Mission Populaire Libre

Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et éternellement" (Hèbreux 13:8)

Langue:




« L’accomplissement des prophéties Bibliques dans notre temps ».

Réunion Mensuelle de Krefeld 

Dimanche 04 Septembre 2016

Nous sommes reconnaissants à Dieu de tout notre cœur de ce que le monde entier écoute, voit et suit; et peut croire. Nous croyons que le dernier message atteindra tous les élus dans tous les peuples, les langues et les nations. La dernière nouvelle de Boma, là aussi, nous avons acheté tous les appareils pour qu’ils puissent imprimer, et cela est déjà fait. Nous sommes vraiment reconnaissants. Ensuite, le frère Taty m’a remis les salutations de tous ceux qui lui en ont données. Vous savez, le frère Taty m’accompagne, et il sera aussi avec moi lors du prochain voyage qui commence jeudi; ce sera en Afrique de l’ouest: au Burkina-Faso et au Nigéria. Et nous sommes reconnaissants pour toutes les portes ouvertes. Des stades seront loués, et des milliers vont venir pour écouter la parole de Dieu. 

Mais, quand ensuite on reçoit la nouvelle que, plus de 100 différents groupes à l’intérieur du message existent seulement au Nigéria! alors, on peut vraiment se tenir la tête. Je le dis au Nom du Seigneur: il n’y a qu’une seule épouse, une seule épouse unique! Et, je le dis selon les écritures, dans chaque ville au commencement, il n'y avait qu’une seule église: à Corinthe, à Colosse, à Éphèse, partout, il n’y avait qu’une seule église dans la région, et je vous dis que, Dieu va juger tous ceux qui ont causé des divisions, ceux qui ont jeté l’opprobre sur le Nom du Seigneur, sur le message; et en fait, c’est une insulte à tout ce qui appartient au Royaume de Dieu! En pensant qu’on est quelque chose, qu’on fait l’œuvre de Dieu, qu’on doit servir le Seigneur… notre propre volonté est encore aujourd’hui comparable au crime de l’idolâtrie et est maudit de Dieu. Ça n’a pas d’importance « qui » pense devoir faire quelque chose dans le Royaume de Dieu. 

Demandez à un frère dans notre région ici, demandez dans chaque ville si un frère a reçu une commission de Dieu de faire ce qu’il fait? Demandez à l’un de ces frères. Et, hier un frère me disait qu’il était à Jeffersonville et à Tucson, quand la nouvelle terrible, qu’après le départ de fr Pearry Green à la maison, l’église là-bas où il servait a été divisée en trois groupes. 

Et, chaque frère pense… et je le dis d’un cœur pur… aux États-Unis et dans les pays anglophones, les frères comprennent mal ce que frère Branham a dit sur la dîme, en outre que la dîme appartiendrait au pasteur! Ce que frère Branham voulait dire, c’est comme les saintes écritures le disent, que « la dîme doit être apportée dans la maison de Dieu », dans la maison de Dieu! Pas dans la poche du prédicateur ou du pasteur, mais là-bas où elle a sa place. En Amérique, il y a deux caisses à l’entrée. Sur l’une des caisses, il est écrit: « dîme », et sur l’autre: « offrande ». Et, je l’ai vu de mes propres yeux, j’ai vu de mes propres yeux la femme du pasteur ou du prédicateur, a juste attendu jusqu’à ce que le dernier ait quitté la salle, et ensuite elle vint avec un gros sac, et alla à l’une des caisses de la dîme, elle l’ouvrit et elle renversa tout dans le sac du prédicateur. Ça, c’est absolument contre la sainte parole de Dieu! Les prédicateurs sont devenus millionnaires et multimillionnaires; il y en a qui ont trois maisons et quatre voitures, et tous font ce qu’ils veulent avec la dîme! Non! La dîme appartient à la maison de Dieu, elle est à la disposition de l’œuvre de Dieu.

Bien-aimés frères et sœurs, beaucoup de choses devraient être remises en ordre maintenant. Que Dieu puisse accorder Sa grâce pour que, dans les derniers moments dans lesquels nous sommes avant l’enlèvement, que vraiment, tout ce que frère Branham aussi a parfois commencé à dire sans terminer sa pensée, on devrait, quand on lit ces choses, aller à la prochaine page ou à la prochaine citation pour trouver la suite de ce qu’il a commencé à dire, et de ne pas seulement prendre des citations, mais de prendre ensemble toutes les écritures qui traitent ce sujet. 

Cet homme de Dieu, cet homme humble a en même temps dit, il a  dit  « Je reçois de l’église 100 $ chaque semaine », mais ça, aucun ne le dit! Cette citation-là, personne de ce genre-là ne le dit. 100$ par semaine! La première partie, ils le disent, mais, ce qu’il  a dit plus tard, qu’il reçoit 100$ par semaine de l’église, de ces frères-là, personne ne cite cette citation. Non! 

Bien-aimés frères et sœurs, beaucoup se sont eux-mêmes appelés au ministère, ils se sont eux-mêmes envoyés; et ils méprisent les écritures et ils interprètent ce que frère Branham a dit. 

Aujourd’hui, j’aimerai particulièrement accueillir ceux qui sont venus d’au-delà des mers, les frères de Calgary au Canada, levez-vous s’il vous plait. Où êtes-vous ? Oui! Que Dieu vous bénisse très particulièrement. Calgary. J’ai aussi prêché à Calgary et Edmonton. Que Dieu vous bénisse! Et, tous ceux qui sont là en visite, ça n’a pas d’importance de quel pays, nous sommes rassemblés de manière internationale et nous remercions Dieu le Seigneur de tout notre cœur.

Encore rapidement, deux remarques. Nous avons la brochure « la Bible »… « La Bible, le livre le plus lu au monde », que Dieu soit remercié de ce que nous l’avons en anglais, en russe, polonais, en français, en espagnol, nous avons cette brochure à notre disposition dans toutes les différentes langues. Et, bien-aimés frères et sœurs, il y a les deux choses: il y a l’enseignement des saintes écritures; mais aussi le développement depuis les Actes des Apôtres, comment  est-ce-que le développement a eu lieu dans le royaume de Dieu. Et ça aussi, c’est très important. Nous ne sommes pas restés comme ça derrière la lune mais, nous connaissons l’histoire de l’église, et c’est pour cette raison qu’on peut montrer à l’humanité que « voilà comment l’histoire de l’église a commencée et à partir du moment où l’église a dévié etc. et, c’est ainsi qu’à la fin elle est appelée à revenir à sa position du commencement; à la fin du temps de la grâce, après tous ces différents réveils qui ont eu lieu depuis la réformation. Dieu a promis une restauration totale parce qu’Il a promis de restituer tout ce qui existait dans l’église. Avec la dernière promesse, ce n’est pas seulement concernant le prophète Élie mais, que tout doit être de nouveau restauré, rétabli et ramené dans l’état qui existait dans l’église primitive. Et à cela, liez Actes des Apôtres 3 verset 21 que: « notre Seigneur restera au ciel jusqu’au temps de rétablissement de tout ce que Dieu, par la bouche de Ses prophètes depuis le commencement, a annoncé à l’avance ».

Et mes pensées vont subitement aussi dans ces choses. Qui de nous aurait su ce que Amos 8 verset 11 signifie? Que Dieu enverra une faim pour écouter Ses paroles. Pas une faim après le pain ou une soif après l’eau, mais une faim d’écouter Ses paroles! Et, nous sommes simplement reconnaissants de ce que Dieu a ordonné à frère Branham d’emmagasiner la nourriture. J’ai montré ici hier soir les bandes magnétiques. Chaque prédication nous a été envoyée et nous avons grandi sous le ministère de frère Branham durant toutes ces années. Nous ne sommes pas comme ça tombés avec un parachute à un moment. Non! Nous n’avons pas dit que nous sommes maintenant arrivés et nous voulons faire quelque chose! Non! Dieu Lui-même a fait en sorte que déjà dès le début, nous avons été introduits dans le dessein du salut de notre Dieu qui a été déterminé pour notre époque.

Et, dans notre temps, Son dessein est en train d’être achevé, et nous sommes convaincus que nous sommes la dernière génération qui existe avant le retour de Christ et que, toutes les promesses que Dieu nous a données doivent s’accomplir parce que c’est Dieu qui l’a dit !

Et, dans la dernière Circulaire nous avons écrit que, Dieu a un Ancien et un Nouveau Testament qu’il a fait; et, l’accord et l’harmonie entre l’Ancien et le Nouveau Testament, qui, particulièrement est importante pour nous, parce qu’aucune prophétie de l’écriture ne permet une interprétation particulière, aucune, pas une seule! Aucune interprétation. Mais, nous voyons la prophétie dans son accomplissement, nous la voyons dans son accomplissement. Nous voyons ce que Dieu a promis s’accomplir. 

Et la même chose concerne aussi Matthieu 24 verset 14, que « l’évangile du Royaume sera prêchée à toutes les nations et qu’ensuite la fin viendra ». C’est ainsi que notre Seigneur l’a dit, c’est « Ainsi dit le Seigneur! ». Aucune écriture de la prophétie n’a le droit d’être l’objet d’interprétation particulière. Oui! Et, même si de tout notre cœur nous connaissons ces choses, nous voulons demeurer sobres. Celui qui veut se marier, qu’il se marie; celui qui veut apprendre un métier, qu’il puisse l’apprendre; nous restons sobres dans tous les domaines de la vie et normaux, clairs dans nos têtes, normal dans notre cœur; et comme notre Seigneur l’a dit, avec les deux pieds sur terre. Il a dit: « vous n’êtes pas de ce monde mais vous êtes dans le monde, dans le monde » mais « pas de ce monde tel que moi je ne suis pas de ce monde ». Ici sur cette terre, la journée commence le matin, avec un croyant ou un incroyant, tout se déroule tel que Dieu l’a déterminé, mais dans notre cœur, nous sommes dans la présence de Dieu et, nous disons « oh viens bientôt Seigneur Jésus! ». Je vous dis encore une fois: qui voudrait rester plus longtemps ici sur terre? Qui? Même si nous sommes bénis sur la terre et que nous avons des biens et qu’il ne nous manque rien, mais, quand nous voyons tout ce qui se passe sur terre… comme dans le prophète Esaïe 17 et particulièrement dans Esaïe 24, il est écrit que toute la terre, tous les peuples seront en mouvement comme une mer, rien sur terre n’est comme c’était avant, tout a changé. Où est-ce-que la valeur du mariage ou de la famille est restée? Et même dans notre pays, la famille, les mariages… les mères reçoivent leur argent, les enfants leur argent; et maintenant tout doit être rendu normal et semblable, des femmes se marient à des femmes et des hommes se marient à des hommes, et tout cela doit être permis dans la constitution et normal! Mon Dieu! C’est pire que Sodome et Gomorrhe! Et encore plus! Oui, c’est ainsi que c’est maintenant sur terre. Mais, le Seigneur a dit que « quand vous verrez justement que toutes ces choses arrivent, levez vos têtes car vous savez que votre rédemption est proche ». 

Nous sommes de tout notre cœur reconnaissants à Dieu de ce qu’Il a envoyé Son serviteur le prophète, et que nous avons compris le message divin, et que nous agissons sous un ordre direct de la bouche de Dieu. Si je n’avais pas reçu cet envoi de la bouche du Seigneur, moi je serai resté à la maison! Je n’aurai pas entrepris un seul voyage! Mais, tel que le Seigneur l’a dit de Sa propre bouche: « Je t’enverrai de ville en ville, pour prêcher Ma parole » Alors, on peut se poser la question: « Qui croit à notre prédication? » et, « qui croit le message? » 

Disons aussi cela très sincèrement, je souris un peu en le disant mais, c’est très sérieux: Celui qui ne peut pas croire… je le répète: celui qui ne peut pas croire que, Dieu le Seigneur Lui-même a donné un mandat et un appel que j’ai entendu de mes propres oreilles naturelles, je vous dis que celui qui ne croit pas ça, il passera ici sans entrer pour suivre la réunion. Mais, tous ceux qui ont trouvé grâce devant Dieu vont comprendre que nous ne sommes pas ici de nous-mêmes et que nous n’avons rien fait de nous-mêmes mais seulement, nous ne faisons qu’exécuter l’ordre que nous avons reçu et propageons le dernier message et cela sous l’ordre de l’Éternel. 

Qu’est-ce qui c’était passé avec frère Branham? Il lui a été même dit: si tu peux faire en sorte que les hommes te croient, croient que Dieu t’a appelé, croient que Dieu t'a envoyé, croient que Dieu t’a confié ce message, croient que le Seigneur t’a dit tel qu'il a dit à Moïse que « deux signes te seront donnés; c'est ainsi qu’à toi aussi deux signes te seront donnés ». Tous ceux qui pouvaient croire qu’un appel divin avait été adressé à cet homme, ont pu accepter et ont pu aussi croire le message. C’est la même chose aussi aujourd’hui. Celui qui ne peut pas croire alors il sourit et lève les épaules et continu son chemin, et regarde avec mépris les réunions que nous avons ici et regarde avec mépris ce que Dieu fait maintenant.

Laissons ce sujet et revenons à ce que nous voulons dire aujourd’hui. Nous avons durant ces 50 années passées, nous avons vraiment fait tout ce qui était possible, et cela, consciencieusement au Nom du Seigneur! Et, nous avons dans sa pureté et sainteté, prêché la parole de Dieu. La seule erreur qui m’est arrivée, a eu lieu en 1966, alors que notre frère des États-Unis, à haute voix a prêché que frère Branham a vu un calendrier qui s’ouvrait de Lui-même et que ce calendrier s’est arrêté à l’année 1977, et que l’année 77 a été même prêchée en insistant que tout viendra à la fin, et que la fin aura lieu etc. Ça, je ne l’ai pas accepté entièrement de cette manière, mais, dans la première Lettre Circulaire, j’avais de nouveau repris cela tel que  nos frères des États-Unis l’avaient dit, c’est-à-dire que frère Branham a vu un calendrier qui s’est ouvert seul et qui s’est arrêté en 77. Est-ce-que vous pouvez vous imaginer, alors quand j’ai posé la question au frère « dis-moi et montres-moi  où est-ce-que frère Branham l’a dit. » et, il ne pouvait pas me montrer cette citation. Alors, il a inventé ça.

Quand on pense combien de choses ont été mises dans la bouche de frère Branham, des choses qu’il n’a pas dites lui-même. Même concernant ce que frère Branham aurait dit sur l’enlèvement que, personne ne va remarquer que l’enlèvement a eu lieu; et alors les frères disent « nous aussi, nous n’avons pas remarqué mais, nous sommes déjà enlevés, nous ne l’avons pas remarqué car le prophète a dit que personne ne va le remarquer, alors nous avons été enlevés sans le remarquer ». Non! Mon Dieu! Tous ceux qui seront enlevés le remarqueront! (L’assemblée dit « amen » NDLR). Je vous dis, je suis parfois tellement triste, ébranlé intérieurement  de la manière que les citations précieuses de frère Branham, qui vraiment sont sorties de sa bouche, sont mal comprises et mal placées là où elles n’ont pas leur place. Bien sûr, le monde ne va pas remarquer cela (l’enlèvement) mais nous, nous qui seront restés vivant en Christ jusqu’au retour du Seigneur, nous, qui seront transformés, nous le remarquerons sûrement !

Ô bien-aimés frères et sœurs, quand est-ce-que nous allons commencer à remercier Dieu de tout notre cœur, de ce que nous avons la grâce de croire comme le dit les écritures et seulement comme le dit les écritures? Comme déjà hier soir je l’ai dit, toutes les citations de frère Branham, nous devons les ramener dans les écritures et les retrouver confirmées dans les écritures et ne pas être en train de répéter des choses; comme par exemple dans Actes des Apôtres cela est écrit, les apôtres ont exposé tout le dessein du salut de Dieu, mais, ceux qui écoutaient la prédication des apôtres ont sondé les écritures tous les jours, ils ont ouvert les écritures, il est écrit « tous les jours pour voir si cela est exact ». Ça aussi, tout ce que frère Branham a prêché et a enseigné, nous devons aussi regarder si cela est exact! Et nous devons faire la même chose dans ce temps. C’est seulement ensuite que nous avons la certitude divine que tout ce que nous croyons est selon les écritures  et, dans notre cœur, dans la connaissance, dans l’enseignement, que cela est correct devant Dieu.

Bien-aimés frères et sœurs, disons cela encore une fois: la vraie épouse de l’Agneau à la fin, sera un seul cœur et une seule âme. Les croyants de l’épouse seront liés ensemble dans le vrai amour de Dieu, liés avec Dieu et, les uns avec les autres comme les saintes écritures le disent: « aimez-vous les uns les autres » et « l’amour couvre une multitude de péchés ». Et là aussi, nous devons dire bien-aimés frères et sœurs, ne t’occupes pas de ce qu’un autre a fait, lui-même devra s’occuper de ce qu’il a fait. Toi, occupes toi de ce qui te concerne. Ne t’occupes pas de ce qu’un frère fait ou de ce qu’un frère dit; toi occupes toi de ce que toi tu sois prêt et en ordre devant Dieu  et qu’ensemble nous puissions aller de l’avant.

Mon cœur est touché et inondé de la grâce de Dieu, de la conduite et de la directive divine et de tout ce que le Seigneur a fait les 50 années passées. Hier, il y a le frère de Prague qui m’a embrassé, et je devais penser « Dieu a fait grâce dans cette chapelle de Bethléem dans laquelle Yann Rouss lui-même il y a 600 ans d’ici a prêché; Dieu a là-bas ouvert les portes, et on pouvait avoir toute une série des réunions et des prédications. Le frère Zikfried était là, il était mon traducteur. Quand je pense à combien de grâce Dieu a accordée et combien des portes et des cœurs ont été ouverts, d’une manière que la parole pouvait être distribuée. Et, tous ceux qui sont prédestinés à la vie éternelle, le croiront et, tous ceux qui appartiennent à l’église épouse, prêteront l’oreille à ce que l’Esprit dit à l’église.

Encore un exemple dans ce contexte de chose. Frère Branham disait qu’avec Apocalypse chapitre 3, dans le message adressé à l’église de Laodicée, qu’avec cela l’âge de l’église se termine et il a encore ajouté: « et nous sommes entrés dans l’âge de l’épouse ».; et il a même prétendu que si avec Apocalypse 3 tout est terminé, il faut que l’enlèvement dans Apocalypse 4 ait déjà eu lieu. Hier j’ai regardé et aujourd’hui j’ai encore regardé. Dans Apocalypse, jusqu’au dernier chapitre de l’Apocalypse, il est encore parlé du retour du Seigneur. Apocalypse chapitre 21 à partir du verset 7 nous lisons… Apocalypse chapitre 21 au verset 7

Celui qui vaincra héritera ces choses; je serai son Dieu, et il sera mon fils.

Dans apocalypse chapitre 22, nous lisons… Apocalypse chapitre 22 à partir des versets 6 et 7:

Et il me dit: Ces paroles sont certaines et véritables; et le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt. 

Et ensuite

Et voici, je viens bientôt. Je viens bientôt. -Heureux (bénis) celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre!

Dans le dernier chapitre! Et, c’est pour cette raison que Dieu nous a révélé tous les chapitres de l’Apocalypse par Sa grâce. Nous ne nous sommes pas arrêtés au chapitre 3, mais au chapitre 4, Jean en esprit a été ravi pour voir tout ce qui allait encore arriver.

Et ensuite, dans Apocalypse chapitre 22, nous lisons  aux versets 16 et 17

Moi, Jésus, j'ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Églises.

Donc, jusqu’à la fin, le message est adressé à l’église! Comme il est écrit ici:

Pour vous attester ces choses dans les Églises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l'étoile brillante du matin.

Ensuite suit l’union entre l’époux et l’épouse au verset 17

Et l'Esprit et l'épouse disent: Viens. 

Mais si quelqu’un dit qu’Il est déjà venu, alors quoi! Mais vous voyez, l’Esprit et l’épouse sont tellement devenus une seule chose que l’épouse dit ce que l’Esprit a à dire; l’Esprit parle par elle. Et ici, il est écrit

Et l'Esprit et l'épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l'eau de la vie, gratuitement.

Il y a encore un autre point. Je le dis à cause de tous ceux qui, sur toute la terre, interprètent les citations de frère Branham, et en font des doctrines et sont devenus les victimes de ces gens et ont besoin d’orientation; et, le monde entier doit être informé. Et, même ici, si nous lisons dans les écritures que le Seigneur descendra avec la trompette, je l’ai écrit exactement dans cette Lettre Circulaire, ce qui va se passer dans la première trompette, la deuxième trompette, la troisième trompette, la quatrième trompette; j’ai ajouté les versets bibliques. Chacun peut exactement lire ces choses et savoir ce qui est écrit dans la Bible, concernant chaque trompette et ce qui va se passer. Le Seigneur ne nous doit rien du tout! Il nous a révélé tout ce dont nous avions besoin. Et ensuite, après que les six premières trompettes aient retentis, ensuite l’annonce est faite que « quand le septième ange sonnera de la trompette ». Ici, nous avons dit que cela est écrit ici, le mot hébreu « shofar » onze (11) fois dans l’Apocalypse. Et, quand le septième ange sonnera de son « shofar », c’est-à-dire, quand il fera la dernière annonce. Pas le septième ange de l’église, non! Le septième ange de « shofar », de trompettes. Et, on peut bien voir que les six premiers avaient sonné et ce n’était que le jugement qui avait été envoyé, et, quand l’annonce du septième est faite, alors, il est écrit que « le mystère de Dieu est accompli » au singulier tel qu’Il l’a révélé à Ses serviteurs les prophètes. C’est ensuite, au verset 7 d’Apocalypse 10 qu’il est écrit ce qui va arriver.

Nous sommes reconnaissants à Dieu de tout notre cœur et de toute notre âme, pour Sa sainte et précieuse parole que nous respectons. Tout nous a été révélé. Bien-aimés frères et sœurs, pensez à ça: jusqu’au dernier chapitre, ce qui est écrit est encore adressé à l’épouse, l’église; il est parlé aussi du retour du Seigneur, nous l’avons lu dans Apocalypse 22. Nous sommes reconnaissants de ce que nous croyons tous les chapitres d’Apocalypse, et que Dieu nous a donné la vue d’ensemble et la compréhension, et l’intelligence pour tous ces symboles et tous ce qui est écrit et tout ce qui va arriver, car, il est écrit n’est-ce pas que « le Seigneur ouvrira notre intelligence pour les écritures ».

Et, qu’est-ce qui s’est passé après la résurrection? Qu’est-ce que le Seigneur a fait en premier comme reproche? L’incrédulité. Il leur a reproché leur incrédulité, c’est-à-dire qu’ils étaient lents à croire tout ce que Dieu avait dit par les prophètes. Et ensuite, Il a commencé Lui-même avec Moïse et Il a montré toutes les écritures de l’Ancien Testament dans les Prophètes et dans les Psaumes, et Il leur a montré que ces choses-là ont trouvé leur accomplissement dans leur époque. Et ensuite, Il leur a ouvert l’intelligence pour la compréhension des écritures. C’est comme ça que cela se passe encore aujourd’hui. Nous voyons les prophéties, nous voyons où elles sont écrites, où est-ce qu’elles ont été prédites et ce qu’elles annoncent; et ensuite, l’Esprit de Dieu nous montre leur accomplissement, ce qu’Il a annoncé Lui-même par les prophètes; et c’est pour cette raison que nous pouvons voir à cent pour cent que ça c’est la sainte et précieuse parole de Dieu: ici la promesse, ici son accomplissement. Et, nous pouvons toujours de nouveau remercier le Seigneur pour cela. 

Encore cette pensée centrale en fait. Un frère qui est ici aujourd’hui me disait « frère Frank, si tu dis de devant que tu crois que tous ceux qui maintenant croient le message, prendront part à l’enlèvement… », J’ajoute encore de moi-même à sa phrase que ce ne serait pas donner un oreiller à ceux qui viennent écouter la parole? Non! Je vous dis la vérité: Je le crois. Je crois que tous ceux qui maintenant, ont trouvé grâce devant Dieu et qui ont reçu le message de Dieu, et qui savent que Malachie a été accompli comme notre Seigneur dans Matthieu 17 au verset 11 l’a confirmé, dans Marc 9 le verset 12 l’a confirmé; je le crois de tout mon cœur qu’ils prendront part à l’enlèvement; mais, je crois encore plus que ça: Je crois que « chacun qui a cette espérance-là dans le cœur se purifie lui-même comme Lui-même est pur » (1 Jean 3:3). Ce n’est pas de se donner un oreiller et se dire parce qu’on est ici, on croit la parole, alors on sera enlevé; Non et encore une fois non! Notre Seigneur est le cep, et nous sommes les sarments. La vie qui est dans le cep doit être manifestée en nous les sarments, la même vie. Ce n’est pas possible autrement. Donc, pas un oreiller sur lequel on se couche en se disant que tout ira bien parce que je suis ici, je serai enlevé, non! Le Seigneur, c’est vrai nous a fait grâce de croire, et, parce que nous croyons, nous voulons justement que tout ce qui est prêché soit manifesté en nous et par nous. Et ce qui est nécessaire pour cela, pour justement être prêts lors du retour de Jésus-Christ notre Seigneur.

Répétons encore une fois ce qui a été dit hier soir, de Deutéronome chapitre 4, alors que Dieu le Seigneur avait dit à Moïse « rassembles-moi mon peuple pour qu’ils écoutent mes paroles »; ils sont allés à la montagne et, Dieu le Seigneur est descendu comme un feu et  ensuite, Il a Lui-même donné les dix commandements. Rassembles-moi mon peuple pour que je leur fasse entendre ma parole! Tous étaient rassemblés, et Dieu le Seigneur est descendu Lui-même en feu et Il a parlé avec une voix de tonnerre, et cela les a percés jusqu’à la moelle épinière. Dieu nous rassemble, oui! Il a été ordonné « rassembles-moi mon peuple pour écouter ma parole », et cette parole, Dieu veut que nous en soyons pénétrés, pénétrés des vérités de Sa parole. 

Et ça, nous devons le dire bien-aimés frères et sœurs… je vais devoir l’écrire dans la prochaine Lettre Circulaire, que vraiment, personne ne peut demeurer dans sa vielle nature. Non! Non! Il est écrit « voici, je rends toutes choses nouvelles », « et si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature ». Il faut que ce soit notre prière: « Bien-aimé Seigneur, fais-moi grâce! ». Imaginez-vous qu’en tant que menteurs ou calomniateurs, ou adultères nous soyons en train de transgresser la parole de Dieu! Ce n’est pas possible! Dieu n’a jamais ôté ne serait-ce qu’un seul commandement! Mais Il nous a donné la grâce d’exécuter cet ordre parce que maintenant la loi, la parole est écrite dans notre cœur. Personne n’a le droit de médire, de critiquer ou de calomnier. Qu’est-ce qu’un calomniateur, quelqu’un qui est toujours en train de critiquer va faire au ciel? Non! Ils seront dehors, c’est ainsi que c’est écrit! Dehors, Dehors! Mais nous, nous voulons entrer. Nous voulons entrer avec notre Seigneur et fêter le festin des noces de l’Agneau. C’est pour cette raison, bien-aimés frères et sœurs, prenons les choses au sérieux. Nous devons accepter cette exhortation et ne pas penser qu’on peut faire ces choses et puis être prêts. Non! 

Nous devons aussi aller dans Matthieu le chapitre 13, ici nous lisons dans Matthieu le chapitre 13 à partir du verset 58… ou peut-être à partir du verset 56 jusqu’au verset 58. Matthieu 13. Ici nous avons les paroles de notre Seigneur Lui-même.

Et ses sœurs ne sont-elles pas toutes parmi nous? D'où lui viennent donc toutes ces choses? Et il était pour eux une occasion de chute. Mais Jésus leur dit: Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison. 

Et maintenant suit

Et il ne fit pas beaucoup de miracles dans ce lieu, à cause de leur incrédulité.

Même notre Seigneur n’a pas pu faire des miracles. Il a demandé: crois-tu? Et, qu’est-ce que les gens ont fait? Ils ont regardé extérieurement, ils ont dit: mais ici il y a ses quatre frères, ici il y a ses sœurs, mais qui est celui-là? Pour qui se prend-il? D’où est-ce qu’Il a ce don de guérir et de pardonner les péchés? Et ensuite, le Seigneur a dit que même un homme de Dieu est méprisé dans sa propre patrie et dans sa propre famille. Et, c’est ainsi que nous comprenons frères et sœurs, la signification de ce que notre Seigneur dut dire que: « mes frères et mes sœurs et ma mère sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique ». Pas comme ça une relation terrestre mais, « mes frères et mes sœurs sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique ». Et, c’est de cela qu’il s’agit aussi maintenant aujourd’hui pour nous tous.

Et nous avons aussi dans les autres chapitres, et aussi dans Romains 1… revenons à l’épitre des Romains et à ce que nous avons déjà entendu hier soir. Il s’agit de nos expériences personnelles du salut que nous devons faire avec Dieu. Et ici, moi-même j’ai entendu… en répétant, des frères sont venus et ils ont dit « priez pour moi pour que je sois baptisé du Saint-Esprit ». Beaucoup sont venus hier. Mes bien-aimés frères et sœurs, ce désir doit nous inonder et venir dans tous nos cœurs à tous sans exception! Que, comme Jacob, nous puissions chercher la face de Dieu, et ne pas arrêter de le faire jusqu’à ce que nous puissions l’expérimenter comme à Jérusalem. Jacob disait « je ne te laisse pas si ce n’est que tu me bénisses! » et, c’est ainsi que son nom a été changé en « Israël »; pas seulement son nom, mais lui-même, son intérieur a été transformé. Auparavant, Jacob était quelqu’un qui trompait les autres; et ensuite, il est devenu Israël « combattant de Dieu ». Quelque chose s’était passé avec lui, et cela a servi à quelque chose de combattre, parce qu’il a reçu un réveil après ce combat, c’était entre la vie et la mort, la dernière conséquence: « Je reste là jusqu’à ce que tu me bénisses! » Et Dieu le fera si nous sommes dans cette même disposition, aussi certain qu’Il a promis la pluie de la première et de l’arrière-saison.

Et frère Branham l’a aussi dit clairement pour finir: Les deux pluies vont tomber en même temps: la pluie de la première et de l’arrière-saison. Ce sera une double mesure de la puissance de Dieu qui sera manifestée. Dieu va accorder « la parole parlée »: nous allons prononcer la parole, et, la foi dans l’église sera tellement vivante que Dieu va agir surnaturellement et confirmer Sa parole! Il n’y aura pas un homme qui sera là entrain de confirmer ces choses, non! Le Seigneur Lui-même va exécuter promptement Sa parole sur terre. Nous nous ne faisons que la prêcher, Lui Il la confirme. Nous nous prêchons les promesses, Il les accomplit, Il veille sur Sa parole pour l’accomplir! 

Nous allons encore rapidement dans plusieurs écritures. Romains le premier chapitre, les versets 1 et 2. Romains 1 versets 1 et 2

Paul, serviteur de Jésus-Christ, appelé à être apôtre, mis à part pour annoncer l'Évangile de Dieu, qui avait été promis auparavant de la part de Dieu

L’évangile de Dieu est une puissance de Dieu et est manifestée en tant que puissance de Dieu, en tous ceux qui croient en cet évangile. 

Au verset 5 nous lisons:

Par qui nous avons reçu la grâce et l'apostolat, pour amener en son nom à l'obéissance de la foi tous les païens,

L’obéissance de la foi, l’obéissance et la foi, cela est déjà dans l’ordre de mission du Seigneur dans Marc 16:16 « celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé ». Qu’est-ce qui se passe avec les autres  qui disent qu’ils croient mais qui ne se font pas baptiser? Car, il est écrit « celui qui ne croira pas sera condamné ». Bien-aimés frères et sœurs, cela est sérieux. Si quelqu’un ne croit pas un homme, c’est en ordre car, c’est ainsi que c’est écrit: chaque homme est un menteur. Ne pas croire un homme, c’est en ordre parce que tout homme est pécheur, on n’a pas besoin de croire un homme; mais, celui qui ne croit pas Dieu, c’est grave! Et, la parole de Dieu est sérieuse et, c’est nous en fait, nous les hommes, nous nous excluons nous-mêmes du royaume de Dieu en refusant de nous faire baptiser quand on prétend croire. C’est ainsi que depuis la pentecôte, tous ceux qui ont cru se sont fait baptiser d’eau et étaient ensuite baptisés du Saint-Esprit. Et, même s’ils ont été baptisés du Saint-Esprit avant le baptême d’eau, ils ont été malgré tout baptisés d’eau après leur baptême du Saint-Esprit au Nom du Seigneur Jésus-Christ. 

Le Seigneur n’a pas repris une seule parole! Chaque parole est la même encore aujourd’hui et valable. Et, celui qui ne croit pas et qui, dans la désobéissance ne met pas ces choses en pratique, il s’exclut lui-même et se condamne lui-même. Bien-aimés frères et sœurs, la foi est un don surnaturel de notre Dieu Lui-même! La foi qui a vaincu le monde car, la foi n’accepte aucun argument, la foi est ancrée dans les promesses de Dieu. Et, comme souvent nous avons eu à le répéter: les promesses de Dieu restent valables, elles ne s’ébranlent jamais éternellement, car c’est par Son sang que Jésus a scellé ce qu’Il promet dans Sa parole (c’est un cantique en allemand). 

Et, nous avons encore ces deux versets précieux dans Romains le premier chapitre versets 16 et 17

Car je n'ai point honte de l'Évangile: c'est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, quiconque (sans exception) quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, 

Aussi certain que le Seigneur a exécuté la rédemption, aussi certain que nous croyons qu’Il l’a fait, c’est aussi certain que, si nous l’acceptons, l’évangile deviendra pour nous la puissance de Dieu pour le salut, et, nous expérimentons la pleine rédemption, la pleine délivrance et la pleine guérison et cela, par la puissance de Dieu.

Et, au verset 17

Parce qu'en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu'il est écrit: Le juste vivra par la foi.

Pas « celui qui se fait lui-même juste », mais, « par la foi en l’œuvre accomplie de la rédemption! », justifiés par Dieu, par le Sang de l’Agneau qui a coulé pour nous, et « le juste vivra sa foi! ». Ça, nous avons pu le dire, et nous  avons eu la grâce et nous pouvons dire que nous croyons et que nous sommes obligés de croire car nous savons que la désobéissance nous sépare de Dieu; c’est l’obéissance qui nous lie à Dieu. 

Dans Éphésiens chapitre 2… Éphésiens chapitre 2, ici à partir du verset 4 jusqu’au verset 6

Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés); il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ,

Loué et exalté soit notre Dieu! Auprès de Lui, nous sommes déjà achevés. Dieu nous voit déjà comme nous serons dans l’enlèvement apparaissant devant Lui, c’est à dire semblables à notre bien-aimé Sauveur et Rédempteur. 

Dans Éphésiens chapitre 4, nous lisons… Éphésiens chapitre 4, ici nous avons à partir du verset 11 l’ordre de l’église. Éphésiens chapitre 4:

Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l'œuvre du ministère (du ministère de l’église, en allemand NDLR) et de l'édification du corps de Christ,

Chaque réunion doit inclure tout: le salut, la guérison, la délivrance, l’édification des croyants; que nous puissions réellement dans la foi, être fortifiés et savoir que ce que Dieu a dit est valable, et, nous ne sommes pas seulement morts et ensevelis avec Lui, mais, avec Lui nous sommes ressuscités et avec Lui nous sommes assis dans les lieux célestes. C’est une œuvre qui est close, qui est absolue, elle est achevée et, éternellement nous exalterons notre Seigneur et nous Lui dirons merci.

Et, que signifie une telle écriture pour nous? C’est-à-dire que nous n’avons plus besoin de nous inquiéter et que nous ne devons plus donner de la place à l’incrédulité qui produit la désobéissance; mais nous disons « Seigneur, c’est ainsi que Tu nous as laissés cela transmis par Tes serviteurs dans Ta parole; nous sommes morts avec Toi! Cela est accompli, et nous sommes ensevelis avec Toi: c’est accompli; et nous sommes ressuscités avec Toi pour marcher désormais en nouveauté de vie; nous sommes avec Toi assis dans les lieux célestes: c’est accompli; et, nous verrons ta face ». 

Bien-aimés frères et sœurs, malgré nos difficultés et nos épreuves et les choses par lesquelles nous devons passer, s’il vous plait, donnez raison à Dieu et mettez-vous entièrement du côté de Dieu; et, nous considérons ce qui est visible comme un mensonge et nous regardons à l’invisible et nous confessons la parole de Dieu en tant que vraie et véritable! Seulement ce que Dieu a dit et a fait pour nous est valable pour nous. Tout ce que nous voyons visiblement est un mensonge pour nous; et, c’est ainsi que ces choses ne s’attacheront plus à nous, et, nous marchons en regardant à l’invisible.

Dans Éphésiens chapitre 4 au verset 17, nous lisons

Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c'est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées. Ils ont l'intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l'ignorance qui est en eux, à cause de l'endurcissement de leur cœur.

Les incrédules restent dans l’endurcissement de leur cœur. Les croyants acceptent ce que le Seigneur a fait pour eux et disent merci à Dieu.

Bien-aimés frères et sœurs, même si parfois j’ai une paire de lunette pas tellement propre et que ma bible est tellement soulignée que je ne peux pas parfois lire ce qui est écrit, mais, dans mon cœur, je confesse chaque parole de Dieu! C’est merveilleux que nous ayons la grâce de croire comme dit les écritures et cela, de tout notre cœur ce que Dieu a dit.

Et encore, ces deux versets. Les versets 22 et 23 d’Éphésiens 4:

À vous dépouiller, eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, à être renouvelés dans l'esprit de votre intelligence, et à revêtir l'homme nouveau

Nous sommes de tout notre cœur reconnaissants à Dieu. Il y a deux obligations. L’une est que: vous devez naitre de nouveau; et l’autre, nous l’avons lue ici: « Vous devez vous dépouiller du vieil homme, eu égard à votre vie passée », et à tous ce qui appartient à la vielle vie. Pas au vieil homme seul mais aussi, à tout ce qui appartient à la vieille vie, à tout ce qui appartient au vieil homme, tout ce qui vient de lui, pour que les sentiments qui étaient en Christ par Sa grâce habitent en nous.

Résumons de quoi il s’agit maintenant aujourd’hui ici. Nous avons, par la grâce de Dieu, reconnu ce que Dieu a fixé pour ce temps dans lequel nous vivons. Et dans la foi, nous avons reçu chaque promesse, et aussi la promesse pour notre temps, et, tout de cela. Celui qui ne peut pas croire que Dieu a accompli la promesse pour ce temps, il aura son propre programme et il continuera dans ses propres affaires. Nous l’avons écrit et dit: il y a des milliers des programmes religieux chrétiens mais, il n’y a qu’un seul dessein du salut de notre Dieu. Et, bien-aimés frères et sœurs, répétons encore cela: chaque église, chaque communauté a le droit de faire ce qu’ils font et de croire ce qu’ils croient; c’est aussi de la même manière avec les Méthodistes: ils ne croient pas ce que les baptistes croient; et les presbytériens ne croient pas ce que les pentecôtistes croient; chaque communauté croit ce qui leur est prescrit dans leur communauté, ce qui est dans leur confession de foi et ce qui leur est prêché. Mais la différence est que nous ne croyons pas ce qui est prêché ici et là et là, mais, nous croyons, par la grâce de Dieu les saintes écritures, l’enseignement des apôtres, l’enseignement de l’église du Nouveau Testament car, « l’église est fondée sur le fondement des apôtres et des prophètes »; et, nous sommes fondés sur Jésus-Christ notre Seigneur Lui-même. 

Nous croyons chaque parole. Toutes les églises libres, toutes les églises peuvent croire ce qu’elles croient; celles-là, nous les laissons, nous remettons cela entre les mains du Seigneur au dernier jugement. Pour nous, il s’agit que s’accomplisse « celui qui se juge lui-même ne sera plus jugé »; et c’est ainsi que nous nous laissons juger par la parole de Dieu, et nous acceptons sur notre personne le jugement  du Seigneur, et nous Lui disons « Seigneur, fais-moi grâce, ôte de moi tout ce qui vient encore du vieil homme, et renouvelles-moi entièrement ». 

Mes bien-aimés frères et sœurs, quand nous écoutons de telles paroles, nous voulons de tout notre cœur suivre et chercher le contact avec le Seigneur pendant l’écoute de la parole; nous voulons parler avec le Seigneur, être dans la prière et dire « Seigneur, Seigneur, accordes-moi ces choses! » Suivez la prédication! qu’elle vous touche le cœur, approfondissez-vous dans ce que vous entendez et répétez ces choses dans votre cœur, et cherchez la face de Dieu et parlez avec Lui. C’est ce que Marie a fait: elle repassait les paroles du Seigneur dans son cœur. Nous devons repasser les paroles du Seigneur dans notre cœur et nous devons dire: « Seigneur, tu m’as touché, c’est à moi que Tu as parlé, c’est à moi que Tu as dit cela, c’est avec moi que Tu as parlé; je l’accepte, qu’il me soit fait selon Ta parole! »; et, Dieu est fidèle. Nous devons dire la même chose comme Marie: « qu’il me soit fait selon Ta parole! ».

Regardez! Abraham n’a pas regardé aux choses visibles non plus! Il a regardé à l’invisible comme s’il le voyait, et cette foi, lui a été imputée à justice! Il a cru sans que cela ne soit encore accompli. Il n’a pas dit « mais comment est-ce-que je dois faire? ce que Dieu me demande n’est pas possible », non! C’était une chose réglée pour lui: Dieu le Seigneur lui a dit, et il a obéi; et, Dieu lui a donné la promesse et il a saisie, elle a inondé son cœur et il n’a pas réfléchi et eu des réflexions en lui, non! De tout son cœur, il a cru ce que Dieu lui a dit et cela s’est accompli. C’est la même chose aussi avec nous dans ce temps: Dieu ne fait pas de vains discours et de vaines promesses. Combien de fois avons-nous cité 2 Corinthiens chapitre 1? On peut toujours de nouveau le dire de tout notre cœur: « Pour toutes les promesses de Dieu, pour toutes les promesses, c’est en Lui qu’est le Oui et l’Amen par nous », nous qui  croyons de tout notre cœur ses promesses. 

Trouver grâce devant Dieu signifie prendre part à ce qu’Il fait maintenant sur terre, selon ce qu’Il a promis dans Sa sainte et précieuse parole. Et encore une fois, insister en disant: jusqu’au dernier chapitre de la bible, il est encore parlé du retour du Seigneur; il est encore parlé de la troupe des vainqueurs  qui verront ce que Dieu a promis et, nous verrons  cela dans la réalité, que tout s’accomplit tel que Dieu l’a dit. Nous pouvons dire que nous avons trouvé grâce auprès de Dieu  et qu’Il nous a révélé Son chemin pour ce temps. Et nous ne regardons pas aux circonstances et aux choses visibles, et nous ne prêtons pas non plus l’oreille à ce que les hommes disent, mais, nous prêtons l’oreille seulement à ce que Dieu a dit.

Que tous les frères et sœurs dans le monde entier puissent, de tout leur cœur croire chaque parole de Dieu! Que tous les frères qui prêchent la parole puissent vraiment ne prêcher que la parole, c’est-à-dire seulement ce qui est écrit. Lisez ce que vous prêchez et n’ajoutez rien là-dessus et n’en retranchez rien. Ne faites que lire ce qui est écrit dans la Bible. Que tous les frères dans le monde entier écoutent ce que l’Esprit, pas moi, ce que l’Esprit dit à l’église; et, l’Esprit a dit jusqu’au dernier chapitre, dans les derniers versets que: « celui qui ajoute aux paroles de la prophétie de ce livre, Dieu le frappera des fléaux qui y sont écrits et lui ôtera sa part à l’arbre de vie et à la ville ». 

Que tous, tous sur toute la terre puissent être conscients que le ministère de frère Branham, et tout ce qui appartenait à son ministère, et tout ce qui lui avait été ordonné par Dieu; tout cela a été exécuté par son ministère dans la pleine volonté de Dieu. 

Que tous les frères dans le monde entier puissent reconnaitre que, frère Frank ne peut absolument rien dire sur les sept tonnerres d’Apocalypse 10 parce que l’écriture ne dit absolument rien là-dessus! Est-ce-que vous pouvez dire tous « amen »? (L’assemblée dit « amen! » NDLR). Qu’est-ce que je peux dire si l’écriture ne dit rien? Hein! Non! Et encore une fois non! Nous croyons la sainte parole de Dieu. Cela appartenait au ministère de frère Branham. Combien de fois j’ai eu à le dire? J’estime beaucoup que Dieu le Seigneur m’ait accordé la grâce de connaitre personnellement ce grand homme de Dieu, et d’être avec lui dans sa voiture, il était au volant et moi j’étais devant à ses côtés. À lui, j’étais profondément lié.  Et, tout ce qu’il disait sur les sept tonnerres le 28 février 1963, il était tellement ébranlé par cette expérience! Et, une seule fois encore il a répété, il a dit que quand il devait parler du sujet « mariage et divorce », le Seigneur, encore une fois, dans la même nuée est descendu, et lui a révélé le mystère sur le mariage et divorce. Et que tous les écoliers sont sortis et ont vu la nuée suspendue là où frère Branham se tenait. Il répète en insistant et il dit que ces deux fois surnaturelles ou la nuée surnaturelle est descendue, ce n’était pas encore le retour de Christ en 63 bien-aimés frères et sœurs, c’était une révélation que le Seigneur lui avait donnée et qu’il devait transmettre à l’église. 

Et, quand il vient à parler de cette expérience merveilleuse, 42 km de Tucson sur cette montagne en direction de la frontière mexicaine pas loin des Gales; j’ai vu de mes propres yeux… peut-être que si je n’avais pas vu ces choses de mes propres yeux et entendues de mes propres oreilles, je n’aurais pas eu cette conviction tel que je l’ai aujourd’hui! Mais, au-dessus de toute conviction, Dieu nous a fait grâce d’entendre de nos propres oreilles et de voir de nos propres yeux. Quand frère Branham, après cette expérience puissante le 24 mars, alors qu’il était en train de parler du septième sceau et qu’il avait entendu ces sept détonations de tonnerres, il a tapé sept fois (le frère Frank donne six coups sur la chaire avec son poing. NDLR) sur la chaire avec son poing, il a seulement frappé six fois en fait, il voulait frapper sept fois. Et, il a dit les sept tonnerres étaient tellement puissants, et, dans les sept tonnerres est contenue la foi de l’enlèvement. Et, parce qu’il y a un seul verset biblique où il y a sept tonnerres, alors frère Branham a fait la comparaison. Mais lui, frère Branham, il était le septième ange de l’église, le septième messager de l’église adressé à l’âge de Laodicée; il n’était pas le septième ange des trompettes d’Apocalypse 10.  Et, c’est ainsi que nous sommes reconnaissants à Dieu d’avoir bien compris et fait la différence des choses, et savoir où est-ce-que ce que frère Branham dit a sa place dans les saintes écritures. 

Avons-nous dans le résumé compris cela? Dieu veut que nous puissions expérimenter personnellement toutes ces choses et vu de Lui, par l’œuvre de la rédemption sur la croix à Golgotha duquel il est écrit: « Dieu était en Christ et a réconcilié le monde avec Lui-même ». C’est ainsi que les élus dont les noms ont été inscrits avant même la fondation du monde dans le testament de Dieu, dans le live de l’Agneau immolé avant la fondation du monde; ceux dont les noms sont inscrits avant même la fondation du monde, ils verront l’achèvement de l’œuvre, ils verront Dieu, ils seront prêts, ils seront enlevés lors du retour de Jésus-Christ.

Nous sommes reconnaissants pour le message, pour le messager; mais, tout l‘honneur, la louange et l’adoration sont adressés seulement à notre Dieu, et dès maintenant, jusque dans toute l’éternité !

Seulement encore une parole. Si aujourd’hui, il y a des frères et des sœurs qui sont ici qui ont cru, mais qui ne sont pas encore baptisés d’eau, aujourd’hui cela est possible de se faire baptiser. Que Dieu puisse vraiment accorder Sa grâce que tous, dans la foi et dans l’obéissance soient trouvés, car la foi sans œuvres est morte en elle-même. À la foi suit l’obéissance, c’est ainsi qu’il est écrit que celui qui croit et qui se fait baptiser, c’est celui-là qui sera sauvé! 

Remercions encore ensemble notre Dieu pour Sa parole, pour la révélation. Tout est clair comme le soleil qui brille par la grâce de Dieu pour nous et par son Esprit révélé par Sa grâce. Et nous pouvons appartenir à ceux-là, nous pouvons être prêts quand le Seigneur viendra. Que Dieu nous bénisse ici, et qu’Il bénisse sur toute la terre Son peuple dans le saint nom de Jésus-Christ! Amen! (L’assemblée dit « amen » NDLR)

Levons nous et prions ensemble. Je ne sais pas si nos frères et sœurs de Bruxelles peuvent chanter le cantique « Maranatha », nous allons après, appeler plusieurs frères pour remercier le Seigneur. Nous sommes aussi reconnaissants pour tous les traducteurs, et particulièrement de ce que notre frère Michael est aussi ici. Nous estimons beaucoup de ce que Dieu a pris soin Lui-même pour toutes les langues, il a trouvé quelqu’un pour transmettre ce que Dieu nous a confié. Que Dieu te bénisses frère Michael, et que Dieu bénisse tout le Pakistan et toute la région là-bas. Que Dieu bénisse notre frère Nobel Guil avec lequel il a fait le commencement là-bas au Pakistan. Que Dieu bénisse tous. Que Dieu bénisse tous dans tous les peuples et langues, particulièrement tous ceux qui participent à l’œuvre de Dieu, qui traduisent et qui transmettent fidèlement ce que Dieu nous a confié car, il faut que cela soit écouté et prêché dans le monde entier; c’est ainsi que cela est aussi prêché.

Alors, nous demandons aux deux sœurs de venir.