus de déluge sur la terre, et, l’arc en ciel était la garantie de ce que l’alliance a été faite par Dieu Lui-même et que cela sera tel que Dieu l’a dit. Et ici dans le Nouveau Testament, le Seigneur notre Dieu est montré sur Son trône, et l’arc-en-ciel est sur Lui. Et, bien-aimés frères et sœurs, le deuxième verset est dans Apocalypse chapitre 10, quand le Seigneur descendra en tant qu’Ange de l’Alliance, en tant que possesseur, propriétaire original, et placera Son pied sur la terre et sur la mer, alors, l’arc-en-ciel sera vu. Apocalypse chapitre 10 à partir du verset 1:

Je vis un autre ange puissant, qui descendait du ciel, enveloppé d’une nuée; au-dessus de sa tête était l’arc-en-ciel, et son visage était comme le soleil, et ses pieds comme des colonnes de feu.

Notre Seigneur viendra en tant qu’Ange de l’Alliance. Il a fait une alliance avec Israël, une alliance avec l’Église du Nouveau Testament. Cette alliance a été annoncée dans Jérémie chapitre 31: «après ces jours, je ferai une nouvelle alliance avec vous». Et quand le temps fut arrivé, cela s’est accompli. Jérémie chapitre 31 verset 33. Cela a été promis à l’avance. Et ensuite, la nouvelle alliance a été faite dans Son sang. Bien-aimés frères et sœurs, Dieu est véritable, Il est fidèle. Dieu veille sur Sa parole pour accomplir tout ce qui appartient à l’alliance, et c’est oui et c’est amen. Il se tient sur ce qu’Il dit. Et ici, le Seigneur en tant qu’Ange de l’alliance vient avec le livre ouvert dans la main. Verset 2:

Il tenait dans sa main un petit livre ouvert. Il posa son pied droit sur la mer, et son pied gauche sur la terre; et il cria d’une voix forte, comme rugit un lion. Quand il cria, les sept tonnerres firent entendre leurs voix. Et quand les sept tonnerres eurent fait entendre leurs voix, j’allais écrire; et j’entendis du ciel une voix qui disait: Scelle ce qu’ont dit les sept tonnerres, et ne l’écris pas.

Celui qui ne respecte pas ce verset biblique n’est pas normal! Chaque croyant, chaque frère, celui qui ne respecte pas cette écriture n’est pas un croyant. Et aussi ce frère qui propage cet enseignement que les sept tonnerres sont sept hommes particuliers qui élèveront leur voix; dans chaque continent viendra un homme et le reste viendra des États-Unis. C’est une idiotie! Juste parce que frère Branham, a cité son nom plusieurs fois, alors, il pense avoir l’autorité pour dire ces choses. Non! Et encore une fois non. Si la voix a dit «ne l’écris pas», celui qui a un peu de respect devant Dieu et la parole de Dieu, le croira et mettra cela en pratique. C’est ainsi que nous sommes reconnaissants à Dieu.

Il faut que cela soit aussi dit bien-aimés frères et sœurs, justement parce que nous avons tant de différentes directions. Dieu a vraiment pris soin de tout. Et aussi, en ce qui concerne les sept tonnerres, comment est-ce-que Dieu a été plein de grâce, de ce que, frère Branham dans le dernier sceau, le 24 mars 1963, a frappé plusieurs fois sur la chaire avec le point (frère Frank frappe sur la chaire avec le point. NDLR) et il a fait mention de cette expérience qui a eu lieu le 28 février. Et il a dit «les sept tonnerres étaient si puissants qu’ils ont ébranlé toute la région, les rochers se sont détachés des montagnes et les bouts des arbres ont été coupés». C’est bien! Je sais ce que frère Branham a voulu dire, c’est-à-dire que lors de cette expérience puissante du 28 février, alors qu’il était là-bas. C’était le Seigneur qui lui avait ordonné d’y aller. J’étais justement avec frère Branham en décembre, Dieu est mon témoin. Frère Branham m’avait demandé d’aller à Los Angeles pour prêcher à sa place. Frère Branham m’avait dit qu’il ne peut pas aller à Los Angeles, il doit faire ses valises, il doit en début janvier déménager à Tucson. Moi, Ewald Frank, j’ai entendu de la bouche de frère Branham et j’ai vu personnellement ce qui s’est passé, car, frère Branham, six mois auparavant, avait vu en vision que quand la palissade de la rue dans laquelle il habite sera ôtée et mise sur son gazon, ce serait le temps où il doit déménager. Et moi j’ai vu sa palissade enlevée et posée sur le gazon. J’ai vu les bulldozers monter et descendre dans la rue, tel que le frère Branham l’avait mentionné dans ses prédications disant que ce serait un signe pour déménager. C’est pour cette raison qu’il m’avait demandé d’aller à sa place à Los Angeles. Je n’y avais jamais été auparavant, et Dieu m’a accordé Sa grâce pour que je puisse prêcher devant de centaines de personnes à la «Clifton’s Cafétéria».

Je le dis pour que vous puissiez savoir que je ne suis pas parachuté dans l’œuvre de Dieu, mais, du vivant de frère Branham déjà, j’ai eu la grâce de l’accompagner, je l’ai connu pendant dix ans, je savais de quoi il s’agissait et je connaissais le message et je pouvais comprendre qu’il était un prophète de son vivant. Et j’ai vu de mes propres yeux, j’ai entendu de mes propres oreilles. C’est ainsi que je sais que, quand frère Branham avait parlé de cette apparition puissante le 28 février 1963, il avait reçu l’ordre de retourner à Jeffersonville pour parler des sept sceaux. Et il a dit que «dans les sept tonnerres, il y a la foi de l’enlèvement». Il a dit tout ça, et il a lié tout cela, mais, il voulait parler de l’expérience du 28 février. C’est là que, quand les sept tonnerres avaient retenti, il avait regardé vers le haut, et frère Branham a dit qu’il a été pris dans la nuée et il a vu sept anges en forme d’une pyramide. Frère Branham l’a dit le 28 février. Et il a dit que c’est le septième ange dans la pyramide qui lui a adressé la parole et qui lui a dit «retourne à Jeffersonville car le temps est arrivé où les sept sceaux doivent être ouverts». Pourquoi est-ce-que je le dis? Pourquoi? Parce qu’il y a eu tant de confusion semée par des frères qui ne respectent pas la parole, qui ne respectent pas les écritures et qui ont mal compris les citations de frère Branham et qui ne savent même pas de quoi ils parlent eux-mêmes. Et c’est pour cette raison que parfois, certaines choses doivent être dites sur cela parce que beaucoup se trompent.

Ce qui est écrit ici dans Apocalypse 10 va s’accomplir tel que cela est écrit ici noir sur blanc. Mais d’abord (frère Branham le dit aussi) ici, le Seigneur vient à Israël en tant qu’Ange de l’alliance. L’Église est déjà enlevée en ce moment-là. Il le dit et nous n’avons besoin que de le lire. Il dit qu’à cette époque-là, l’Église sera déjà enlevée. Il ne faut pas seulement prendre une citation et chevaucher là-dessus, mais prendre toutes les citations dans lesquelles frère Branham a parlé d’Apocalypse 10.

Mes bien-aimés frères et sœurs, revenons à notre sujet. Parfois, on doit faire une parenthèse et dire ces choses. Mais aujourd’hui, il s’agit vraiment de ce que chacun de nous, et aussi tous ceux qui sont là pour la première fois, tous les jeunes, que tous consacrent leurs vies à Dieu et expérimentent une conversion authentique, une régénération, une nouvelle naissance; que nous puissions faire les expériences du salut. Cela ne nous sert à rien de parler de l’enlèvement et du message si nous n’expérimentons pas ce que les apôtres ont enseigné dans les épitres. C’est cela qui nous rendra capable de prendre part à l’enlèvement. C’est pour cette raison que nous sommes ici, pour d’abord, apprendre à respecter les écritures. Celui qui ne respecte pas les écritures, Dieu ne peut pas lui parler. Qu’a dit Esaïe dans Esaïe 66? Il a dit «en pensant à Ta parole, nous tremblons» car c’est la parole et c’est par elle que tout a été amené à l’existence. Au commencement était la parole. C’est pour cette raison bien-aimés frères et sœurs, que nous sommes reconnaissants de tout notre cœur, de ce que nous avons la grâce d’avoir part à ces choses et d’avoir une compréhension claire sur les prophéties bibliques dans notre temps.

Je vous le dis encore une fois: nous n’aurions pas eu de message à apporter au peuple si nous n’avions pas été envoyés par Dieu. Et Dieu a pris soin pour tout. Imaginez-vous un peu quand nous pensons que le monde entier peut entendre, voir et suivre. Qu’est-ce-que Dieu aurait dû faire de plus pour nous? Je le répète encore une fois: Matthieu 24 verset 14 est aussi accompli: «Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin». Cela m’a beaucoup touché, alors que je lisais que le Seigneur avait dit dans le dernier chapitre «voici je viens bientôt». Paul a parlé du retour de Christ, Pierre, Jacques et Jean aussi; mais ensuite le Seigneur Lui-même a dit:

Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi.

Et comme nous avons lu dans Hébreux chapitre 12, nous voulons demeurer fidèles au Seigneur, être fermes. Même si nous sommes persécutés, calomniés, c’est la fin qui sera couronnée. Ceux qui persévèrent jusqu’à la fin seront couronnés. C’est pour cette raison que nous devons dire à tous que Dieu n’a qu’une Seule Église, Il n’a qu’Une Seule Épouse, et tous ceux qui maintenant croient vraiment, se soumettent à la parole de Dieu, l’acceptent tel qu’elle est écrite; que ce soit concernant la divinité, le baptême d’eau, le souper du Seigneur, tous les différents sujets, Dieu les a révélés tels qu’ils étaient prêchés au commencement. Il les a ramenés à l’Église dans la pratique. Dieu n’a pas seulement révélé la parole prophétique, il a aussi révélé l’enseignement sur la divinité, sur le baptême d’eau, sur le souper, sur l’élection. Dieu a pu l’utiliser pour cela, pour parler de ces différents sujets pour que l’Église soit séparée et mise à part, et qu’elle soit ramenée au fondement original.

Et encore une fois cette parole d’Éphésiens, cela inclut aussi Apocalypse 10. Éphésiens chapitre 1. Ici, Paul a vraiment exprimé de quoi il s’agit. Dans Éphésiens chapitre 1, ici, d’abord au verset 4:

En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui.

Ça c’est l’élection. L’élection inclut la parfaite rédemption, la parfaite délivrance, et que notre volonté soit placée dans la volonté de Dieu. Vous pouvez encore lire le verset 3:

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ!

Il nous a bénis en Christ. Que dites-vous à cela? (L’assemblée dit «amen» NDLR) Pas «va nous bénir» quelque part dans le futur, mais «…nous a bénis en Jésus-Christ notre Seigneur». Ce n’est pas seulement la rédemption, mais, chaque bénédiction que Dieu a promis aux rachetés est une réalité divine déjà pour lui dans le Rédempteur. Ça lui appartient déjà. Chaque expérience du salut, t’appartiens déjà. Tu peux le revendiquer et l’expérimenter personnellement. Tu es déjà béni de toutes bénédictions comme c’est écrit ici:

…bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ!

Bien-aimés frères et sœurs, acceptez cela. Nous sommes déjà bénis de toutes sortes de bénédictions. Jusqu’aujourd’hui, nous avons toujours prié «Seigneur bénis, Seigneur bénis», c’est juste, c’est correct, continuons à prier comme ça, c’est juste; mais, nous voulons aussi témoigner toujours de nouveau et remercier le Seigneur et dire «Seigneur, tu nous as déjà bénis de toutes sortes de bénédictions dans les lieux célestes. Tout ce que nous Te demandons, nous l’avons déjà reçu en Toi de la part de Dieu». Ça c’est le plein évangile, ça c’est le plein salut.

Bien-aimés frères et sœurs, à partir d’aujourd’hui, nous allons faire les choses ainsi: quand nous demandons à Dieu de nous bénir, qu’après notre prière nous pussions dire «Bien-aimé Seigneur, je crois que Tu as déjà exaucé cette prière». Oui! Nous avons la grâce de croire que nous avons déjà reçu, c’est ainsi que nous le recevrons réellement. Croyons que nous l’avons déjà reçu, pas que nous allons le recevoir. La vraie foi, la foi est une substance qui croit que tu l’as déjà reçu et c’est ainsi que tu le recevras. Et à qui est-ce qu’une telle parole est adressée? Aux Élus.

Lisons ensemble encore une fois les deux versets. Éphésiens chapitre 1 versets 3 et 4 ensemble:

Loué soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ!

Plein salut, pleine grâce! Tout ce que Dieu pouvait nous accorder, Il nous l’a déjà accoré en Jésus-Christ notre Rédempteur. Ensuite, la confirmation au verset 4:

En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui.

Et par la grâce de Dieu, nous nous tiendrons irrépréhensibles devant Lui, sans taches, sans rides, irréprochables, lavés dans le sang de l’Agneau, sanctifiés dans la parole de la vérité, la parole de Dieu et conduits par le Saint-Esprit.

Ensuite, on pourrait directement continuer à lire à partir du verset 5:

Nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté.

Déjà prédestinés en tant que fils et filles de Dieu en vertu de l’œuvre de la rédemption accomplie sur la croix à Golgotha. Le pardon, la réconciliation, la grâce et le salut: ça, c’est le plein évangile. Nous pourrions commencer à louer et à remercier le Seigneur. Ne regardons plus à nous et à ce qui nous entoure comme nous l’avons lu dans Hébreux chapitre 12. Ne prêtons pas l’oreille à ce que les gens disent, mais plaçons-nous du côté de Dieu et confessons ce que Dieu a dit. Disons «Seigneur, ça, je le crois tel que Tu l’as dit», c’est ainsi que cela s’est accompli avec nous.

Encore le verset 5 et ensuite le verset 6:

Nous ayant prédestinés…

Pas qu’Il va le faire, mais Il l’a déjà fait. Il nous a prédestinés dans Son amour à être Ses enfants. «Dieu a tant aimé le monde».

Il nous a prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté.

Loué et exalté soit notre Dieu dans toute l’éternité. Encore les versets 7 et 8:

À la louange de la gloire de sa grâce qu’il nous a accordée en son bien-aimé.

Pas tes mérites ni les miens, mais la grâce de Dieu.

À la louange de la gloire de sa grâce qu’il nous a accordée en son bien-aimé.

Sa grâce qu’Il nous a accordée en Son Bien-aimé. Et «celui à qui Dieu fait grâce, Il lui fait grâce; et celui à qui Il fait miséricorde, Il lui fait miséricorde».

Encore le verset 7

En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce.

Nous vivons encore dans le temps de la grâce, et nous pouvons encore prêcher le pardon, la rémission des péchés et dire à tous comme cela a été ordonné dans l’ordre de mission: «la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations» (Luc 24 verset 47), cela appartient à l’ordre de mission de notre Seigneur. Nous devons dire à tous les peuples et dans toutes les langues que le pardon des péchés, par la grâce de Dieu a eu lieu.

Bien-aimés frères et sœurs, si nous résumons ce qui a été dit dans ces quelques versets. Dans Éphésiens, c’est très puissant! Dieu a pris soin de tout. Il a promis la Nouvelle Alliance, et Il a fait cette nouvelle alliance avec nous. Le sang de la nouvelle alliance pour le peuple de la nouvelle alliance a coulé. Et, aussi certain que le bon plaisir de Dieu se reposait sur le Fils de Dieu, c’est ainsi que le bon plaisir de Dieu se repose sur tous les fils et les filles de Dieu. Par la grâce de Dieu, le pardon, la délivrance, le plein salut, Dieu nous l’a accordé. Encore au verset 7:

En lui nous avons la rédemption par son sang.

C’est merveilleux de ce que le noyau soit touché, le centre est touché. En Lui, nous avons la rédemption. Pas seulement croire, mais de croire que le sang de la nouvelle alliance a coulé pour nous. Et tous ceux qui ont fait l’alliance avec Dieu, comme nous l’avons lu ici dans Psaume: «Rassemblez-moi mes fidèles, Qui ont fait alliance avec moi par le sacrifice!». Dieu a fait une alliance avec nous. Maintenant, tu peux dire oui à l’alliance que Dieu a faite, à la grâce qu’Il t’a accordée et qu’Il m’a accordée; à l’élection avant la fondation du monde. Bien-aimés frères et sœurs, aujourd’hui, nous devrions remercier le Seigneur de tout notre cœur, croire à tout ce que nous avons lu ici dans ces quelques versets. S’il vous plait, acceptez cela dans la foi, acceptez cela! Dieu voulait nous le dire aujourd’hui et ça, nous l’avons prêché et cela va s’accomplir avec nous tous aussi certain que nous le croyons.

Bien-aimés frères et sœurs, que ceci soit aussi dit pour finir: si nous ne pouvons pas croire ce que Dieu a promis pour ce jour, pour ce temps, alors qu’est-ce-que cela voudrait dire? Mais la preuve que vraiment nous avons trouvé grâce devant Dieu, consiste justement en ce que nous croyons de tout notre cœur les promesses de Dieu pour ce temps. Aussi, au sujet de l’ordre divin que le Seigneur a adressé à frère Branham: tel que Jean-Baptiste a été envoyé comme précurseur de la première venue de Christ, ça c’est une promesse, et la promesse est écrite dans Malachie, et c’est pour cette raison que nous croyons. Et dans le Nouveau Testament, dans Matthieu 17 et dans Marc 9, le Seigneur l’a confirmé. C’est une promesse de Dieu que nous croyons. Et, pourquoi est-ce-que nous la croyons? Parce qu’avant même la fondation du monde, nous avons été prédestinés à êtres fils et filles des Dieu. C’est pour cette raison que nous croyons cela. Pourquoi est-ce-que nous croyons «comme le disent les écritures?» Parce que la grâce de Dieu est sur nous et qu’elle nous a trouvé, et que nous avons expérimenté le pardon et la rédemption par la grâce de Dieu.

Aujourd’hui, que la louange remplisse nos cœurs à tous pour remercier le Seigneur. Si nous ne croyons pas la promesse de Malachie, que Dieu enverra un prophète avant que le jour terrible et redoutable de l’Éternel vienne; alors qu’est-ce-qui se passerait avec ceux qui ne la croient même pas et qui ne veulent même pas savoir ces choses? Ils confirment par cela qu’ils ne sont pas élus. Ils n’ont que la religion, ils appartiennent seulement à une église mais, ils n’appartiennent pas à l’Église des Premiers-nés, ils n’appartiennent pas à l’Église des fils et des filles de Dieu, des hommes qui sont nés de nouveau pour une espérance vivante. C’est ainsi que notre Seigneur a dit «Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit». Et c’est pour cette raison que notre Seigneur a accordé la grâce que nous puissions naitre de nouveau par la parole et l’Esprit de Dieu.

Encore une fois comme c’est écrit ici aux versets 8 et 9 d’Éphésiens 1:

Que Dieu a répandue abondamment sur nous par toute espèce de sagesse et d’intelligence.

Ce que nous venons de lire, Dieu, selon ce verset, l’a répandu abondamment sur nous par toute espèce de sagesse et d’intelligence. Quelle grâce!

Lisons encore une fois. Nous avions lu le verset 7, maintenant c’est le verset 8:

Que Dieu a répandue abondamment sur nous par toute espèce de sagesse et d’intelligence.

Pas seulement promis, mais répandu abondamment sur nous. Comment est-ce-que Dieu ne nous donnera pas toutes choses avec Lui? C’est ainsi qu’ici encore, nous venons avec ce verset à la fin. On ne peut même pas le dire, mais les deux versets vont ensemble: les versets 9 et 10.

Nous faisant connaître le mystère de sa volonté, selon le bienveillant dessein qu’il avait formé en lui-même, pour le mettre à exécution lorsque les temps seraient accomplis, de réunir toutes choses en Christ, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre.

Ça, c’est le plein salut, ça, c’est le plein évangile. Élection, prédestination: ça, c’est la grâce de Dieu qu’Il nous a faite par Sa grâce. Acceptons ces choses et remercions aujourd’hui le Seigneur pour cela.

Et encore une fois, adressé à tous ceux qui n’ont pas encore expérimenté une conversion, ceux qui ne sont pas encore convertis, qui n’ont pas encore consacré leurs vies à Dieu, qui n’ont jamais pleuré en regrettant leur vie passée sans Dieu, ceux qui n’ont pas ressenti un regret sincère lors de leur repentance; car la Bible dit que «la repentance et la rémission des péchés doivent être prêchées à toutes les nations». Et celui qui vient au Seigneur et qui veut que le Seigneur lui pardonne, il doit demander au Seigneur pardon et il doit regretter; il doit d’abord savoir qu’est-ce-que le Seigneur doit lui pardonner. Nous devrions entrer une fois profondément dans ce sujet: la rémission des péchés. Le Saint-Esprit convainc premièrement du péché, Il te convainc que tu ne crois pas. Et c’est pour cette raison que nous devons croire de tout notre cœur. Lisez cela à la maison, lisez chaque parole, tous ces versets et prenez cela pour vous dans la foi et dites: «Bien-aimé Seigneur, je ne regarde pas à moi, je ne regarde pas à ce qui m’entoure; je crois en ce qui est écrit dans Ta parole. Tu nous as secourus au temps de la grâce, et nous vivons maintenant dans le temps de la grâce, au jour favorable. Nous avons, Seigneur, tout en Toi: la rédemption, la prédestination, l’élection et toutes sortes de bénédictions spirituelles. Pas seulement promises, mais, répandues avec abondance sur nous». Nous ne devons que remercier le Seigneur de tout notre cœur du témoignage des saintes écritures et Lui donner l’honneur par la foi. Amen!

Levons nous pour entonner ensemble le chœur «tel que je suis sans rien à moi».

(L’assemblée chante le chœur «tel que je suis sans rien à moi». NDLR)

Bien-aimés frères et sœurs, si vous croyez tous de tout votre cœur qu’avant même la fondation du monde, Dieu nous a élus, dites «Amen». (L’assemblée dit «Amen». NDLR). Amen! C’est vrai, ça reste vrai, et les décisions de Dieu sont pour toujours, éternelles. Elles ne peuvent pas être reprises. Comme c’est écrit «élus selon le bon plaisir de Sa volonté. Dites «amen». (L’assemblée dit «Amen». NDLR). Le bon plaisir de Sa volonté. Cela a plu à Dieu de nous élire avant même la fondation du monde. Et avec Lui, Il nous accordera toutes choses comme c’est écrit dans Romains 8. Tout ce que Dieu a promis. Et ici, au verset 9, il nous a fait connaitre le mystère de sa volonté. Loué et exalté soit notre Seigneur.

Pendant que nous courbons les têtes dans la prière et cherchons le contact avec le Seigneur, aujourd’hui, nous voulons ensemble remercier le Seigneur. Mais d’abord, la question: combien veulent consacrer leur vie au Seigneur? L’élection, la prédestination et la grâce, est-ce-que vous voulez l’accepter de tout votre cœur pour que la parole ne revienne pas à vide sans avoir produit l’effet pour lequel elle est envoyée aujourd’hui dans chaque cœur? Que chaque doute et incertitude soient ôtés de nous, et qu’avec conviction, nous puissions quitter cet endroit sachant que l’élection est irrévocable. Oui, Tu nous as élus avant même la fondation du monde et cela T’a plus de le faire, et cela est irrévocable. Ne regardez pas à vous ou aux autres, regardez au Seigneur, à votre Dieu qui a donné la promesse. Il a fait avec nous la nouvelle alliance. Et comme nous l’avons lu selon Apocalypse 3, après la dernière lettre aux églises, le Seigneur est assis sur le trône et l’arc-en-ciel entoure le trône pour confirmer que «ce que j’ai dit à l’église, je vais l’accomplir» Alléluia! Dieu a fait une alliance avec nous et nous avons la grâce de dire oui à cette alliance.

Pendant que nous demeurons dans la prière, avons-nous encore quelques-uns ici qui veulent consacrer leurs vies au Seigneur? Levez les mains rapidement. Il y en a plusieurs. Que le Seigneur vous bénisse, que le Seigneur vous bénisse. Partout, les mains se lèvent. Avons-nous quelques-uns ici parmi nous qui souffrent de quelque chose, qui sont tourmentés que ce soit par la cigarette, l’alcool, ou quoi que ce soit? Que rien ne vous domine. S’il y a quelque chose et que vous voulez en être délivrés, levez les mains. Oh! Les mains se lèvent, les mains se lèvent. Que le Seigneur soit remercié, car il est écrit «le Seigneur fait grâce à ceux qui sont sincères». Il est écrit «L’Esprit de l’Éternel est sur moi pour apporter aux prisonniers la délivrance», la délivrance par le sang versé sur la croix à Golgotha. Accepte le pardon, accepte aussi la délivrance. Avons-nous des besoins de guérison parmi nous? Levez les mains. Du monde entier, nous avons tout un nombre de requêtes.

Oh! Bien-aimés frères et sœurs, ce que nous avons lu est une réalité divine. Dieu nous a tout accordé en Jésus-Christ, même la guérison. «Il a été blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et par ses meurtrissures la guérison nous a été accordée». Combien ont des requêtes? Que ce soit pour vous ou pour quelqu’un d’autre. Que Dieu vous bénisse, que Dieu vous bénisse.

Prions.

Seigneur Dieu tout-puissant, comme Ta parole est précieuse! Comme de manière merveilleuse Tu l’as révélée! Et Tu l’as écrite sur notre cœur. Toutes les promesses de Dieu sont devenues une réalité par Jésus-Christ notre Seigneur. Elles nous appartiennent: Le salut de l’âme, la délivrance de l’Esprit, la guérison du corps, ô Bien-aimé Seigneur, tout nous appartient. Tu nous as parlé et nous le croyons. Nous croyons et cela de tout notre cœur. Et Tu confirmes Ta parole parmi nous et dans le monde entier. Dans tous les peuples, les langues et les nations, Bénis nos frères dans tous les pays ô Dieu! Tu appelles les Tiens à sortir. Louange et honneur te soient apportés à Toi le Dieu tout-puissant d’éternité en éternité! Merci pour l’envoi de Ton prophète, merci pour la révélation de Ta parole et de Ta volonté. Merci de ce que le Saint-Esprit nous conduit dans toute la vérité.

Bien-aimé Seigneur, à Toi seul appartient l’honneur, la louange dans toute l’éternité!

Alléluia! Alléluia! Loué soit notre Dieu! Loué soit notre Dieu! Alléluia! Alléluia!

La présence de Dieu est dans cette salle. Le Seigneur confirme Sa parole: là où deux ou trois sont réunis en Son nom, cela suffit déjà pour qu’Il soit parmi nous. Remercions ensemble le Seigneur. Aujourd’hui, nous voulons élever nos voix ensemble. On n’a pas besoin de crier, mais, remercions vraiment le Seigneur et disons: «Seigneur, ce que nous avons lu dans Éphésiens chapitre 1, ça, nous le prenons pour nous, nous le croyons, cela nous appartient». Acceptez-le dans la foi de tout votre cœur. Je vous demande: est-ce-que Dieu parle de cette manière avec nous pour que nous puissions ne pas croire à ces choses ou bien c’est parce qu’Il veut que nous puissions l’accepter et Lui dire merci? Est-ce-que vous pouvez croire cela? (L’assemblée dit «amen». NDLR). Ce que nous avons lu est une réalité divine dans ta vie et dans la mienne. Il a réparé tous nos dégâts et Il a tout rétabli à l’état primitif. Chantons encore «Tu es digne, Tu es digne».

(L’assemblée chante «Tu es digne, tu es digne». NDLR)

Bien-aimés frères et sœurs, le Rédempteur n’était pas seulement digne de prendre le livre et d’en rompre les sceaux. Il est digne de recevoir toute la louange, tout l’honneur et l’adoration car c’est ainsi que nous le lisons aussi dans les chapitres 4 et 5 de l’Apocalypse. La question fut posée «Qui est digne?» Et l’Agneau qui a été immolée, l’Agneau qui a versé son sang divin, le sang dans lequel la vie divine était, l’Agneau qui nous a rachetés est le seul qui fut trouvé digne de prendre le livre et d’en rompre les sceaux. Et aujourd’hui, Dieu nous rend digne d’apporter au Seigneur une louange digne de Son nom car nous avons reçu et cru ce qui nous a été prêché, et aussi ce qui nous a été accordé par l’ouverture des sceaux par la grâce de Dieu. Notre Dieu est un Dieu fidèle. Il s’est révélé d’une manière merveilleuse dans notre temps et nous sommes reconnaissants de porter ce dernier message aux extrémités de la terre.

À Lui le Seul vrai Dieu soit la louange dans toute l’éternité! Alléluia! Amen!

Vous pouvez vous asseoir.

Si vous êtes intéressés à recevoir nos brochures,
vous pouvez nous écrire à l’adresse suivante:

Mission Center, Boîte Postale 100707, 47707 Krefeld Allemagne

Vous pouvez vous connecter sur Internet lors de nos réunions mensuelles qui ont lieu chaque premier weekend du mois. Le samedi soir à 19h30’ et le dimanche matin à 10h00’ (Heure locale). Les réunions sont transmises dans le monde entier en 12 langues différentes.

Prenez part à ce que Dieu est en train de faire maintenant
selon Son Plan du Salut!

Page web: www.freie-volksmission.de/?lang=3