Mission Populaire Libre

Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et éternellement" (Hèbreux 13:8)

Langue:




«L’accomplissement des prophéties Bibliques dans notre temps»

Réunion Mensuelle de Krefeld 

Samedi 02 Juillet 2016

(Le frère Frank lit les salutations et fait un bref rapport du dernier voyage missionnaire  NDLR)

… Et il m’a montré une table avec toutes les brochures et toutes les prédications qui ont été traduites en la langue de la Géorgie. Et, mes larmes ont commencé à couler et je n’ai pu que remercier Dieu de tout mon cœur de ce que il y a des frères  dans toutes les nations et dans les différentes langues  qui transmettent aux autres ce qu'ils ont reçu et, nous pouvons par conviction dire selon la vérité que jamais auparavant la table du Seigneur n’a été si richement garnie que dans notre temps.

Donc, sentez-vous tous bien… aussi  la visite des frères de l'Amérique du Sud, et de partout, sentez-vous vraiment bien parmi nous dans la présence du Seigneur.

Ensuite seulement, cette remarque très courte concernant ce qui se passe actuellement dans notre temps. Le monde entier est en tension et pour cela on a seulement besoin d’ouvrir Ésaïe 17 qui dit que tous les peuples seront agités comme les vagues de la mer… c'est comme ça que c'est écrit dans d’Ésaïe 17 et c’est comme ça que c’est aussi dans notre temps.

Mais, comme simple information en ce qui concerne l'empire Romain… En l’année 800  alors que l'empire romain fut fondé, nous avons la photo que nous avons sortie de l’internet (le frère Frank montre une carte géographique) et autrefois l'Angleterre ne faisait pas parti de l'empire Romain. Ce point blanc (le frère Frank indique l’Angleterre sur la carte) ici en haut est l'Angleterre et, l'Angleterre n'appartenait pas originellement à l'empire Romain. Et Carl le Grand ici à l'Arche la chapelle en Allemagne en tant que Kaiser avait établi à 75 km d’ici ensuite il est allé à Rome et fut couronné par le pape car à l'époque les papes et les Califes travaillent ensemble mais, ce pas notre sujet. Nous l'avons seulement dit parce que le monde entier se pose la question «mais qu'est-ce qui est en train de passer?». 

Avec tout ce qui est en train de se passer maintenant, on pourrait se poser la question est-ce que cela a déjà existé  dans le passé? aussi, les choses que nous pouvons trouver sur Internet, on peut sortir toute information sur Internet.

Ici, par exemple, l’Iran dit «qu’en quelques minutes nous pouvons détruire Israël» et Abbas dit qu’Israël a transformé notre pays en prison… Et ici il est écrit Colombe de la paix et la fin du voyage du pape au pied de la montagne de Ararat, et on peut voir encore ici le titre le pape embrasse l'Arménie et l'église et ils sont devenus un, l’église d’Arménie et le pape sont devenus un, et encore une fois ici le titre «le pape entend que voyageur de paix», pas en tant que voyageur de croisade et encore une fois «les voyages de paix du pape» les voyages de paix et ils disent que l'Europe a besoin d'un changement… tous ces sujets sont dans l’internet et ici encore, l'église l'Allemagne et l'Autriche et la Suisse… c'est la mauvaise réponse pour l'Europe et, ensuite 500 années de séparation ont suffi maintenant l'union est nécessaire donc l’église allemande, autrichienne et suisse veulent s’unir. 

Et vous voyez que tout cela s'ajuste à la prophétie de la fin des temps et nous sommes reconnaissants de ce que nous avons pour ces événements les Saintes écritures, et aussi les prédications de frère William Branham que nous pouvons prendre comme «pancarte» et comprendre que tout doit s'accomplir comme cela est en train de s'accomplir devant nos yeux. Et notre Seigneur dirait à haute voix aujourd’hui: «Ces écritures sont accomplies devant vos yeux». 

Et nous sommes vraiment reconnaissant de ce que nous avons la grâce de reconnaître le jour et l'heure, le message et le messager, et de savoir, comme la chorale l’a chanté, et comme aussi cela a été dit dans la parole d'introduction avec insistance, l'appel à sortir et notre préparation et notre achèvement, notre perfection (La perfection, L’achèvement de l'église épouse) est vraiment, pas seulement le sujet, mais c’est de ça qu’il s'agit maintenant.

Et très particulièrement dans les dernières semaines il a été parlé des parents (des mères,  des pères… les parents croyants), ils ont exprimés le souhait que leurs enfants puissent aussi être reçus et que la parole puisse s’accomplir, qu’ils puissent aussi devenir croyants et naitre nouveaux…c'est ainsi que cette parole nous a été adressée : «La promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux que le Seigneur appellera » et «crois au Seigneur Jésus et toit et ta maison tu seras sauvés»…

Comme mon frère disait, il y a des églises où la jeunesse est dans le monde. Et dans ces différentes églises ils ont décidé que, puisque la jeunesse est dans le monde, on n’a qu’à amener tous les instruments dans l'église ensuite les jeunes n’auront plus besoin d'aller encore au disco pour danser, on n’a qu’à les retenir ici dans l'église. Il faut apporter des batteries et des instruments électriques comme ça nos jeunes n’iront pas dans les discos et vont rester ici dans l'église pour danser…

Bien-aimés frères et sœurs, dans l'église, on ne peut pas venir en adhérant à quelque chose, on doit y naitre. «Si ce n'est que quelqu'un né de nouveau, d’en haut, sinon il le peut pas voir le royaume de Dieu». 

Ce que papa et maman ont expérimenté, ils l'ont expérimenté avec Dieu personnellement. Et tous les enfants aussi, toute la jeunesse, peuvent aussi par la grâce de Dieu avoir les mêmes expériences du salut avec Dieu et c'est vraiment nécessaire. Parfois Dieu permet certaines choses pour que les jeunes personnes aussi puissent pleurer et se repentir et  demander au Seigneur de leur pardonner.

Tant qu’on est orgueilleux de ce qu’on n’a rien fait de mal, qu’on n’est jamais allé dans le monde, on vient à l'église et on chante… Non!! Il faut… À la repentance, les larmes vont ensemble et on doit confesser ses péchés. Et si tu penses que tu n’as rien fait ça veut dire que tu n’as même pas l’occasion de te repentir… non!

Pour les jeunes, vouloir aller dans le monde et voir ce qui se passe est en eux. Mais même si on n’est jamais allé dans ces choses, mais nos pensées y sont allées, et c'est pour cette raison qu'on a toujours besoin de se repentir et de demander au Seigneur: «Seigneur aide moi et pardonne moi». On n'a pas besoin d’avoir tué quelqu’un ou commis l’adultère non! Nous sommes déjà nés dans le péché, engendrés dans l'iniquité, et nous avons besoin du salut et du pardon de nos pêchés de notre naissance naturelle, et c'est pour cette raison que Dieu s'est manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur et nous a accordé la vie éternelle.

Et ça aussi nous l'avons déjà entendu. Tous, grands, adultes petits et grands, tous vont être introduits dans l'action du Saint-Esprit tel que maintenant tous ensemble nous écoutons la même parole de Dieu et nous disons tous «amen» à la parole de Dieu. C'est ainsi aussi certain que tous nous auront part à ce que Dieu a promis pour notre époque.

Et nous pouvons particulièrement en ce qui concerne ces deux pensées, de tout notre cœur le dire en insistant : «Dieu pense ce qu'Il dit, et Il dit ce qu'il pense». Et ce que Dieu dit, cela arrive! Et, la deuxième chose c'est que «chaque promesse que Dieu a donnée s'accomplit toujours, aboutit toujours dans son accomplissement». Il y a rien que Dieu ait promis qui ne s'accomplirait pas. Dieu veille lui-même sur ce qu'Il a dit pour l’accomplir, et ce qu'Il a promis, pour vraiment l'accomplir tel qu'Il l’a dit. 

Et, c'est pour cette raison que notre foi est ancrée dans les promesses de la Parole de Dieu. Et souvent nous l'avons déjà dit, Dieu a pris la responsabilité de ce que chaque promesse devienne une réalité. Il en a pris la responsabilité comme avec Abraham. Abraham un vieil homme de 100 ans et Sarah avait 90 ans. Il n’a plus regardé à lui-même ou bien Sarah mais Abraham a regardé à Dieu le Seigneur qui lui avait donné la promesse. On peut vraiment le lire. Il était le père de la foi. Il a reçu et accepté tout ce que Dieu lui a dit et il l’a aussi expérimenté personnellement dans son accomplissement.

Et aussi, dans la parole de d’introduction, nous avons entendu des paroles puissantes. Bien-aimés frères et sœurs, dites-moi quel sujet n'avons-nous pas encore traité? Dites-moi s’il vous plait.

Aussi, dans la dernière brochure intitulée «la Bible le livre le plus sur terre», quelle résonance! Dieu prend vraiment soin de ce que les derniers reçoivent l'absolue clarté par la Parole et que tous soient affermis sachant que tel que c’est écrit dans la Bible, c'est comme ça que c’est vrai et c’est comme ça qu'on doit croire et tout le reste peuvent venir et partir sans que nous puissions nous en occuper. 

Et il faut que ceci aussi soit dit. Un verset est interprété de millions de fois… regardez dans toutes les dénominations, dans tous les cultes devant la congrégation, ils lisent un passage des saintes écritures et puis ensuite ils en parlent… mais ici il y a la différence. Nous, nous ne lisons pas seulement une écriture et en parlons, mais, nous allons lire la prochaine écriture, la prochaine écriture et la prochaine  et nous laissons Dieu nous parler en allant d'écriture en écriture et ça c'est la grande différence, pas ce que nous avons à dire sur une écriture mais, ce que la Parole de Dieu a à nous dire par l'écriture que nous lisons. C'est ainsi que nous sommes arrivés à ce point où il est dit «que celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l'Esprit dit à l'église». 

Et, ici vous savez que dans l'épître aux Thessaloniciens  Paul a aussi parlé du retour du seigneur. Mais ici dans le chapitre 2, dans 1 Thessaloniciens, le chapitre 2 aux verses 3 et 4 nous lisons: 

«Car notre prédication ne repose ni sur l'erreur, ni sur des motifs impurs, ni sur la fraude; Non! mais, selon que Dieu nous a jugés dignes de nous confier le Message du Salut (l’Évangile), ainsi nous parlons, non comme pour plaire à des hommes, mais pour plaire à Dieu, qui sonde nos cœurs».

C’est simplement merveilleux. Cela nous rappelle  quand nous pensons à ce mot «plaire», Énoch marchait avec Dieu et il avait le bon plaisir de Dieu. Et nous pensons aussi à notre Bien-aimé Rédempteur Lui-même, il venait de sortir de l’eau après que Jean-Baptiste l’ait baptisé au Jourdain, et voilà que la réponse est venue: «celui-ci est mon fils bien-aimé en qui j'ai trouvé mon bon plaisir». Dans le temps favorable, dans le temps du bon plaisir, Dieu nous a secouru (2 corinthiens 6) et, l'œuvre de la rédemption divine est le bon plaisir de Dieu, à commencer avec le rédempteur lui-même. Tel que Marie écoutait la promesse et la réponse a suivie: «Le Saint-Esprit viendra sur toi et la puissance du Très haut te couvrira de son ombre et ce qui naitra de toi sera appelé Fils de Dieu». 

Je suis justement en train d'écrire là-dessus. Dieu le Seigneur a fait un commencement avec le Rédempteur et, le même commencement, il l’a fait avec les rachetés. Depuis le commencement déjà Dieu veillait sur chaque parole qu'Il avait laissé prêcher dans l'Ancien Testament et, quand le temps fut accompli, tout est arrivé. Tout ce que Dieu avait prédit et promis dans l'Ancien Testament.

Et, ici bien-aimés frères et sœurs, 

«Pas pour plaire à des hommes mais pour plaire à Dieu qui sonde nos cœur». (1 Thessaloniciens 2.4)

Ensuite au verset 13 dans le même chapitre… le verset 13: 

«C'est pourquoi nous rendons continuellement grâces à Dieu de ce qu'en recevant la parole de Dieu, que nous vous avons fait entendre, vous l'avez reçue, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu'elle l'est véritablement, comme la parole de Dieu, qui agit en vous qui croyez».

Amen! Nous pouvons là-dessus dire amen!

Nous avons reçu la Parole qui a été prêchée que ce soit par Paul ou par Pierre ou bien dans notre temps par frère Branham, nous ne l’avons pas reçue comme parole d’hommes mais en tant que Parole de Dieu, comme elle l’est véritablement. Nous avons reconnu la vraie Parole de Dieu et c'est ainsi que nous l'avons expérimentée personnellement et, comme je le disais tout à l'heure, ce que la parole de Dieu a promis nous avons la grâce de l'expérimenter personnellement aussi certain que nous l'avons reçu dans la foi.

D'abord, la prédication est tenue, la foi vient de ce que l'on entend la prédication et ensuite suit ce que Dieu a promis comme expérience personnelle. Et nous voulons le dire encore ici en insistant. Recevez cela dans votre cœur bien-aimé frères et sœurs. Ce ne sont pas des paroles d’hommes que nous avons prêchés et ce ne sont pas des opinions humaines que nous avons prêchées mais nous avons prêché ici la Parole de Dieu et, ce que Dieu a promis dans sa parole. Et c'est ainsi que la Parole trouvera son accomplissement jusqu'à la dernière promesse que Dieu a donnée. 

Je demande vraiment, en tant que quoi avez-vous reçu la parole? En tant qu’un  message de fr Branham? non! En tant que le message divin de Dieu pour ce temps, la parole promise pour cette époque. Mais que Dieu a utilisé la bouche d’un homme et continue encore de le faire encore aujourd'hui. Ça, ça  a été la décision. Il n'a pas pris des anges qui nous prêcheraient le message divin mais, il a choisi Ses serviteurs et Ses prophètes et Ses messagers qu'Il a envoyés… dites amen à cela!

Nous avons prêché la parole de Dieu et nous l’avons reçu en tant que tel. C'est pour cette raison que nous allons expérimenter personnellement ce que Dieu a promis. Et Dieu se tient pour ce qu'il a dit et Il veille là-dessus pour l'accomplir. Que son nom soit loué pour cela.

Et encore une fois, les deux derniers versets dans le chapitre 2… 1 Thessaloniciens 2, les deux derniers versets. 

«Qui est, en effet, notre espérance, ou notre joie, ou notre couronne de gloire ? N'est-ce pas vous aussi, devant notre Seigneur Jésus, lors de son avènement ?»

Bien-aimés frères et sœurs, le mot «retour» est écrit dans la bible allemande 17 fois et c’était vraiment le sujet principal des apôtres… c’était le retour promis de Jésus-Christ. Et ici, nous avons encore cette pensée ici qui est dite en insistant  que les croyants autrefois avaient reçus la parole d’une bouche mandatée, avaient entendus la Parole d’une bouche mandatée… 

Répétons encore cela une fois  

«Qui est, en effet, notre espérance, ou notre joie, ou notre couronne de gloire ? N'est-ce pas vous aussi, devant notre Seigneur Jésus, lors de son avènement ?» Lors de son retour, «Oui, vous êtes notre gloire et notre joie». 

Bien-aimés frères et sœurs, en quoi est-ce qu’un prédicateur de la Parole de Dieu à de la joie? Quand la Parole qu’il prêche, qu’il a reçu du Seigneur est reçue et crue, et que des hommes se décident à suivre Dieu et Sa Parole et qu’ils comprennent qu’ici ce n’est pas la parole d’un homme mais que c’est la Parole de Dieu qu’ils écoutent. Et, encore ici, les versets qui nous ont été lus du Chapitre 3 de 1 Thessaloniciens comme introduction, je voudrais encore lire les trois derniers versets:

Verset 11,

«Que Dieu lui-même, notre Père, et notre Seigneur Jésus, aplanissent notre route pour que nous allions à vous!  Que le Seigneur augmente de plus en plus parmi vous, et à l'égard de tous (À l’égard de tous les hommes en Allemand NDLR), cette charité que nous avons nous-mêmes pour vous,» 

et maintenant suit le verset 13... Oui, qu’il affermisse votre cœur… 

«afin d'affermir vos cœurs pour qu'ils soient irréprochables dans la sainteté devant Dieu notre Père, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus avec tous ses saints!»

 Le Seigneur va ressusciter tous ceux qui se sont endormis en Christ selon 1 Thessaloniciens 4. Il va les conduire avec lui, Il vient avec ceux qui se sont déjà endormis pour qu'ils puissent recevoir le corps de résurrection et nous qui sommes restés vivants nous serons transformés et ensemble nous allons recevoir nos corps de résurrection.

Bien-aimés frères et sœurs c’est merveilleux quand on voit dans les Saintes écritures les contextes dans les chapitres différents, et qu'on constate le zèle divin que les hommes de Dieu avaient ; ceux qui était occupés à écrire ces choses pour que tous puissent entendre la parole de leur bouche ou bien lire leurs épîtres. Ils avaient ce zèle divin que le peuple de Dieu atteigne le but. 

Que-ce que nous devrions faire aujourd’hui? Est-ce que moi je peux être enlevé sans vous ? Ça sera la plus grande déception pour moi. Non nous voulons ensemble, ensemble en tant que nous qui croyons maintenant sur terre Dieu et recevons chaque parole de Dieu, nous voulons ensemble et, c'est ensemble que nous serrons enlevés. Je suis reconnaissant à Dieu est toujours de nouveaux de tout mon cœur de ce que j'ai vu l'enlèvement en janvier 1981, le Seigneur accomplira cela. En ce qui concerne… allons dans Ésaïe 40 verset 8 à 10: 

«L’herbe sèche, la fleur tombe; Mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement». 

Amen! C’est ainsi que nous voyons chaque année et chaque jour que la parole de Dieu demeure éternellement. Le verset 9 maintenant:

«Monte sur une haute montagne, Sion, pour publier la bonne nouvelle; Élève avec force ta voix, Jérusalem, pour publier la bonne nouvelle; Élève ta voix, ne crains point, Dis aux villes de Juda : Voici votre Dieu!»  

Le verset 10 

«Voici, le Seigneur, l'Éternel vient avec puissance, Et de son bras il commande (en Allemand son bras lui donne la victoire NDLR); Voici, le salaire est avec lui, Et les rétributions le précèdent».

Lui qui nous a acquis par son sang et qui a payé le prix... et ça aussi il faut toujours de nouveaux que cela soit dit en insistant: la rédemption, la nouvelle alliance telle que notre seigneur lui-même l’a dit dans Mathieu 26 et 27, «ceci est mon sang, le sang de la nouvelle alliance qui a coulé pour beaucoup le pardon des péchés». 

Avec tout ce qui est prêché, par tout ce qui est prêché, nous restons au centre, au noyau et, nous savons que c’est seulement par ce qui s'est passé sur la croix à Golgotha que nous avons été rachetés et réconciliés avec Dieu. Rien, aucun chemin ne peut se détourner de Golgotha, se serait un chemin qui mène à la perdition. Comme Paul l’a dit, je crois que c’est écrit dans 1 Corinthiens. Paul écrit là-dessus que «l'Évangile de Jésus-Christ est une puissance de Dieu». Être crucifié avec Christ, être mort avec lui, être enseveli avec lui et ressuscité avec lui pour marcher en nouveauté de vie. Et je me réjouis à chaque fois quand je lis ces versets d’Ésaïe 40 et que je les retrouve dans 1 Pierre, le premier chapitre… ici dans 1 Pierre le premier chapitre verset 25 

«Mais la parole du Seigneur demeure éternellement. Et cette parole est celle qui vous a été annoncée par l'Évangile (en allemand «comme message du salut»).

J'espère que tous dans les autres langues vont comprendre cette remarque. Chez nous on allemand, dans la traduction, il n’est pas seulement écrit «Évangile» mais il est écrit en allemand «message du salut» pas seulement le message mais, un message du salut. Le message divin est lié au car sans le salut de Dieu il n'y aura pas de justification et de messages non plus, cela se détournerait de Dieu. Nous sommes reconnaissant de ce que les traducteurs aient touchés le centre, le noyau. 

Et répétons cela encore une dernière fois bien-aimés frères et mes sœurs. Qu'est-ce qui est appelé aujourd'hui message dans le marché religieux? Tout ce qui est vendu comme message dans le marché religieux, tout ce qu’on entend cela dépasse toute mesure. C'est pour cette raison que le message du salut, pas le message de destruction mais un message de Dieu nous apportant le salut. 

Et si tous les frères, sur toute la terre, pouvaient comprendre que le message que Dieu dans notre génération nous a aussi transmis par William Branham… si les frères pouvaient comprendre que seule la parole de Dieu demeure éternellement et que c’est cette parole là que nous prêchons. Ce ne sont pas des citations qui ont été déchirées de leur contexte. Et il faut aussi que cela soit dit. Je l'écris aussi… il y a les deux: qu’on n'a pas le droit d'expliquer des contextes par des citations mais nous devons toujours revenir la Bible comme Pierre ici l’a fait et il pouvait dire comme Ésaïe l’a annoncé, que «la parole du seigneur demeure éternellement et cette parole est celle que nous vous avons annoncée par le message du salut». 

Loué et exalté soit notre Dieu pour toutes ses écritures qui nous introduisent dans le plan, dans le dessin du salut de notre Dieu par sa grâce. 

Et dans Romain le premier chapitre, nous avons aussi souvent dans le passé lu ses écritures. Romain 1,  un particulièrement les versets de 1 à 5, bien-aimé frères et sœurs nous nous retrouvons dans la parole du Dieu! Et nous sommes de tout notre cœur reconnaissant pour cela. Romain le premier chapitre et tout de suite ici à partir du verset 1, «Paul, serviteur de Jésus-Christ, appelé à être apôtre, mis à part pour annoncer l'Évangile de Dieu,»  pas seulement annoncer le message du salut de Jésus-Christ mais, le message du salut de Dieu… de Dieu, c'est-à-dire ce que Dieu a déjà dans tout l'Ancien Testament prédit pour notre salut jusqu'au jour du salut lui-même dans lequel Dieu est venu nous secourir, Ésaïe 49:6 et 2 Corinthiens 6:2, et, ensuite Paul dit «ceci est le jour… voici le jour du salut voici le temps favorable» prédit dans l’Ancien Testament.

Bien-aimés frères et sœurs recevez cela dans votre cœur. L’harmonie entre l'ancien et le nouveau testament est précieuse comme de l’or. Elle est si merveilleuse, si merveilleuse… et c'est pour cette raison que nous voyons que ce que Dieu a promis par les prophètes dans tout l'Ancien Testament, Il l’accomplit lui-même dans le déroulement du nouveau testament. Et, tel qu’ici ici au verset 2 nous allons continuer à lire concernant le message du salut de Dieu, Romains 1 verset 2 

«Qui avait été promis auparavant de la part de Dieu par ses prophètes dans les saintes Écritures»,

Ici nous avons de nouveaux «promis de la part de Dieu par ses prophètes dans les saintes écritures». Et, dans le nouveau testament, les apôtres l'ont montré dans son accomplissement. Et c'est ainsi que nous voyons au verset 3

«et qui concerne son Fils (né de la postérité de David, selon la chair, et déclaré Fils de Dieu avec puissance, selon l'Esprit de sainteté, par sa résurrection d'entre les morts), Jésus-Christ notre Seigneur, par qui nous avons reçu la grâce et l'apostolat, pour amener en son nom à l'obéissance de la foi tous les païens,» 

Pas seulement parler d’un message et d’un messager, mais venir au noyau, au centre pour produire dans les croyants, dans toutes les nations et les peuples l'obéissance de la foi pour que tous puissent venir à croire comme le dit les écritures et ne pas croire n'importe quoi. Et qu’en nous se trouve cette accomplissement comme Seigneur l'a dit «celui qui croit en moi comme dit les écritures, de son sein couleront les eaux de vie». 

Et vous voyez, quand le Seigneur mentionne les écritures Il parle toujours de l'Ancien Testament, et quand nous lisons dans le nouveau testament où il est dit «comme disent les écritures» dans les épîtres de Paul par exemple, c'est toujours l'Ancien Testament. Le nouveau n'était pas encore écrit. Les différents épîtres sont passées l’une après l’autre dans les églises et ce n’est qu’après l'année 680 que le Nouveau Testament a été conçu comme que nous l'avons ici aujourd'hui. Les épîtres ont été écrites, recopiées à la main et transmise aux autres et c’est ensuite qu'elles ont été rassemblées en rouleau, et c'est ainsi que nous avons le nouveau testament. Nous sombres reconnaissant à Dieu de tout notre cœur pour l'Ancien et le Nouveau Testament.

Et nous avons aussi la parole de 1 Thessalonicien le chapitre 2… pardon 1 Corinthiens chapitre 2…  On peut lire un chapitre après l'autre, c’est si merveilleux… Lisons maintenant 1 Corinthiens, le chapitre 2 à partir du verset 12: 

«Or nous, nous n'avons pas reçu l'esprit du monde, mais l'Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce». 

Pas l'esprit de ce monde non! mais l'Esprit de Dieu. Et comme notre Seigneur et Rédempteur disait «quand le Saint-Esprit, l’esprit de vérité sera venu, Il vous conduira dans toute la vérité» et ici, Paul l’a exprimé: nous n’avons pas l'esprit du monde, nous n’apportons pas des arguments des discussions des opinions non! Nous prêchons la Parole de Dieu et, tel que c'est écrit ici, «nous n'avons pas reçu l'esprit du monde, mais l'Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions (Ou reconnaissions) les choses que Dieu nous a données par sa grâce»

De soi-même, personne ne peut reconnaitre. L'homme naturel ne reçoit pas les choses de l'Esprit. Il faut qu’elles lui soient révélées par l'Esprit de Dieu, et l'église est fondée sur la révélation, la révélation de Jésus-Christ. Et ça, nous l’avons aussi dit plusieurs fois ici. Le mot révélation veut dire «dévoiler», dévoiler ce qui était caché, il faut le révéler, tirer le rideau, ouvrir le rideau, permettre l'accès à la compréhension de ces choses et ça, c'est la révélation de Jésus-Christ. Le voile a été ôté, le rideau est déchiré et Dieu a dévoilé ce mystère. Et c'est ainsi que nous avons la grâce de reconnaître notre Rédempteur et Sauveur qui marche entre les 7 chandeliers d'or et avec ses serviteurs qui ont toujours apporté le message dans les différents âges.

Et nous avons ici au verset 13 de 1 Corinthiens 2: «Et nous en parlons, …» pas avec des arguments mais nous en parlons avec la révélation que nous avons reçue de l’Esprit 

«Et nous en parlons, non avec des discours qu'enseigne la sagesse humaine, mais avec les discours qu'enseigne l'Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles.» 

Alléluia! Loué et exalté soit le Seigneur notre Dieu. L'Esprit, en allemand «le Contenu Spirituel», pas seulement une lettre… le contenu spirituel est apporté avec une langage spirituel. C'est ainsi que la lettre nous est révélée par le Saint Esprit, employant un langage spirituel pour un contenu spirituel. Ça c'est quelque chose de précieux. Et, bien-aimés frères et sœurs, ça, nous ne l'avons pas seulement lui ici mais, nous l'avons expérimenté durant toutes ces différentes années que Dieu a révélé ce contenu spirituel par son Esprit, et que cette Parole révélée par l'Esprit de Dieu, nous avons pu la transmettre aux autres avec un langage spirituel et, tous ceux qui sont de Dieu prêtent l'oreille à la parole du Dieu et c'est ainsi que cela leur est révélé par le même Esprit. Tout ce qui est prêché et transmis au peuple de Dieu par la prédication sera révélé à tous ceux qui le reçoivent par le même Esprit de Dieu.

Disons-le encore. Parfois je prends des frères… parfois j’ai pris le frère Michael et son ami de l’Angleterre et je leur ai montré toute l'étagère des bandes magnétiques que j'ai reçues de frère Branham depuis 58, et si je peux le dire encore une fois, Dieu depuis le commencement a lié les choses ensemble. Nous ne sommes pas tombés d’un parachute dans l'œuvre de Dieu mais, par la grâce de Dieu nous avons été conduit par l'Esprit de Dieu dans la parole qui nous a été transmis par une bouche mandatée.

Et nous avons la grâce de pouvoir dire que chaque révélation que Dieu a donné à frère Branham, Il nous l’a donné aussi. Sans oui et non. Il n'y a pas eu une seule inspiration, une seule révélation où n’aurions pas compris. Dieu nous a révélé la même chose par le Saint-Esprit pour que nous puissions comprendre exactement ce qu'Il a dit et le retrouver dans les saintes écritures et le prêcher ainsi tel que c’est écrit, et recevoir la réponse parfaite sur chaque sujet.

Répétons encore une fois bien-aimée frères et sœur le verset 13: «Et nous en parlons, non avec des discours qu'enseigne la sagesse humaine, …».  Combien durant des années vont à un séminaire biblique, à une école appelée biblique et ils sont enseignés… mais pas de Dieu, pas de Dieu. Les saintes écritures disent qu’ils seront tous enseignés de Dieu. Ce n'est pas un frère qui va enseigner l'autre, ce ne sont pas des séminaires, des enseignants dans une école appelée biblique… mais ici on prend un cours biblique de l’Ancien au Nouveau Testament, et c’est par le Saint-Esprit que ces choses nous sont révélées, pas par un homme. 

Et nous voyons encore ici au verset 14, 

«Mais l'homme animal ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, ne reçoit pas les choses qui viennent de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître (les comprendre), parce que c'est spirituellement qu'on en juge».

Donc nous ne pouvons pas comme ça aller à un séminaire et puis demander au docteur ou au professeur de nous expliquer quelque chose non! non! non! Ça c'est le Saint Esprit par sa grâce qui l’a fait. Plus un homme instruit par un homme mais par Dieu lui-même, chacun individuellement. Et, ensuite ici au verset 15, 

«L'homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n'est lui-même jugé par personne». 

Soyez sincères. Quand nous parlons avec d'autres de ce qui est précieux pour nous, ils se remuent la tête et se demandent: «… Mais de quoi tu parles! Je ne comprends pas … ». Bien-aimés frères et sœurs, nous avons la grâce de nous retrouver de nouveau à la maison, dans la Bible. De nous retrouver dans ces choses et de dire que «l’homme spirituel au contraire juge de tout correctement». Imaginez-vous… cela ne vient pas de toi et de moi. C’est par le Saint-Esprit révélé que ces choses nous sont accordées et que nous pouvons en juger correctement, et il n’y a pas d’erreur dans la vérité. La vérité reste pour toujours vérité. Et, «L'homme spirituel, au contraire, juge de tout correctement, et il n'est lui-même jugé par personne».

Et ça nous avons souvent eu à le dire, quand nous parlons de la promesse pour ce temps, et que nous disons que Dieu a promis d'envoyer un prophète avant le jour terrible et redoutable de l'Éternel. Tous les prédicateurs disent d'un commun accord que ça, c'est déjà accompli par Jean Baptiste, ça s’est déjà accompli autrefois. Autrefois s’est accompli ce que Dieu avais promis pour autrefois mais maintenant dans notre époque s'accompli ce que Dieu a déterminé pour cette époque maintenant.

Et on a seulement besoin d'aller dans le sixième sceau et de voir que quand le jour du Seigneur apparaîtra, alors le soleil va devenir obscur, et les étoiles vont tomber, et la Lune va se transformer en sang et, avant que ce jour-là du Seigneur, ce jour de la vengeance, ce jour du jugement ne vienne, Dieu avant ce jour, voulait envoyer et a envoyé un prophète pour nous ramener à Dieu, ramener à sa parole, ramener à la bible, ramener au commencement, ramener à l'enseignement des apôtres. 

Et, bien-aimés frères et sœurs, je reste ici fermement dans cette parole en disant que nous tous qui, dans la foi reçoivent la parole, elle nous sera aussi révélée par le Saint-Esprit et on pourra en juger correctement. Elle nous sera aussi révélée de la même manière par le Saint Esprit, et cela inclus que nous pourrons ensuite parler, avoir le même langage, avoir les mêmes pensées, la même conviction, il n'y aura pas de division et, nous pourront être un seul cœur et une seule âme devant la face de notre Dieu. 

Résumons ce que nous avons dit aujourd’hui. Dieu a un dessein de salut et Il l’achève dans notre temps. Et ça aussi nous avons eu souvent à le dire en insistant: laps de temps le plus important est celui de maintenant et il est simplement important de prêter son oreille, de donner son oreille au Seigneur, «que celui qui a oreilles entende». Et ensuite c'est seulement après cela que s'accomplit «bienheureux sont vos yeux parce qu'ils voient et vos oreilles parce qu'elles entendent». 

Je voudrais encore dire cela en insistant: Le signe que nous avons trouvé grâce devant Dieu, consiste en ce que nous respectons la Parole, respectons les promesses de l’heure, et, que nous les voyions dans leur accomplissement, et que nous avons personnellement part à leur accomplissement. Aussi certain que Dieu l'a dit qu'il enverra le prophète pour justement rétablir toute chose dans l'état primitif… loué et exalté soit le Seigneur notre Dieu.

Ça c'est l'objectif et le sens du message et de l'envoi dans notre temps et du mandat de notre temps: que l'église à la fin soit comme elle était au commencement.

Et je pense maintenant à un témoignage de frère Branham de l'année 1952, que j'ai brièvement mentionné ici mercredi. Frère Branham est appelé à l'hôpital, et il y a une sœur qui a le cancer, et ce cancer était ouvert, même le docteur était présent ; et personne ne savait comment ça devait continuer pour cette sœur. Et voilà frère Branham dit «mettons-nous à genoux et prions». Et pendant qu'il était en train de prier frère Branham entend un bruit comme un vent qui est entré, qui soufflait dans la chambre et la sœur a crié, et en un clin d'œil, elle fut guérie et il n’y a pas eu une cicatrice, rien, pas de blessures, toute sa chaire était comme s’il elle n’avait jamais été opérée, comme s’il elle venait de naître.

Bien-aimés frères et sœurs alors que j’ai entendu ce témoignage, qu'est-ce que le seigneur a dit ? Les œuvres que j’ai faites, vous les ferais de même et encore de plus grande que celles que j’ai faite. Et alors le prophète disait que même le médecin lui-même a consacré sa vie à Dieu voyant cela, et il s'est laissé baptiser au nom du seigneur Jésus-Christ.

Bien-aimés frères et sœurs, nous voulons vraiment faire confiance à Dieu et croire. Dieu est Tout-Puissant il peut envoyer la pluie de l'avant et de l'arrière-saison, Il peut et Il va rétablir toute choses, et ramener l’église dans l’état dans lequel elle était au commencement. Et Il va produire toutes ces choses en chacun de nous, et nous sommes reconnaissants à Dieu de tout notre cœur pour cela, et nous y prenons part de tout notre cœur.

Et là, bien-aimés frères et sœurs, vous qui aussi n’entreprenaient pas seulement 100 km mais plus de 1000 km, vous venez pour écouter la parole, je vous assure que cela aura servi à quelque chose d'avoir entrepris autant de kilomètres. Cela aura servi à quelque chose. Et tous ceux qui vous voient ici savent que nous n’avons pas seulement un programme à la télévision mais, que le peuple de Dieu vient se rassembler de loin et de près pour écouter les paroles de Dieu., pourquoi? Parce que Dieu avait déjà prédit dans le prophète Amos qu'Il enverra une faim dans le pays. Pas une faim de pain et une soif de l'eau, mais d’écouter les paroles de sa bouche, les paroles du Seigneur. Et cette faim et manifestée. Pourquoi est-ce que vous venez de la Roumanie? 1500 km et 60 km, pourquoi? Parce que Dieu a envoyé cette faim tel qu’Il avait prédit dans le prophète Amos. 

Et je le répète encore une fois pour que le monde entier puisse voir que nous ne sommes pas en train de prêcher à des chaises vide, mais nous nous adressons au peuple de Dieu, et nous transmettons l'enseignement divin au peuple de Dieu et que nous avons la grâce de le recevoir dans notre cœur et, avec nous, dans le monde entier, tous ceux qui sont en ligne sont bénis et ramenés à marcher dans les mêmes pas avec la parole de Dieu, maintenant si proche du retour de Jésus-Christ notre seigneur. 

Personne ne connaît le jour et l'heure de son retour mais ça aussi, nous l’avons toujours dit en insistant. Notre Seigneur disait «quand vous verrez que tout cela est en train de s'accomplir, levez vos têtes, tenez-vous prêts, levez vos têtes car vous savez que votre rédemption est proche».

Mais ici, Matthieu 25 suit… et là, nous devons insister: «celle qui furent prêtes entrèrent». Pas seulement de voir que tout cela s’accomplit mais, «celles qui furent prêtes entrèrent» et je crois que ces heures que nous passons là servent à nous préparer réellement devant la face de Dieu, sous l’écoute de la parole, sous l'action directe du Saint-Esprit, par la grâce de Dieu expérimenter notre préparation. Et c'est ainsi que nous expérimentons que la parole ne revient pas sans effet mais, elle produit et exécute la volonté de celui qui l’a envoyé en tout ceux qui croient et qui la reçoivent. 

Soyez reconnaissants de ce que Dieu a envoyé son prophète. Soyez reconnaissants pour les promesses, soyez reconnaissants pour la continuité de l'œuvre de Dieu et aussi de ce que Dieu a fait ces 50 années passées dans le monde entier sur toute la terre et, aujourd'hui, encore il appelle derniers à sorti. 

Aujourd'hui nous allons prier pour tous ceux qui veulent consacrer leur vie au Seigneur. Vraiment comme dans ces écritures nous avons lu que «le bon plaisir de Dieu se repose sur nous par la grâce de Dieu» et que nous puissions écouter chaque Parole, croire chaque parole, recevoir chaque parole et par la grâce de Dieu, expérimenter chaque parole. 

À lui le Dieu Tout-Puissant, le Dieu fidèle, à lui seul soit l'honneur dans le nom de Jésus-Christ maintenant et dans tout l’éternité! Alléluia! Amen!

Levons-nous pour la prière… chantons ce cœur «Tel que je suis sans rien à moi» (L’église chante le chœur NDLR)

Nous nous recueillons, restons dans la prière et faisons confiance à Dieu notre Seigneur. C’est encore le temps de la grâce. Nous pouvons encore recevoir le pardon, nous pouvons encore expérimenter le pardon, nous pouvons encore consacrer notre vie au Seigneur et aujourd’hui particulièrement, tous les jeunes frères et sœurs qui sont livrés à certaines tentations et cette parole est valable pour vous: «vous êtes dans le monde, mais vous n’êtes pas de ce monde» et nous ne voulons pas apporter le monde dans l’église, l’esprit du monde. Mais, l’église est un lieu où nous venons nous recueillir pour écouter la parole de Dieu et expérimenter la rédemption, le pardon de nos péchés et de tout notre cœur remercier le Seigneur pour cela.

Ceci est le jour que le Seigneur a fait par sa grâce. Qui de tous veulent consacrer leurs vies au Seigneur? levez les mains s’il vous plait.  Particulièrement tous les jeunes, la jeunesse…

O Dieu au ciel, fait grâce, fait grâce. Que puisse s’accomplir: «toi et ta maison tu seras sauvé» que s’accomplisse «cette promesse vous appartient à vous et à vos enfants et à tous ceux que le Seigneur appellera en aussi grand nombre» puisse demander que d’abord seulement la jeunesse vienne devant…  Pour que nous puissions chanter… à partir de 12 ans, 14 ans cela n’a pas d’importance… et pendant qu’on chante… venez devant, nous allons prier pour vous, prier ensemble et croire, et que le Seigneur puisse vous accorder cette expérience du salut...

(L’église chante le chœur «Tel que je suis sans rien à moi». NDLR)

Bien-aimés, vous avez suivi l'appel et, il est écrit «personne ne peut venir à moi si ce n'est que le Père l’attire premièrement». Vous êtes venus parce que vous avez été déterminés avant même la fondation du monde à expérimenter la rédemption, le rachat, le pardon et la grâce de Dieu et, je vous dis ce jour sera écrit dans votre vie est restera écrit, gravé dans votre vie. Aujourd'hui vous avez sous l’écoute de la prédication de la parole pris votre décision pour le Seigneur. Et ici s'accomplit «tous ceux qui l'ont reçu Il leur a donné le pouvoir, le droit, de devenir enfant de Dieu» c'est-à-dire à ceux qui croient en son nom.

Et dans Luc 24:47 il est écrit «et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations». Nous prêchons le pardon, le pardon des pêchés par le sang de l’Agneau au nom de Jésus-Christ notre Seigneur s’est accompli, cela a eu lieu. Vous avez seulement besoin aujourd'hui dans la foi de l'accepter, de l'accepter… Et ce jour dans votre histoire personnelle, ce jour ira dans l'histoire de votre vie, et un jour auquel vous pourrait regarder en arrière et dire là ce jour-là, ce soir-là, j’ai prêté l’oreille à la parole, j’ai répondu à l’appel et je suis venu à toi Seigneur et tu m'as accepté.

Tous, vous avez accepté le Seigneur et vous pouvez tous croire que le pardon vous a été accordé. Aussi certains que le Seigneur en tant qu’Agneau de Dieu a donné sa vie, a versé son sang à Golgotha. Et aussi certain que dans l'Apocalypse il a été écrit «lavés dans le sang de l’Agneau, justifiés, sanctifiés et reçus».

Nous demandons aux frère Edmund M et le frère Smith de venir pour prier pour nous tous.

(Les frères prient NDLR)